Voyages et escapades

Road trip dans les Dolomites – Episode 2

20 juillet 2018

J’avais tablé sur la date du 15 juin pour la publication du deuxième épisode de notre road trip dans les Dolomites, raté ! La dernière fois, je vous ai laissé.e.s juste après une randonnée autour des Tre Cime qui s’est bien terminée malgré quelques déconvenues. Le temps s’était gâté ; nous sommes rentré.e.s au camping juste avant qu’une pluie diluvienne s’abatte sur nos têtes et ne cesse qu’au petit matin.

Notre tente n’a pas apprécié d’être autant arrosée : les parois étaient trempées, on a essayé de rassembler nos affaires près de nous pour leur éviter l’humidité, et on a passé la nuit à vérifier que l’eau n’entrait pas.

Entre ça et la cystite qui continuait de me gâcher un peu les vacances, quand le réveil a sonné le lendemain, les yeux étaient tout collés et l’humeur chafouine. Je crois que c’est à partir de là que j’ai répété à l’envi plus jamais le camping, je préfère encore manger mon vomi que de redormir dans une tente, mais comme on ne garde que les bons souvenirs a posteriori, j’ai changé d’avis depuis.

Avant de vous raconter nos deux derniers jours dans les Dolomites, je vous laisse regarder le deuxième épisode vidéo – pensez à bien la passer en HD pour avoir une plus belle image – et si vous avez manqué le premier, la session de rattrapage, c’est par ici.

Faire le tour du lago di Braies

Ce lac, le lago di Braies ou Pragser Wildsee, vous l’avez très certainement vu partout sur Instagram et pour cause : c’est un endroit particulièrement photogénique. Le lac est cerné de sommets et en fonction de la luminosité sa couleur varie du vert émeraude au bleu turquoise. On en fait le tour en 1h30, le chemin est bien balisé et on y croise de nombreux autres sentiers de randonnée. Quand nous y sommes allé.e.s une première fois en début d’après-midi, il y avait foule !

C’était un peu la désillusion… En arrivant tout près du lac, on ne s’attendait pas à découvrir plusieurs immenses parking dignes de Disneyland.

On a attrapé notre pique-nique pour l’avaler face au paysage et on s’est dit que l’on reviendrait tôt un matin pour en profiter sans tout ce monde. Il est un peu moins de 8 heures du matin quand nous sommes de retour quelques jours plus tard ; le calme règne mais sur le fameux kiosque à bateau, un shooting photo est en cours – probablement pour une marque de pyjamas masculins, le mannequin prenait des poses absolument ridicules, il était difficile ne pas rester observer la scène juste pour rigoler.

On a enjambé quelques barques amarrées pour monter et c’est là que j’ai réalisé toute la supercherie de certaines images que j’avais vues passer avant de venir : pour faire une jolie photo du lac avec un sujet dans une barque sans les autres touristes, il faut nécessairement venir avant que le kiosque ouvre et donc faire semblant de ramer sur un bateau encore attaché. Comme pour la carcasse d’avion en Islande, j’étais déçue de moi-même d’avoir cru que l’endroit était un peu secret tout en participant moi-même à cette imposture qui ne montre qu’en partie la réalité.

On s’est ensuite mis en route pour faire le tour du lac et la balade a pris un autre tournant : on découvrait le lago di Braies autrement. Le cadre est magnifique, c’est tout à fait le genre de paysages qui m’apaise. Les montagnes se reflètent sur une eau cristalline et l’œil est irrésistiblement attiré par ce bleu qui se détache entre deux sapins.

On a pris notre temps, on s’est beaucoup arrêté.e.s pour prendre des photos ou simplement contempler ce que nous avions sous les yeux main dans la main.

L’heure tournait et le soleil se hissait plus haut dans le ciel éclairant le lac plus directement – je n’ai pas réussi à le prendre en photo à ce moment-là, mes images sont toutes ratées. La circulation des marcheurs sur le chemin se densifiait, on a terminé notre balade et on a repris la route. Si vous venez au lago di Braies, je vous conseille de venir (très) tôt : non seulement pour éviter la foule mais aussi pour profiter d’une pluie jolie lumière.

