Photographie

Conseils pour faire de belles photos #2

21 avril 2015

C’est très bien, maintenant que je sais me servir d’un boitier, que je me sens capable d’utiliser le mode manuel pour être au contrôle de mes photos… J’utilise quoi comme objectif ? Ou même, si je désire acheter un reflex numérique, lequel choisir ? Et les accessoires ? Sont-ils importants ?

C’est vrai que maintenant, le moment d’aller un peu plus loin est arrivé. Très bien ! En revanche, ce sera le dernier article sur le matériel et les aspects purement techniques (même s’il est vrai que la technique étant une chose omniprésente en photo, j’en parlerai toujours dans les prochains articles).Conseils pour faire de belles photos

Pourquoi le dernier ? D’abord car sur la technique, les accessoires et  compagnie, on pourrait en faire beaucoup et à un moment il faut savoir s’arrêter… Avec ces deux articles, vous aurez des bases suffisantes pour démarrer en photographie avec un reflex numérique ; pour le reste, faisons confiance à votre curiosité. Ensuite, car connaître la technique revient à maîtriser son matériel : mais ce n’est elle qui permet à proprement parler de réaliser de belles photos, ou du moins des photos qui tentent de se distinguer des autres. Vous faites des photos,  pas votre matériel. Bref, pour reprendre un peu le fil du premier article, nous allons parler à nouveau des objectifs qui sont un des éléments les plus importants.

Quel(s) objectif(s) choisir ?

Quand on achète un objectif, on achète avant tout un « 35mm » ; un « 50mm » ou encore un 70-200mm » et généralement, une autre valeur s’y ajoute : un « 35mm f/1.4 » ; un « 50mm f/1.4 », etc. Le premier chiffre qui s’exprime en millimètre est une valeur qui indique la longueur focale. Pour le dire simplement, plus le chiffre est faible plus vous pourrez mettre de choses dans votre photo. Par exemple, si vous souhaitez photographier un paysage dans sa globalité, le 14mm vous sera beaucoup plus utile que le 50mm. En revanche, si vous souhaitez photographier un animal sauvage qui ne se laisse pas approcher facilement, un 200mm sera d’une grand aide alors qu’un 24mm ne vous servira pratiquement à rien. Ainsi, plus le chiffre est grand plus vous zoomez.

conseils pour faire de belles photosPaysage écossais au 14mm

Le second chiffre, vous le connaissez, c’est le diaphragme. Si vous avez un « 50mm f/1.8 », cela signifie que votre 50mm « ouvre » au maximum à 1.8 (bien sûr, vous pouvez fermer jusqu’à sa limite). Autre exemple, si vous possédez un « 18-55mm f/3.5-5.6 » – alors votre objectif peut prendre des photos à 18mm mais aussi à toutes les valeurs jusqu’à 55mm (vous pouvez zoomer), à 18mm, il ouvre au maximum à f/3.5 et à 55mm il ouvre au maximum à 5.6, c’est-à-dire qu’il est impossible d’avoir ce genre de réglages : « 18mm f/1.8 » ou « 55mm f/3.5 ».

Donc à 55mm et à f/5.6 autant dire que la qualité du bokeh (le flou d’arrière plan) est plutôt mauvaise car le diaphragme est trop fermé. Pour le dire franchement, ces objectifs sont mauvais. Celui dont je parle est en général vendu avec le boitier et sert uniquement à débuter. Très rapidement vous pourrez l’ouvrir pour voir comment c’est à l’intérieur. Je conseille donc d’acheter un boitier nu (sans objectif) et de prendre un objectif de qualité à côté.

Maintenant que l’on sait ça : que faut-il acheter ? Je vous dirais : achetez celui qui correspond à votre usage et à vos finances. Voilà, merci monsieur. Bon si vous débutez (ou pas d’ailleurs), je vous conseille de passer par le 50mm. De préférence le f/1.4 qui est de bonne qualité. Peu importe la marque, il est aux alentours de 350€ (le Nikon ou le Canon)

Pourquoi un 50 mm f/1.4 ?

