Réflexions

Les blogs sont-ils dangereux pour la santé ?

19 décembre 2014

Comme j’y vais avec mon titre racoleur. Les blogs sont-ils dangereux ? Est-ce bien une question sérieuse ? J’ai en tête cet article depuis plusieurs semaines ; plus j’y réfléchissais, plus je me disais en moi-même que ça allait être un sujet compliqué à aborder avec vous. Vous qui lisez des blogs. Vous qui écrivez peut-être sur le vôtre. Tabous sont ces sentiments que l’on aimerait ne pas expérimenter en parcourant un blog, et si l’on ouvrait la discussion sans masques ? Nous sommes capables de feindre l’indifférence sans pouvoir nous empêcher pour autant de ressentir cette frustration, cette envie, cette pointe de jalousie que l’on avouera jamais à personne car on aimerait être au-dessus de tout ça, être plus sage et plus philosophe. La bonne nouvelle ? C’est humain et ça se soigne.

A la fin du mois de novembre, je vous avais posé la question sur ma page Facebook, sur Twitter et Hellocoton : vous arrive-t-il de ressentir des sentiments négatifs à la lecture de blogs ? Vous avez été très nombreuses à répondre et vos commentaires m’ont permis d’avancer un peu plus dans ma réflexion avec des matériaux concrets.

Globalement, j’ai remarqué que les lectrices possédaient du bon sens et un certain recul (pas que ça m’étonne hein, mais c’est rassurant tout de même) : « La frustration peut venir si on choisit mal ses blogs » disait Laure ; « Je pense que l’on a pas à ressentir de sentiments négatifs devant un blog dans le sens où on est responsable de ce qu’on lit et de ce qu’on souhaite lire. Il faut que ca nous fasse plaisir. Si ce n’est pas le cas alors il faut en changer » renchérissait Justine ; et « L’uniformité parfois de certains blogs où tout le monde parle de la même chose parce que c’est à la mode : c’est fade, c’est froid…mais dans ces cas là, je ferme mon onglet et je passe à autre chose de plus intéressant ! » concluait Mary.

les blogs sont-ils dangereux pour la santéEffectivement, nous sommes responsables des liens sur lesquels nous cliquons, des articles que nous lisons mais parfois, c’est plus fort que nous… Dans cet article, je vous propose de faire un bref état des lieux de la relation lecteurs-blogs et blogueurs-blogs à la lumière de ma propre expérience (ce que j’ai pu ressentir, ce que j’ai entendu et vu lors d’événements dédiés aux blogueurs, ce que j’ai analysé modestement, etc.) et de vos retours suite à ma question. Je n’ai aucunement la prétention d’affirmer ici une vérité générale et comme à mon habitude, j’ai simplement envie d’ouvrir le débat intelligemment avec vous.

Le point de vue des lecteurs

Avant de créer mon blog, j’en lisais quelques uns découverts un peu par hasard ou en flânant dans la blogroll des unes et des autres. Je ne crois pas, à cette époque, avoir ressenti une quelconque forme d’envie ou de la jalousie – c’est venu avec la création de mon espace, j’y reviendrai. En probablement 5 ans, j’ai fait le ménage. Je continue de lire certaines avec plaisir, et d’aller de temps en temps sur le blog des autres pour avoir ma « minute affligeante » – bon après, si je vous dis que comme je suis community manager, je suis bien forcée de faire une veille générale, vous m’accordez que c’est une excuse valable ?

Certains disent que la blogosphère implose, que le retour de bâton se prépare à trop vouloir les uniformiser : les mêmes marques, les mêmes contenus à peu de choses près, sans jamais tenir compte ou presque des gens qui passent quelques minutes de leur journée à lire ce qui a été écrit, parfois simplement paraphrasé. Le problème c’est que vous, lecteurs, vous n’êtes qu’une entité abstraite, un mot. A quel moment devriez-vous être plus importants que ce montant de plusieurs centaines d’euros pour vous vanter la nouvelle pâte à tarte X, le tube de dentifrice Y, l’assurance maladie Z ? Je veux dire, ce n’est pas vous qui allez payer notre loyer à la fin du mois – ou notre énième paire de chaussures ? audience

Bon, je suis volontairement provocatrice. On a l’audience que l’on mérite et une audience que les marques diront qualifiée – à savoir, des humains avec des neurones connectés – ça se gagne lentement et durement ; je crois que ce n’est pas la première fois que je vous le dis mais est-ce que ça vaut le coup de la brader pour un projet mal ciblé ? Mais je m’égare, nous ne sommes pas là pour dresser le code d’honneur du blogueur. Revenons à vous, lecteurs.

A mes yeux, le principal problème d’un blog (pas tous évidemment, mais vous voyez de quoi je parle) c’est le pousse-à-la-consommation. Créer une envie qui n’était pas là et qui vous poussera à dépenser votre argent alors que ce n’était pas exactement prévu – et pas exactement utile non plus. Je plaide coupable car je ne suis pas la dernière à vous pousser à la consommation même si ce n’est jamais vraiment frontalement, je crois. Naît directement alors la frustration.insatisfaction

Même si elle est éphémère, elle nourrit un sentiment d’insatisfaction perpétuel : je serai tellement mieux avec ce nouveau manteau, tiens et si j’achetais cette bougie alors que j’en ai déjà 3 de commencées et non terminées, tous les pays qu’elle visite elle en un an, je n’aurais probablement jamais de toute une vie et de tout un PEL pour les explorer aussi, punaise moi mon appart il n’est pas aussi lumineux et bien décoré, elle a une peau de rêve, je vais moi aussi acheter cette crème miraculeuse, en plus son mariage l’année dernière avait l’air absolument parfait […]

Bienvenue dans un monde fabuleux où l’on passe son temps à se comparer aux autres ! A estimer s’ils réussissent mieux que nous, s’ils sont plus beaux, plus minces, plus sportifs, si tout paraît leur sourire alors que nous, ce n’est pas la même histoire. Dans le cadre d’un blog, plus on s’identifie à son auteur(e), plus on a de risques de tomber dans le piège de la comparaison. Mais sachez une chose – que vous savez déjà au fond : ces impressions sont biaisées. Tout le monde a son lot de soucis, et un blog n’est rien d’autre qu’une représentation. On fabrique un personnage qui nous ressemble mais ce n’est pas nous. partage

La mise en scène fait de plus en plus partie de la culture web, il n’y a qu’à suivre les comptes populaires Instagram. Garance avait d’ailleurs publié un article criant de vérité à ce sujet : Instagram vs. Real Life. On se construit une vie parfaite en prenant quelques brides de réalité parce qu’on a pas envie de vous dire que là, quelques heures plus tôt, on avait chialé toutes les larmes de notre corps pour X raisons, et qu’on était minable – même si ça ferait du bien de temps en temps d’ouvrir les vannes, on choisit scrupuleusement ce que l’on partage et surtout, ce que l’on ne partage pas. Et c’est bien normal.