Le lac est très facile d’accès et le chemin qui le longe ne nécessite pas d’avoir de bonnes chaussures – j’étais tellement en souffrance avec mes chaussures de randonnée neuves que je les ai troquées ce jour-là contre une paire de Converse. Notez que le parking est obligatoire et payant. Pour manger, le mieux est encore d’apporter votre pique-nique car il n’y a qu’un seul snack et sa carte n’est pas du tout veggie friendly.

Photographier la Chiesa Santa Maddalena

En préparant ce road trip dans les Dolomites, j’avais repéré de nombreux spots que j’avais envie de photographier. Je sais que pour certain.e.s d’entre vous, ça peut paraître totalement superficiel mais j’avais envie de voir de mes propres yeux ce qui me faisait rêver sur un écran. Cette petite église située dans le Val di Funes avec le Gruppo delle Odle en toile de fond était un peu excentrée par rapport à l’endroit où nous séjournions mais comme elle est quasiment sur la route qui mène à Seceda, on y a fait un crochet.

Santa Maddalena est un village de seulement 370 habitants où se pressent des centaines de photographes chaque année pour photographier la Chiesa Santa Maddalena – mais ça on ne le savait pas avant d’y arriver.

A l’approche de l’église, on a vu une vingtaine de personnes postées devant une barrière équipées de leur appareil photo et parfois même d’un trépied. Pour l’authenticité, on repassera ; mais on a fait comme tout le monde, on a trouvé un petit coin d’où l’on pourrait la photographier à travers un mince grillage et puis on s’est approché.e.s pour aller la voir de plus près.

road trip dolomites road trip dolomites
road trip dolomites

Grimper jusqu’à Seceda

Deux heures plus tard, nous nous apprêtions à monter dans le téléphérique à Ortisei pour grimper à 2518 mètres. Un téléphérique hors de prix : on a payé 60 € à deux pour l’aller et le retour mais il épargne la montée et nous emmène à Seceda en 15 minutes. On peut l’éviter en redescendant à pied par exemple, c’est ce que nous comptions faire mais la cystite a eu raison de ma motivation.

Quand on arrive là-haut, on a le souffle coupé par tant de beauté ! Le panorama sur le Gruppo di Odle est incroyable : on ne se lasse pas de tourner la tête pour changer de vue.

Il y a de nombreuses randonnées qui partent de Seceda mais j’avais mal préparé notre journée, si bien que l’on s’est rendu compte une fois en haut que toutes les balades possibles duraient au minimum deux heures et que nous avions ensuite deux heures de route pour rejoindre notre camping. On a donc laissé tomber en se sentant bien nazes quand même d’être monté.e.s mais de ne pas pouvoir en profiter. Un conseil de bon sens dont je ne semble pas pourvu : allez-y tôt le matin ! 

Profiter du lago di Sorapis jusqu’à la fin de journée

Dernière journée dans les Dolomites, cette fois-ci on a retenu la leçon et nous n’avions rien prévu d’autre que la randonnée pour monter au lago di Sorapis. Il faut compter 2h pour arriver au lac : le chemin qui y mène est sublime mais très fréquenté, une vraie autoroute, d’autant plus que nous étions dimanche. Alors forcément, en arrivant on a découvert un lieu aussi bondé qu’une plage de la Côte d’Azur en plein mois d’août – bon, j’exagère peut-être un peu.

Il m’est toujours difficile d’apprécier un endroit où il y a beaucoup de gens mais en s’éloignant un peu, on a réussi à s’isoler et oublier le reste du monde.

Il y a eu quelques contorsions sur un sentier escarpé, les pieds nus plongés dans l’eau glacée et cette sieste apaisante au soleil au bord d’un cours d’eau tandis que Matthieu grimpait vers le glacier.

