Voyages et escapades

Un séjour à Rügen : le tour de l’île à pied et à vélo

9 novembre 2018

Article en collaboration avec l’Office National Allemand du Tourisme et Grand Angle.

A la fin du mois d’août dernier, Matthieu et moi avons pris le train depuis Sarrebruck en direction de Stralsund dans le nord de l’Allemagne pour passer une petite semaine sur l’île de Rügen – vous aviez peut-être suivi notre voyage sur Instagram ? Nous sommes partis en collaboration avec l’Office National Allemand du Tourisme et le tour opérateur Grand Angle qui s’est chargé de toute l’organisation du séjour, à la découverte des paysages de la Poméranie occidentale.

Une destination encore méconnue qui offre un cadre idéal pour des vacances nature entre la quiétude des belles forêts de hêtres rouges, la douceur des bords de la mer Baltique et la tranquillité des pistes cyclables qui traversent l’île.

Nul besoin de voiture pour visiter Rügen puisqu’il est possible d’en faire le tour à pied et à vélo comme ce fut notre cas – pas moins de 800 km de chemins balisés ! La fatigue se fait sentir ? On peut écourter les trajets en prenant le bus ou le train, les transports en commun sont bien développés.

Si ça vous intéresse, nous avons réalisé une vidéo dédiée à l’écotourisme sur l’île de Rügen mais celle que je vous invite à regarder en priorité avant de lire l’article est ci-dessous : elle dure un tout petit moins de 9 minutes sur le même format que nos précédentes vidéos et vous permettra d’avoir un bel aperçu de ce que nous avons vu – et accessoirement de constater que l’on a fait des progrès depuis les Dolomites, vous nous direz si vous avez aimé ? N’oubliez pas de passer la vidéo en HD 1080 ;)

Allez, en selle, c’est parti pour la visite de Rügen !

Stralsund, la ville aux influences scandinaves

Notre séjour commence à Stralsund, ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2002 dont l’architecture rappelle que la Scandinavie n’est pas loin. On visite son centre facilement à pied car il est petit et une journée suffit pour avoir un bel aperçu de la cité hanséatique – si vous ne vous souvenez pas de vos cours d’Histoire, la Hanse réunissait plusieurs villes d’Europe du nord pour faire commerce au Moyen-Age.

Rendez-vous sur la place de l’hôtel de ville pour admirer les bâtiments en briques rouges typiques et boire une bière au soleil sur la place du vieux marché.

Nous y avons passé la matinée, charmés par son patrimoine et la douceur de vivre qui règne dans ses rues. Nul besoin de savoir où l’on va, il suffit de se perdre dans la vieille ville et d’aller faire un petit tour dans ses espaces verts pour en profiter. A l’heure du déjeuner, nous nous sommes attablés au OberBurgermeister qui propose un choix de burgers végétariens et vegan très bons. Le soir, Stralsund est assez peu animée et comme les allemands dînent tôt, il ne faut pas traîner si l’on veut se restaurer –  à notre retour, on a testé les pâtes au piment de l’Osteria Dell’Oca et on s’est régalés.

Rügen Rügen Rügen
Rügen rügen rügen rügen

Après avoir avalé un café, mis un peu de crème solaire – oui parce qu’on a beau être dans le nord, il cogne – et enfourché nos vélos, on s’est mis en route pour près de 50 kilomètres qui nous conduiraient jusqu’à la péninsule de Wittow. Le temps était radieux et les températures agréables, des conditions idéales en somme pour rouler sur les nombreuses pistes cyclables de l’île.

Pédaler jusqu’au cap Arkona et se baigner dans la mer Baltique

Les premiers kilomètres sur l’île de Rügen nous ont fait traverser une campagne paisible où l’on s’est beaucoup arrêtés pour prendre des photos de fleurs/fruits/animaux et manger des pommes/poires/mûres. On a traîné et accumulé tout au long de l’après-midi du retard sur notre itinéraire… C’est vers 18h que Matthieu m’a signalé que nous avions 1 heure pour faire les 10 kilomètres qui nous séparaient de Wittower Fähre et choper ce que l’on croyait être le dernier ferry pour accéder à la péninsule.