Aux blogueurs de ne pas en faire trop, aux lecteurs de faire le tri, comme Laure, Justine et Mary le suggéraient. C’est pour les plus jeunes que je m’inquiète un peu – comme une vieille conne. Au collège, au lycée, on a tous eu envie de faire partie de la bande cool et populaire (je ne sais pas vous mais moi, au collège surtout, j’étais celle à qui l’on jetait des chewing-gum dans les cheveux et que l’on faisait tomber par terre en tirant sa chaise ; avant que je pète un plomb et claque littéralement la tête de celle pour qui j’étais le bouc-émissaire contre une paillasse en salle de biologie, bref digressions ma passion) et avec les réseaux sociaux, j’ai bien l’impression que la course à la popularité est plus que jamais omniprésente. Et comme une vieille conne qui est à deux doigts de dire « c’était mieux avant », je suis heureuse d’avoir vécu mon adolescence avant Facebook, Twitter et compagnie.

Le point de vue des blogueurs

« Tu ne peux pas t’empêcher de te dire que certaines marques font mal leur boulot. Pourquoi choisir unetelle qui n’en a rien à carrer de la bouffe bio et du mode de vie slow pour tester et parler d’un concept eco-friendly ? » Des questions comme ça, les blogueurs s’en posent souvent : pourquoi lui et pas moi ? Pourquoi est-il plus légitime ? Parce qu’il a 100 K d’abonnés sur Instagram ? Pff, je suis sûr qu’il les as achetés de toute façon. Si vous culpabilisiez de ressentir un peu d’envie à la lecture d’un blog, dites-vous qu’entre blogueurs, c’est pire. Et que le premier [blogueur] qui n’a jamais fait la moindre réflexion de ce genre de sa vie me jette la première pierre.

Je vomis littéralement le concept (enfin, ça n’en est pas vraiment un, je dis concept pour faire sérieux et intello) de la légitimité par l’audience. Combien de visiteurs uniques par mois ? Combien de vues sur tes vidéos ? Combien de followers sur Twitter ? Combien, combien, combien. Parfois, on s’en fiche que tu proposes des DIY pourris avec des boîtes de conserve et du masking tape tant que tu as de bons gros chiffres à montrer aux annonceurs. La médiocrité paye tant que tu es suivi : pourquoi faire du qualitatif quand on peut faire du quantitatif ?valeur

Ça ne veut évidemment pas dire que tous les blogueurs populaires sont médiocres et vendent de la poudre de perlimpinpin qu’ils te jettent aux yeux mais dans ce contexte, difficile de ne pas se sentir frustré. Beaucoup de marques et d’agences estiment ta valeur en fonction de ton audience et de chiffres sur les réseaux sociaux. Il y a un an et demi, on m’avait d’ailleurs répondu : ton blog est bien, les photos sont belles et le contenu bien rédigé mais… désolé, tu ne rapporteras pas assez. C’était dit avec diplomatie, des petites fleurs et des licornes mais la sanction était tombée : reviens quand tu pourras te vanter d’avoir 8 000 visiteurs uniques par jour.

Sur le moment, ça te paralyse. Ton ego en prend un coup. Tu finis par relativiser et passer à autre chose mais tu finis aussi par imprimer que pour susciter de l’intérêt, il te faut des gros chiffres. Heureusement, ce n’est pas systématiquement vrai. Toutes les marques ne sont pas obsédées par ça ; et je vais même vous dire que, souvent, un petit blogueur avec une belle communauté fidèle rapporte plus qu’un blogueur très suivi car il est un véritable leader d’opinions à son échelle. C’est donc une grossière erreur que de se fier aux seuls chiffres. grosse

Une erreur qui aboutit à la chasse aux followers, à la compétition perpétuelle, à l’aigreur et parfois, à la méchanceté gratuite. Il y a quelques temps, j’entendais deux blogueuses discuter entre elles : « Hey, je pars à Superland le mois prochain invitée par Superagence ! Ah, cool. Il y aura qui ? Bah euh Claudette, Mireille, Jean-René, et pff, un autre sorti de nulle part, genre il a 1500 abonnés sur Instagram, 3 commentaires sous ses articles, je ne comprends même pas qu’il soit invité sérieusement« . C’est à celui qui aura la plus grosse et qui pissera le plus loin pour dire les choses trivialement.

La blogosphère manque de plus en plus de légèreté par rapport à ça, au détriment d’une vraie relation de confiance blogueur-lecteur. On y revient : pourquoi blogue-t-on ? Pour être la plus désirable, la plus couverte de propositions et la plus populaire ? Ou simplement parce que l’on a des choses authentiques à partager ?

Oui, je jalouse un peu ma copine Juliette quand elle part en voyage-blog dans des endroits de rêve et je me demande pourquoi moi, on ne m’invite jamais – mais j’ai la politesse de ne pas le faire sur Twitter mais en moi-même, c’est toujours mieux. Oui, je suis dégoûtée un instant lorsqu’une marque que j’aime beaucoup propose des projets chouettes à une poignée de blogueuses et que je n’en fais pas partie. Et franchement, ça fait du bien de vous le dire (ça reste entre nous hein ? haha) mais je me remets vite les idées au clair avant de passer à autre chose et de continuer de m’investir dans mon blog avant tout parce que j’aime écrire.extension

Il ne faut pas perdre de vue ce qui est important : pourquoi on a commencé un blog ? Ne pas se perdre. Ne pas considérer son blog comme une extension de nous-mêmes, ne pas tourner en boucle, s’ouvrir à d’autres horizons, arrêter de se comparer, fermer son ordinateur pour sortir parler avec des gens qui ne lisent pas de blogs, se plonger dans un livre plusieurs heures et oublier le reste, vivre autrement que par le prisme du web ; tout couper régulièrement pour se retrouver et se concentrer à nouveau sur l’essentiel.