Il était tard quand nous sommes reparti.e.s. Il ne restait plus que quelques jeunes personnes prêtes à camper et on a eu bien du mal à cesser de braquer nos objectifs sur ce paysage de rêve : allez, une dernière et après on y va ! La lumière était plus douce et l’atmosphère plus calme, on avait envie de rester mais si nous ne voulions pas rentrer de nuit, il fallait déguerpir.

C’était un endroit parfait pour se reposer puisque à part pousser jusqu’au glacier, il n’y a aucune possibilité de randonnées. Le départ du chemin qui monte au lago di Sorapis se fait au Passo Tre Croci, aucune chance de le manquer puisque des dizaines et des dizaines de voitures sont garées sur le bas-côté. La randonnée est facile mais il y a quelques passages escarpés qui peuvent donner le vertige à celles et ceux qui en souffrent.

Apportez votre pique-nique, prenez suffisamment d’eau et surtout, tartinez-vous bien de crème solaire : j’ai pris un méchant coup de soleil (comme on peut le voir sur la vidéo, hem) car je n’ai pas suffisamment renouvelé les applications. Pour profiter du lago di Sorapis pour vous seul.e.s ; allez-y en semaine, très tôt le matin ou restez jusqu’à 17 heures.

Ce beau road trip dans les Dolomites s’est terminé sur cette randonnée. Nous repartions le lendemain pour la suite des vacances dans ma famille italienne avec l’envie de revenir pour découvrir d’autres endroits. On est souvent critiqué lorsque l’on voyage pour aller voir les mêmes lieux que tous les autres touristes : je comprends l’importance de voyager hors des sentiers battus mais je trouve l’injonction un poil condescendante pour celles et ceux qui ont envie de commencer d’abord par le sentier balisé.

Si certains lieux sont célèbres pour leur beauté ou plus globalement l’intérêt qu’ils présentent, c’est pour une bonne raison. Je n’ai pas envie de me priver d’aller visiter tel ou tel endroit sous le prétexte que c’est touristique et j’ai bien conscience dans les Dolomites d’avoir succombé à l’attrait des spots les plus connus. Pour autant, tout est beau dans les Dolomites finalement encore un peu confidentielles et où que vous décidiez d’aller, vous ne serez pas déçu.e.s !

Avant de vous laisser, je vous remets le lien du premier article dans lequel je parle du super camping dans lequel on a séjourné. Si d’aventure je n’aurais pas répondu à certaines questions pratiques, n’hésitez pas à me les poser en commentaire. En tout cas, j’espère de tout cœur que vous avez aimé nous suivre et découvrir peut-être pour la première fois cette région du nord de l’Italie si particulière :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

58 Comments

  • Reply Virginie 20 juillet 2018 at 13 h 01 min

    Magnifique !
    Les photos et les plans de la vidéo sont superbes et donnent vraiment envie de découvrir la région… Moi qui rêve de l’Alberta et de la Colombie Britannique mais suis terrifiée par l’avion, finalement, peut-être que je me contenterai des Dolomites :-)
    Ces paysages – relativement – préservés de la main de l’homme me font rêver ; la nature est merveilleuse… Merci d’avoir partagé tout cela avec nous !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 11 h 54 min

      Merci beaucoup Virginie pour ton commentaire ! Eh oui, c’est une belle alternative (plus que ça même) au Canada, il faut y aller avant que la destination devienne trop connue ;)

  • Reply Astrid (Rhapsody in Green) 20 juillet 2018 at 13 h 28 min

    Bravo, c’est magnifique ! Un régal pour les yeux, tant l’endroit que tes jolies photos. Cela valait le coup d’attendre ce deuxième article ;) Penses-tu pouvoir consacrer un petit article/story à la façon dont tu as l’habitude d’éditer tes photos ? Continue comme cela en tous cas, bravo !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 11 h 56 min

      Merci Astrid :) Je vais y songer oui car on me pose souvent la question (sur mon évolution en photo plus globalement) mais je me sens encore un peu bloquée par ce fichu syndrome de l’imposteur… En tout cas, c’est sur la liste des mes idées d’articles :D