On pédale, on pédale comme des dératés, je ne sens plus mes jambes, je vois l’heure tourner mais toujours aucun port à l’horizon : où il est ce maudit ferry ?

Lorsque l’on arrive au port, il est 19 heures passés ; j’étais sur le point de fondre en larmes en croyant que l’on était coincés de ce côté de l’île pour la nuit quand un gentil monsieur nous a indiqué que le ferry circulait jusqu’à 21 heures et qu’il y en avait toutes les 10 minutes, ouf ! On s’est alors assis pour reprendre notre souffle et se remettre de nos émotions, ce soir on dormira bien à l’endroit prévu.

rügen rügen rügen rügen

Les derniers kilomètres étaient magiques avec le soleil qui se couchait sur la mer Baltique que nous longions en direction de Juliusruh. La lumière dorée inondait le paysage et même si nous savions ce que ça voulait dire – finir le trajet de nuit –  on s’est accordés une pause sur un petit banc pour regarder ce spectacle dont on ne se lasse jamais.

Comme nos estomacs gargouillaient beaucoup et que la fatigue commençait à vraiment se faire sentir, nous avons fait une halte à Wiek dans un restaurant italien, La Dolce Vita, qui ne payait pas de mine, duquel on attendait rien de spécial, et puis finalement, les pâtes étaient bonnes – j’en ai encore pris au piment, c’est ma nouvelle passion. Le plein de carbohydrates fait, on a pu sereinement pédaler jusqu’à notre hôtel sous un ciel étoilé, en roulant côte à côte sur les routes désertes.

rügen rügen

Après une bonne nuit de sommeil et un petit-déjeuner salé qui tient au corps, on a repris nos vélos pour une journée plus tranquille à la découverte du cap Arkona, le point le plus septentrional de l’Allemagne. On y trouve deux phares dont le plus ancien phare de la mer Baltique construit en 1827 – celui que vous pouvez voir ci-dessous – et un autre de 1905 sur lequel on peut monter moyennant quelques euros pour admirer le paysage.

rügen rügen rügen

L’après-midi, nous sommes retournés à Juliusruh pour profiter de sa sublime plage de sable blanc – ne la manquez pas si vous venez à Rügen, c’est celle que l’on a trouvée la plus jolie et tranquille – et se baigner pour la toute première fois dans la mer Baltique. Comme nous, j’imagine que vous avez quelques a priori concernant la température de l’eau et pourtant elle est proche de celle de l’océan Atlantique !

On a longuement observé les allemands dans l’eau qui n’avaient pas du tout l’air frigorifiés pour se donner du courage et on s’est lancés…

D’abord un pied – oh ça va – puis l’autre – elle est bonne en fait – et comme partout, c’est quand il a fallu immerger le ventre que l’on a moins fait les malins mais une fois que l’on est dedans, on y est bien. L’eau de la mer Baltique est en plus beaucoup moins salée que les autres et peu profonde près du bord, parfaite pour faire trempette. Après notre baignade, on s’est baladés le long de la forêt de pins qui ressemble à s’y méprendre à celles que l’on voit en Vendée.

rügen
rügen rügen rügen rügen

Randonner dans le parc national de Jasmund

Pour ce troisième jour sur l’île de Rügen, plus de vélo mais de la randonnée ! On a rejoint le sublime parc national de Jasmund en prenant un bus à Juliusruh : pas de surprise, c’est l’étape que j’ai préférée. Jasmund est le plus petit parc national de l’Allemagne – seulement 30 km2 – mais c’est un concentré de beauté à voir une fois dans sa vie si on aime la forêt.

On s’y promène à l’abri de grands hêtres rouges vieux de 700 ans qui créent un jeu d’ombres et de lumières superbe à n’importe quelle heure de la journée.