De l’importance de revenir à l’essentiel 

Et l’essentiel, c’est quoi ? C’est ne pas estimer sa vie (et sa réussite) en fonction de ce que l’on possède ou ne possède pas – la Rolex toussa. Un sac ne vous rendra jamais heureuse. 50 000 abonnés Instagram non plus. Pourquoi ne pas carrément couper vos statistiques comme l’a fait Marion, la community manager d’Hellocoton ? Elle le dit si bien : « Si une marque veut travailler avec moi, pourquoi pas si la marque me plait, et surtout si c’est mon univers qui lui plait plutôt que le nombre précis de mes stats« .butiner

Mettre les choses en perspective, réévaluer ce qui est important, faire un tri strict dans ce que vous lisez pour vous préserver, apprendre à créer sans avoir besoin de l’approbation et des témoignages positifs des autres (soyez égoïste et gardez de jolies choses rien que pour vous), aimez passer du temps avec vous-même loin des écrans, et ne pas croire que l’inspiration viendra en lisant uniquement d’autres blogs ; quand on a envie d’apporter quelque chose de différent, il faut aller butiner ailleurs, là où votre curiosité nous mène. modération

C’est tout cela qui fera de vous un être humain complet (= arrêter de penser que l’herbe est plus verte ailleurs) et sans doute plus heureux. C’est valable qu’on soit blogueur ou lecteur : les blogs, c’est formidable. Ils peuvent être stimulants, divertissants, drôles, sérieux, créatifs, passionnés, vrais, exotiques. C’est une petite bulle de savon dans notre quotidien. Les blogs ne sont pas dangereux pour la santé à condition qu’ils soient consommés avec modération. CQFD.

Piuu, merci Laëtitia, encore un article long comme le bras. Un sujet vaste et complexe puisqu’il touche à l’humain que l’on pourrait aborder de façons bien différentes. A votre tour de vous exprimer…

Comment percevez-vous les blogs que vous soyez lectrice ou blogueuse (ou les deux) ? Avez-vous déjà ressenti les sentiments négatifs décrits plus haut ? Vous sentez-vous oppressées (bon, c’est un bien grand mot) par la compétition inter-blogueurs et la chasse aux followers ?  Ou êtes-vous plus relax par rapport à ça ? Ou fiche-moi la paix, c’est le dernier jour de la semaine ?

Je vous souhaite un très beau vendredi, peut-être le dernier jour avant les vacances de Noël pour certaines d’entre vous (youpi), et un bon week-end :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

87 Comments

  • Reply poulettemagique 19 décembre 2014 at 9 h 30 min

    J’essaye de prendre ça avec du détachement, pour moi un blog c’est un carnet de bord qui certes peu amener des opportunités avec de chouettes partenariats, des collab mais ce n’est qu’un blog, un site ou les gens vont rester 2mn alors je me prend pas la tête. Je ne regarde pas trop non plus ce que font les autres, si un blog me soule et bien je ni vais plus ;) Après je suis d’accord sur le fait que cela peu être « dangereux » pour les personnes qui sont pas dans un état sensible de frustration et que l’étalage des produits sur les blogs peut frustrer et pousser dans une consommation excessive. Mais quand on est dans un bad mood autant couper toute connection aux réseaux et aux blogs et profiter de la vraie vie et des siens ;)

  • Reply Victoria 19 décembre 2014 at 9 h 32 min

    Ta réflexion est ultra intéressante, et je crois bien être 100% d’accord avec toi, sur tous les points (wouhou, quel grand apport au débat!).

    Cela fait belle lurette que je ne regarde plus mes statistiques (ou alors une fois tous les deux mois juste pour voir si tout va bien) et je ne m’en porte que bien mieux. Je m’en fiche complètement, en fait – je vois plein de filles parler de leurs vues, de leurs quotients de je ne sais quoi, et personnellement cela me semble complètement chinois! Je lis aussi très peu de blogs désormais, comme toi, juste ceux dont je suis sûre de l’authenticité et de l’intérêt (comme le tien!).

    Il est facile de se perdre dans ce monde (illusoirement) pailleté, alors effectivement, mieux vaut prendre du recul et se préserver des sentiments négatifs qu’il peut générer.

    J’ai toujours pris soin de rester en dehors du petit monde doré de la blogosphère (être à Barcelone m’aide beaucoup pour ça), en dehors des tendances vides, pour ne suivre que mes envies et mon coeur (oh que ça sonne mielleux!). Comme tu l’as souligné, ce genre de prise de position mène à un développement beaucoup plus lent du blog, mais je crois que mes lectrices y sont sensibles et c’est pour moi quelque chose de précieux – même si quand je vois des filles dont le blog a un ou deux ans, et les projets dingues qu’on leur propose, c’est vrai que ça peut faire un peu mal au coeur sur le moment, mais on relativise!

    Bisous et belle fin de semaine <3
    Victoria.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 19 décembre 2014 at 11 h 18 min

      Merci ma bichette ! Ton blog fait partie de mes préférés aussi parce que je sais que tu as une démarche 100 % sincère et surtout, que tu sais te remettre en question. Rien de pire que rejeter en bloc la critique, ou simplement un message qui ne va pas dans notre sens – pour moi, c’est le signe que ton blog est devenu un appendice de toi-même et que tu n’as plus aucun recul. Danger.

      Je te lis depuis au moins 3 ans et même si tu as changé (et que tu as beaucoup de succès), tu as gardé ce petit quelque chose qui fait la différence je trouve. Bécots <3

  • Reply Tribulons 19 décembre 2014 at 9 h 46 min

    J’ai lu ton article de bout en bout et l’ai trouvé très intéressant!

    Blogueuse moi même, il est vrai que je me sens parfois frustrée de voir mon nombre d’abonnés stagner lorsque la voisine grimpe en flèche (mais qu’est ce qu’elle a de mieux que moiiiii?). Pourquoi certaines blogueuses connues récoltent 5000 likes en publiant une photo de pomme sur Instagram. C’est à la fois motivant et décourageant.

    Bien sûr que lorsqu’on s’investit dans un blog, on aime voir que les résultats sont à la hauteur du temps qu’on y a passé. Rien de plus normal il me semble. Mais je me dis aussi que mon petit espace de toile, c’est un peu mon chez-moi. Il me ressemble, je m’y sens bien et mes abonnées bien que moins nombreuses que celles d’autres blogueuses sont fidèles au poste. C’est ce que je me dis lorsque j’ai un coup de blues bloguesque. Mon univers est le mien, et jamais je ne l’uniformiserai pour récolter des likes! ^^

    Bises et bonne journée :-)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 19 décembre 2014 at 11 h 21 min

      C’est vrai mais en même temps, il ne faut pas faire les choses en attendant d’avoir de la reconnaissance. Evidemment, les commentaires, les likes par centaines, ça peut gratifier un travail dans une certaine mesure mais finalement, ce qui doit vraiment compter c’est d’être fière de ce que l’on fait :)

  • Reply La Perchée 19 décembre 2014 at 10 h 14 min

    Je suis entièrement d’accord avec toi. De toute façon les blogs c’est comme la vie : il faut trainer avec des gens qui nous plaisent, pas avec des gens qu’on jalouse. On ne peut pas tout avoir, certaines personne ont du talent et pas de chance, certaines personne ont du talent et de la chance, et d’autres pas de talent et u bon carnet d’adresse :D ahaha.
    Le tout c’est de prendre du recul sur tout ça !
    Et merci pour le clin d’oeil vers mon article ;)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 19 décembre 2014 at 11 h 21 min