  • Reply Nymeria 20 juillet 2018 at 13 h 34 min

    Ça a l’air tellement magnifique… ❤

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 11 h 56 min

      Je confirme :D

  • Reply Inès 20 juillet 2018 at 13 h 34 min

    On s’en fout que ce soit touristique, c’est tellement beau ! Je suis allée en Patagonie lors d’un long voyage en Amérique du Sud, et ça y ressemble un peu (sans les prairies verdoyantes). Comme quoi, pas toujours besoin d’aller à l’autre bout du monde pour voir des pics magnifiques et des eaux turquoises. Ton travail de post prod sur les photographies est très réussi, bravo (et le cadrage aussi bien sûr, mais en tant que photographe j’ai parfois les yeux qui piquent avec certains effets ;)).

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 00 min

      Je me suis fait la réflexion – au lago di Sorapis notamment – que ça ressemblait un petit peu à la Patagonie ^_^ Et oui, l’Europe recèle de plein de trésors ! Moi-même je m’agace à rêver de paysages lointains alors que tout près de chez nous, il y a de quoi nous émerveiller (c’est con mais je me dis que quand je serai vieille, j’aurais p’te moins l’envie de prendre l’avion et que c’est maintenant que je dois partir à l’étranger). Merci en tout cas pour ton gentil mot, ça me fait plaisir :)

  • Reply Thali.e 20 juillet 2018 at 14 h 19 min

    Encore une fois de toute beauté comme d habitude! Le format est génial, les photos toujours aussi jolies.. c’est un plaisir merci!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 02 min

      Merci beaucoup ! :)

  • Reply Paomme 20 juillet 2018 at 15 h 29 min

    Tout comme la première vidéo, celle ci est très réussie, vous pouvez en être fiers ! Vous êtes un couple très touchant.
    Je suis allée dans les dolomites il y a une vingtaine d’années avec mes parents, en camping également, et je me rends compte que j’ai très peu de souvenirs, à part la chaleur étouffante et le beurre que l’on mettait dans le ruisseau pour qu’il ne se liquéfie pas.
    Bref la vidéo et les photos donnent envie d’y retourner !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 10 min

      Oh merci beaucoup ! Haha, le beurre dans le ruisseau ^_^ C’est fou, nous on a eu froid… Je n’ai pas quitté mon jean de la semaine et la nuit dans la tente, je mettais ma petite doudoune en plus de m’emmitoufler dans le sac de couchage et un plaid. Tu te souviens où vous étiez ? :)

  • Reply Chloé 20 juillet 2018 at 15 h 38 min

    Je suis comme toi et j’ai vraiment du mal à profiter et apprecier un lieu surtout « nature » quand il y a beaucoup de monde. Cela dit, les sentiers balisés comme tu dis le sont souvent pour une raison tout simple : très beaux et souvent assez accessibles. Il serait quand même bien idiot de s’en priver et je suis sure que les personnes condescendantes les ont visités aussi! Cela dit il suffit parfois de visiter une région en dehors des hautes saisons, ou comme tu l’as souligné, tot le matin ou tard le soir pour éviter les hordes de touristes. Et rester le plus longtemps possible pour explorer en dehors des sentiers battus en plus (et non à la place de). Tes photos sont magnifiques en tous cas et me font voyager en attendant de pourvoir y aller « en vrai »! :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 12 min

      Absolument d’accord avec toi Chloé ! Je comprends la recherche de l’inédit, vouloir se sentir explorateur et non pas touriste mais comme tu le dis si bien, on peut faire les deux pourvu que l’on prenne son temps. Merci pour ton commentaire :)

  • Reply D'encre et de sel 20 juillet 2018 at 15 h 39 min

    Que c’est beau ♥

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 12 min

      Ouiiiii *_* On a bien envie d’y retourner mais en hiver cette fois pour faire du ski notamment !