Un sentier d’un peu moins de 10 kilomètres le traverse en longeant la mer Baltique et offre de magnifiques points de vue sur les falaises de craie. Du fait de sa taille, c’est un parc où l’on peut prendre le temps de s’arrêter, d’observer la lumière changer au gré du vent – on le voit bien dans la vidéo – et bien-sûr quand arrive la fin de la journée, c’est encore plus beau !

jasmund
jasmund jasmund jasmund

Dans le parc national de Jasmund on peut voir un incontournable de l’île de Rügen : la Königsstuhl, littéralement la chaise du roi qui aurait inspiré ce tableau de Caspar David Friedrich, peintre romantique allemand dont j’aime énormément le travail puisque son sujet favori est la nature qu’il magnifie avec un clair obscur parfaitement maîtrisé – oui, je m’invente critique d’art pour l’occasion.

Pour admirer cette falaise, la plus haute de Rügen, il faut se diriger vers Viktoriasicht, un point de vue en contrebas où l’on peut aussi observer les couleurs emblématiques de l’île – blanc, vert et bleu – juste sous nos pieds grâce à une petite avancée dans le vide. Si cela vous intéresse, un centre touristique est situé dans le parc de Jasmund et propose plusieurs activités ainsi que des expositions. Vous pourrez également grimper sur la Königsstuhl pour prendre de la hauteur (120 m) et découvrir un autre point de vue sur les falaises environnantes.

jasmund
jasmund jasmund

Nous avons tellement aimé Jasmund que nous avons choisi d’y rester jusqu’à la fin de la journée et grand bien nous en a pris puisque nous avons été récompensés par une lumière incroyable. La randonnée est facile mais elle sollicite un peu les genoux car ça grimpe et ça descend ; n’hésitez donc pas à prendre votre temps ! Une fois arrivés à Sassnitz, nous avons attendu le dernier bus pour Binz, la jolie station balnéaire où nous allions rester deux nuits.

jasmund jasmund jasmund

De Binz à Sellin en passant par le parc de Granitz

C’est donc à Binz que nous nous sommes réveillés pour ce quatrième jour sur l’île de Rügen. Notre balade a débuté sur la jolie promenade qui longe la mer Baltique, jalonnée de villas aux façades toutes plus jolies les unes que les autres, jusqu’à l’entrée du parc de Granitz. La ville est très animée le soir et il y a plein de chouettes restaurants – nous avons dîné chez Peter Pan et leur burger vegan est drôlement bon !

Granitz rappelle Jasmund en plus modeste. Le parc fait partie de la réserve de biosphère de Rügen et si vous avez le temps, prenez-le pour aller jusqu’au pavillon de chasse et au Lac Noir.

Il y a de nombreux sentiers de randonnée dans le parc et quelques uns d’entre eux mènent à Sellin et sa fameuse jetée reconstruite en 1998, fidèle à l’architecture de la Belle Epoque. Toute la ville est d’ailleurs baignée de cette atmosphère surannée qui nous transporte près d’un siècle en arrière. Comme nous sommes arrivés tard, nous avons déjeuné dans le restaurant très touristique de la jetée : le Seebrücke Ostseebad et contre toute attente, on a mangé de délicieuses flammekueche végétariennes !

binz
Rügen
Rügen Rügen Rügen Rügen

Nous nous sommes ensuite promenés sur la plage et installés pour faire une petite sieste dans l’un de ces drôles de fauteuils que l’on voit partout sur l’île. On les appelle des strandkörbe, des fauteuils de plage. Ils ont été inventés à la fin du XIXème siècle par un vannier pour une dame de la haute société qui souffrait de rhumatismes mais ne voulait pas renoncer aux journées en bord de la mer pour autant.

Aujourd’hui, ils font partie intégrante du paysage maritime allemand et on peut en louer un pour la journée, histoire de profiter de la plage à l’abri du soleil et du vent – certains sont également en libre accès jusqu’à une certaine heure. Moi qui suis habituée aux plages italiennes surpeuplées d’ombrellone pas franchement esthétiques, je troquerais bien mon transat contre un strandkord avec tous ces petits rangements super pratiques !

Sellin Sellin Sellin

Prendre le Rasender Roland

A la fin de la journée, nous nous sommes dirigés vers la gare de Sellin qui voit passer plusieurs fois par jour un train un peu spécial : le Rasender Roland que l’on traduit en français par le fulgurant Roland, un nom assez cocasse quand on sait que le train n’excède pas la vitesse de 30 km/heure ! Il circule depuis 1895 et relie Göhren à Putbus en passant par les principales villes de la côté Est de l’île.

