10 ans de blog : bilan et intentions

Bienvenue dans mon nouveau chez moi d’internet sur lequel je suis heureuse de vous accueillir ! Pour qu’il voit enfin le jour, il aura fallu des mois de boulot entrecoupés de longues semaines de procrastination à base de : et si au lieu d’avancer sur mes articles, je faisais du ménage dans mes tableaux Pinterest et en créais de nouveaux ? Eh oui tiens, en voilà une priorité prioritaire. De longs moments de doutes aussi parce que les temps ont changé ; qu’Instagram et d’autres réseaux sociaux de l’instantanéité sont venus tout chambouler. Est-ce que l’on lit encore des blogs en 2020 ?

Mon blog, ma bouée de secours

La réponse à cette question je l’avais, dans le fond oui – enfin moi je continue d’en lire, moins et moins souvent, mais le format me plaît toujours autant. La vraie question était plutôt : est-ce que tu as encore envie de prendre le temps d’écrire des articles ? Du temps justement, je n’en ai plus comme il y a dix ans. Quand j’ai créé ce blog à 23 ans, j’étais étudiante et pas franchement heureuse ; mon principal hobby était d’écrire ici. Mon blog a été ma bouée de secours, je m’y suis fermement cramponnée et j’y dédiais des heures sans compter.

Bien que ce n’était pas l’objectif principal, mon implication a porté ses fruits : j’étais lue et on venait me chercher pour me proposer du travail. Il y a d’abord eu mon stage de fin d’études, puis plus tard, mon auto-entreprise que j’ai lancée sans avoir eu besoin de démarcher – même si je n’avais pas l’intention de vivre la vie de freelance et que ce fut d’abord une situation à défaut de mieux. Sans Eleusis & Mégara, je ne serais pas là où j’en suis aujourd’hui ; je n’aurais pas rencontré la plupart de mes meilleures amies et je n’aurais sans doute pas des clients aussi chouettes.

Ceci étant dit, en faisant du ménage parmi mes articles je n’ai pu m’empêcher de me demander : à quoi aurait ressemblé mon blog si j’avais été libre de poster ce qui me plaisait, et libre de saisir les opportunités manquées à l’époque pour garantir ma tranquillité et ma sécurité ? Et donc où en serais-je si, jusqu’au milieu de l’année 2016, je n’avais pas été en couple avec quelqu’un qui avait un droit de regard sur ce que je faisais ? La modération avait malheureusement lieu déjà en amont.

Fille futile et futée

Blog futile pour filles futées était l’ancienne baseline que j’ai fait disparaître en 2017 ; je trouve néanmoins qu’elle résume assez bien la jeune femme que j’étais : pas idiote, qui se réfugie dans la légèreté qui lui manque au quotidien et des sujets faciles – là où l’on attend les femmes, là où l’on veut qu’elles soient, là où elles vont par peur ne pas être légitimes ailleurs.

Dans l’ensemble, j’ai surtout parlé de consommation : de mode, de beauté et de voyage – même si je n’estime pas que le voyage soit forcément de la consommation, cela fera peut-être l’objet d’un article dédié. Je n’en ai pas honte, cela ne servirait à rien, d’autant plus que je ne me suis pas désintéressée de ces thématiques. Mais il y a aussi eu des articles sur l’éthique animale que je relis sans lever les yeux au ciel, notamment celui sur la souffrance animale posté en 2012 : mes mots sont un peu maladroits, il faudrait certainement les remanier, mais je me trouve plutôt intelligente et j’aimerais grimper dans une machine à remonter le temps pour me rassurer, me réassurer. J’en aurais eu bien besoin.

Cela n’a pas été une partie de plaisir de faire le tri. J’ai supprimé une bonne centaine d’articles ; certains parce que je n’étais plus à l’aise avec leur contenu et d’autres parce qu’ils ne me ramenaient qu’à des mauvais souvenirs – il faudrait que j’en réécrive certains, je pense à ceux sur mon « volontariat » à Bali qui, je m’en rends de plus en plus compte, avait tout l’air de volontourisme mais à l’époque je ne le savais pas ou ne voulais pas le savoir. La tentation de tout effacer pour tout recommencer était grande mais j’ai fait le choix de laisser quelques traces du passé – je n’ai pas envie de renier celle que j’étais, elle ne mérite pas ça.

Le succès relatif

Ma volonté n’a jamais été de vivre de mon blog à la fois par peur de ne pas y arriver autant que par crainte de devoir accepter de travailler pour des marques avec lesquelles je n’aurais pas été en phase afin de payer mon loyer et espérer épargner. J’ai parfois le sentiment d’avoir raté le coche et d’être passée à côté d’un relatif succès qui m’aurait ouvert davantage de portes. Il est difficile de ne pas comparer son parcours à celui des autres, celleux qui ont commencé au même moment, ou pire après, et qui amplifient la désagréable impression d’être restée sur le banc de touche. En écrivant cela, je réalise que mes mots laissent supposer que la réussite est proportionnelle à la popularité et qu’à 33 ans, on n’a plus la vie devant soi pour s’accomplir. Ce qui est tout à fait faux, n’en déplaise à notre société jeuniste.

Avoir de la visibilité, gagner et perdre des abonné-e-s, être validée par des likes et s’imaginer que ces chiffres qui fluctuent – qui ne dépendent pas (que) de la qualité de notre travail – sont notre valeur et notre caution ; c’est le piège classique dans lequel je suis tombée à maintes reprises. Depuis quelques mois, je parviens de plus en plus à prendre de la distance et à me protéger ; à la fois de la tentation de croire que les autres font tout mieux que moi mais aussi en apprivoisant l’idée que « ma communauté » ne grandira peut-être plus et que ce n’est pas grave. Prendre la parole en se sachant lue par un petit groupe de personnes parmi lesquelles on reconnaît des pseudos et avec lesquelles on échange régulièrement, c’est rassurant et sécurisant.

Trop ou pas assez engagée ?

Si je fais preuve d’honnêteté, j’admets ne pas avoir les épaules pour le package grosse audience, grosse responsabilité et grosses attentes de la part d’inconnu-e-s avec tout ce que cela implique de critiques. La seule pensée que l’on puisse porter des jugements hâtifs à mon encontre, me trouver trop ceci ou pas assez cela, génère de l’anxiété et son lot de remises en question perpétuelles. C’est épuisant de vouloir être à la hauteur, de s’engager sur des sujets à débats, de porter des valeurs qui nous tiennent à cœur, et d’être en conséquence attendue au tournant avec une exigence qui frise quelquefois l’intransigeance.

Le constat est le suivant : je suis fatiguée d’avoir le sentiment de ne jamais faire assez, de ne pas avoir le droit de préférer la légèreté parfois, et que je pourrais être plus ou moins radicale selon la personne qui me fait part de son opinion. Je me sens nulle de l’écrire mais les invitations à s’engager collectivement, à militer, à se politiser davantage et à être de préférence de tous les combats me submergent complètement.

Bien-sûr, j’ai conscience que ma position de femme blanche, cisgenre et hétéro, dont la situation financière bien qu’incertaine est plutôt confortable, ne m’autorise peut-être pas à dire que je suis fatiguée. Ou peut-être que si, parce que je suis une femme justement, et qu’après des années à en baver sérieusement, j’ai besoin de prendre soin de moi avant d’essayer de prendre soin des autres. En attendant, les autres, je les écoute quand je suis dans de bonnes dispositions. Je laisse leurs graines germer dans mon esprit et je chemine petit à petit, refusant d’être pressée par une date d’expiration imaginaire au-delà de laquelle on n’aurait plus le droit de faire évoluer son engagement.

Perdre son temps à ne pas le prendre

Ces dernières années, je me suis laissée emporter par la transformation des contenus sur l’internet : il fallait produire toujours plus, toujours plus beau, toujours plus facile et rapide à consommer. Cette abondance me rendait insatiable ; glissant mon pouce à l’infini sur un flot d’images souvent indifférenciées où je perdais pendant la traversée ma fragile confiance en moi, ma capacité de concentration et peut-être aussi le sens des réalités – est-ce vraiment justifié de fondre en larmes en découvrant que des personnes que j’appréciais mais que je ne voyais pas dans la vraie vie s’étaient désabonnées de mon compte Instagram ? Je ne crois pas mais j’ai une sensibilité telle qu’il m’est difficile de ne pas prendre les choses trop à cœur même si je sais que ce que je ressens ne me définit pas et finira par passer.

Lorsque les stories sont arrivées, j’y ai vu un outil intéressant pour partager mes réflexions notamment et en effet, le format a séduit. Les retours m’enthousiasmaient, je me sentais utile et rassurée que cela disparaisse au bout de 24 heures. Toutefois quand je prends la mesure de ce temps passé à enregistrer ces stories plusieurs fois d’affilées dans le but de clarifier mon propos au lieu de l’utiliser à écrire un article ou pourquoi pas, le script d’une vidéo que j’aurais pu poster sur YouTube pour offrir davantage de résonnance et pérenniser mes contenus, je souhaite en tirer des leçons.

A première vue, les stories semblent être une solution commode. En réalité, c’est très chronophage et nous n’avons pas la garantie que les personnes qui les consultent soient disposées à nous lire ou nous écouter. C’est frustrant d’y mettre toute son énergie et constater qu’entre les premiers et les derniers écrans, on a perdu la moitié des gens – et comment leur en vouloir quand on sait que l’on ouvre Instagram plusieurs fois par jour machinalement, l’esprit tout sauf disponible ? Finalement, en pensant que créer du contenu sur Instagram était moins gourmand en investissement et que c’était une aubaine pour moi qui avais moins de temps à consacrer à mon blog, je l’ai un peu perdu, mon temps. Bien-sûr, je ne suis pas dupe. Si tout le monde est actif sur Instagram, c’est bien parce que c’est là-bas que tout se passe. Ce n’est pas demain la veille que cela va changer et je sais que si je veux continuer d’exister, je n’ai pas d’autres choix que d’en passer par là.