      Exactement ! C’est le jeu de la vie :)

  • Reply beauté brune 19 décembre 2014 at 10 h 15 min

    Je dirais plutôt qu’ils sont dangereux pour le portefeuille ;-)
    Depuis que je suis dans la blogo, c ‘est clair que je consomme beaucoup plus (beauté, mode, déco) mais aussi dès que je vois une adresse resto ou autre, je cours pour la faire
    Et biensûr les bougies ;-)

  • Reply Bibiche 19 décembre 2014 at 10 h 28 min

    Ça fait du bien de lire ce genre d’article!
    Perso j’ai décroché des blogs depuis quelques mois maintenant et je me contente de Twitter pour avoir ma dose de vernis, sacs à main et looks. Deux choses m’ont achevées:
    – il y a déjà plusieurs mois j’ai été étonnée de tomber sur des YT qui faisaient faire le tour de leur chambre/appart/rue avec en début la phrase magique « alors vous avez été des milliers à me demander où j’habitais alors je vous montre mais c’est pas pour me vanter hein ».
    Je trouve ça malsain et surtout ça n’a plus vraiment grand chose à voir avec les astuces et avis sur le dernier FDT de Kartonplâtre…
    – j’ai fini par complètement décrocher après l’épisode de la fausse frange Dessange… Sans blague! En 3 jours toutes ma time line a été remplie de « venez voir ma dernière vidéo et dites moi ce que vous en penser ». J’ai regardé d’un oeil moqueur des 10aines de nanas se clipant un postiche hirsute sur la tête en rabachant sans cesse qu’elles avaient eu la grande chance d’être choisie par cette marque.
    Ce spectacle était navrant et grotesque!

    Donc de la jalousie oui j’en ai eu mais maintenant je suis plus détachée. Les blogs sont en trains de mourir au profit de YT et instagram. On voit de moins en moins de blogs vraiment jolis qui font rêver et c’est dommage!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 19 décembre 2014 at 11 h 26 min

      Je te trouve hyper dure, les blogs ne sont pas en train de mourir mais sont plutôt de plus en plus remplacés par des supports qui demandent moins d’attention – bon, c’est ce que tu as dit mais j’aimerais être plus positive ^_^ Ça rejoint l’article de Natacha : http://www.natacha-birds.fr/leblog/et-si-instagram-tuait-les-blogs/ Nous sommes de plus en plus feignants et dans l’instantanéité, on a la flemme de lire, on a autre chose à faire. Une vidéo, une photo avec une mini légende, ça n’investit que très peu de temps. C’est plutôt ça qui tue les blogs à petit feu – mais je ne crois pas que leur mort est venue. Je veux y croire encore un peu ;)

  • Reply Aurélie 19 décembre 2014 at 10 h 33 min

    Quel plaisir de lire un article où l’on ose enfin se dire les choses franchement.

    Je ne vais pas le cacher, moi aussi je suis un peu déçue quand une marque que j’adore invite des blogueuses à un event et que je n’en fais pas partie. Mais je me dis que c’est le jeu ma pauvre Lucette, on ne peut pas être partout tout le temps.
    Sinon je dois bien avouer également qu’au début de mon blog il y a 1 an j’aimais bien dire que mon blog c’était vraiment juste un petit plaisir, que je ne me mettais aucune pression bla bla bla. Ce n’est plus aussi vrai aujourd’hui. Non pas que le blog m’ait rendue ambitieuse et stressée mais je suis de très près l’évolution du nombre de visites sur mon blog et je me mets un peu la pression quant au nombre de commentaires laissés. Je sais que c’est bête, que ce n’est pas parce qu’un article a moins de commentaires qu’un autre qu’il est moins intéressant, mais je considère les commentaires comme une récompense au travail fourni.

    Par contre je suis contente d’avoir réussi à rester fidèle à mon blog et de continuer à refuser tous les partenariats qui ne me correspondent pas ou qui ne correspondent pas au blog juste pour recevoir de l’argent ou des cadeaux. Après je comprends que certaines acceptent, avoir un blog est un tel travail que cela pourrait mériter salaire mais de mon côté je préfère privilégier mon blog pour l’instant.

    Enfin en ce qui concerne mon blog et surtout IG c’est tout à fait vrai, cela ne reflète absolument pas la réalité ou mon quotidien. Beaucoup de gens ont tendance à l’oublier et ont l’impression que je passe mon temps à flâner dans Paris mais si je publiais des photos des contrats que je signe ou de moi en vieux pyjama derrière mon ordi, cela n’intéresserait personne. Les réseaux sociaux et les blogs sont là pour vendre du rêve, s’évader et éveiller notre imagination et notre créativité c’est tout. Il ne faut pas tout mélanger.

    Voilà j’ai fini mon monologue. :) Très belles fêtes de fin d’année à toi.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 19 décembre 2014 at 11 h 30 min

      Oh, tu devrais être fière de ce que tu as fait. Tu as un très joli compte Instagram qui, dieu merci, n’est pas composé de photos cramées où l’on ne distingue même plus les couleurs. Tu as un bon œil photographique je trouve et du devrais être plus relax avec tes stats, ce n’est pas en les regardant qu’elles évolueront ;)

      Concentre-toi plutôt sur ce que tu as envie de partager, d’écrire, montrer. En étant régulière, ça finira par porter ses fruits. Et le peu de commentaires n’est pas un signe que tu n’es pas lue, juste que les gens ont de plus en plus la flemme. C’est frustrant mais on finit par s’y faire :)

  • Reply Justine 19 décembre 2014 at 10 h 36 min

    J’aime beaucoup cette article, je dois dire que je commence à me lasser de certains blogs qui sont devenus des catalogues produits, j’en découvre tous les jours des nouveaux plein de fraîcheurs qui n’ont pas forcément une audience de dingue mais qu’importe ils sont authentiques.

  • Reply Laura 19 décembre 2014 at 10 h 41 min

    Hello Laëtitia,

    Merci pour ta réflexion très intéressante (il faut oser poster ce genre d’articles alors merci :)).

    Je vais te donner mon avis sur la question : du côté blogueurs, je trouve que c’est parfois un peu « la cour de récré » qu’est-ce qu’on peut être mauvaises entre filles, à se tirer dans les pâtes alors que l’on devrait s’aider ! La preuve, ta citation « oui mais machin n’a que 1500 followers » aaah au secours. Bordel, arrêtons de nous tirer dans les plumes.

    Heureusement, il y a des blogueuses extra, honnêtes et sincères et ce sont celles là que je m’efforce de retenir (et elles sont quand même nombreuses :)).