  • Reply Azilis 20 juillet 2018 at 16 h 11 min

    Ohlala c’est si beau ! Merci pour ces magnifiques photos, et la vidéo, vous m’avez bien faite rire ! (et la vidéo est très réussie aussi! )

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 13 min

      Huhu, merci pour ton gentil mot :)

  • Reply Léa 20 juillet 2018 at 16 h 44 min

    Bonjour ! Merci pour ces deux articles ! Tes photos sont toujours aussi belles et me laissent rêveuse.

    Je tenais aussi à te remercier pour ton retour sur la fréquentation, vos déceptions ET sources de joies. Ça fait vraiment du bien dans le paysage des « blogs voyage » d’avoir un récit honnête et pas forcément « tout est sublime, parfait, tellement calme et facile »…
    Parce que quand il nous prend de craquer et de partir pour ces destinations rêvées pendant si longtemps dès qu’il y a quelque chose qui n’est pas à la hauteur on se dit « mais pourquoi c’est comme ça pour moi ? Pourquoi je ne l’ai lu nulle part ? Suis-je négative ou ai-je raté quelque chose, mal fait, mal prévu ? » Bref on peut mal le vivre, parce que la vie et le voyage c’est aussi les déceptions et les aléas et ça on ne le voit pas souvent sur internet…
    Donc bref, merci de parler de ce qui va et ne va pas tout en continuant de nous faire rêver ! ❤️

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 17 min

      Oh merci Léa pour ton si gentil commentaire, ça me fait plaisir ! Ça m’ennuie aussi ces discours lisses et plus globalement, comme tu le dis si bien, ces parcours qui semblent être sans couacs et qui te donnent l’impression quand tu es sur place de t’être mal organisé.e :/ Pendant ces vacances, ma cystite m’a gâché deux journées entières où j’étais vraiment mal sans parler des petits imprévus de deux têtes en l’air en vacances haha ^^ Bref, compte sur moi pour toujours raconter le bon et le moins bon ;)

  • Reply Fanny 20 juillet 2018 at 16 h 52 min

    Mais qu’est-ce que c’est beau ! Les paysages, tes photos, tes vidéos, vos têtes, le bêtisier à la fin. Tout est beau. ;)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 18 min

      Merci Fanny :)

  • Reply Stephanie 20 juillet 2018 at 17 h 29 min

    Merci pour cette série d’articles, et ces 2 vidéos magnifiques.
    J’aime beaucoup ce format, vous avez fait un super boulot ! On sent que vous vous etes donnés du mal pour retranscrire ce voyage, et c’est un gros effet « wahou » pour nous!
    encore un grand MERCI

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 18 min

      Oh merci beaucoup Stéphanie, ça nous fait chaud au cœur :)

  • Reply Laura VeganPower 20 juillet 2018 at 17 h 38 min

    Superbe article ! Et les photos, juste à couper le souffle !
    Bah moi je dis qu’on va où on veut et que vu la population mondial, forcément les spot foufou sont pris d’assaut ! J’veux dire dans 10 ans, les îles désertes où personne ne va seront de nouveaux spots aussi ! J’avais vu passer sous tes post sur IG certaines remarques là dessus. Ca me fait plus penser à un peu de jalousie qu’autre chose.
    On a forcément envie de voir les lieux qu’on voit sur IG, c’est NORMAL, puisqu’ils sont beaux !
    Hum soit.
    Bon bah, cet article me donne encore plus envie d’y aller. J’ai hâte d’avoir le permis ahahahaha !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 20 min

      Mais oui, arrêtons deux minutes avec ce snobisme à la con :x Chacun voyage comme il veut/peut (dans la limite du respect des autres et de l’environnement aussi mais ça, c’est une autre chanson…) ! Je comprends bien l’idée de sortir des sentiers battus : c’est quelque chose que je recherche moi-même en voyage mais l’un n’empêche pas l’autre :)

      Vivement ton permis alors :D

  • Reply Lilouuuu 20 juillet 2018 at 21 h 08 min

    Je ne vois pas ou est le mal d’aller voir des lieux touristiques ! SInon toutes ces photos sont magnifiques, ça donne vraiment envie d’y aller !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 21 min