C’est pour cette raison que j’ai imaginé la catégorie des Instantanés : je veux pouvoir réutiliser des contenus que je crée sur Instagram ici afin que vous puissiez les retrouver facilement quand vous le souhaitez. Mais aussi pour en garder une trace sur un support qui m’appartient et ne dépend d’aucun algorithme sinon celui des moteurs de recherche. J’ai bon espoir grâce à cette nouvelle catégorie de poster plus régulièrement et d’avoir un rapport plus apaisé avec Instagram.

De l’envie de tout arrêter à l’écoute de mes envies

Il y a deux ans, j’ai considéré l’éventualité de poster des vidéos sur YouTube constatant que c’était un moyen plus ludique de faire passer des messages mais c’est beaucoup de travail, je suis plus à l’aise à l’écrit et ce serait encore un prétexte à l’éparpillement. En choisissant de ne pas tirer de mon blog la majorité de mes revenus, je bénéficie nécessairement de moins de temps pour m’en occuper et je ne peux pas être partout.

C’est l’erreur que j’ai faite jusqu’à très récemment et je ne suis pas à l’abri de la renouveler : croire que j’ai les ressources pour tout mener de front et avoir tendance à sous-estimer le temps que nécessite tel ou tel projet. Une grande partie de ce que je produis pour le blog et mes réseaux sociaux est gratuit – dans le sens où j’utilise mon temps libre pour que les contenus voient le jour. Les rares partenariats que j’accepte rémunèrent dans une certaine mesure ce temps mais la vérité c’est qu’ils rémunèrent surtout le temps que demande la production de contenus dans le cadre d’une collaboration en particulier. Je n’ai pas une communauté suffisante pour me permettre de facturer cher et réussir à inclure dans mes devis le travail gratuit que je fais par ailleurs.

En y réfléchissant bien, je suis à l’aise avec le fait de collaborer avec certaines entreprises et même si, je trouve la solution Tipeee & cie intéressante pour d’autres, elle ne l’est pas pour moi. Cela me mettrait trop de pression. J’ai déjà peur de décevoir alors si mes revenus dépendaient partiellement de vous, ce serait encore pire. Et puis, mon blog est aussi une vitrine pour mon travail de freelance et dire oui à des collaborations choisies me permet non seulement de gagner un peu d’argent mais aussi d’étoffer mon portefolio dans le but d’attirer des clients qui voudraient travailler avec moi et pas forcément sous ma casquette de blogueuse.

Il y a quelques mois, j’ai songé à tout arrêter pour la première fois depuis dix ans ; je n’arrivais plus à rien ressentir de positif à l’égard des réseaux sociaux, j’avais perdu l’inspiration, et je rêvais d’un compte privé suivi par des personnes qui me connaissent dans la vraie vie, desquelles je ne crains pas le jugement. Un compte sans prise de tête, sans enjeux d’ego, sans se soucier de rien d’autre que le plaisir de partager. Evidemment, j’ai tout de suite pensé : tu te tires une balle dans le pied ma vieille si tu arrêtes, tu n’auras plus de clients. Je ne sais pas si c’est vrai mais j’ai trouvé que ce n’était pas une raison suffisante pour continuer.

Le confinement m’a permis de fermer les fenêtres ouvertes sur le reste du monde un temps nécessaire pour taire le bruit des réseaux sociaux et comprendre plusieurs choses : je ne peux pas tout faire, je n’ai pas les capacités pour être une personne qui ne partage que des contenus engagés et ce n’est pas grave car d’autres le font déjà très bien, et je n’ai plus envie d’être super active ici ou ailleurs car ça ne m’épanouit pas.

J’ai besoin du réel, de prendre du plaisir dans le réel. Passer un week-end entier sans ouvrir Instagram et de ne pas m’inquiéter de savoir si mon contenu fonctionne ou pas, ne pas douter de moi parce que je perds des abonné-e-s, ne rien m’imposer à cause de l’algorithme qui va me pénaliser si je ne poste pas pendant trois semaines, ne plus avoir peur que l’on m’oublie et ne plus m’investir de missions trop lourdes pour moi. Changer mes priorités et relativiser. Ces deux mois d’enfermement contraints auront eu ça de bien, j’ai réalisé que je devais renouer avec le plaisir, faire les choses à ma hauteur dans la limite de mes capacités sans culpabiliser et me recentrer sur mes envies sans faire peser sur mes épaules une responsabilité excessive.

Comment j’envisage le futur du blog ?

Quand j’ai écrit mon premier article en 2010, je n’imaginais évidemment pas être toujours là dix ans plus tard et dans l’ensemble, je suis satisfaite du chemin parcouru avec vous qui êtes parfois là depuis le tout début. Je vous dois beaucoup car vous avez été d’un précieux soutien sans le soupçonner et je suis persuadée que vous avez contribué à ce que ma confiance en moi ne s’effondre pas complètement quand j’étais au plus bas. Ces phrases sonnent peut-être artificielles mais elles n’en sont pas moins sincères.

En considérant la possibilité d’arrêter, j’ai rapidement su que vous alliez me manquer. C’est étrange à dire, on ne se connaît pas, mais j’ai souvent le sentiment dans nos échanges que l’on a des points communs et que l’on s’inspire les un-e-s les autres. Et c’est cela que j’aime par-dessus tout : partager ce qui m’intéresse et pourrait vous intéresser aussi sur des sujets légers ou plus graves. Apprendre de vous comme vous pourriez apprendre de moi dans la bienveillance – le concept est galvaudé mais il continue d’être important à mes yeux.

Si j’accepte de n’avoir pas des ambitions démesurées et qu’elles soient proportionnelles à mes ressources mentales, temporelles et matérielles, en évitant de faire preuve d’un perfectionnisme qui pousse à la procrastination, je crois pouvoir affirmer que c’est l’heure de mon retour sur le blog ! Je ne vous promets pas des articles toutes les semaines, loin de là, mais j’espère vous retrouver ici de plus en plus régulièrement et sans doute moins longuement que je viens de le faire – mais après tout, comment faire le bilan de 10 ans de blog autrement ? Merci de m’avoir lue, merci d’être là et à très bientôt !

Laisser un commentaire

123 commentaires

  1. Avatar

    Gaëtan

    10 ans c’est quand même un sacré morceau de vie, plein d’évolutions et de chouettes découvertes :)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Comme tu dis, le temps a passé vite et finalement pas tellement, j’ai l’impression que 2010 c’était il y a une éternité !

  2. Avatar

    Lili

    Joli bilan !
    Lorsque l’on met sur pied dans l’univers des blogs et des réseaux sociaux, les questions du temps, des priorités, de ce que l’on investit et de ce que l’on reçoit sont inévitables…
    Moi qui ai un blog de 12 ans dont la fréquentation ne baisse pas (mais n’augmente plus non plus), je soutiens évidemment les blogueuses qui font du contenu de qualité. Instagram est très important mais n’est pas tout et ne permet pas de tout dire. Je souffre un peu de cela et de l’ère du chiffre apparent.
    En tout cas, tu as eu une belle évolution (est-ce que je parle de toi ou de tes supports ? ;-)) et j’ai toujours plaisir à découvrir tes contenus.
    Cap sur les 11 ans !
    Bonne continuation :-)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Lili et merci pour ta fidélité aussi, c’est toujours un plaisir de te savoir parmi les personnes qui me lisent ! Bien-sûr, je comprends cette pression des chiffres, il est très difficile de s’en défaire mais je crois fermement que ce qui compte le plus est les échanges que l’on peut avoir avec une petite poignée au RDV quoiqu’il arrive :)

      • Avatar

        Lili

        Tu as raison, c’est ce qui fait sens !

  3. Avatar

    Virginie

    Moi aussi je lis moins les blogs mais je prends du plaisir à lire certains articles. Le côté pérenne d’un blog, c’est comme retrouver un livre dans notre bibliothèque pour y retrouver une info, une phrase particulière.
    Alors bon anniversaire de blog et continue à construire cette belle identité.

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Virginie ! J’aime bien la comparaison avec la bibliothèque, c’est exactement ça :)

  4. Avatar

    Pauline

    Je suis bien contente que tu aies décidé de continuer le blog. Je préfère lire les contenus plutôt que de regarder des gens se filmer en train de les raconter : je ne sais pas pourquoi, ça m’énerve prodigieusement. Je lis assidûment tes articles, ainsi que tes posts Instagram, dont j’aime aussi le format court; j’ai un bébé de 6 mois, je bataille avec un semblant de dpp et j’ai repris le boulot à temps plein, en plein confinement. Mon temps et ma disponibilité mentale et psychologiques sont rares et précieux et si parfois je n’ai pas la disponibilité mentale de suivre une story (que j’écoute plus que je ne regarde ;) ) ou de lire un post sur un sujet que je trouve difficile, je ne me culpabilise pas, je passe.
    J’ai récemment fait du tri dans les comptes que je suis parce que je veux que mon fil Insta soit aussi agréable à l’oeil et à l’esprit que possible. Ton compte est l’un des rares pour lesquels je ne me suis pas posée de question, je continuerai de suivre jusqu’au bout. J’apprécie le contenu fouillé et travaillé, les partenariats triés sur le volet (merci pour la reco sur REN !) et rares (!) et les photos tellement belles et relaxantes surtout en ce moment !
    C’est formidable de pouvoir regarder 10 ans en arrière et de pouvoir se rendre compte d’évolutions, d’avoir cette trace de chemin parcouru.
    Je te souhaite 10 nouvelles belles années, et plus encore. Si tu es encore là, je serai au RV :)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Mille mercis Pauline pour ton commentaire ! Je suis forcément touchée de faire partie des comptes que tu aimes suivre ; faire le tri est une bonne façon de se protéger autant que de s’écouter. Comme tu le soulignes, il ne faut pas culpabiliser de n’avoir pas la disponibilité pour lire des contenus sérieux, nos quotidiens ne sont pas forcément toujours faciles à gérer alors inutile d’en rajouter avec les problèmes du monde. Cela ne veut pas dire ne pas s’en soucier mais faire passer son bien-être avant quand on en ressent le besoin, ça me semble très important :)