Un train à vapeur aux allures de Poudlard Express qui est utilisé aussi bien par les touristes que par les habitants de Rügen.

Le trajet par personne coûte en moyenne 3 € et permet de lier l’utile à l’agréable en écourtant les trajets à pied tout en profitant du paysage. On peut s’installer à l’intérieur ou à l’extérieur pour admirer la forêt – on a évidemment choisi la deuxième option.

rasender roland rasender roland
rasender roland

Boucler la boucle

C’est toujours à Binz que nous nous sommes levés pour notre dernière journée sur l’île de Rügen, une journée de randonnée jusqu’à Putbus qui allait nous faire traverser une campagne pittoresque avec ses chaumières typiques. Nous avons d’abord marché jusqu’à Baabe que l’on a trouvé sans grand intérêt – si ce n’est une excellente pizzeria tenue par des italiens et croyez-moi, je suis exigeante quand il s’agit de pizza – puis nos pas nous ont mené jusqu’à Preetz et Lancken-Granitz.

C’était agréable de se promener dans des villages où il n’y avait pas un chat – mais des poules ça oui – jusqu’à ce que la pluie s’abatte sur nous.

Alors on a décidé de reprendre le Rasender Roland pour se rendre à Putbus à l’abri. Là-bas, un train moins folklorique nous attendait (enfin, c’est plutôt nous qui avons attendu le train mais vous voyez l’idée) pour retourner à Stralsund et boucler la boucle.

rügen rügen rügen
rügen
rügen rügen

Bon à savoir

Dans cet article, je ne parle pas de l’organisation du séjour puisque c’est Grand Angle qui s’est occupé de tout et nous a livré un guide avec l’itinéraire détaillé jour après jour peu de temps avant notre départ. Ils prennent en charge les réservations des hôtels, la location des vélos et les transferts des bagages d’un hôtel à un autre. Ce séjour, vous pouvez faire le même – les détails et les tarifs sont à découvrir ici – et je crois d’ailleurs que la version publique est plus longue et plus complète.

Voici quelques conseils pour bien préparer votre voyage :

  • N’hésitez pas à demander un vélo électrique si les distances vous font peur. Même si les pistes cyclables sont globalement plates et faciles, il peut être agréable d’avoir un petit coup de pouce quand on a un petit coup de mou ;)
  • Partez avec un guide de conversation français/allemand car même si les allemands se débrouillent bien mieux que nous en anglais, on a rencontré quelques difficultés pour communiquer qui auraient été probablement faciles à surmonter avec un petit guide.
  • Essayez de vous mettre au rythme des allemands qui mangent tôt : dans les petites villes et dans certains hôtels, les cuisines ferment après 20h30.
  • Pour vous rendre à Rügen, vous pouvez choisir la version slow en prenant le train depuis Sarrebruck ou Francfort – il faudra compter 12 heures de trajet environ – ou réserver un billet d’avion jusqu’à Berlin avant de prendre un train en direction de Stralsund. Prévoyez un budget entre 200 et 600 € par personne en fonction de la saison et du mode de transport choisi.
rügen rügen rügen

J’espère que cet article, les photos et la vidéo sur laquelle Matthieu a travaillé avec beaucoup d’application vous ont plu et vous donneront envie de découvrir Rügen, cette île de la mer Baltique qui a tant à offrir à celles et ceux qui aiment la nature ! On a hâte d’avoir vos retours :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

50 Comments

  • Reply Juliette 9 novembre 2018 at 10 h 19 min

    Superbe ce vlog, ça donne envie de suivre vos pas ! La lumière dans cette forêt est incroyable en effet Et ces plans dans le train sont trop beaux ! Pensée émue pour vos fessiers après les 65 km de vélo ^^

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 15 min

      Haha, c’est surtout mes cuisses : mandieu que ça piquait ! (et Matthieu n’a eu aucun mal avec les distances, je me sentais comme une petite mamie rouillée à côté de lui ^^)

  • Reply Mathilde 9 novembre 2018 at 10 h 26 min

    Oh mon Dieu j’ai adoré !! Quelle vidéo ! magnifique, stylisée, variété des prises de vue et des animations, franchement top ! Au final j’ai trop envie d’y aller là bas !!! Bravo à vous deux pour ce joli reportage photos et vidéo. Mathilde @matpoupouille