    Du point de vue lectrice, je rejoins ton avis également, un peu de jalousie, quelques pulsions d’achat mais ça me fait vraiment plus peur pour les plus jeunes filles. Il faudrait plus d’envers du décor, on s’apercevrait que les vies que l’ont jalouse ne sont souvent pas si roses.

    Belle journée !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 19 décembre 2014 at 11 h 38 min

      C’est drôle, je me suis fait un petit plan sur un carnet pour écrire cet article et j’y avais noté « cours de récréation ». Est-ce juste le cas parmi les blogs féminins ? Je ne pense pas. C’est globalement une attitude toxique terriblement humaine que de passer son temps à se comparer et à dénigrer les autres pour se sentir un peu mieux avec soi-même.

      Je suis aussi de ton avis, il faudrait plus de vrais discours, essayer de moins enjoliver sa vie mais je ne peux blâmer personne de ne pas vouloir parler avec potentiellement le monde entier de ce qui ne va pas. Aussi parce que certains s’accrochent à leur vie digitale et au personnage qu’ils ont construit, comme s’ils étaient presque spectateurs de ce qu’ils offraient à voir aux autres – pas sûre que ce soit très clair ce que je dis mais tu vois l’idée ?

  • Reply Lucie 19 décembre 2014 at 10 h 50 min

    Coucou Laetitia,
    Encore un article que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire et que j’ai trouvé particulièrement intéressant.
    On a souvent eu cette discussion, sur l’avenir des blogs, sur la façon dont les filles mettent littéralement leur vie en scène sur leurs blogs, et qui devient finalement totalement éloigné de la vie réelle. Il faut savoir prendre (beaucoup) de recul sur ce marketing de nos vies!
    A méditer ;-)
    Bises
    Lucie

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 19 décembre 2014 at 11 h 40 min

      Effectivement, l’expression « marketing de nos vies » est tout à fait pertinente ! J’ai toujours été admirative du recul que tu as sur ton métier, tu fais les choses bien, avec passion mais aussi avec la distance nécessaire pour te préserver. Tu as un esprit critique qui manque cruellement aux gens de nos jours !

  • Reply Delphine 19 décembre 2014 at 10 h 57 min

    Bonjour Laëtitia!
    Je suis 100% d’accord avec toi, et c’est très chouette de voir que certaines blogueuses comme toi gardent la tête sur les épaules, la mesure des choses, le contact avec leurs lecteurs/trices. J’imagine que ça peut parfois être facile de se laisser emporter dans ce tourbillon de fringues, voyages, « fans », et que parfois on en oublie l’objectif premier qui nous a poussé à ouvrir un blog.
    Je suppose que le tri se fera automatiquement au bout d’un certain temps. Personnellement je me suis lassée de certains blogs, devenus trop commerciaux, trop pousse à la consommation, et trop « fourre-tout », comme celui de Valentine, ou Hélène de Mon blog de fille. E revanche je reste une grande fan du tien, de celui d’Eleonore Bridge, de Coline, de Juliette, des blogs beaucoup plus authentiques et juste sympas en fait !
    Continue sur ta lancée et ne prends pas la grosse tête ;-)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 19 décembre 2014 at 11 h 50 min

      Beaucoup de blogueuses sont tout à fait conscientes que leur blog est juste une vitrine publicitaire et certaines n’en ont strictement rien à faire. Elles profitent du système qui fonctionne encore très bien pour l’instant (soirée/cadeaux/photo Instagram/article). C’est un portefolio géant pour les marques ; elles savent comment ça marche. Certaines sont invitées parce que l’on est sûr qu’il y aura des retombées derrière, au moins une photo sur Instagram, un tweet.

      L’authenticité, toussa ça leur passe au-dessus tant qu’elles sont dans les petits carnets des marques. Et il y a les autres aussi, plus qu’on ne le croit – mais sans doute moins exposées aussi.

      Je continue de lire depuis six ans les blogs de Coline et Elodie, je les ai toujours beaucoup aimés. Quand elles travaillent avec des marques, c’est pertinent et intelligent. Juliette est mon amie dans la vraie vie et je sais combien elle ne se travestit pas pour son blog, elle a une spontanéité si rafraîchissante ! Si je ne la connaissais pas, j’aurais envie d’être amie avec elle :)

      • Reply juliette 21 décembre 2014 at 20 h 24 min

        Vous allez me faire pleurer là <3

  • Reply Marion 19 décembre 2014 at 11 h 01 min

    Je viens de créer mon blog très récemment donc je connais pas encore très bien tous ces soucis! En tout cas cet article est très bien écrit. En tant que lectrice j’ai parfois pu être jalouse quand j étais plus jeune, le mot est peut être fort donc plutôt envieuse en voyant tel fille de mon age qui avait réussi a écrire et se voyait offrir je ne sais combien de fringues et chaussures. Ca m’ait rapidement passé quand je me suis rendu compte que ça devrait pas apporter plus que ça d’avoir une garde robe plus remplie que toutes ses copines réunies! Après peut-être mais je pense pas ^^

  • Reply Laura VGP 19 décembre 2014 at 11 h 06 min

    J’ai été blogueuse donc je comprends et ne regrette pas d’avoir arrêté mon p’tit blog veganpower.fr finalement je me concentre sur autre chose sans me prendre la tête à essayer de faire bien pour plaire !

    Je suis bien contente également de ne pas avoir connu les réseaux sociaux à l’adolescence, ça aurait été un bon gros bordel ahahaha

    Les blogs c’est un peu dangereux, parfois ça renvoie à ses propres merde, c’est pas toujours cool et parfois ça nous envoei du bonheur et nous fait craquer plus que de raison ! J’suis la première à être influencée quand je vois un joli vernis chez Pshiiit et craquer alors que j’en ai encore des tonnes dans mon petit meuble.

    Très bon article, bien étayé comme toujours, un vrai plaisir à lire ! Merci pour ça, le temps que tu y a passé pour nous !

    Bonne journée à toi, bon we et bonnes fêtes aussi :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 19 décembre 2014 at 11 h 55 min

      Merci Laura, je suis personnellement un peu tristoune que tu aies arrêté de bloguer (et d’être sur Instagram) mais je comprends. De très belles fêtes à toi aussi :)

      • Reply Laura VGP 22 décembre 2014 at 7 h 07 min

        Moooh. Mais bon il reste vgzone mais c’est axé bouffe :)
        Ça fait du bien de ne plus devoir alimenter son blog, et si je reprend un jour faudra vraiment que j’y bosse dur.
        Pour IG… C’est provisoire, il me fallait une cassure longue :)
        Belles fêtes à toi et au plaisir de te lire :)

  • Reply Johanna 19 décembre 2014 at 11 h 09 min

    Cet article me confirme que ton blog fait définitivement partie de mes favoris.