  5. Avatar

    Hélène House

    Salut Laëtitia,
    C’est super si tu arrives à retrouver un rapport apaisé à tout ça. Quand on voit certains comptes Instagram avec des millions d’abonnés, tu te rends bien compte que ce n’est pas la qualité du contenu qui en fait le succès. C’est la même chose pour le nombre d’entrées qu’un film fait au cinéma ou le nombre d’exemplaires vendus pour un livre. Quand on est singulier, on plaît forcément à moins de monde mais personnellement c’est cette singularité qui me plaît quand je suis une compte ou un blog. Et surtout, que la personne publié ce qu’elle veut dans subir la dictature des abonnés. Tu n’as pas de permission à demander ou de justification à donner sur ce que tu publies : c’est ta page ! Je comprends bien l’enjeu financier qui peut y être lié, mais si tu as la possibilité de ne pas y être asservie tu n’en seras que plus libre.
    J’espère que tu partageras encore longtemps tes inspirations et recommandations, que j’ai plaisir à découvrir.
    Bonne journée :)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Bonjour Hélène, merci beaucoup pour ton message ! Tu as entièrement raison, une amie m’a dit un jour quelque chose comme si le succès était synonyme de qualité, Cyril Hanouna n’aurait pas autant d’audience. Et c’est vrai que tu relativises beaucoup en regardant les choses sous cet angle :) Pour l’enjeu financier, heureusement les revenus liés à mon blog ne représente qu’environ 1/3 de ceux-ci mais comme je le disais dans l’article, le blog est aussi une vitrine pour mon travail de CM & créatrice de contenus en freelance. Je ne suis pas gênée par le fait de collaborer avec certaines marques, tant que je ne suis pas dépendante à 100% de mon blog, ça me va !

  6. Avatar

    Mathilde

    Hello,

    Fidèle lectrice depuis environ 5 ans, je te remercie de continuer par ici, même si j’aime aussi ton contenu Instagram :).
    Tu fais partie avec Coline (même si maintenant elle est sur YT), Daphné et Victoria des blogueuses que je serai si triste de voir s’arrêter !

    C’est probablement vrai que les blogs sont moins lus, mais je ne sais pas si cela durera éternellement, je vois un vrai intérêt pratique aux articles de blog. Quand je veux retrouver un info sur une story insta, pas si simple : soit elle est épinglée mais il y en a beaucoup trop…. Et pour les posts insta, je pense pas que tu puisses mettre des liens vers les articles.
    Même chose pour les vidéos youtube, pas facile de retrouver une info, un produit qui nous avait plu et sur lequel on voudrait avoir un avis.

    Par ailleurs il se passe tellement de chose sur insta et tout y est assez éphémère, que cela a tendance à me faire un effet de « trop c’est trop », et j’ai de plus en plus tendance à passer rapidement sur les stories.

    Bref, merci pour ta franchise, et tron travail depuis toutes ces années !
    Tu as largement participé à me faire transiter vers plus de naturel au niveau des cosmétiques, et je prends beaucoup de plaisirs à te lire, quel que soit le sujet !

    Très belle journée :)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Bonjour Mathilde, merci du fond du cœur pour ton message ! Tu cites trois femmes que j’aime beaucoup lire depuis des années et moi aussi, si elles arrêtaient, elles me manqueraient. En tout cas, je te rejoins : je ne sais pas si l’engouement pour les réseaux sociaux au profit des blogs va durer éternellement, j’ai l’impression (au doigt mouillé certes haha ^^) que les gens reviennent petit à petit vers les blogs parce qu’il y a peut-être sur ces supports plus d’authenticité, de personnalité aussi puisque l’on a davantage l’espace pour développer ce que l’on souhaite raconter :)

  7. Avatar

    Julie

    Happy 10 ans a ton blog ! J’aime toujours autant ton univers, et justement le fait que le futile soit aussi beau que le plus « engagé ». J’aime ton compte Instagram aussi pour tes photos, tes découvertes de musique, tes relais engagés…bref je te connais pas personnellement mais je ne doute pas que ton univers est à l’image de ce que tu es ❤️

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Julie <3 J'espère que l'on aura l'occasion de se rencontrer en vrai un de ces quatre :D

  8. Avatar

    Diane_gus

    Avec ton ressenti, tes réflexions, et finalement l’espèce d’opposition blog vs instagram, cela me rappelle un peu un parallèle entre les séries et les livres (du point de vue du destinataire/spectateur/lecteur).
    Les séries sont de plus en plus nombreuses, qualitatives, consommables rapidement, avec bcp de plateformes, c’est dans un certain sens plus « facile » de regarder une série pour la soirée que de ressortir un bon vieux livre. Pour moi, cest un peu comme instagram, c’est facile, cest rapide, ca fait du bien sur le moment. Le livre est plus lent à « consommer », moins évident avec parfois un effet de plaisir/deplaisir plus lent à ressentit. Mais au final infiniment plus riche car à travers l’écriture on ressent directement les marques d’humanité de l’écrivain, dans sa manière de raconter l’histoire mais aussi dans ses maladresses. Le blog cest ça pour moi, plus humain et plus riche.
    Et à l’instar des séries et des livres qui sont deux façons complementaires de faire voyager nos imaginaires, instagram et le blog sont deux moyens de te découvrir!
    Hâte de relire tes billets!

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Bonjour Diane, merci pour ton commentaire et ta comparaison que je trouve très juste : c’est vrai que cela demande un certain effort de lire un article, bien plus que de regarder une story ou même une vidéo. Et tu as raison de souligner que les deux sont complémentaires, seulement ça demande peut-être pas le double de travail mais quand même, c’est cela que je trouve plus « lourd » à porter que lorsqu’il n’y avait que les blogs et que c’était là que l’on se retrouvait. Aujourd’hui, il faut être partout alors que les journées elles font toujours 24 heures ^^

  9. Avatar

    Céline D.

    Bonjour Laëtitia,

    Pas grand-chose à dire de pertinent, mais je me dit que laisser un mot c’est peut-être t’encourager aussi; et je suis réellement ravie de te retrouver sur ton blog.

    Le milieu de la blogosphère m’est totalement étranger, mais un petit chapitre de ton article m’a évoqué une pensée récurrente ces dernières années : à 35 ans, sans fermer la porte aux belles rencontres-surprises, il m’est plus bénéfique d’entretenir et consolider mes relations amicales, plutôt que chercher à tout prix à rencontrer toujours plus de monde.
    Cette foison des possibles retrouvée aussi sur les réseaux sociaux – en particulier sur Instagram – peut engendrer une pression du « toujours plus », une peur de « rater » des choses… Je réalise doucement que cela peut facilement générer en moi plus d’anxiété qu’autre chose, alors qu’il existe autour de moi des personnes ou des choses qui me rendent très heureuse et continuent de me faire cheminer au quotidien.

    Vous n’êtes plus que 6 dans mon dossier « Blogs » chez qui je retourne assidûment, que des gens qui existent depuis bien longtemps :)
    Je serai toujours heureuse de venir ici, quel que soit le rythme de publication, quel que soit le sujet (léger parce que la vérité, parfois ça fait du bien de parler fringues ou beauté ;) ou plus sérieux (sur des sujets qui te tiennent à coeur, que je partage totalement tes idées ou peut-être parfois moins; ça reste toujours intéressant à lire).

    Pour tes 10 prochaines années, je te souhaite juste de trouver l’équilibre qui te convienne, ici et ailleurs. Et d’arrêter de te mettre la pression :)

    Très belle continuation,

    Céline

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Bonjour Céline et mille mercis de prendre le temps de laisser un commentaire, c’est précieux ! Le parallèle que tu fais est pertinent et fonctionne tout aussi bien appliqué à la « blogosphère » ou disons aujourd’hui, le monde de l’influence. Je suis arrivée à ce constat-là, que je m’en fichais de ne jamais avoir 50k d’abonné-e-s sur Instagram et que je préférais avoir le temps de répondre à tout le monde, de pouvoir échanger régulièrement avec des personnes fidèles plutôt que d’être complètement dépassée en recevant des centaines de messages par jour de personnes qui ne sont pas toujours les plus agréables du monde :D

  10. Avatar

    laeti_lu

    Bonjour Laëtitia ! :)
    Félicitations pour ces 10 ans de blog !
    C’est un plaisir de lire cet article, si bien écrit et joliment illustré. Je suis heureuse de savoir que tu nous donneras plus régulièrement l’occasion de te lire ici. Pour ma part, j’ai le sentiment dernièrement que les réseaux sociaux et notamment Instagram nous remplissent la tête d’images et de textes courts en un temps réduit, que l’on passe à scroller sur notre écran. J’apprécie aller sur Instagram, m’y informer, aboutir à des réflexions, mais il est vrai que c’est un autre plaisir de prendre le temps de se poser dix minutes pour lire un bon article sur un blog. Cela permet d’approfondir la réflexion abordée, puisque sur Instagram les légendes ne sont pas à rallonge, ce qui ne permet pas toujours d’exprimer entièrement sa pensée. Je pense que les deux formats peuvent en effet être très complémentaires ! :)

    Bonne journée,

    Laëtitia

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Bonjour Laëtitia, merci vraiment pour ton commentaire ! C’est vrai que le blog offre un espace plus libre pour s’exprimer, c’est ça aussi que je souhaiterai retrouver plus régulièrement : cela demande forcément plus de temps mais en retour, je trouve cela plus satisfaisant et valorisant :)