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 17 min

      Merci du fond du cœur Mathilde, ça nous fait plaisir ! C’est un endroit vraiment chouette et tranquille, il faut y aller ;)

  • Reply Nadège 9 novembre 2018 at 10 h 58 min

    Merci beaucoup pour ce reportage. Tes stories sur Instagram avaient déjà attisé ma curiosité mais là la vidéo et l’article ont confirmé mon ressenti.
    Je connais pas l’Allemagne, je n’ai même jamais visité Berlin et à présent j’ai très envie de passer une semaine à la fin de l’été dans cette région.
    Merci de nous faire découvrir ces endroits peu connnus et pour le temps passé à produire un contenu de qualité.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 19 min

      Ah je ne peux que t’y encourager ! Il y a une douceur de vivre là-bas que je n’avais encore jamais expérimentée, à mi-chemin entre la culture scandinave et celle plus proche de ce que l’on connaît : dépaysant et en même temps, on garde certains repères :) Merci à toi pour ton commentaire, ça compte beaucoup !

  • Reply Mélanie L. 9 novembre 2018 at 11 h 01 min

    La vidéo est vraiment top ! Bravo ! J’adore l’Allemagne mais je ne connais pas les paysages de la mer Baltique, c’est superbe et ça me donne envie de découvrir ce coin.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 21 min

      Merci Mélanie ! Tu verrais les plages là-bas, elles sont sublimes… LA DOUCEUR DU SABLE MANDIEU *_*

  • Reply Alicia Foxy Girl 9 novembre 2018 at 11 h 18 min

    Bonjour!
    J’ai adoré ton article et la vidéo. Bravo à tous les 2 vous m’avez vraiment donné envie d’y aller. Moi qui adore la nature et les petits coins paisibles, je mets Rügen sur ma liste de voyages.
    Alicia
    PS: ça fait plaisir de te retrouver sur ton blog

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 22 min

      Merci Alicia <3 Moi aussi ça me fait plaisir de revenir ici, espérons que je garde le pied à l'étrier malgré un emploi du temps assez chargé ! ^^

  • Reply Camille 9 novembre 2018 at 11 h 22 min

    Bravo pour ce très bel article et ce vlog qui donnent tous deux très envie d’aller passer un séjour là bas ! Je commence à songer à l’Allemagne comme prochaine destination grâce à vos magnifiques plans et photos. J’attends avec impatience le prochain article voyage !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 24 min

      Merci Camille :) C’est vraiment une destination sous-cotée l’Allemagne je trouve alors qu’il y a plein de jolies choses à voir ! Il faut que je prépare prochainement l’article sur notre séjour en Forêt Noire au printemps dernier, on avait tant aimé <3

  • Reply Azilis 9 novembre 2018 at 12 h 09 min

    Ohlala, comme ça donne envie ! Ca fait vraiment petite bulle hors du temps!
    La lumière de la forêt est tout simplement magique.
    Ce sont vraiment des vacances qui donnent envie, et chapeau pour la vidéo !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 24 min

      C’est exactement ça ! J’ai tellement aimé Jasmund, l’une des plus jolies forêts dans laquelle j’ai pu me balader :)

  • Reply Caroline 9 novembre 2018 at 12 h 19 min

    ca donne vraiment envie, je garde ton post de côté pour quand les enfants pourront pédaler autant :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 25 min

      Oh oui, quelle bonne idée ! C’est très accessible en plus le vélo là-bas, les pistes sont en bon état et relativement plates ;)

  • Reply Sophie 9 novembre 2018 at 14 h 28 min

    La vidéo est top top top!! Et l’article aussi :) Ça donne envie de découvrir ces endroits que je ne connaissais pas!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 26 min

      Merci Sophie et avec plaisir, j’apprécie de voyager un peu hors des sentiers battus de temps en temps ^^

  • Reply La Grande Rousse 9 novembre 2018 at 16 h 29 min

    Super! Moi qui cherchait des destinations nature pour quelques jours hors de Berlin, je mets Rügen en top de la liste :D

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 27 min

      Ah bah oui, ce n’est pas super loin en train en plus – 4 heures si mes souvenirs sont bons et on traverse de jolis paysages pendant le voyage ;) Il faudrait que j’aille enfin à Berlin, j’ai très envie de découvrir cette ville si vegan friendly !