      Merci :)

  • Reply Céline / Shalima 21 juillet 2018 at 11 h 16 min

    C’est sublime, Laetitia, et la vidéo est très sympa. On l’a regardée à 2, avec mon chéri, et si moi je n’étais pas à convaincre, lui a désormais aussi très très envie de visiter les Dolomites, hors saison !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 24 min

      Aaaaah, ça me fait bien plaisir ça ! Et oui, hors saison, c’est clairement la meilleure option pour visiter plus tranquillement la région (plutôt en septembre pour être sûr de n’avoir pas froid ^^)

  • Reply Fairypools 21 juillet 2018 at 17 h 09 min

    Merci infiniment pour ce bel article, je l’attendais avec impatience ! Tes photos sont magnifiques, j’en suis complètement conquise <3
    Je connaissais pas du tout cette région. Et effectivement, pas besoin de traverser l'Atlantique pour avoir des paysages à couper le souffle !
    Merci pour ce partage, merci de me faire rêver.. c'est si beau et si doux ! <3

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 25 min

      Oh merci :) Et non, on a plein de jolies choses à découvrir tout près de chez nous !

  • Reply Sophie 21 juillet 2018 at 17 h 50 min

    Coucou Laetitia,
    Magnifiques vidéos, vous avez fait un travail génial avec ton conjoint! Perso je ne trouve pas ça bancale du tout, les images sont sublimes et vous donnez tous les détails nécessaires pour inviter d’autres voyageurs à suivre vos pas :)
    Les dolomites s’inscrivent direct sur ma bucket list des voyages. Merci !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 26 min

      Merci beaucoup Sophie, ça nous fait plaisir !

  • Reply Jéromine 21 juillet 2018 at 21 h 29 min

    Bienvenue dans les Dolomites ! (haha) Superbe cette vidéo, si je connaissais le nom je n’avais aucune idée d’à quoi ressemblait cette région, alors merci pour le partage de ces belles images !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 27 min

      Hahaha l’enfer cette intro (quelle idée aussi d’écrire un texte à réciter par cœur, je voulais trop bien faire :x) ! Ravie de t’avoir fait découvrir cette région :)

  • Reply Sam 21 juillet 2018 at 22 h 53 min

    C’est tellement beau et reposant!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 28 min

      Oui, encore plus au tout début et fin de journée, vraiment mes moments préférés là-bas <3

  • Reply Hanna 22 juillet 2018 at 19 h 29 min

    Superbes photos! les paysages sont grandioses!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 28 min

      Merci Hanna :)

  • Reply Marie 23 juillet 2018 at 9 h 43 min

    Merci pour ce bel article !
    J’aimais déjà beaucoup ta façon de raconter tes voyages, ton ressenti, avec les choses magnifiques que vous êtes allé voir et à la fois les épisodes moins glamour comme la tente qui prend l’eau ! J’aime beaucoup tes photos et ce qui s’en dégage et bravo pour la vidéo qui est très chouette, spécialement le bêtisier :D !
    Bref merci car j’ai très envie d’aller vadrouiller dans les dolomites maintenant !!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 29 min

      Merci du fond du cœur Marie pour ton si gentil commentaire ! J’ai hâte que l’on reparte à deux et que l’on vous emmène avec nous par la même occasion ;)

  • Reply Ornella 23 juillet 2018 at 10 h 32 min

    Mon Dieu, les photos sont à couper le souffle, je suis sûre que ca valait le coup de se taper une mauvaise nuit en tente ! En revanche, je comprends que ça devait être décevant qu’il y ait autant de monde !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 31 min

      Haha oui et puis la mauvaise nuit, sur le moment ça ne fait pas plaisir : on peste, on a un peu peur, le matin ça pique et puis après, ça nous fait des souvenirs, on en rigole. Ça fait partie du voyage, de la vie ^_^ Pour le monde, je m’y attendais un peu mais on espère toujours que ce soit moins fréquenté que prévu… :x