  11. Avatar

    Erika

    Coucou ! C’est chouette de faire ce genre de bilan, on se rend mieux compte du chemin parcouru. C’est vrai que je pense que le gens sont moins intéressés par des contenus écrits sur des blogs, que des photos postées tous les jours sur Instagram. Ce que je trouve très dommage: je reproche beaucoup à Instagram d’être dans le superflu. Autant, sa création partait d’un bon fond, aujourd’hui, je vois rarement des posts passer sans publicité, code promo en tous genres, placement de produit, etc. C’en devient presque nocif, cette course effrénée pour des « likes » et des « vus ». Personnellement, je tiens un blog personnel aussi depuis maintenant 4 ans. Il n’est pas du tout réputé et je n’ai pas la prétention de vouloir en vivre. Mais j’écris beaucoup pour mon plaisir à moi, car j’aime partager, j’aime écrire, j’aime lire. C’est juste un hobby, et c’est peut-être ce qui me permets de garder justement cette légèreté, sans me poser de questions, sans me stresser, sans me lasser. On rêves presque toutes et tous d’avoir vos vies d’Instagrameur(ses)s/créateur(trice)s de contenu/bloggeur(se)s, mais ces derniers temps, je vois beaucoup d’autres vérités sortir, un peu comme ce que tu dénonces : une certaine lassitude, pour d’autres un passage par un burn-out, qu’on évite toujours de montrer. C’est tout de suite moins joli. Bref, tout ça pour dire que je continuerai sans faille à lire tes articles et Happy 10th BlogBirthday :)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Bonjour Erika, c’est vrai qu’Instagram a complètement bouleversé à la fois les contenus postés mais aussi nos rapports à ces contenus : quand je scrolle mon feed, je ne prends pas toujours le temps de lire la légende et je suis même parfois soulagée quand je vois qu’il n’y a que trois lignes d’écrites alors que moi-même, je publie des légendes à rallonge – en sachant bien que peu de gens les liront en entier par manque de temps ou par manque d’envie de prendre le temps. Tu as raison, le plaisir doit rester notre principale motivation : bien-sûr, c’est toujours plus agréable de se savoir lu-e mais je pense qu’il vaut mieux avoir une petite communauté fidèle (quelle que soit sa taille) qu’une grande communauté volatile (même si ce n’est pas toujours vrai que grande communauté soit synonyme de superficialité des échanges, heureusement !) Pour ce qui est de rêver d’avoir une vie d’Instagrammeur/se : je ne pense pas que ce soit enviable de souvent se sentir obligé-e de tout documenter. C’est un peu dangereux quand tu as du contenu dit lifestyle car la frontière entre la vie privée et pro peut devenir très floue alors que l’on a toutes et tous besoin d’un espace d’intimité préservée. Et ce n’est pas toujours facile de trouver le bon équilibre quand ton métier repose quasiment à 100% sur l’image que tu as construite auprès de milliers de personnes…

  12. Avatar

    Londoncam

    J’ai lu avec grand plaisir ce bilan et tes mots ont résonné en moi. Si je n’ai plus de blog depuis 10 ans, j’ai cependant retrouvé des éléments de ta réflexion qui sont proches de celle que je mène à propos de ma vie en ce moment, notamment professionnelle. Je me suis reconnue lorsque tu parles d’hypersensibilité, de l’influence des réseaux qui insidieusement nous pousse à penser qu’on ne fait jamais aussi bien ou autant que les autres, des épaules qu’il faut pour porter des paroles ou des combats en assumant les critiques.
    Personnellement je prends plaisir à te lire, à admirer tes photos, à partager tes réflexions. Je suis ravie que tu continues l’aventure !

    • Avatar

      Sebath

      Bravo pour ton blog toujours aussi intéressant car sincère. Les photos (de voyage notamment) sont magnifiques ! Et le format blog permet d’y retourner facilement. Tes mots me font réfléchir, m’ouvrent vers d’autres sujets que je n’imagine pas dans mon quotidien de villageoise de 45 ans et plus. Continue à être toi avec tes doutes et tes certitudes, tu es une belle personne entière et vraie !

      • Laëtitia

        LaëtitiaAutrice

        Merci beaucoup ! Ça me touche ton message :)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup pour ton message ! Finalement, j’ai l’impression que cette réflexion liée aux réseaux sociaux est « universelle » (bon, c’est peut-être un peu fort comme terme mais tu vois ce que je veux dire ^^) que l’on soit créateur/créatrice de contenus ou utilisateur/utilisatrice. Le premier pas c’est d’identifier quand ça ne va pas à cause de cela et de se protéger. On a le droit de fermer la porte un temps si l’on en a besoin !

  13. Avatar

    Noémie

    Joyeux anniversaire! Je suis bien contente que tu continues ton blog. Tu n’es peut-être pas la plus régulière (mais je ne te jette pas la pierre, loin de là, je suis pareille), mais tu es l’une de mes blogueuses préférées. Ton style, le bel univers de ton blog, tes photos superbes et la jolie personnalité que l’on entrevoie ici ou sur les réseaux, font que je suis toujours ravie de te lire. Continue à te faire plaisir et à partager quand tu le sens, ta communauté est suffisamment fidèle et intelligente pour savoir chérir tes articles lorsqu’ils arrivent, même si c’est au compte-goutte

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Noémie pour ton message qui, forcément, me remplit le cœur <3 Je mesure vraiment la chance que j'ai d'être aussi soutenue depuis toutes ces années et ça me motive pour la suite, vraiment !

  14. Avatar

    Sarah

    Merci pour cet article, et pour tous tes contenus blog et Instagram. Je préfère très largement l’écrit aux vidéos et j’apprécie beaucoup tes articles ou posts (ou storys) et leur diversité, toujours intéressants, avec de la réflexion et une touche de légèreté en même temps ! Et les images des cours de danse qui me font rêver.

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Sarah, c’est rassurant en un sens de savoir que l’écrit reste préféré par certaines personnes – ça m’arrange carrément haha ! Et pour la danse, figure-toi que c’est le sujet du prochain article ;)

  15. Avatar

    Lâm

    Bonjour Laëtitia, je me suis beaucoup retrouvée dans ton texte (avec la dimension freelance en moins). Je m’aperçois à quel point je suis encore trop à traquer les commentaires, likes et autres réactions sur mes publications. J’espère arriver un jour à m’en détacher car au fond, ça apporte plus de frustration que de satisfaction. J’arrive à un moment où j’ai aussi besoin de plus de concret. Je ne suis peut-être pas faite pour le digital et en même temps, j’aime nourrir mon blog pour les rares personnes qui le lisent encore. Nous conservons des échanges sincères et cette dimension humaine me plaît, même si elle est virtuelle. Je te souhaite sincèrement de continuer à t’épanouir, merci à toi pour les magnifiques moments que tu partages avec nous via tes articles et tes photos. Merci pour la sincérité de tes propos. Longue route à toi !!!

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Mille mercis pour ton message ! Je comprends tout à fait, c’est difficile de se détacher de la pression des chiffres et de ce sentiment que plus ils sont gros, plus ils sont la preuve de la qualité de notre travail et la caution de notre « succès ». Il faut que le plaisir reste notre moteur principal et relativiser, se dire que dans le fond, mieux vaut avoir une petite communauté fidèle qu’une grande volatile :)

  16. Avatar

    mzelle fraise

    Quel cheminement, 10 ans déjà :) C’est toujours un plaisir de te plaisir (ici ou ailleurs !), car ton propos est sincère et clair. Quel que soit le support, longue vie à ta plume et à tes images !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Johanna, ça me touche d’autant plus venant de toi ! Elles sont passées vite ces 10 années et en même temps, j’ai l’impression que les débuts c’était il y a une éternité. Je suis curieuse de savoir si en 2030, j’écrirai le bilan des 20 ans ^^ On verra… !

  17. Avatar

    Cécile

    Hello,
    On ne se croisera peut-être jamais dans la vraie vie et pourtant j’adore le contenu que tu partages et tes réflexions sur des sujets tous plus variés mais souvent engagés. J’ai plus de mal avec le format audio et éphémère. J’aime pouvoir lire et relire un article à tête reposée, selon ma disponibilité mentale. J’admire également ton oeil photographique et la qualité du contenu visuel que tu partages.
    Merci pour ton contenu de qualité toujours agréable à consulter.

    Cécile

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Bonjour Cécile et un grand merci pour ton commentaire qui m’encourage à continuer, à laisser tomber l’idée qu’il faudrait peut-être que je me mette à la vidéo si je voulais avoir davantage de résonance alors que de toute évidence, ce que je préfère, c’est écrire :)

  18. Avatar

    Cécile

    Hello,
    On ne se croisera peut-être jamais dans la vraie vie et pourtant j’adore le contenu que tu partages et tes réflexions sur des sujets tous plus variés mais souvent engagés. J’ai plus de mal avec le format audio et éphémère. J’aime pouvoir lire et relire un article à tête reposée, selon ma disponibilité mentale. J’admire également ton oeil photographique et la qualité du contenu visuel que tu partages.
    Merci pour ton contenu de qualité toujours agréable à consulter.

    Bonne continuation et à dans un 1 année de plus j’espère! :)

  19. Avatar

    Emmy

    Quel plaisir de te lire et surtout de te voir écrire ces mots. Pour ma part, j’aime toujours lire des blogs (dont le tien), et bien qu’Instagram soit une belle plateforme, je trouve qu’elle reflète la société dans laquelle nous sommes, celle de produire toujours plus, rapidement et de survoler tous les sujets. Au contraire, les blogs demandent de se poser, de prendre le temps et je pense qu’on en a besoin. J’aime grignoter du contenu rapidement mais j’aime aussi et surtout lorsqu’un sujet me plaît le consulter en profondeur. Je trouve que tu as cette éloquence dans l’écriture (et aussi à l’oral en stories), je suis ravie si je peux te retrouver un peu plus souvent ici, sur ce blog tout frais en 10 ans.

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Emmy pour ton message ! Oui c’est complètement ça, on ne prend plus le temps… Notre attention est sur-sollicitée par des dizaines de contenus postés quotidiennement et il nous est devenu difficile de lire des contenus plus longs. C’est finalement comme lorsque l’on reprend la lecture de livres après une longue période sans lire : il faut un temps d’adaptation, c’est une gymnastique de l’esprit à retrouver ! J’espère que l’on sera de plus en plus nombreux-ses à revenir sur les blogs pour leur redonner toute la place qu’ils méritent !