Tout d’abord, c’est une focale fixe. C’est-à-dire que vous ne pouvez pas zoomer avec. Commencer avec une focale fixe va vous obliger à prendre de bonnes habitudes en photographie : vous devrez bouger pour composer votre image. Faire un ou plusieurs pas en avant ou en arrière pour mettre dans votre photo tout ce que vous souhaitez. Vous allez apprendre à vous déplacer et même si au départ ça peut sembler plus fastidieux, cela sera une qualité pour plus tard : vous saurez vous déplacer en utilisant votre boitier là où d’autres seront statiques et flemmards.

Pourquoi le 50mm ? Tout simplement car c’est l’objetif le plus polyvalent. Vous pourrez faire du paysage (même si tout n’entrera pas dans le cadre) comme du portrait (le f/1.4 vous offrira un bokeh plutôt doux) – cependant, vous pouvez oublier la photo animalière ou la photo de sport si vous êtes loin de la scène. Si vous souhaitez plutôt faire du paysage, des photos en intérieur, que du portrait, alors le 35mm f/1.4 est également une bonne option. En revanche, plus l’objectif est « grand angle » (14mm, 24mm, etc) plus il y a des déformations sur les côtés (pensez aux objectifs fish-eye par exemple) et pour du portrait ce n’est pas toujours flatteur. Voilà pourquoi le 50mm est vraiment le minimum pour garder le visage du modèle bien proportionné.

Un autre avantage d’avoir un objectif qui ouvre à f/1.4 est la quantité de lumière qui entre dans le boitier. Ainsi, vous pouvez faire des photos à main levée même dans des conditions de lumière difficile. Et pour finir, en général la qualité optique de ces objectifs est nettement supérieure à des objectifs livrés avec le boitier.

Quel boîtier choisir ? 

Maintenant que nous avons parlé des objectifs, sur quoi on les monte ? Quel boitier choisir ? Et quelle marque ? Je vais couper court à ce débat stérile entre les deux principales marques en vous disant grossièrement qu’elles se valent ! Pour ma part j’ai débuté avec l’une d’elle et je ne compte pas changer, tout simplement car je me suis habitué à l’ergonomie des boitiers, le placement des boutons, les menus, etc.

En revanche, ne vous faites pas avoir avec les arguments commerciaux un peu faciles comme la multitude des modes automatiques, la détection des sourires, et tout ça, tout ça. Si vous shootez en manuel, tous ces modes ne vous serviront presque jamais. Il est préférable que vous soyez au contrôle de votre photo que de laisser votre boitier choisir à votre place.

Un autre argument sur lequel il faut réfléchir est le nombre de Mega-Pixels (Mpx) : avez-vous vraiment besoin de photos de 36mpx ? Si vous ne comptez pas faire de tirages géants alors probablement que non. Ça peut être utile pour cropper, c’est-à-dire recadrer votre image sur ordinateur et garder quand même ensuite la possibilité de faire de gros tirages, ou alors afin de pouvoir bien zoomer dans votre photo lorsqu’elle sera sur vos logiciels de retouches ; mais il faut prendre en compte que vos fichiers bruts (raw) seront très lourds et votre matériel informatique ainsi que votre espace de stockage devront pouvoir être à la hauteur. Concentrez-vous plutôt sur la gestion des iso, la vitesse de l’auto-focus, etc. En fait, pour le dire simplement, Canon et Nikon offrent du bon matériel et selon votre budget, dans tous les cas vous serez satisfaits.

Avec le temps et en ayant davantage de connaissances, naturellement, vous irez vers des boitiers plus haut-de-gamme et plus exigeants. Je me doute bien que mon absence de conseils concrets sur le boitier peut être frustrant mais je préfère vous laisser faire vos choix vous-mêmes selon vos besoins et surtout vos finances. Mais si nous devons parler chiffres, pour débuter avec du bon matériel, pour le boitier (nu, donc vendu sans objectif) et un objectif (le 50mm f1.4), comptez environ 600 € avec un boitier en entrée de gamme (par exemple celui-ci chez Nikon ou celui-ci chez Canon) et 1200 € avec un boitier en milieu de gamme. Pour finir et c’est une règle générale : préférez avoir un très bon objectif sur un boitier moyen qu’un très bon boitier avec un objectif moyen.

Et les accessoires alors ?