    Je dois suivre fidèlement 4/5 blogs, pas plus. Et puis c’est franchement chronophage, pas forcément instructif (souvent je me dis que je ferais mieux de lire un livre.) Je perçois les blogs comme une futilité, une façon de procrastiner.
    Parce que les autres se ressemblent tous, et je ne me reconnais pas dans ces vies parisiennes guindées, cet étalage de consommation et de fric.
    Quand je vois certaines avec des chaussures de sport (pour le cas de blogs sport) avec une dizaine de paires de running, 15 corsaires et 18 débardeurs, tout en publiant une wish-list de Noël comportant des choses qu’elles ont déjà en plusieurs exemplaires, j’ai un peu de la peine.
    Je me dis : « à quoi bon ? ». J’ai souvent des envies de consommation provoquées par la lecture de blog, mais j’apprends à me réfreiner. Non, je n’ai pas besoin de ce pull ou de ce t-shirt, j’en ai assez, et trop consommer, c’est mauvais pour la planète.

    J’ai le sentiment que la plupart des blogueuses sont là pour nous vendre du rêve, une vie idéalisée (si possible à Paris), dans de grands appartements au style épuré, une déco parfait et tendance. Tout se ressemble.
    Il y a peu d’authenticité, il faut savoir reconnaitre ceux qui valent vraiment le coup.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 19 décembre 2014 at 12 h 08 min

      Je suis ravie d’apprendre que je fais partie de tes blogs favoris ! :) Je n’ai pas grand chose à ajouter à tout ce que tu as dit sinon qu’il y a une émulation entre blogueuses (mais pas celle qui soit constructive et positive) où on finit par avoir toutes plus ou moins les mêmes goûts parce qu’on baigne dedans au quotidien. Avec la déco scandinave par exemple (que je trouve super jolie) que l’on voit absolument partout.

      On se projette à travers le personnage que l’on construit, on lui donne la vie que l’on aimerait avoir : toute lisse, remplie d’activités super dans des endroits super avec des gens super. Le problème après, c’est de se perdre :/

      • Reply Johanna 25 décembre 2014 at 22 h 11 min

        C’est vrai qu’il doit y avoir une sorte de surenchère entre blogueuses qui se passe en coulisses et que nous, lecteurs, ne voyons pas forcément (ça rejoint ton tweet de la semaine sur les personnes les plus influentes sur instagram).

        Je suis toujours ravie de lire tes articles, car je constate tu as beaucoup de recul, d’intelligence et de réflexion sur ta vie de blogueuse, ainsi qu’une réelle recherche d’échange avec tes lecteurs.

  • Reply Lou 19 décembre 2014 at 11 h 37 min

    Aaaaah !! Que j’apprécie de lire un article comme celui-ci, avec une vraie question et une vraie réflexion !
    Je crois que je suis suffisamment épanouie dans ma vie en ce moment pour ne pas souffrir de ce syndrome de « j’envie-les-bloggeuses-que-je-lis-et-je-perds-ma-self-estime »… Mais ça n’a pas toujours été comme ça : il y a 4-5 ans je suis tombée dans la surconsommation et la jalousie de ne pas pouvoir acheter les mêmes fringues trop cools de certaines bloggeuses.
    Et puis le ras-le-bol de ce trop pleins de vêtements est arrivée en même temps que cette nouvelle mode du tri, de « moins mais mieux » et de la remise en question du mode de consommation. Là ça m’a beaucoup intéressé puisque ça rejoignait mon propre sentiment et que ça me donnait des pistes de réflexion.
    Et puis maintenant j’ai ma petite blogroll perso avec différents types de blogs qui m’interpellent en ce moment : toujours quelques blogs de mode, pas mal de blogs plus lifestyle et ouverts (comme le tien), un ou deux blogs axé sur les bons petits plats à cuisiner, et enfin une nouvelle grande majorité de blogs Mamans&Famille. Je la fais évoluer, je ne lis plus tous les nouveaux articles mais seulement ceux qui m’interpellent, et c’est très bien comme ça ! Ils me donnent de l’inspiration, des petites envies (pour ma liste au Père Noël), des titres de livres à lire, bref… C’est comme un pot de bonbons dans lequel j’irais chercher des petits bonheurs à insuffler dans mon quotidien ! Et ça, c’est vraiment très chouette :-)

  • Reply Miss Blemish 19 décembre 2014 at 11 h 43 min

    Je ne ressens pas tous ces sentiments négatifs par rapport aux partenariats. Sans doute parce que mon blog n’a pas cette vocation. Je pense que cela dépend beaucoup de pourquoi on blogue. Je blogue pour écrire donc automatiquement les partenariats ne sont pas en pôle position de mes envies d’où leur côté « bonus » et ma grande liberté dans ma réponse aux propositions.
    Ensuite, être invitée par une marque en voyage, c’est du travail. Tout comme recevoir des produits ce dont on a plus ou moins conscience. Et si c’est une chance de pouvoir voyager gratuitement, faire un voyage express avec rythme hyper soutenu, délais stricts pour chaque chose, pression sur place pour faire de belles photos, avoir les bons plans, faire un article qui se démarquera des autres puis faire le tri, écrire, penser, retoucher, ce ne sont pas des vacances (en tout cas pas pour moi).
    Je suis bien d’accord avec le fait que l’on choisit ce que l’on lit :) Je crois que ce que les blogs vendent c’est un style, un mode de vie. À chacun de savoir ce qui lui convient, ce qui le fait rêver, ce qui lui fait du bien et le fait progresser.
    Pour ce qui est de la compétition, le tout est je crois de ne pas rentrer dedans et de ne garder que le positif de l’émulation.
    Article intéressant, peut être un chouilla négatif et centré sur les hautes sphères de la blogo qui au final ne représentent qu’une infime partie d’elle (même si elle est la plus visible). Reste comme tu es, et ne te tracasse pas trop, c’est comme ça que tes lectrices t’aiment !
    Bises
    Bises

  • Reply Juliette 19 décembre 2014 at 11 h 54 min

    Je ne vois pas qui peut bien faire des DIY avec du masking tape et des boites de conserves ;) Blague à part, je suis d’accord avec toi, il faut vraiment prendre du recul sur tout ça et bloguer avant tout pour le plaisir !
    Personnellement je ne regarde pas mes stats et je n’ai jamais fait la courses aux partenariats mais depuis quelque temps je m’y intéresse encore moins, je refuse pratiquement tout et si jamais on me propose quelque chose de vraiment intéressant pourquoi pas, sinon tant pis, ce n’est pas le but de mon blog de toute façon. Je ne suis pas envieuse des « grosses blogueuses », par contre comme beaucoup je suis lassée des blogs qui s’uniformisent en faisant tous les mêmes partenariats en même temps… ce que j’aime c’est découvrir l’univers de quelqu’un, les nouveaux produits l’Oréal je m’en fiche (je décroche particulièrement des blogs beauté d’ailleurs, même si certains restent intéressants, en effet ça pousse à la consommation et acheter pour acheter ne m’intéresse pas du tout). Mais j’avoue que ce n’est pas toujours évident de refuser, moi même j’ai parfois fait des partenariats pas très intéressants (du genre recevoir une box c’est sympa ça fait plaisir, sauf qu’au final ça ne m’intéresse pas de lire ce genre d’article…) je m’en rends compte donc maintenant j’ai envie de changer ça.
    Bref en gros je reviens à ce pourquoi j’ai créé mon blog : partager des petits bouts de vie, développer un peu ma créativité et faire des photos, je ne me prends pas la tête et finalement j’ai l’impression que ça plait plus donc tant mieux !

