Voyages et escapades

Un long week-end en Thuringe

8 mai 2019

Au début du mois d’avril, nous avons fait nos valises pour un long week-end en Thuringe, très heureux que l’Office National Allemand du Tourisme renouvelle sa confiance après notre séjour à Rügen l’été dernier. La Thuringe ne vous dit peut-être rien mais cette région allemande compte de nombreuses jolies villes qui mêlent un patrimoine culturel riche à un certain goût pour l’avant-garde que j’aime particulièrement chez les allemands.

En 4 jours, nous avons visité 4 villes de la Thuringe : Iéna, Weimar, Gotha et Erfurt.

Proches les unes des autres géographiquement, elles ont des atmosphères différentes que je vous propose de découvrir dans cet article qui vous donnera peut-être envie d’aller en profiter à votre tour. Avant de vous lancer dans la lecture, n’hésitez pas à regarder la vidéo tournée et montée par Matthieu qui vous donnera un court aperçu de ce que nous avons pu voir pendant ce long week-end en Thuringe. Comme d’habitude, n’oubliez pas de passer en HD ;)

Week-end en Thuringe : première étape à Iéna

A Iéna, nous avons retrouvé notre guide française Marie-Laure pour une promenade à pied dans cette petite ville universitaire qui n’est pas spécialement attrayante au premier abord mais son ambiance décontractée finit par nous séduire. Vous pourrez entrer dans sa jolie université où Schiller a enseigné et Marx étudié, musarder dans ses rues pavées, faire un tour dans son jardin botanique qui aurait inspiré Goethe et grimper à la nuit tombée au sommet de la Jena Tower.

week-end en thuringe week-end en thuringe week-end en thuringe

Une journée suffit pour prendre la température de Iéna, profitez-en pour ralentir le rythme. Ce n’est pas le genre de ville où l’on doit courir partout, plutôt le genre où l’on traîne en terrasse aux beaux jours – plus précisément dans la rue Wagnergasse, calme et accueillante. Si son nom vous rappelle une station de métro de la ligne 9, c’est parce qu’elle est connue pour la bataille éponyme du 14 octobre 1806 qui a vu Napoléon Bonaparte triompher face à la Prusse.

week-end en thuringe week-end en thuringe week-end en thuringe
week-end en thuringe week-end en thuringe
week-end en thuringe

Les bonnes adresses de Iéna

Où manger à Iéna ?

Vous aurez l’embarras du choix, les bonnes adresses pour se régaler à Iéna ne manquent pas – globalement, on a très bien mangé durant notre séjour. Je vous conseille d’aller boire un verre et dîner au Theater Café, l’ambiance est détendu et la cuisine savoureuse. Aux beaux jours, allez profiter de la grande terrasse du Daheme im garten pour siroter une bière et si vous aimez la street food végane, ne manquez le Burger Green dont on nous a dit le plus grand bien – facile à reconnaître de loin, ils ont choisi le vert le plus moche de la terre pour peindre leur camion et leur logo est une feuille de cannabis. En parlant de cuisine végane, si vous préférez vous asseoir, allez vous attabler chez deVinos.

Où dormir à Iéna ?

Nous avons passé la nuit dans l’hôtel Euleinsteins qui est en plein centre-ville, confortable, propre et peu cher. Vous trouverez d’autres établissements ici qui se valent plus ou moins en terme de standing et par conséquent de tarifs.

week-end en thuringe week-end en thuringe

Apolda : visiter l’Eiermannbau

Le lendemain matin, nous avons rejoint la ville d’Apolda à 15 kilomètres de Iéna pour visiter l’Eirmannbaun, une ancienne usine construite en 1906 qui a d’abord abrité une entreprise de filature puis d’extincteurs. Laissée à l’abandon jusqu’en 2006, elle accueille désormais des bureaux pour le moins originaux – installés dans des mini serres pour ne pas avoir besoin de chauffer un grand bâtiment mal isolé – et offre un espace de création pour les artisans et les artistes : l’idée est à la fois de faire du neuf avec du vieux mais aussi d’attirer les jeunes générations dans les villes délaissées pour les plus grandes.

J’ai beaucoup aimé cet endroit et le projet de IBA Thüringen qui réinvestit des usines abandonnées partout dans la Thuringe.