Commençons par le plus nécessaire : la carte mémoire. La première chose à laquelle on va s’intéresser est sa capacité de stockage : est-il préférable de prendre une carte de 64Go afin d’avoir toutes les photos de la journée dessus ou alors prendre des cartes de tailles plus petites ? Si vous ne souhaitez pas vous embêtez, le plus simple reste une carte de 64Go. Pour ma part, quand je fais du reportage, je préfère avoir plusieurs cartes de 8Go.

Dans mon boitier principal, j’ai deux emplacements pour cartes mémoires et les photos sont enregistrées en même temps sur les deux cartes (une carte sert de sauvegarde). J’en ai donc beaucoup et je dois les changer quand elles sont pleines. Je préfère cette option car si une carte venait à avoir un problème, je ne perdrais pas mes photos. Imaginons le pire des cas également, les deux cartes ont un problème : comme elles ne sont que de 8Go, je perds seulement une partie de mon reportage ; alors que si tout mon reportage n’était que sur une carte de 64Go et qu’elle plante, vous l’avez compris, je perds tout.

La seconde chose à regarder est la vitesse de lecture et d’écriture ainsi que les classes – sans entrer dans les détails, je vous conseille de choisir toujours de la classe 10 et d’avoir une vitesse d’écriture importante (surtout si vous faites de la rafale ou de la vidéo).

Un autre accessoire important est le trépied. Alors non, le trépied ne sert pas uniquement à se prendre en photo quand nous n’avons personne sous la main pour le faire. Je dirais que c’est un outil encombrant, parfois lourd et disons-le : chiant à transporter. Mais c’est grâce à lui que vous pourrez réaliser de belles images en poses longues (le ciel et ses étoiles, paysage de nuit, etc). Vous pourrez aussi réaliser créer plusieurs images que vous assemblerez par la suite. Bref, le trépied est un accessoire que je juge presque indispensable.

conseils pour faire de belles photosTemps de pose : 30 secondes

conseils pour faire de belles photosLe trépied pour créer des images originales…

conseils pour faire de belles photos…et pour photographier de beaux ciels étoilés.

Si on souhaite aller plus loin en pose longue il faut impérativement parler des filtres ND ou gris-neutre. Pour réaliser certaines images, il est indispensable d’utiliser ces accessoires souvent méconnus quand on commence la photo. Pour faire une photo d’un cours d’eau et afin d’avoir cet effet brumeux ou laiteux, il faut obligatoirement faire une pose longue. Le problème c’est qu’en pleine journée il y a trop de lumière pour pouvoir dépasser une seconde de pose et même en fermant le diaphragme au maximum, ça reste trop lumineux.

C’est là qu’il faut utiliser ces filtres. Ils se vissent sur l’objectif et réduisent considérablement la quantité de lumière qui arrive au capteur de votre appareil, ainsi vous pouvez faire des poses de 30 secondes ou plus en pleine journée. Pour de la pose longue en pleine journée, je vous conseille un ND1000 que vous pouvez coupler à un ND64 si nécessaire.

conseils pour faire de belles photosPose longue écossaise 

conseils pour faire de belles photosPose longue américaine

S’achève donc le deuxième et dernier article qui abordera purement la technique. Au programme des prochains : apprendre à bien composer une image, faire le tri, que diffuser sur internet, etc. On espère que ça vous aidera à prendre des photos de plus en plus belles et puis bien-sûr, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire ce qui permettra d’orienter les futurs articles car, il faut l’avouer, le sujet est vaste.

Très belle journée et à vendredi pour un article consacré au sommeil. A très vite ! :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 Comments

  • Reply Virginie 21 avril 2015 at 9 h 58 min

    Ces photos sont magnifiques !
    Merci de proposer ce type d’articles, c’est très intéressant, en tous cas pour moi qui aime la photo et qui ne la pratique qu’en amateur fort peu éclairé.
    Je dispose déjà d’un 50mm et comme ce que je préfère, c’est la photo de paysage, j’envisage (depuis deux ans, déjà, mais c’est un budget), l’achat d’un grand angle. Selon toi que privilégier ? Jusqu’à présent je regardais surtout les zoom, du type 10-20 / 12-24 mais est-ce vraiment plus utile qu’une focale fixe quand on ne pratique pas la photo de manière très pointue ? (Sachant que je ne trouve pas le champ suffisant quand je prends des photos à 18mm avec cet horrible objectif du kit)
    Et dernière question : quel objectif as-tu utilisé pour la pose longue de la cascade ?