  20. Avatar

    Cécile

    Hâte de lire les prochains articles ! Et vive la légèreté qui met du baume au cœur

  21. Avatar

    Milena

    Je ne poste jamais de commentaire mais là c’était un peu mon « devoir » de lectrice anonyme. Je suis beaucoup sur Instagram, je m’enrichis de ses contenus et bien sûr j’y perd aussi parfois beaucoup de temps. Je ne like et ne commente JAMAIS. J’aime mon anonymat; ça colle parfaitement à mon caractère d’introvertie. Mais depuis tes différents posts où tu partages tes inquiétudes quant à l’intérêt de continuer à t’exprimer sur les réseaux, je comprends que j’ai aussi « un rôle à jouer ». Je m’exprime à la première personne mais je sais que beaucoup « consomment » les réseaux de cette façon. Alors depuis je fais un petit effort en likant et interagissant en privé. Je l’ai déjà fait sur Instagram mais je réitère ici : merci pour ton travail, tes articles, tes partages. Ne doute pas de tes idées, de ta légitimité ou de ton niveau d’engagement. Personnellement, je trouve que tu donnes ton point de vue avec justesse car c’est toujours une invitation à la réflexion. Ta page et ton compte Instagram sont ton espace auquel tu donnes généreusement accès à des inconnus sans nom et sans visage. Alors bravo, merci et continue tant que tu y prends du plaisir.

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Milena de sortir du silence pour cette occasion, je suis honorée ! Je comprends tout à fait l’envie de rester anonyme et même si c’est vrai que l’on a besoin de retours pour garder l’envie et la motivation d’écrire et partager, je respecte cela. J’apprécie d’autant plus que tu prennes le temps de réagir pour dire des choses aussi gentilles qui me boostent, merci :)

  22. Avatar

    Anne-Claude

    Chouette, le retour d’Eleusis et Mégara ❤ je suis une lectrice de l’ombre, et cela me met en joie rien qu’à penser pouvoir à nouveau choisir de « gaspiller » mon temps à lire des articles futiles et/ou futés ; et à ainsi en passer moins sur les réseaux sociaux, trop « aseptisés » et « commercialisés » aujourd’hui à mon goût. Le plaisir du retour aux choses simples, à l’écriture d’un blog et au partage sincère et gratuit, ça fait partie d’une thérapie
    Je préfère lire une blogueuse bien dans sa peau, qui écrit que quand/si elle en a le temps et l’envie. On a beau être derrière des écrans, on n’en est pas moins humain (blogueur comme lecteur).

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Anne-Claude <3 Comme tu dis, le plaisir de retrouver des choses plus authentiques : le blog est un espace idéal pour cela, où l'on est plus libre et par conséquence, plus vrai-e peut-être :)

  23. Avatar

    Clémentine

    Heureuse de lire que c’est l’heure de ton retour sur ton blog :-) Le format « les instantanés » est une super idée ! J’apprécie ta sincérité, ta sensibilité et ta spontanéité. Merci d’être fidèle à tes valeurs et de nous partager tes émotions et tes découvertes ❤️

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Clémentine pour ton commentaire <3 J'ai une nouvelle fournée d'instantanés qui ne devraient pas tarder à arriver ;)

  24. Avatar

    Firiel88

    Super article bilan ! Bien heureuse que tu continues ce blog!
    Tout ce que tu dis sur instagram est tellement réel. Ça devient épuisant de voir certaines personnes ne faire QUE de la pub toute la journée pour leur produit renumeré, qui se sentent obligés de publier 1 photo par jour etc ! A la base ce réseaux pour moi était fait pour montrer ce que l’on apprécie dans son quotidien, aujourd’hui c’est une course à celui qui aura le plus d’abonnés ! J’apprécie davantage des publications comme les tiennes, moins nombreuses mais tellement plus sincères !
    Et le fait que tu envisages de laisser une trace de tes storys sur ton blog est une super idée car pour le coup les tiennes sont réellement de qualités
    Je te suis depuis plusieurs années et je prends toujours autant plaisir à suivre ce que tu fais !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup pour ton commentaire et ta fidélité ! Cela signifie beaucoup et m’encourage à continuer :)

  25. Avatar

    Marie

    Un article hyper intéressant à lire et bien plus personnel que d’habitude je trouve. C’est une introspection que tu nous partages, c’est vraiment intéressant à lire et c’est toujours très bien écrit. Tu es la seule blogueuse que je lis depuis toute jeune jusqu’à aujourd’hui. T’es réflexions m’ont accompagnés et j’ai suivi un cheminement parallèle au tien vers le féminisme et le changement climatique. Je suis vraiment heureuse que tu continue tes partages, sur Instagram et ici :-))

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Marie ! En effet, bien plus personnel que d’habitude et cela m’a fait du bien de prendre le temps de faire ce bilan, de poser des intentions pour les années à venir. Je suis sincèrement honorée que tu sois là depuis longtemps et que l’on chemine ensemble :)

  26. Avatar

    Anaïs

    Merci pour cet article qui, au passage, m’a fait réfléchir sur mon mode de consommation de contenus :). Et bravo pour ce nouveau blog! Belle journée

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Anaïs, c’est cool si ça t’a fait réfléchir ! Je suis contente :)

  27. Avatar

    Cecilem22

    J’aime bien lire un blog, les stories à rallonge ont tendance un peu à me saouler car il y a beaucoup de monde à en faire et c’est plus chronophage que lire un article…
    Par exemple, les stories « voyage » pour moi ne sont pas sous un format adéquat… je préfère un article…
    Mais faire un rappel pour dire qu’il y a un article blog c’est bien car j’oublie vite d’y aller…
    À bientôt!

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Je comprends complètement, sur les stories voyage c’est aussi le retour que j’avais eu il y a quelques temps. J’aime bien continuer d’en poster quand même un peu, avec moins de textes, juste pour créer une jolie parenthèse d’évasion à portée de main :)

  28. Avatar

    Emmanuelle

    Très belle journée à toi.
    J’ai hâte de lire à nouveau tes contenus.

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Emmanuelle !

  29. Avatar

    Sophie

    Joyeux 10 ans de blog !!
    La catégorie spontanée est une idée géniale. J’adore ce que tu fais sur Instagram (je te l’ai dis plusieurs fois, tu es vraiment une des personnes que je préfère suivre la bas) et savoir que l’on peut retrouver une trace ici, c’est top. J’essaie de passer moins de temps sur les réseaux, parce que clairement c’est super chronophage, mais en même temps je n’ai pas envie de louper des choses intéressantes.
    J’ai commencé à te suivre après ton article sur la souffrance animale, qui est tombé en plein moment de transition et m’a bien aidé à pouvoir justifier mes choix.
    Et depuis, je lis toujours tes articles avec plaisir. Ils sont bien écrits et tes photos sont toujours magnifiques !
    Bref, ce commentaire est un peu brouillon ;). Mais merci pour tout ce que tu apportes par ce blog et par Instagram !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Sophie, je suis ravie que l’idée des Instantanés te plaise : c’est vraiment le seul moyen que j’ai trouvé pour arrêter d’avoir l’impression de gaspiller mon temps à créer des contenus qui disparaîtront au bout de 24h ! Et puis, je sais que nous sommes de plus en plus nombreux-ses à vouloir réduire nos temps passés sur les réseaux sociaux, pouvoir retrouver certains contenus manqués sur Instagram ici, c’est aussi cool que pratique :) Encore merci pour ton message et ta fidélité !

  30. Avatar

    Déliacious

    Coucou!
    Je te lis au réveil (je prends rarement le temps de lire les articles mais je lis souvent ton blog!), et je dois dire que j’y retrouve pas mal de mes questionnement même si ça fait moins longtemps que je suis présente sur internet. Notamment quand tu parles de ce sentiment de ne pas être assez engagée.
    J’ai fini par y réfléchir parce que c’est forcément une question qu’on se pose sérieusement quand on évolue autour de sujets et dans un univers engagé. Pour autant j’ai fzit le choix d’aborder l’engagement sous un angle moins militant. Je ne pense pas que ça fait de moi quelqu’un de moins engagé : juste quelqu’un qui montre son engagement différemment.
    Outre cette partie passée, j’ai hâte d’avoir suffisamment sécurisé mon activité pour me détacher un peu des réseaux. Comme tu le dis à juste titre,
    Il est difficile d’être absente (a priori puisque je n’ai jamais tenté de partir!), sans que cela impacte notre présence internet et donc nos potentielles opportunités pro (car ici c’est un peu plus qu’un à côté pour financer mon temps passé sur le blog, j’ai fait le choix d’en dépendre financièrement).
    Par contre je vais sûrement enfoncer une porte ouverte mais Même en écrivant du gentillet non engagé je pense que tu t’exposes à de la critique. Parfois c’est rude, mais en parler avec les copines du même milieu aide souvent à dédramatiser (et parfois ces gens nous fournissent des supports incroyables pour des blagues fleuve savoureuses, on rit encore d’une histoire de taille de plats avec quelques amies).
    En tout cas sache que ta présence ici n’est pas vaine du tout : c’est en partie ton approche saine et honnête que l’auto entreprise qui m’a convaincue de me lancer à mon tour.
    De même grâce à toi j’ai beaucoup reconsidéré mon avis sur le féminisme. Je suis aussi des comptes plus tranchés et qui militent avec plus d’intransigeance, mais j’aime aussi avoir plusieurs prises de position, et c’est important je trouve, de se rendre audible/accessible pour ceux qui n’ont pas encore mis le pied dans ce monde de réflexion et de perpétuelle remise en question.
    Du coup, au plaisir de me lever avec un article de ton blog. Je ne savais pas où le coller mais pareil j’avais bien envie de dire que j’adore voir des stories que les cours de danse .
    Après ce commentaire long comme la mort, il ne me reste qu’à te souhaiter une bonne continuation ‍♀️

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Coucou toi, ça fait drôlement plaisir de t’avoir par ici, merci pour ton commentaire intéressant ! Sur l’engagement, je te rejoins forcément, et je crois qu’il y a de la place pour tous types d’engagements ; parce que nous n’avons pas toutes et tous la même énergie, la même capacité à porter sur ses épaules certains sujets, à avoir envie de militer, de partager quotidiennement des contenus engagés. Bien-sûr, nous avons besoin de ces comptes-là comme tu le dis très bien mais nous avons aussi besoin d’autres portes d’entrée, d’autres personnes engagées différemment auxquelles s’identifier. C’est ce que je me dis, peut-être pour me rassurer mais je suis largement OK avec le constat que je fais : je suis incapable de ne partager que des contenus engagés, de parler de sujets plus ou moins lourds. Pour le moment en tout cas :)

      Quant à la question financière, forcément elle se pose et j’espère que tu trouveras la stabilité dont tu as besoin prochainement. Je ne me fais pas de souci pour toi (j’ai une amie qui m’a dit dimanche qu’elle faisait une recette sur deux de ton blog ^^) ! Et bien-sûr, je suis ravie que mes partages sur le féminisme aient pu t’aider à reconsidérer ton avis :)

  31. Avatar

    Gwen

    Très bel article et chouette bilan!
    Je suis contente de lire que ton blog a un avenir et je lui souhaite 10 autres belles années !
    Hâte de lire les prochains articles.