C’est inspirant et montre qu’avec un peu d’ingéniosité, on peut éviter de construire toujours plus de nouveaux bâtiments. Si vous êtes dans la région du 24 mai au 29 septembre 2019, l’Eirmannbau ouvre ses portes au public et exposera les créations de ses locataires pour l’occasion.

week-end en thuringe week-end en thuringe
week-end en thuringe week-end en thuringe week-end en thuringe

Que faire à Weimar en une journée ?

Pas le temps de niaiser après cette matinée à Apolda, on a filé à Weimar pour passer l’après-midi en compagnie d’Aurélie, notre adorable guide française. Avec elle, nous nous sommes promenés dans les rues de la ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, nous avons rencontré une poignée d’étudiants de l’université du Bauhaus et plusieurs artisans à la fois passionnés par leur métier et leur ville.

Weimar a longtemps été la capitale culturelle de l’Allemagne, un lieu à la fois de tradition et d’avant-garde. De nombreux artistes y ont élu domicile !

Goethe, Schiller, Bach, Liszt et puis plus tard, Gropius qui y a fondé l’université du Bauhaus – que je ne pourrais pas vous montrer en images malheureusement – cette école d’arts appliqués et d’architecture qui est à l’origine de notre design moderne. Elle fête ses 100 ans cette année et si le Bauhaus ne vous dit rien, il est pourtant partout autour de nous : des lignes droites épurées, pas de fioritures et de la fonctionnalité.

Weimar a ce charme classique mêlé de modernité. Si vous aimez l’Histoire et le patrimoine, vous pourrez y visiter le château Belvédère et son parc, la maison de Goethe, la sublime bibliothèque d’Anna Amelia, le musée du Bauhaus et la maison de l’architecte Henry van Velde mais la ville s’apprécie surtout de l’extérieur alors n’hésitez pas à marcher là où vos pieds vous mèneront, sans but précis.

week-end weimar week-end weimar
week-end weimar week-end weimar

Où faire du shopping à Weimar ?

Il y a plein de jolies boutiques de petits créateurs indépendants où faire du shopping à Weimar et Aurélie nous a emmené dans plusieurs d’entre elles. J’ai résisté à la tentation parce que mon sac à dos était déjà bien chargé mais ça n’a pas toujours été facile… Voici quelques adresses qui pourraient vous plaire.

Stadtelster, joaillerie & papeterie

Jessica Herber crée des bijoux en petites séries en travaillant avec des entreprises locales qui lui fournissent des matières premières dont elle connaît la provenance. Ses bijoux sont fins et délicats, tout ce que j’aime ! Elle est aussi illustratrice et propose de la papeterie unique. Sa boutique vaut vraiment le détour et en plus, Jessica est très accueillante.

Stadelster
Geleitstrasse 8-12 à Weimar 

bonnes adresses weimar bonnes adresses weimar
Design We Love, boutique de décoration

C’est l’adresse où il m’a été le plus difficile de rester sage – heureusement que l’on y était dans le cadre d’un reportage et que notre temps était compté car sinon je serais repartie avec deux ou trois trucs. La sélection d’objets de décoration et de meubles est faite avec goût ; on y trouve à la fois des marques connus, des produits vintage et des créations réalisées par des artisans locaux, d’inspiration Bauhaus notamment. La cerise sur le gâteau ? Les propriétaires ont deux sublimes appartements décorés avec des objets soigneusement choisis où l’on peut séjourner à Weimar, ils sont sur Airbnb ici et ici.

Design We Love 
Schützengasse 6 à Weimar

Annelies Pennewitz, parapluies pour la vie

La famille d’Annelies confectionne des parapluies depuis près d’un siècle et le savoir-faire se perpétue à travers elle. Pour qui veut investir dans un parapluie qui l’accompagnera tout au long de sa vie – pour peu qu’on ne l’oublie pas dans un train comme ça m’arrive environ tout le temps – c’est l’adresse incontournable à Weimar. Elle vend des modèles classiques ou plus fantaisies avec des détails qui font la différence. Comptez 150 € pour un parapluie, ce n’est pas donné mais c’est le prix de l’artisanat !