    • Reply Erasmiotaton 21 avril 2015 at 12 h 20 min

      Alors si 18mm ce n’est pas assez pour toi… Tu peux partir sur le 14mm… En-dessous tu risques d’avoir de grosses déformations.
      Tu peux effectivement t’orienter sur un 12-24, il faut juste faire attention à prendre quelque chose de « qualité » donc : soit un 14mm fixe (même dans une autre marque comme Samyang par exemple) – soit un zoom. Je vois un 12-24 chez Nikon à 950€… Ce qui est cher pour une activité « peu pointue » ^^ Alors que le Samyang 14mm (qui n’est pas un foudre de guerre mais fait le travail) est à 300€ (en revanche il est en manuel mais ça ne pose pas de problème sur du paysage, tu le mets en « infini » et tout se passe bien).
      J’étais loin de la cascade, du coup je suis à 50 ou 70mm facilement ^^

  • Reply Laurelas 21 avril 2015 at 11 h 23 min

    Cool, ça me précise un peu mes connaissances en termes d’objectif (et me conforte dans l’idée qu’il me faut vraiment un objectif plus grand angle que mon petit 35mm 1.8 (qui selon certains correspondrait d’ailleurs à un 50mm en réel, mais bon bref))

    Moi j’ai une question sur les filtres – j’ai une amie photographe qui m’a dit qu’il faudrait systématiquement avoir un filtre polarisant (si je me souviens bien) sur son objectif – késako?

    Merci d’avance!

    • Reply Erasmiotaton 21 avril 2015 at 12 h 12 min

      Oui, le 35mm correspond à un 50mm sur un boitier qui n’est pas plein format car il y a un facteur de zoom de x1.5 sur ces capteurs.

      Systématiquement un polarisant ? Non… On peut à la limite monter un filtre UV afin de protéger son objectif mais je le déconseille car ça rajoute un verre sur l’objectif qui a été étudié pour être utilisé tel quel. Le filtre polarisant… Il s’utilise que dans des situations précises. En fait il rejette les rayons qui n’arrivent pas dans le même axe que les autres, il permet donc de bloquer les rayons provenant de reflets (vitres, eau, etc) – ça peut être utile mais si tu veux jouer avec les reflets ce filtre est une catastrophe ^^ Comme il bloque certains rayons… il a aussi tendance à assombrir MAIS il permet de mieux contraster (ce que tu peux cependant faire par la suite sur ton logiciel pour développer tes photos). Donc parfois, si tu ne veux pas de reflets face à une vitre, oui, sinon… non ^^

      • Reply Laurelas 26 avril 2015 at 23 h 39 min

        D’acc, merci de l’éclairage sur le sujet !

    • Reply celine 25 juin 2017 at 22 h 11 min

      bonjour à tous
      attention si vous avez un boitier aps c
      vous devrez appliquer un coefficient multiplicateur à votre objectif
      x1.5 chez nikon et x1.6 chez canon
      par exemple, pour un 50 mm chez nikon , vous aurez en fait un 75 mm et un 80 mm chez canon
      si voys avez un boitier plein format, un 50 mm restera un 50 mm

  • Reply Stéphanie 21 avril 2015 at 19 h 27 min

    Bonsoir!

    C’est un bien chouette article! J’ai récemment eu en cadeau un compact numérique, et bien! Que c’est étrange quand on a un reflex depuis longtemps.
    Pour moi un boitier 5DII et un objectif Canon 50mm 1/8 c’est parfait. C’est d’ailleurs un super objectif quand on n’a pas les moyens pour le 1/4, qui coûte 3 fois plus cher :)

    J’attends avec impatience le dernier article!

  • Reply Laure 21 avril 2015 at 19 h 59 min

    Merci pour ce chouette article car tu abordes les choses de façon simple et claire (parfait pour la vraie débutante que je suis ;))

    Petite question au sujet des boîtiers : quel est ton avis sur les hybrides ?