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Gwen ! :)

  32. Avatar

    Jeanne

    Je lis moins de blogs, mais je lirai toujours celui ci avec grand plaisir, même pour un article de temps en temps seulement ! :) Tout cela me donne envie de le reparcourir d’ailleurs !
    Je serai au rdv pour tous types de contenus quand tu auras le temps et l’envie d’en produire ! Merci pour ce travail de qualité et de partager tout cela avec nous !
    Bonne journée :)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Mille mercis Jeanne, rendez-vous bientôt pour un article sur la danse et de nouveaux instantanés ! ;)

  33. Avatar

    Laëtitia

    Bonjour chère homonyme,

    Je réagis rarement sur les blogs et autres mais j’essaye de le faire plus, notamment parce que tout ce travail fourni mérite retour !

    Je souhaitais te répondre sur la question de l’engagement qui est relativement centrale dans ton article et tes interrogations ; j’ai l’impression, si je n’ai pas mal interprété ce que j’ai lu, que tu éprouves des doutes sur ta légitimité vis-à-vis de l’apparente « futilité » d’une partie de tes contenus. Je tiens donc à noter que j’ai croisé la route de ton blog et de ton compte Instagram de nombreuses fois (avant d’enfin m’abandonner à ton compte !), toujours via des partages de la part de comptes très engagés politiquement. Si ces personnes te suivent, c’est qu’elles apprécient qui tu es et ce que tu dis, même si tu n’es pas la plus militante des blogueuses. Et je pense que c’est justement parce que cette légèreté et cette beauté que tu apportes est nécessaire : on ne peut pas être dans le combat et l’engagement constant, c’est épuisant ; il faut des bulles de réconfort où se réfugier et je pense que ce que ton blog et ton compte Instagram font partie de ces « bulles ».
    En tous cas c’est comme ça que je le ressent et c’est pour cette raison que je te suis : la beauté de tes photos, tes contenus toujours très esthétiques et travaillés, au niveau de l’image comme du texte, m’apaisent (je trouve le calme qui se dégage de cette forme de perfection très reposante). Tu as des valeurs, celles et ceux qui te lisent le savent et ça fait partie des raisons pour lesquelles on te suit, sans attendre de toi que tu les réaffirmes tous les deux jours, mais tu as aussi un grand sens de l’esthétisme et de la poésie qui touche tout autant. Et ça me fait beaucoup de bien d’être abonnée à des comptes comme le tien qui m’offrent des parenthèses lorsque je scrolle sur Instagram. Le compte de Pauline, du blog d’Un Invincible Eté me fait un peu le même effet, même s’il est dans un autre genre, et c’est intéressant de noter qu’elle aussi continue d’alimenter son blog (je pense qu’il y a quelque chose à creuser du côté de cette idée du blog associé à l’esthétique et à l’apaisement, probablement en lien avec le temps long vs. l’instantanéité d’Instagram…).

    Je vais m’arrêter là, et je te remercie pour tes partages. Je pense que l’essentiel et que ton blog et ton compte Instagram soient des espaces à ton image, où tu te sente bien ; il y aura toujours des lecteurs pour apprécier ce que tu dis et sur lesquels ton contenu pourra résonner.

    En te souhaitant une bonne continuation,
    Laëtitia.

    PS : même si tu ne m’a pas convertie à la musique électronique, tu as réussi à me donner envie de faire de la danse classique et de découvrir l’Allemagne, autant te dire que tu ne parles pas pour rien. ;)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Bonjour Laëtitia, un très grand merci d’avoir pris le temps de m’écrire, ça compte beaucoup ! Ton commentaire me rassure et m’encourage, je me rends de plus en plus compte qu’effectivement nous avons besoin de cette légèreté et que de mon côté, je n’ai pas les épaules pour porter des sujets engagés au quotidien. J’admire et soutiens celleux qui le font car j’en suis bien incapable. Comme tu le dis, l’essentiel est que cela me ressemble et je l’avais peut-être oublié ces derniers temps. Aaaah je n’ai pas dit mon dernier mot sur la musique électronique haha :P En tout cas, je suis heureuse de t’avoir donné envie de découvrir l’Allemagne et d’enfiler des demi-pointes :)

  34. Avatar

    Hannao

    Contente que tu continue. Je lis deux Blogs assidûment. Le tien est l’un d’entre eux.

    Je te souhait un continuation apaisée et épanouissante avec ton Blog.

    Bonne journée

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup ! A bientôt alors :)

  35. Avatar

    Jeanne

    J’accueille ton retour avec joie :-)
    Bienvenue chez toi Laëtitia !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Héhé, merci beaucoup Jeanne <3

  36. Avatar

    PaulettebyPauline

    10 ans c’est pas rien ! J’aime le regard bienveillant que tu portes à ton toi de cette époque. C’est important je trouve. Tout le monde évolue :) la nouvelle catégorie instantanée est cool ! Ça permet de revenir sur les stories qui sont toujours intéressantes :)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Et oui, heureusement d’ailleurs ! C’est ce qui est chouette dans le fait de vieillir ^^ Très contente que la nouvelle catégorie te plaise, une nouvelle fournée d’instantanés arrive bientôt ;)

  37. Avatar

    Nadège

    Toujours un plaisir de lire tes articles.
    Cela demande du temps et cela se voit car le contenu de ton blog est toujours de qualité.
    Je lis moins de blogs car entre Instagram, Twitter, les newsletters j’ai l’impression d’être noyée d’infos.
    Je lis principalement quand je recherche une thématique précise ou bien lorsque des personnes comme toi publient.

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Je comprends, nous sommes très sollicité-e-s quotidiennement par une abondance de contenus qui n’existait pas il y a encore quelques années, du fait aussi de multiplier les supports alors que notre temps disponible n’a pas forcément changé ! Réécrire sur le blog est un peu un acte de résistance contre cette instantanéité :)

  38. Avatar

    Aline

    Quelle joie de te lire et de te savoir de retour sur le blog, ce bilan était passionnant et je suis heureuse que ce moment de recul t’ait offert l’espace pour cette introspection, nécessaire pour définir les contours d’une relation apaisée avec les réseaux sociaux et des partages et échanges que tu nous offres toujours avec tant de pertinence et de bienveillance. Merci pour tout, et je te suivrai bien sûr pour la suite !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Aline ! En effet, la rédaction de cet article m’a fait du bien et je ne le soupçonnais pas. C’était nécessaire, je crois, de dresser le bilan et de poser des intentions pour le futur avant de reposter à nouveau :)

  39. Avatar

    MARIE

    Bravo! Je ne suis pas là depuis 10 ans, je ne suis pas de votre génération mais celle d’au-dessus voire même encore au-dessus. Je vous suis avant tout sur Instagram et je lis très peu de blogs, sauf quand la curiosité l’emporte sur le temps! Je suis admirative de votre parcours, de votre volonté et de votre bienveillance! C’est la valeur qui m’est pas plus chère et la plus importante, même si elle n’est pas aussi simple à tenir! Votre compte sur IG est pour moi source de questionnements dans mon positionnement tant à l’égard de la cause féminine que de l’écologie et donc de ma propre consommation. Vos réflexions me font réfléchir, m’interrogent sur ma vision des choses. Par principe j’ai décidé de ne pas avoir d’avis sur tout, solution de facilité ou juste réalité? Pour autant les sujets que vous abordez m’interpellent! Et je vous en remercie. Je vous remercie outre pour votre bienveillance pour votre non-jugement. J’ai un métier qui m’apprend qu’on ne peut pas juger les autres sans savoir, sans connaitre … il est important de laisser sa chance à tout le monde. Ce n’est pas toujours simple, mais c’est ce que j’essaie d’apprendre à mes enfants.
    Comme vous le dites on ne peut pas effacer le passé, il fait partie de nous, et il fait que nous sommes la personne que nous sommes devenues. Pour autant cela ne doit pas nous empêcher d’avancer et de faire une bonne place dans notre vie à la résilience!
    Vous êtes une très belle personne, n’en doutez pas et ne laissez pas les autres vous en faire douter!

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Marie pour votre si gentil commentaire – on peut aussi se dire tu ;) Je crois qu’au contraire ne pas avoir d’avis sur tout est une preuve d’intelligence et d’honnêteté intellectuelle. Nous ne sommes pas obligé-e-s d’avoir un avis sur tous les sujets, il vaut mieux se taire que de perpétuer des clichés, de balancer des banalités et de prendre la parole à la place des autres. Et bien-sûr, se garder de juger sans savoir est indispensable. D’autant plus que nous n’avons pas toutes et tous les mêmes ressources, les mêmes histoires, les mêmes rapports aux autres, au monde. Et nous ne sommes pas toutes et tous au même niveau de conscientisation de certains problèmes de société, et j’imagine que plus nous serons nombreux-ses à aborder des questions importantes, plus l’on parviendra à sensibiliser au-delà de nos sphères – enfin, je l’espère !

  40. Avatar

    Fanny Indiana

    C’est un bilan très intéressant, sincère et positif! Je te lis depuis plusieurs années et j’ai hâte de lire la suite!