  • Reply Marie-C 19 décembre 2014 at 12 h 15 min

    C’est marrant ton article car je ne suis pas blogueuse je suis simplement une lectrice et je me suis posée ce genre de questions il n’y a pas si longtemps… il y a quelques années je lisais une tonne de blogs il y en avait plein de nouveaux (même si aujourd’hui il y en a de plus en plus hein^^), c’était à la mode… et puis j’ai ressenti ces envies d’achats compulsifs et d’envie de moi aussi posséder les objets que je voyais à l’écran (mais quand on est étudiante c’est un peu compliqué…) et puis peu à peu j’ai appris à faire le tri et à essayer de lire entre les lignes et à ne garder « que le meilleure ». Maintenant je ne lis avec assiduité que peu de blogs mais ce sont vraiment ceux qui me parlent et qui me tiennent à cœur qui évoque des sujets qui me touchent où qui on une vision de la consommation et de la vie qui semble se rapprocher de la mienne (même si comme tu le dis si bien ce qui est sur le blog n’est qu’une image et c’est seulement ce que la personne qui fait le blog veut montrer j’ai cette petite naïveté qui me pousse à espérer que malgré cela il reste des blogueurs honnêtes et en accord avec eux même^^). En tout cas ton blog fait partie ce ceux que je lis et que j’apprécie vraiment. Un blog qui  »me parle ». Et aujourd’hui il n’en reste plus beaucoup…. c’est toujours un plaisir de lire tes articles alors merci et ne change rien! ;)

  • Reply Claire 19 décembre 2014 at 12 h 20 min

    J’ai adoré ton article!

    Mon blog a moins d’un an et en ce moment je vis de l’autre côté du globe donc je ne connais pas (encore) la cours de recréation des blogueuses!
    C’est marrant parce que tu es celle grâce à qui j’ai finalement ouvert ce blogs après y avoir pensé pendant des semaines ;)
    J’ai vraiment envi de partager ce que je vis et avec les autres et ce que j’adorerais c’est faire des rencontres grâce à mon blogs. Aucun partenariat pour moi, et même si j’admets que ça me fait terriblement envie, mais je sais que d’autres blogueuses apporteront plus de visibilité que moi donc je comprend et je fais très bien avec. Mais c’est pas grave, j’ai ma petite vie à côté ;)
    Je regarde mes stats (même si ce sont de tout petits chiffres), mais parce que c’est une reconnaissance de ce qu’on fait et surtout parce que ça prouve que l’on « parle » à certaines personnes.

    Étant aussi lectrice, de temps en temps on voit x blogueuses présenter le même produit au même moment, ça ne fait pas tellement naturel…

    Je suis plutôt d’accord avec toi ;)

    Bises

  • Reply Jasmin 19 décembre 2014 at 12 h 23 min

    J’aime bien ton article, c’est un peu l’envers du décor du monde des blogs ;)

    Jusqu’à récemment, je ne savais pas qu’on pouvait acheter des « followers » et je me demande la motivation de ceux qui le font, ça doit cacher un certain mal être. Mais finalement ils sont victimes de cette sur-enchère de « celui qui fait toujours mieux »…

    En ce qui me concerne, j’ai l’impression d’être une « fausse » blogueuse, j’ai même du mal à dire que j’en suis une…
    Peut-être que c’est mon âge qui veut ça mais je prends beaucoup de recul par rapport à ce que je vois, parce qu’après tout : A chacun son histoire!

  • Reply Les causettes de Célestine 19 décembre 2014 at 12 h 32 min

    Vaste et passionnant sujet!
    A mon arrivée dans l’univers des blogs, je me suis laissée entraînée dans une spirale infernale de surconsommation. Je voulais tout, j’achetais des dizaines de trucs dont je n’avais absolument pas besoin, c’était vraiment nul. J’ai mis un peu de temps à ajuster mon comportement et à sortir de ce cercle vicieux.
    Aujourd’hui, j’ai un rapport sain aux blogs (enfin, je crois!). J’ai fait un énorme tri dans mes lectures et tout comme je ne lis plus aucun magazines féminins, j’ai aussi supprimé plein de blogs absolument creux et sans intérêt. Des cherry blossom girl et autres hello Valentine que je suivais avec passion il y a 4 ans sont désormais aux oubliettes.
    J’ai appris à ne lire que des blogs qui m’inspirent, me rendent heureuse ou me font réfléchir. Marie d’une chic fille est un bon exemple, j’aime énormément ses articles très intelligents.

    En ce qui concerne mon blog, en remontant dans mes archives, je remarque exactement le même processus: il y a 4 ans, je parlais de mes achats et de mes nouveaux rouges à lèvres. Je me conformais totalement à ce qui se faisait sur la blogo, à ce qui marchait.
    Depuis, j’ai vraiment évolué et aujourd’hui, mon blog me ressemble, je fais des articles sincères sans penser une seconde à mes statistiques. Oui, je suis un peu envieuse quand je vois Juliette (que j’aime beaucoup beaucoup, je voudrais être son amie dans la vraie vie ;) ) se faire inviter en voyage. Mais je me régale de ses articles et ma petite pointe de jalousie s’efface très vite. :)

    Bref, comme pour tout, je pense que l’univers de la blogosphère demande un petit temps d’adaptation et un apprentissage quant aux valeurs qu’on veut lire et partager.

    PS: sorry pour ce commentaire extra-long et bon week-end!

    Célestine

  • Reply Sandy 19 décembre 2014 at 13 h 02 min

    Ton article est vraiment super, tu traites d’un sujet très intéressant et un peu « tabou » quelque part, car c’est très dur d’avouer qu’on envie sa bloggeuse préférée ou celle qui a « un plus beau blog », avec plus de lecteurs etc. Moi j’envie les blogs joliment faits, comme le tien par exemple. ça fait pas longtemps que j’ai un blog mais j’aimerais beaucoup réussir à faire en sorte qu’il soit « moi » tout en étant travaillé et joli (j’suis assez perfectionniste là-dessus). Et c’est pas facile quand on est indirectement influencée par d’autres ^^ Peut-être qu’avec le temps j’y arriverai! Mais voilà, c’est mon petit vice de jalouse du blog des autres, je suis obsédée par leur thème, leurs photos et la forme de leurs articles :p (j’avoue aussi que j’ai tendance à jalouser les bloggeuses qui voyagent beaucoup!!)