    Je dois acheter mon tout premier appareil et que plusieurs amis me conseillent de passer d’emblée à l’hybride car aussi qualitatif que les reflex aujourd’hui… Quoiqu’il en soit, quand c’est un premier appareil, c’est un peu la jungle, on est vite perdus parmi tous les choix…

    Merci pour ta réponse et bonne soirée :)

    • Reply Erasmiotaton 21 avril 2015 at 20 h 48 min

      Je n’ai pas vraiment d’avis car je ne connais pas les hybrides :) Disons que financièrement c’est peut-être un peu mieux et ça prend moins de place qu’un reflexe avec plusieurs objectifs… Pour la qualité comparable, j’ai franchement un doute ;) Bref, tout dépend de ton budget et de l’usage que tu souhaites en faire ^^

      • Reply Laure 22 avril 2015 at 9 h 56 min

        Merci pour ta réponse !!! Visiblement niveau qualité c’est vraiment pareil… et financièrement aussi, je poursuis mes explorations ;) Merci encore !

  • Reply Charline 21 avril 2015 at 20 h 00 min

    Voila de vrais et bons conseils. Autant pour les débutants que pour les non-débutants qui ne sont pas pro pour autant (je sais pas si j’me suis bien fait comprendre). Pour moi qui cherche à acquérir un nouvel objectif (je possède déjà un 18-55 et un 50mm), j’ai lu les conseils d’Erasmiotaton avec application. Enfin, avant de songer à un nouvel objectif, je prie pour que mon boitier revienne vite de SAV :S.

  • Reply Sandy 21 avril 2015 at 21 h 25 min

    Coucou, merciiii pour cet article que j’attendais avec impatience :) ça me conforte dans l’idée que je dois investir dans 2 objectifs et un trépied (et accessoirement lightroom parce que sans ça je peux pas trop travailler sur les photos en raw). Les photos sont juste magnifiques, j’espère atteindre le même niveau un jour ^^
    En tout cas c’est Laetitia qui m’a conseillé le Nikon D3200 et je l’adore :-)

  • Reply Poupimix 22 avril 2015 at 22 h 58 min

    Un grand merci pour cet article et le précédent, très clairs et très utiles! :) J’ai un réflexe depuis quelques mois et j’essaye de commencer à utiliser le mode manuel. Pas facile quand on débute ! Du coup ces articles tombent vraiment à pic! J’aurais grand besoin d’un conseil concernant l’achat d’un objectif… Je pars au mois de septembre pour 3 semaines aux États Unis, avec au programme San Francisco, Yosemite, Death Valley, Bryce Canyon, et bien d’autres choses. Le voyage de mes rêves, donc je voudrais pouvoir faire de belles photos évidemment. :-) J’ai pour l’instant un objectif Nikon 18-55 , et je souhaiterais investir dans un nouveau. Je voudrais pouvoir à la fois faire des photos de paysage, mais aussi pouvoir être capable de zoomer un peu si j’aperçois un écureuil tout mignon. ^^ ma contrainte c’est que c’est un voyage « sac à dos » pour une partie du trajet et que j’ai peur de ne pas pouvoir trop me charger avec plusieurs objectifs… Pénible la fille! Du coup ma question est la suivante : Est ce que ça vaut le coup d’investir dans un objectif plutôt polyvalent? J’ai vu par exemple un 18-200 chez Nikon, mais c’est un sacré budget! Et on m’a dit plusieurs fois que polyvalence rime rarement avec qualité… Je suis un peu perdue, tout ça est tout nouveau moi ! Merci pour tes conseils, et vivement le prochain article.