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Fanny et merci pour ta fidélité !

  41. Avatar

    Hélène Goelen

    Bonjour Laëtitia, très intéressant à lire ce bilan de 10 ans de blog. J’ai été une lectrice assidue de blog (plutôt autour des livres au départ) et je m’en suis éloignée comme beaucoup avec l’arrivée d’instagram, aimant le format au début spontané et, surtout, je me rends compte avec le recul, trouver au même endroit les contenus de celles et ceux que j’aimais suivre plutôt que sauter d’un blog à l’autre. Puis les stories sont arrivées, avec du contenu au fur et à mesure de plus en plus travaillé, et là encore, ça m’a éloignée des posts (regarder et lire les stories de celles et ceux que je suis, même si certaines sont en sourdine prend tellement de temps que je ne lisais plus les posts). Mais ça ne me satisfait pas, car je choppe au vol des infos sans être vraiment dispo. Depuis le confinement, j’essaie d’être un peu plus présente à ce que je fais. J’ai encore réduit le nombre de gens dont je regarde les stories (mais c’est à améliorer) et je clique quand on annonce la sortie d’un nouveau post. Mais je ne scrolle plus ou presque le feed, trop chronophage pour le moment. Mon but est de réduire encore le nombre de personnes que je suis pour que ce soit vraiment moins preneur de temps et surtout que tous les contenus vus et lus me soient profitables (que ce soit pour réfléchir, rire ou juste pour des raisons esthétiques. Et retrouver du temps pour lire des blogs. Parce qu’au fond, j’aime ça. Comme un rdv avec quelqu’un que j’aime écouter parler de sujets qui m’intéressent.
    Bref, gros pavé pour te dire que je continue à te suivre et à aimer ton travail, même si je ne réagis pas sur tout. Et j’aime voir l’avancée de tes réflexions, quelque soit le sujet. Je trouve ça très intéressant et formateur même.
    Longue continuation à toi (tant que tu en auras envie en tous cas).
    Bon weekend,
    Hélène

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Bonjour Hélène, merci beaucoup pour ton message ! Tu décris bien la façon dont Instagram a accaparé notre attention et c’est vrai que l’une des parades est de réduire le nombre de personnes que l’on suit. En tout cas, j’aime bien ce que tu dis : « que tous les contenus vus et lus me soient profitables », c’est intéressant de voir nos abonnements sous cet angle là :)

  42. Avatar

    Elodie

    Bravo pour ces 10 ans et pour ce bilan !
    Si je suis consommatrice de contenus sur Instagram, j’aime beaucoup lire les articles sur les blogs. Je lis régulièrement des articles de quelques blogs, dont le tien. J’aime le fait que les sujets soient plus développés que quelques caractères limités sur les réseaux sociaux.
    J’apprécie beaucoup le contenu que tu proposes ainsi que ta plume. Je continuerai avec grand plaisir à te lire et à échanger avec toi sur les différents supports que tu choisiras :)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Elodie ! A très bientôt alors :)

  43. Avatar

    Reveuse en ville

    10 ans de blog, je suis tellement admirative de la constance qu’il faut pour faire tenir quelque chose pendant tout ce temps!
    Ton bilan est très intéressant, à la fois introspectif et en même temps une réflexion sur les réseaux sociaux et le contenu sur internet, ça me fait réfléchir également, sur ma consommation d’internet. Je passe (trop) de temps sur instagram, mais j’aime encore beaucoup les blogs, et je serais heureuse de lire tes prochains articles!

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup ! Mon blog a été d’un tel secours que cela n’a pas été difficile d’être constante ^^

  44. Avatar

    Gwen

    Bon anniversaire à ton blog Leaticia !
    Le bilan etait très interessant !
    Pour ma part, je prefere le format blog, j’adore me faire un thé et aller lire les nouveaux artiles de mes abonnements, c’est mon petit rituel du dimanche quand je peux, qui est moins fournis maintenant mais quand même. Ca permet de flaner autrement, comme là d’ouvrir l’article sur le volontourisme et de se retrouver ailleurs en s’instruisant.
    J’ai pour ma part lacher le blog aussi, je trouvai que c’etait beaucoup d’investissement pour pas beaucoup de retour
    Mais j’ai envie de le reprendre, parce que ça me manque, parce que maintenant j’ai le temps, et parce qu’on part en roadtrip en voiture avec nos chats et que j’ai envie de partager et de garder une trace. ( on passe par les dolomites d’ailleurs, j’ai bien regardé tes articles pour m’organiser )
    J’ai parfois du mal avec instagram, il m’arrive de desinstaller pour ne pas avoir cette curiosité d’aller voir et de me sentir mal la plupart du temps, moche, nulle, grosse, maison pas assez grande, pas assez propre, photos pas assez belle. Ca a son coté demoralisant, le tout est de le savoir.

    En tout cas, je trouve que la communauté envers certains blog est particulierement tendre, j’y trouve des femmes passionnées, intelligentes, fortes et surtout vraies. Ton bilan etait plein de sincerité et c’est ce qui fait qu’on l’aime.
    A bientot ( pas de pression :p )

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Gwen pour ton commentaire ! Ah la relation avec Instagram c’est compliqué… Et tu fais bien de te préserver, partir pour mieux revenir (et faire du tri dans ses abonnements aussi ^^)

  45. Avatar

    Julie

    Merci pour cet article :-) … Et merci de continuer ton blog :-)
    (Je dois être un peu « réticente » au changement, mais j’aime beaucoup lire les articles de blog, j’ai l’impression que ça me détend bien plus que de scroller frénétiquement mon fil instagram où un post sur cinq (voire moins avec les partenariats…) sont des publicités.)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Julie et tant mieux si tu préfères lire des articles, je ne te cache pas que ça me rassure :D

  46. Avatar

    Ophélie

    Bon anniversaire à ton blog et merci d’avoir partagé tes réflexions avec nous ! :) J’ai hâte de lire les prochains articles, bonne soirée ! Ophélie

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Ophélie :)

  47. Avatar

    padoune

    Je me retrouve dans chacun de tes mots, pour des raisons différentes car je ne connais bien évidemment pas la dureté de la vie de free-lance mais j’imagine très bien tout ce que tu décris ici. Une chose est sûre, et évidente à en voir l’engouement dans les commentaires : on aime te lire et on aurait tous regretté ton arrêt ici. Les réseaux sociaux et le travail empiètent clairement sur notre temps de loisirs/repos, mais ce qui me paraît important, c’est de se laisser le temps de vivre, ne plus se mettre de pression de deadlines et autres. Motivation et inspiration reviennent généralement au moment où tu ne s’y attend pas, souvent à des moments où l’on ne s’est justement pas mis la pression, l’ennui et la « libération » sont le moteur de notre créativité, et je comprends ô combien ton perfectionnisme te pousse à vouloir mettre rapidement tes idées à l’œuvre, mais c’est sans compter tout ce qui nous oppresse quotidiennement. Et se libérer des réseaux et des chiffres, ne faire plus que ce qu’on aime, quand on le veut, comme on le veut, c’est tellement gratifiant, on redécouvre le plaisir des débuts, celui qui nous a, au départ, donné l’élan…
    Je suis si heureuse de retrouver des articles, ça et là, de blogs que j’apprécie, commencer à les voir réapparaître, ça manquait <3
    Je souhaite bien évidemment une longue vie au tiens, j'espère te relire ici plus souvent, même parfois avec des formats plus brefs, plus spontanés et sans trop de réflexions, c'est bien aussi le futile ;) je crois qu'on a tous besoin de choses plus simples, sans filtre. Ça fait juste du bien, alors un très bon anniversaire Eleusis & Megara <3

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Alex, ça me fait chaud au cœur de te retrouver ici ! Tu as tout à fait raison : il faut se laisser le temps de vivre, se laisser le temps tout court en fait. Nos contenus n’en seront que plus riche et authentiques. Comme tu le dis, l’inspiration et la créativité se nourrissent de ces moments de creux où l’on prend de la distance avec la rapidité du monde dans lequel on vit. Elles se nourrissent aussi d’une certaine libération avec les chiffres, l’envie de plaire à tout le monde et de faire ce qui fonctionne. Sans oublier le plaisir, c’est vachement important ! Enfin, tout ça, je sais que tu le sais déjà :)

  48. Avatar

    Caroline

    Très bel article, merci pour ce partage du coeur !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Caroline :)

  49. Avatar

    Laura

    J’ai pas la foi d’écrire un long texte et de donner un avis ou mon expérience, donc je ne le ferai pas car on s’en fout je pense, mais sache que ce fut bien agréable de te lire, tu écris vraiment bien et arrive à retranscrire tes pensées.
    Je me suis beaucoup reconnue dans pas mal de tes points.

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Oh je ne dirai pas que l’on s’en fout Laura, je suis toujours curieuse de connaître l’expérience des autres mais je comprends que tu n’aies pas l’envie et le temps de le faire :) Merci en tout cas pour ton commentaire !

      • Avatar

        Laura

        Merci de prendre le temps de répondre à tous le monde
        Le temps je l’ai pour les gens qui lisent donc je pourrais totalement le prendre pour te donner mon petit retour d’expérience, surtout que toi tu as pris le temps pour te dévoiler Mais j’ai toujours du mal à écrire clairement mes idées, tout se mélange, ça me fatigue et me frustre ‍♀️‍♀️
        Prends bien soin de toi et n’oublie pas tout ce que tu sais faire et comme tu le fais bien. Tu es une artiste à part entière de beaucoup de domaine (oui oui, c’est bien ce mot là, fais pas non avec ta tête ) Tout ce qu’on sait faire c’est souvent plus que la moyenne.