  • Reply so. 9 novembre 2018 at 17 h 13 min

    Bonjour,

    Très bel article soigné et détaillé qui m’a fait découvrir une région allemande très nature.
    Mis sur la liste des must visit!
    Merci pour ce voyage via ces si belles photos accompagnées de conseils!!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 29 min

      Merci à toi d’avoir pris le temps de laisser un petit mot ! :)

  • Reply Madeleine 9 novembre 2018 at 17 h 21 min

    Que c’est joli! Merci pour la découverte de cette région!
    La vidéo est vraiment très chouette: c’est super que vous racontiez en partie votre voyage face à la caméra. Cela donne l’impression que des amis nous racontent leurs vacances!
    Comme toujours, les photos sont magnifiques, les textes très bien écrits…
    Bravo et merci!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 30 min

      Merci Madeleine :) Oui, j’aime bien ce format un peu interactif qui complète le récit en images et en mots – c’est du boulot mais je suis bien aidée ^^

  • Reply Delphine 9 novembre 2018 at 20 h 58 min

    Dommage d’aller sur l’île de Rügen et de rater LA ville historique à ne pas manquer : Prora. C’est l’occasion de revenir ;)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 9 novembre 2018 at 21 h 56 min

      Ce n’était pas sur l’itinéraire et ça ne nous a pas dérangés puisque ça ne nous intéressait pas vraiment pour être franche :)

  • Reply Ornella 10 novembre 2018 at 10 h 38 min

    Wouah, c’est absolument superbe, bravo et merci pour ce beau reportage complet !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 10 novembre 2018 at 14 h 30 min

      Merci beaucoup Ornella :)

  • Reply Emilie 10 novembre 2018 at 16 h 03 min

    Superbe travail à vous deux. Ton article et la video donne très envie de découvrir l’ile, j’en la mets sur mes envies et futurs voyages. Bravo à tous les deux pour ce magnifique article superbement illustré ;)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 novembre 2018 at 19 h 34 min

      Merci beaucoup Emilie, ça nous fait plaisir car on y a passé beaucouuuuuuuup de temps ! :D (et la récompense, c’est de lire que ça se voit et que vous appréciez)

  • Reply Julie / hors du temps 10 novembre 2018 at 17 h 37 min

    Je ne connaissais pas du tout ce coin, je crois que l’Allemagne ne m’a jamais tenté en « destination » touristique, pourtant cette ile pittoresque invite aux vacances ;)
    PS : merci beaucoup d’indiquer en préambule qu’il s’agit d’un article sponsorisé :) (c’est une démarche super chouette, encore trop peu présente sur la blogosphère, alors je tenais à te remercier de penser à tes lecteurs :p )

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 novembre 2018 at 19 h 37 min

      Je comprends, beaucoup de gens partagent cette « indifférence » aux premiers abords pour l’Allemagne alors qu’il y a plein de jolies choses à découvrir : Rügen mais aussi la Forêt Noire où l’on a passé quelques jours 100% détente et balades pépouze au printemps, on a adoré – je posterai bientôt un article :) Et pour la mention, ça me semble absolument normal dans la mesure où l’on a été payés… (normal et même légal j’ai envie de te dire haha) mais merci de le noter :)

  • Reply Charlotte 11 novembre 2018 at 8 h 45 min

    Merci beaucoup Laëtitia et Matthieu pour cet article et la belle vidéo! Cela donne vraiment envie d’aller explorer le nord de l’Allemagne, ces fôrets, plages sans trop de touristes, petites villes calmes, moi qui adore la Scandinavie et l’Europe du nord en général, je mets Rugen sur ma liste!