Annelies Pennewitz
Rittergasse 19 à Weimar 

bonnes adresses weimar
Die zwillingsnadeln, chapeaux originaux

Claudia est une adorable créatrice de chapeaux et bibis qui s’est passionnée pour les couvre-chefs depuis plusieurs années. Après s’être installée à l’étranger, elle est revenue exercer son métier à Weimar où elle a ouvert sa boutique. On y trouve des chapeaux classiques et plus originaux ainsi que des bibis pour des grandes occasions : il y en a pour tous les goûts.

Die zwillingsnadeln
Windischenstrasse 29 à Weimar 

bonnes adresses weimar bonnes adresses weimar

Où manger à Weimar ?

Weimar, comme bien d’autres villes allemandes, c’est le paradis des bonnes adresses végétariennes et véganes. Nous n’avons eu aucune difficulté à trouver de quoi nous régaler à l’heure du déjeuner comme à celle du dîner.

Koi.7, cuisine coréenne

Convivial et sans chichis, c’est un endroit où se retrouvent les étudiants de la ville pour déjeuner autour d’une seule et même table en bois. Il y a toujours un choix vegan à la carte pour lequel nous avons opté : des légumes croquants dans une sauce aux cacahuètes avec du riz blanc, délicieux et bon marché – on ne débourse pas plus de 8 € pour le plat du jour et une boisson.

Koi.7 
Schlossgasse 5 à Weimar 

Gretchen’s café & restaurant, cuisine raffinée

Qu’est-ce qu’on a bien mangé chez Gretchen’s ! Un dîner parfait pour clore cette journée à Weimar, une cuisine raffinée dans une ambiance décontractée. La carte change en fonction des produits de saison : Matthieu a choisi des quenelles de pommes de terre à la sauge, quant à moi j’ai craqué pour des gnocchi, feuilles d’épinards et sauce au chèvre, le tout accompagné d’un verre de vin chacun. En dessert, on a partagé une crème brûlée en sirotant une infusion suggérée par le chef. Un sans faute et pour ne rien gâcher, on en a eu pour à peine plus de 35 euros à deux.

Gretchen’s café & restaurant
Seifengasse 8 à Weimar

bonnes adresses weimar bonnes adresses weimar

Découvrir le château de Friedenstein à Gotha

Le lendemain matin, nous avons roulé en direction de Gotha pour découvrir le château de Friedenstein qui a été construit au XVIIème siècle dans un style baroque. Il faut enfiler d’énormes pantoufles pour se promener dans ses couloirs afin de préserver le parquet et son architecture n’est pas sans rappeler nos châteaux français de la même époque – ouvrez l’œil, il se cache dans l’une des vitrines une vaisselle décorée avec des motifs olé olé. Vous pourrez le visiter du mardi au dimanche de 10h à 17h avec un autoguide pour mieux comprendre son histoire.

Le théâtre Ekhof

Après la visite du château de Friedenstein, n’oubliez pas d’aller jeter un œil au magnifique théâtre Ekhof qui est l’un des plus vieux d’Allemagne : il possède une machinerie d’époque encore intacte et accueille toujours des représentations durant l’été à l’occasion du festival qui porte son nom. Vous voyez l’objet installé dans le fond de la scène ? C’est une machine qui imite le bruit de la tempête lorsque l’on tourne la manivelle !

Erfurt, dernière étape du week-end en Thuringe

Pour clore ce week-end en Thuringe, nous avons passé près de deux jours dans la capitale de la région : Erfurt. Comme vous le constaterez sur les photos, le temps n’a pas été clément mais il y a tellement de bonnes adresses à tester dans cette ville que l’on a vite oublié le ciel gris !

Comme les cités scandinaves, Erfurt a ce petit quelque chose de réconfortant que l’on apprécie qu’importe le temps.

C’est Corinna et Yvonne, nos guides, qui nous ont fait visiter la ville. Elles nous ont d’abord emmené sur le Krämerbrücke, un pont aux airs de Ponte Vecchio près duquel les habitants se rassemblent aux beaux jours, puis on est montés en haut de la tour de l’église Ägidienkirche pour une vue d’ensemble sur Erfurt, on s’est promenés dans la vieille ville jusqu’aux pieds de la cathédrale avant de grimper vers la citadelle de Petersbourg, une forteresse qui protégeait Erfurt autrefois.