    • Reply Erasmiotaton 23 avril 2015 at 13 h 32 min

      Salut Poupimix, alors comme tu l’as vu dans l’article, les objectifs de ce type (18-200mm f/3.5-5.6) sont « mauvais ». Mais après il faut tout de même relativiser et faire en fonction de sa pratique et de son budget. Je vois que tu as une contrainte financière car tu estimes que cet objectif est cher (650€). Mais si tu pars sur celui-ci, je te dirais que tu aurais la même « qualité » que ton 18-55 – et que le « plus » serait de pouvoir zoomer, mais à ce prix… je te conseillerais plutôt… d’acheter un 85mm f/1.8 (420€) ainsi qu’un 35mm f/1.8 (175€) – ces objectifs ne sont pas parfaits mais sont meilleurs qu’un 18-200. Le problème c’est vrai qu’à 85mm tu as un petit manque niveau zoom…
      En fait tout dépend de ton exigence… Soit un 18-200 qui fera le boulot mais de mauvaise qualité et tu auras des difficultés en faible lumière, pas de beau flou. Soit un 35 + 85 avec un flou plus joli mais à 85mm, pour les petits animaux il faudra réussir à s’en approcher ! :)

      • Reply Poupimix 24 avril 2015 at 9 h 25 min

        Merci beaucoup pour ta réponse ! Effectivement j’ai une contrainte budgétaire, l’achat d’objectifs se rajoutant à mon projet de voyage je me retrouve forcément un peu limitée. :( Je vais suivre tes conseils, je ne voudrais vraiment pas acheter un objectif de mauvaise qualité et le regretter. Et je tenterai la tenue camouflage pour me rapprocher des petits écureuils de Yosemite ! ;) Mais d’après ce que j’ai compris ils ne sont pas très farouches, je réussirai bien à prendre quelques photos sans gros zoom.
        Merci encore pour tes conseils !

        • Laëtitia
          Reply Laëtitia 24 avril 2015 at 9 h 30 min

          Je confirme, écureuils et biches ne sont pas farouches du tout ^_^

  • Reply Lovely Pretty Stuff #30 - Eleusis Megara 8 juin 2015 at 8 h 01 min

    […] trépied est un indispensable pour la photo (et ce n’est pas moi qui le dit) mais c’est terriblement encombrant et lourd. Xsories m’a envoyé pour test leur […]

  • Reply Photo & stylisme culinaire : trucs et astuces | Leaf 9 juin 2015 at 17 h 46 min

    […] Nini – Article : Eleusis & Mégara – Conseils pour faire de belles photo (#1 et #2) – Livre : La photo culinaire – Virginie Fouquet, alias chef […]

  • Reply Lovely Pretty Stuff #32 - Eleusis Megara 6 septembre 2015 at 20 h 32 min

    […] de belles photos » (si vous avez manqué les premiers, séances de rattrapage ici et là) ; du coup, vous retrouverez surtout Erasmiotaton et son avant-propos à la composition […]

  • Reply Mégane 9 septembre 2015 at 16 h 41 min

    Bonjour, vos articles sur la photographie sont passionnant :)

    J’aurais une question, je suis débutante et me contente du mode automatique donc je ne suis pas très à l’aise avec le langage technique :)

    Voilà en fait je ne vois pas comment faire une pose longue, enfin sur quels boutons il faut appuyer, je ne sais pas si je suis bien claire :) Vous parler des réglages mais pas sur comment faire concrètement une pose longue :)

    • Reply Erasmiotaton 9 septembre 2015 at 17 h 25 min

      Bonjour Mégane,

      pour comprendre le langage technique, je te conseille l’article #1 :)
      Pour faire une pose longue il faut que tu passes obligatoirement en mode manuel pour régler la vitesse avec ta molette (il faut la tourner vers la gauche). Pour que la photo soit nette, il faut utiliser un trépied :)

  • Reply Edenweils 1 octobre 2015 at 20 h 20 min

    Bonjour,
    Je débute aussi dans la photo et la questions que je me posais c’est comment avoir le temps de faire ses réglages quand la photos est à prendre rapidement (exemple mes enfants qui tiennent la poses 5sec, un train qui passe…enfin vous voyez le principe je pense) ?? Et aussi j’ai un zoom fourre tout 18-200 je ne m’en plains pas pour mon utilité sauf pour les photos de très près( Macro ?), la mise au point se bloque. Dois je acheter un objectif spéciale ou y a t’il un réglage particulier ?

  • Reply La photographie ; Tout un art | 23 janvier 2016 at 16 h 00 min

    […] deuxième article traite plus particulièrement des accessoires tels que le boîtier et l’objectif. Lequel […]

  • Laisser un petit mot