    Et puis vive de tels articles/vidéos sur un blog versus IG! merci!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 novembre 2018 at 19 h 42 min

      Merci infiniment Charlotte pour ton commentaire ! Et ça fait plaisir de voir que les articles de blog sont toujours appréciés :)

  • Reply Charlotte 11 novembre 2018 at 12 h 32 min

    Merci Laetitia pour ce super article ! La vidéo est vraiment incroyable ! Les images sont magnifiques.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 novembre 2018 at 19 h 40 min

      Merci Charlotte :)

  • Reply Julie 11 novembre 2018 at 16 h 18 min

    Un grand bravo à vous deux pour cet article bien rempli et cette vidéo de super qualité! On sent que vous y avez mis du cœur! =) Connaissant très peu ce coin, ça donne vraiment envie de le découvrir, d’autant que ce n’est finalement pas si loin de chez nous. Merci beaucoup !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 novembre 2018 at 19 h 41 min

      Oh merci Julie, ça me fait super plaisir de te voir par ici et de prendre le temps de laisser un petit mot si gentil <3

  • Reply Hannao 11 novembre 2018 at 20 h 31 min

    Hello,

    Ca donne très envie. En revanche 12h de train de Frankfurt ça pique.
    A méditer…
    Bonne soirée.
    Hannai

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 12 novembre 2018 at 23 h 25 min

      Oui ça, faut être un peu courageux mais pour l’avoir fait (Paris > Sarrebruck > Mannheim > Berlin > Stralsund) ce n’est pas si pire ^_^ Avec un livre, des trucs à grignoter, de la bonne musique et quelques petites siestes, ça passe bien mais c’est vrai que c’est moins rapide et pratique que l’avion. C’est le dilemme :(

  • Reply Cosmic Sam 11 novembre 2018 at 20 h 37 min

    Les photos sont vraiment très belles et donnent envie de se balader dans vos pas!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 12 novembre 2018 at 23 h 25 min

      Merci beaucoup :)

  • Reply LN 11 novembre 2018 at 22 h 43 min

    Quelle belle balade et tes photos sont magnifiques ; c’est comme si on y était !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 12 novembre 2018 at 23 h 25 min

      Merci, ça me fait super plaisir !

  • Reply Camille 12 novembre 2018 at 2 h 36 min

    C’est trop beauuuu ! Et la vidéo est trop choueeeeeette !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 12 novembre 2018 at 23 h 25 min

      Merci Camille ♡♡♡

  • Reply Melvinia 12 novembre 2018 at 22 h 44 min

    Bonsoir Laëtitia, bravo pour ce superbe article et surtout la vidéo ! Elle fait très pro et le montage/musique sont très bien choisis :) (et ton sourire sur le train est sublime et communicatif !)
    J’adore l’Allemagne mais je connais surtout le Sud, ayant vécu à Munich <3 et dans la campagne bavaroise pendant plus de 2 ans, ainsi que la Forêt Noire et environs puisque je viens d'Alsace donc c'est juste à côté ! Mais ça me donne bien envie de faire un petit tour vers la Baltique du coup :) merci pour l'inspiration et encore bravo.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 12 novembre 2018 at 23 h 29 min

      Merci mille fois Melvinia pour ton commentaire ♡ Matthieu s’est vraiment donné du mal et on est contents de savoir que ça te plaît :)

      Aaah la Bavière, j’en rêve ! Après la Forêt Noire au printemps dernier, cette région est sur notre liste. J’ai été vraiment séduite par la nature en Allemagne *_*

  • Reply Gabrielle - Plume Curieuse 15 novembre 2018 at 8 h 58 min

    Coucou Laëtitia :)
    Bravo à Matthieu et à toi pour votre travail ! La vidéo et l’article se complètent à merveille. J’aime pouvoir prendre le temps d’admirer vos photos et la vidéo est très poétique et très bien montée. Et puis vous voir face caméra nous raconter vos voyages, c’est chouette^^
    Je ne suis pas forcément attirée par l’Allemagne mais là, vous m’avez envie de découvrir Rügen, sa nature et surtout le parc de Jasmund.
    Merci pour cette belle découverte ! :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 21 novembre 2018 at 9 h 45 min

      Merci beaucoup Gabrielle, ça nous fait vraiment super plaisir ! Eh oui, l’Allemagne réserve de très bonnes surprises :)

    Laisser un petit mot