Tout se fait facilement à pied ou en tramway et deux jours suffisent largement pour explorer la ville. En arrivant par la gare, on trouve l’office du Tourisme d’Erfurt juste en face : faites-y un stop, surtout si vous venez avec des enfants, on y trouve plein d’idées pour occuper son séjour et une installation avec des casques de réalité augmentée amusante !

Nous avons dormi au Am Kaisersaal que je n’ai pas beaucoup aimé – sa situation à deux pas du centre-ville est chouette mais c’est le genre de maxi hôtel que j’évite habituellement et la porte de la salle de bain transparente où sont aussi situés les WC, bof bof. Je vous conseille plutôt les jolis appartements Goldhelm Krämerhaus Suiten ou encore l’Hotel Krämerbrücke qui sont tous les deux implantés sur le pont emblématique de la ville et ont plus de charme.

Les bonnes adresses à Erfurt

Les bonnes adresses à Erfurt valent à elles seules le déplacement ! On a beaucoup et bien mangé durant ces deux jours, que ce soit salé ou sucré. La ville accueille de nombreux artisans qui continuent de faire vivre des traditions, voici une liste de ceux à ne pas manquer.

Goldhelm Schokoladen Manufaktur, goûter gourmand

Disons les choses tout de suite : vous ne pouvez pas venir à Erfurt sans acheter du chocolat chez Goldhelm Schokoladen Manufaktur qui change selon les saisons et surtout, goûter leurs parfums de glaces décadents. Ils ont réussi à m’en faire manger sous la pluie, chapeau – j’avoue tout, je ne suis pas très glaces sauf en Italie l’été. L’adorable salon de thé situé près du Krämerbrücke sert de délicieux Earl Grey, chocolats et autres boissons chaudes réconfortantes accompagnées de pâtisseries. C’est une adresse, ou plutôt deux, incontournable(s) !

Goldhelm Schokoladen Manufaktur
Pâtisserie et salon de thé au Kreuzgasse 5 et glacier au Krämerbrücke 12-14 à Erfurt

VinRice, déjeuner vietnamien

C’est la décoration du restaurant qui m’a attirée, du bois et des plantes, tiens viens on va jeter un œil à la carte. Grand bien nous a pris puisque nos assiettes étaient savoureuses, la viande peut être remplacée par du tofu dans quasi tous les plats : des summer rolls en entrée à partager, puis un curry de légumes chacun avec un verre de vin, c’était parfait et une fois de plus peu cher, moins de 15 € par personne.

VinRice
Michaelisstrasse 43 à Erfurt

Roter Elephant, dîner cosy

C’est l’endroit convivial par excellence avec des petites tables en bois, des chaises de bistrot, de la musique pas trop forte, des plats simples mais bons et des prix doux. On y a dîné avec Yvonne qui avait pris des légumes rôtis quand Matthieu et moi avions préféré le burger vegan avec des frites – sans doute à tort, je l’ai trouvé sans plus, probablement à cause du pain industriel.

Roter Elephant
Allerheiligenstrasse 4 à Erfurt

Backstube, boulangerie à l’ancienne

En parlant de pain, avis aux amatrices et amateurs de bons pains préparés à partir de farines anciennes biologiques, ici vous trouverez votre bonheur ! Chaque jour, cette boulangerie à l’ancienne vend un nombre limité de pains. Quand ils sont prêts, un drapeau blanc est tendu dehors et quand il n’y en a plus, il est remballé – cela permet d’éviter le gaspillage. Tout est fait à la main sans machine sous nos yeux, ça sent bon et je suis sortie en me disant que ce n’est pas demain la veille que j’allais arrêter le gluten.

Backstube 
Kreuzgasse 2 à Erfurt

bonnes adresses erfurt bonnes adresses erfurt
Dürerhaus, atelier indigo

J’imagine que pour vous comme pour moi il n’y a encore pas si longtemps, l’indigo était ni plus ni moins une couleur. En réalité, l’indigo est le nom d’une teinture réalisée à partir des feuilles et des tiges d’une plante qui s’appelle… l’indigotier ! C’est elle qui a donné son nom à la couleur qu’elle produit et aujourd’hui, il ne reste qu’une poignée d’artisans en Europe utilisant la technique ancestrale de teinture pour créer des impressions diverses sur du textile – elle va d’ailleurs bientôt être reconnue comme patrimoine culturel mondial par l’UNESCO. Dürerhaus en fait partie et vous pourrez y acheter des créations rares en souvenir de votre long week-end en Thuringe.