  • Reply Amélie 23 juillet 2018 at 16 h 38 min

    Je ne le répèterais jamais assez: je suis amoureuse de tes photos <3

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 31 min

      Oh merci Amélie, vraiment <3

  • Reply Veronique 27 juillet 2018 at 20 h 17 min

    Ce soir je campe près du lago di Mis urina,et je découvre ton article.Merci pour tes bons conseils quand aux moments les plus propices aux randonnées vers les lacs.Grace à tes photos j’ai convaincu mon cher et tendre d’ajouter la randonnée du lago di Sorapis à notre programme.C’est sur,mes photos ne seront pas aussi réussies que les tiennes car tu as beaucoup de talent,mais on va en prendre plein les yeux comme partout dans les dolomites

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 32 min

      Oh génial ! Je lis ton message une bonne dizaine de jours après que tu l’aies posté, j’espère que la randonnée (et le lac surtout même si je n’en doute pas) vous a plu :)

  • Reply Cam Dewoods 31 juillet 2018 at 14 h 20 min

    C’est superbe ! J’y étais début juillet et j’ai eu un immense coup de coeur

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 12 h 33 min

      Aaah ça ne m’étonne pas ^_^

  • Reply Hugo 6 août 2018 at 10 h 52 min

    Bonjour laetitia, j’ai beaucoup aimé tes deux articles sur les dolomites ! Je prépare moi même mon voyage pour le mois prochain et tu parles ici de gens qui s’apprêtent à camper au lac de sorapis, on parle bien de camping sauvage ? Dans quelle mesure est-ce possible ? Tu as régulièrement vu des gens s’installer pour bivouaquer ? Etant un fan de « l’aventure sauvage » ou du moins de ce qu’il en reste (comme tu l’explique bien à la fin de l’article, c’est aujourd’hui compliquer de sortir des sentiers balisés et trouver des pépites) ça me plairait beaucoup de profiter d’un cadre pareil pour planter ma tente (proprement hein !).

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 6 août 2018 at 11 h 50 min

      Bonjour Hugo, oui absolument ! Je n’ai vu des campeurs sauvages qu’au lago di Sorapis mais je sais que l’on peut aussi le faire à Seceda et au Tre Cime. J’espère ne pas dire de bêtises ne l’ayant pas fait moi-même mais ça me semble globalement possible :)

  • Reply Marie 4 octobre 2018 at 16 h 25 min

    De magnifiques photos !!! Merci de nous faire voyager un petit peu :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 23 octobre 2018 at 11 h 48 min

      Merci beaucoup Marie :)

  • Reply Gladys 17 octobre 2018 at 20 h 28 min

    Je découvre ce 2e épisode après y être moi même allée cet été, et je regrette tellement de ne pas avoir prévu plus de temps pour visiter les Dolomites.
    Tes photos sont splendides, comme toujours et la vidéo est vraiment cool, bravo à vous deux :)
    Merci pour tes partages depuis l’année dernière sur ce coin de l’Italie car j’y suis allée un peu (beaucoup) grâce à toi et tes photos. Et merci pour tes conseils sur le 1er épisode, j’ai tout appliqué à la lettre et c’était parfait !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 23 octobre 2018 at 11 h 54 min

      Merci Gladys, ton commentaire me fait super plaisir !

  • Reply Evageline 9 novembre 2018 at 11 h 11 min

    J’ai adoré ton article. Les Dolomites, c’est une destination qui me trotte en tête depuis un moment et voir ces magnifiques paysages me donne encore plus envie. J’apprécie beaucoup que tu parles de vos activités mais que tu abordes aussi l’envers du décor avec sincérité.

  • Reply Lisa 10 décembre 2018 at 16 h 59 min

    Waaah tes photos sont incroyables, cela me donne encore plus envie d’y aller. Par curiosité, avec quel appareil as-tu shooté ces paysages ?

    Merci à toi :)
    Lisa

  • Laisser un petit mot