        • Laëtitia

          LaëtitiaAutrice

          C’est normal ! Vous prenez le temps de réagir, je prends le temps de répondre à mon tour – c’est à cela que doit servir un blog ^^ Merci en tout cas pour tes gentils mots, vraiment. Prends bien soin de toi aussi et si tu ressens le besoin de mettre des mots sur tes ressentis, je ne peux que t’encourager à prendre le temps d’écrire : ça aide beaucoup à faire le point :)

          • Avatar

            Laura

            C’est un exercice qui aide beaucoup oui et j’aimerais m’y remettre un de ces 4
            MERCI en tout cas <3

  50. Avatar

    Emilie

    Hello! Je suis bien contente que tu continues ton blog! Tu fais partie des comptes que j’aime suivre sur Instagram, justement parce qu’il y a un mélange entre ce que tu aimes, ce qui te touches, les sujets sur lesquels tu as envie de t’exprimer. J’aurais été bien triste si tu avais décidé d’arrêter! Et entre nous, si tu te lançais dans un Tipeee, je te suivrais les yeux fermés, car je sais que tu as énormément à m’apporter dans t’en rendre compte. Bref, continue, on sera là, même dans l’ombre! ;-)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Coucou Emilie, merci infiniment pour ton message et merci pour ta fidélité <3

  51. Avatar

    Sabine

    Merci pour le partage de ce cheminement, pour le retour sur les choses plus positives comme plus difficiles. Je ne suis jamais très assidue sur les réseaux sociaux, j’aime piocher selon mes envies et mes humeurs (légèreté, sujets sérieux, etc). Je dois dire que j’aime, ici et sur instagram, autant le contenu visuel que le fond. Je crois que vous/tu (je ne sais jamais comment cela peut être perçu trop de familiarité alors que l’on ne se connaît pas, donc dans le doute, je ne tranche pas) m’avez/m’as « initiée » aux questions féministes, en évitant les raccourcis parfois trop simples. Je ne suis pas à la recherche de contenus qui reflètent totalement ma pensée mais plutôt qui me font réfléchir, mûrir. J’ai pu trouver ça ici. Merci pour ce travail. Merci pour ces clichés de nature poétiques et suspendus dans le temps . A travers ce que je peux voir et lire, il me semble que vous/tu êtes/es une belle personne, une personnalité inspirante.

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Sabine pour ton message (je préfère que l’on se dise tu, c’est plus chouette quand même ^^) ! Je suis sincèrement touchée que mes partages aient pu t’inspirer et te faire évoluer, c’est ce que j’aime dans le fait d’avoir un blog : pour échanger, raconter mon cheminement, participer à ma toute petite échelle et dans la limite de mes capacités à rendre notre monde plus juste. Et si on peut le faire ensemble, c’est encore mieux !

  52. Avatar

    Célie

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ton bilan, c’était très chouette de te voir revenir sur cette aventure et je me suis retrouvée dans certains questionnements que tu soulèves. Comme toi je n’ai pas les ressources aussi bien temporelles que mentales pour militer sans relâche et produire du contenu de façon aussi régulière qu’une horloge. J’ai essayé mais ça ne marche pas et à part m’épuiser et m’enlever toute estime de moi, ça ne m’apporte rien de bon.
    C’est drôle aussi car comme tout un chacun se compare, tu fais partie de mon peloton de tête de celles qui « ont réussi » (là où moi je serais l’éternelle blogueuse sur la touche). Et tu batailles toi aussi avec ça. Comme nous tou.te.s. Cela en dit long sur les nuisances que ces chiffres ont sur nos vies là où ils ne représentent rien dans la réalité matérielle du quotidien. Ils ne disent rien de notre épanouissement, de nos compétences, de nos opportunités, de la qualité des relations qui sont importantes à nos yeux, des rêves accomplis ou des espoirs déçus. Ils ne sont le reflet de rien sinon d’eux mêmes et pourtant, je n’arrive pas à m’en défaire. Cela laisse songeur et cela donne drôlement envie de trouver le moyen de s’en émanciper.

    Merci pour cet article tout en transparence, je garde les échos qu’il a fait naître précieusement :)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Célie pour ton message, ça fait plaisir de te lire ici ; d’autant plus que tu exprimes très bien cette sensation que l’on semble toutes et tous ressentir, avoir moins « réussi » qu’untel ou unetelle en apparence alors que comme tu le soulignes, ces chiffres ne disent rien de nous… De mon point de vue, tu as « tiré ton épingle du jeu » : tu as fédéré autour de toi une communauté fidèle qui reconnaît ton talent avec les mots et tu as publié un livre génial que je recommande à beaucoup de personnes. C’est déjà beaucoup, non ? ;) Prends bien soin de toi et ne doute pas de ce que tu as accompli !

      • Avatar

        Célie

        Merci Laëtitia, ton message m’a fait du bien :)

  53. Avatar

    Coquelourde Flexueuse

    Hello Laetitia ! Je ne commente jamais ton blog et parfois ton compte instagram, dont j’aime les réflexions et les photos. Ce matin, je viens de désinstaller Instagram après une énième impression d’y être ensevelie, étouffée, d’y perdre du temps, d’être exposée à des contenus parfois violents et angoissants auxquels je ne m’attends pas et que je ne veux pas trouver durant mes moments de pause, ou du moins pas sous la forme de jugements à l’emporte-pièce et de phrases assassines. Je me suis prise à regretter l’époque sans réseaux sociaux où j’ouvrais des blogs pendant mes pauses, en ayant le temps, devant ces pages posées, de choisir si j’allais lire ou pas, en lisant des réflexions patientes et pas des coups de sang… et en ne perdant pas un temps infini devant la promesse de surprises renouvelées des réseaux sociaux ! Hier j’y ai passé 2h30 ! 2h30 durant lesquelles j’aurais pu lire, regarder les roses de mes voisins, dessiner, ne rien faire… Tout n’est pas noir sur instagram, j’ai découvert des illustratrices talentueuses, des femmes intéressantes mais maintenant je crois que je vais essayer de les suivre autrement, avec peut-être moins de contenus immédiats mais plus de temps et de calme. D’ailleurs, je suis souvent plus marquée par les longs contenus des blogs, comme l’article passionnant sur ton cheminement féministe. Donc je suis très contente que des blogs comme le tien existent, que tu repostes ici des « instantanés » et je crois qu’on serait beaucoup à gagner à un retour vers ces plateformes lentes.
    Longue, douce et profonde vie à Eleusis et Megara :)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Coucou et merci beaucoup pour ton commentaire ! Je comprends ta décision, c’est difficile de ne pas être absorbée dans une faille spatio-temporelle quand on ouvre Instagram. De mon côté, j’ai programmé une notif pour me signaler quand ça fait 1h que je suis dessus et ça fonctionne assez bien pour me faire fermer l’application. En tout cas, j’espère que tu continueras de prendre du plaisir à venir ici : de nouveaux articles arrivent bientôt :)

  54. Avatar

    Noémie

    J’arrive un peu après la « guerre », mais bravo pour cet article « bilan » et je t’encourage à continuer, car on est beaucoup à toujours prendre du plaisir à te lire et à te suivre.

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Noémie :)

  55. Avatar

    flora

    10 ans de blog !! Quel parcours ! :) Cela doit faire environ 5 ans que je te lis, et je suis ravie que tu continues ! Merci pour toutes ces belles découvertes !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Flora pour ton message :)

  56. Avatar

    Bettynroll

    Ravie de savoir que le blog va ressortir, sous la lumière, pour notre plus grand bonheur! En tout cas, pour le mien ça c’est certain! Je préfère tellement ce format! Je suis désolée mais je fais certainement partie de ces spectateurs perdus entre le 1er écran d’une story et le dernier parce que, c’est tout con, mais parfois, on n’est pas dans des conditions où on peut mettre le son et écouter quelqu’un nous raconter une chose. C’est dommage parce que je pense louper des contenus intéressants mais en fait parfois ce n’est juste pas possible malheureusement! J’aime les blogs. J’ai gardé une short-list de ceux que je lis ou de ceux dont j’attends le retour! J’aimerais avoir le temps d’alimenter le mien mais je n’y arrive plus du tout, pas assez la flamme pour se remettre à tapoter sur le clavier!
    En tout cas, on ne se connaît pas, mais je pense que tu peux être fière du chemin parcouru!
    Désolée pour le pavé, à bientôt ^^

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Oh la la, j’ai mis plus de deux mois vraiment à répondre ? Désoléééééée ! Je comprends tout à fait pour Instagram, ce n’est pas forcément un média idéal pour lire des contenus quand on l’ouvre un peu machinalement au milieu de la journée ou le soir quand on est fatiguée. Difficile de trouver un équilibre entre les deux car mine de rien, c’est sur Instagram que les gens sont les plus actifs…

  57. Avatar

    La Mouette

    J’ai beaucoup tardé à venir lire ton article mais je l’avais gardé de côté pour ne pas le lire rapidement sur le petit écran de mon téléphone mais plutôt sur celui plus grand de mon ordinateur et je dois dire que c’est un beau bilan ! On lit moins c’est vrai mais le blog reste à mon sens une plateforme que j’aimerais toujours autant, tous les articles plus militants que tu cites m’ont tous été très utile et ton cheminement est beau à voir. Garde ce petit bout d’espace d’internet, qu’il mène sur quelque chose (de manière franche ou non) ou pas il fait ce que tu es et te lire est toujours agréable !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci Florence, c’est moi qui tarde à te répondre, le temps a tellement filé cet été ! Merci d’avoir pris le temps de me lire et de laisser une trace de ton passage, je sais à quel point c’est précieux (et rare) <3

  58. Avatar

    Mademoiselle Scintille

    Bel article, je vois que tenir un blog est pour beaucoup une « échappatoire », un moyen de s’exprimer quand on n’y arrive pas d’une autre manière… Belle continuation !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Exactement ! Merci pour ton commentaire :)

  59. Avatar

    mathilde_rbrgt

    Hello Laetitia.
    Je trouve ton article très intéressant sous de nombreux aspects. Ce que j’aime surtout, (dans cet article et dans d’autres), c’est ta façon d’exprimer clairement des sentiments et des cheminements de pensées dans lesquels je me reconnais. C’est très agréable à lire et intelligent.

    J’espère vraiment que tu t’épanouiras dans ce que tu vas faire maintenant.
    Hâte de lire la suite !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci beaucoup Mathilde ! Ça me touche :)