Dürerhaus
Schlösserstraße 38 à Erfurt

Heimathafen, brasserie locale

Si vous aimez profiter de vos voyages pour goûter les bières locales, la brasserie Heimathafen devrait vous plaire. Je ne saurais vous confirmer que leurs bières sont bonnes car je n’en bois pas (j’ai tout essayé, je dois me rendre à l’évidence que c’est un truc que je n’aime vraiment pas) mais d’après Matthieu, elles le sont. Vous pourrez les boire dans les bars et restaurants d’Erfurt ou directement à la brasserie le mercredi après-midi et le samedi matin. Leur local ouvert depuis deux ans est installé dans l’ancienne gare de la ville, un endroit alternatif super cool où se réunissent les habitants pour faire la fête le week-end. Tout est fait de façon artisanale, du brassage à l’étiquetage en passant par la mise en bouteille.

Heitmathafen
Zum Güterbahnhof 20 à Erfurt

Martin Gobsch, marionnettiste

Parmi les nombreuses boutiques situées sur le Krämerbrücke, celle de Martin Gobsch ne passe pas inaperçue. Le sculpteur y crée des marionnettes en bois pour le théâtre et le cinéma, c’est un artisan phare d’Erfurt puisque ses créations sont présentes un peu partout dans la ville, certaines en vitrine peuvent même s’animer moyennant une petite pièce.

Martin Gobsch
Krämerbrücke 10 à Erfurt

bonnes adresses erfurt bonnes adresses erfurt

Pour découvrir la Thuringe le temps d’un long week-end, vous pouvez monter dans un train depuis la gare de l’Est à Paris jusqu’à Francfort via la SNCF/DB puis vous prendrez une correspondance pour Erfurt. Iéna et Weimar sont également accessibles en train en partant d’Erfurt via Trainline. Pour un trajet aller et retour, comptez environ 150 € par personne et 14 heure de train au total. Notez qu’il est inutile de parler allemand, tout le monde parle très bien l’anglais là-bas ;)

C’est une belle idée d’escapade en Europe au printemps ou l’été pour pouvoir profiter pleinement de l’architecture de ses villes historiques. Vous connaissiez ? L’Allemagne est une destination que j’apprécie de plus en plus et je publierai prochainement l’article dédié à notre séjour en Forêt Noire en avril 2018 – toujours prompte pour poster moi hein ! En attendant, j’espère vous avoir donné envie de découvrir ce pays qui a l’avantage non négligeable aujourd’hui d’être accessible en train.

24 Comments

  • Avatar
    Reply Azilis 8 mai 2019 at 19 h 43 min

    Comme d’habitude je me délecte de tes récits de voyage, de tes photos, et de la vidéo. je ne saurais dire pourquoi, mais tout est comme je l’aime. <3

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 mai 2019 at 11 h 02 min

      Merci beaucoup Azilis <3

  • Avatar
    Reply Fanny 8 mai 2019 at 19 h 48 min

    Très jolie vidéo, vous êtes de vrais pros ! Cela donne envie d’aller faire un tour, bien que résidant dans le sud de la France, pour un week-end sans avion cela fait un peu loin ! Mais je connais très peu l’Allemagne, et rien que pour la bière et l’indigo, ça m’attire ;)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 mai 2019 at 11 h 03 min

      Merci Fanny, Matthieu a fait de sacrés progrès et puis il a aussi investi dans du bon matériel, ça aide ! Ah c’est sûr que quand on aime la bonne bière, l’Allemagne est the place to go :D

  • Avatar
    Reply Stéphanie 8 mai 2019 at 20 h 20 min

    Olala l’artisan qui travail avec l’indigotier! C’est ma couleur préférée je serai repartie avec un souvenir. J’aime bien aussi l’idée du parapluie à vie, j’en cherche un!
    Très bel article en tout cas, les photos top et le détail est digne d’un guide t’as dû y passer au moins 1 heure (j’deconne, au moins 2 (semaines!)).
    J’avoue être atterri ici grâce aux bouches de ta story tout comme la dernière fois grâce aux chats! Sinon je me dis je vais lire après avoir fait mon tour sur Instagram et après j’oublie… comme quoi il me faut pas grand chose …!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 mai 2019 at 11 h 05 min

      Merci beaucoup Stéphanie, héhé comme quoi hein cette technique détournée pour faire venir les gens ici fonctionne :D

  • Avatar
    Reply Clotilde 8 mai 2019 at 21 h 52 min

    Ce beau programme laisse rêveur

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 mai 2019 at 11 h 05 min

      Si tu y vas, surtout, SURTOUT, n’oublie pas d’aller manger une glace à Erfurt !

  • Avatar
    Reply L&T 8 mai 2019 at 22 h 13 min

    Les photos sont très belles et les adresses proposées ont l’air super, ça donne vraiment envie de découvrir la ville!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 mai 2019 at 11 h 06 min

      Merci beaucoup !

  • Avatar
    Reply Pauline 9 mai 2019 at 10 h 34 min

    J’attendais ton article pour déguster la vidéo qui va avec, comme d’habitude c’est super et ça donne envie de prendre le train direction l’Allemagne ! La vidéo est chouette, et tes photos dans cet article sont magnifiques. Vous faites la paire pour mettre en valeur de belles destinations ! Bravo <3

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 mai 2019 at 11 h 07 min

      Ça vous plairait beaucoup, j’en suis certaine ! Merci pour ton gentil mot <3

  • Avatar
    Reply Sebath 9 mai 2019 at 21 h 27 min

    Ce reportage est superbe !!! J’adore aller en Allemagne, mais je ne connais pas cette région. Cela donne envie d’y aller ! Il va falloir convaincre mon homme…. Mais comme notre fille va passer un an à Cologne pour ses études, ça ne sera qu’un (petit) détour !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 mai 2019 at 11 h 09 min

      Merci beaucoup ! C’est chouette aussi Cologne il me semble, et c’est finalement pas si loin la Thuringe de là, en plus les allemands ont un super réseau ferroviaire donc vous auriez tort de ne pas en profiter pour explorer un peu leur pays ;)

  • Avatar
    Reply Ornella 10 mai 2019 at 9 h 09 min

    Je me délecte toujours de chacune de tes publications. Merci pour la découverte du jour.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 mai 2019 at 11 h 09 min

      Merci Ornella :)

  • Avatar
    Reply Héloise Hami 20 mai 2019 at 21 h 02 min

    J’ai vraiment adoré ce post, les photos sont magnifiques ! Très envie d’aller en Allemagne grâce à toi, c’est une bonne idée d’escapade sans avion !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 3 juin 2019 at 14 h 40 min

      Merci beaucoup Héloise !

  • Avatar
    Reply Anne / le chien à taches 21 mai 2019 at 16 h 20 min

    rolala toutes ces jolies photos & ces bonnes adresses ! Une vraie découverte la Thuringe grâce à toi :-)

    des bisous !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 3 juin 2019 at 14 h 40 min

      Huhu merci toi, ça fait trop plaisir de te voir par ici :)

  • Avatar
    Reply Clémentine 27 mai 2019 at 9 h 52 min

    Quel plaisir de te suivre dans ce long week end Allemagne. Je suis + contenu photo que vidéo même si je trouve les vidéos toujours extrêmement esthétiques, je prends beaucoup moins le temps de me poser pour les apprécier.
    Ici je prends le temps d’apprécier tes photographies, leur chaleur et la manière dont vous savez créer l’intimité dans vos reportages. Un vrai bonheur à lire!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 3 juin 2019 at 14 h 41 min

      Merci du fond du <3 Clémentine pour ton message :) Je comprends, c'est plus engageant la vidéo mais j'aime bien l'idée de compléter les contenus images & textes grâce à elle !

  • Avatar
    Reply Diane 7 juin 2019 at 22 h 39 min

    Merci pour ce reportage sur cette belle région ! J’ai vraiment envie de la découvrir.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 14 juin 2019 at 11 h 50 min

      Je suis ravie que ça ait éveillé ta curiosité !

    Laisser un petit mot