    Bisous

  • Reply Cécile 19 décembre 2014 at 13 h 04 min

    Coucou

    J’ai adoré ton article, que j’ai lu du début à la fin malgré le pavé ;)
    Je suis blogueuse et lectrice.
    Je lis très peu d’articles, il m’arrive d’arrivé sur une page et de lire 2-3 lignes si je ne suis pas emballé zou fenêtre fermée. Je suis très branché bio/écolo j’aime bien les billets d’humeurs aussi.
    J’essaye de ne pas envier les autres blogueuse et je me dis que mon tour viendra un jour.
    J’ai beaucoup acheté l’an passé au démarrage du blog, pour avoir de la matière en terme de sujet par la suite (et aussi parce que j’étais en arrêt maladie enceinte et bloqué chez moi lol).
    J’en ai trop accumulé dans les placards mais je me suis rendue compte que ce n’était pas moi.
    J’ai du laissé le blog en plan quelques mois après l’arrivée de mon loulou car ça a été compliqué. Il y a un mois que j’ai repris, je ne fais plus que 2-3 articles par semaine et ça m convient comme ça pour le moment, même si j’ai plein d’idées en tête.
    Une chose que je peux envié quand même, c’est la manière d’écrire, comme la tienne par exemple, que j’aimerais avoir. J’adore les mots mais j’ai beaucoup de mal à les manier comme certaines personnes le font!

  • Reply laetitia 19 décembre 2014 at 13 h 16 min

    qu’il est sympa et intéressant cet article ! Merci!
    Je blogue depuis plusieurs mois.
    C’est un blog pour lequel je n’aurai, je pense , jamais , mais alors jamais la moindre proposition de partenariat. Parce que je suis plutot dans un esprit de décroissance, et je passe ma ve à essayer des choses pour ne plus consommer…puis j’explique mes expériences sur le blog :)
    Alors mis à part une marque de bicarbonate de soude, ou de vinaigre, je pense qu’il est techniquement impossible de s’intéresser à moi…. quel bonheur!
    je ne ressent pas du tout cette pression du coup, mais , je l’avoue, je passe mes journées sur mes stats.
    Parce que si j’ai mis des heures à préparer un article, que j’y ai mis tout mon amour, quelle récompense suprême que d’être lue!
    J’ai eu deux réflexions intéressantes dernièrement. On m’a dit : Laetitia, tu fais trop la mongole sur tes photos du blog, tu ne fais pas de photos assez belles, tu ne pourras pas devenir un blog trés suivis, tu aura moins de monde que toutes les bloggueuses qui font des trés belles photos toutbiencommeilfaut.
    Remise en Question.
    Est-ce que je ne me suis pas plantée.
    Est ce que que quand je fais un gif ou je danse comme une gogole, je ne suis pas ridicule.
    Est ce que quand sur mes photos je ne suis pas maquillée et en pyjama, je suis crédible?
    Est ce que parce que ma tête est plutot rigolote que belle sur mes photos de blog, je suis sur pas saoulante pour les lecteurs?
    Et puis j’ai compris. Effectivement, on a les lecteurs qu’on mérite.
    J’ai env 1000 lecteurs qui me suivent sur le Blog + Facebook. Tous de trés gentilles personnes. Intéressantes. Pas superficielles. Qui, dans l’ensemble, ne sont pas attirés par la société de consommation.
    Alors, Oui, j’assume, je suis une blogueuse gogole qui fait rire les gens plutot que de leur vendre du rève… et qu’est ce que c’est bon!
    Et j’ai compris qu’il est merveilleux d’avoir du qualitatif et non du quantitatif.
    et ne n’avoir aucune pression, parce qu’il n’y a aucune marques auxquelles on doit plaire.
    je suis heureuse de bloguer, d’être suivie par des merveilleuses personnes, et surtout surtout de suivre des merveilleux blogs qui n’essayent jamais de me vendre des choses <3
    je me suis pas un peu éloignée du sujet là?
    pardon
    pleins de bisoux et pleins d'amour !

  • Reply laetitia 19 décembre 2014 at 13 h 19 min

    qu’il est sympa et intéressant cet article ! Merci!
    Je blogue depuis plusieurs mois.
    C’est un blog pour lequel je n’aurai, je pense , jamais , mais alors jamais la moindre proposition de partenariat. Parce que je suis plutot dans un esprit de décroissance, et je passe ma vie à essayer des choses pour ne plus consommer…puis j’explique mes expériences sur le blog :)
    Alors mis à part une marque de bicarbonate de soude, ou de vinaigre, je pense qu’il est techniquement impossible de s’intéresser à moi…. quel bonheur!
    je ne ressent pas du tout cette pression du coup, mais , je l’avoue, je passe mes journées sur mes stats.
    Parce que si j’ai mis des heures à préparer un article, que j’y ai mis tout mon amour, quelle récompense suprême que d’être lue!
    J’ai eu deux réflexions intéressantes dernièrement. On m’a dit : Laetitia, tu fais trop la mongole sur tes photos du blog, tu ne fais pas de photos assez belles, tu ne pourras pas devenir un blog trés suivis, tu aura moins de monde que toutes les bloggueuses qui font des trés belles photos toutbiencommeilfaut.
    Remise en Question.
    Est-ce que je ne me suis pas plantée.
    Est ce que que quand je fais un gif ou je danse comme une gogole, je ne suis pas ridicule.
    Est ce que quand sur mes photos je ne suis pas maquillée et en pyjama, je suis crédible?
    Est ce que parce que ma tête est plutot rigolote que belle sur mes photos de blog, je suis sur pas saoulante pour les lecteurs?
    Et puis j’ai compris. Effectivement, on a les lecteurs qu’on mérite.
    J’ai env 1000 lecteurs qui me suivent sur le Blog + Facebook. Tous de trés gentilles personnes. Intéressantes. Pas superficielles. Qui, dans l’ensemble, ne sont pas attirés par la société de consommation.
    Alors, Oui, j’assume, je suis une blogueuse gogole qui fait rire les gens plutot que de leur vendre du rève… et qu’est ce que c’est bon!
    Et j’ai compris qu’il est merveilleux d’avoir du qualitatif et non du quantitatif.
    et ne n’avoir aucune pression, parce qu’il n’y a aucune marques auxquelles on doit plaire.
    je suis heureuse de bloguer, d’être suivie par des merveilleuses personnes, et surtout surtout de suivre des merveilleux blogs qui n’essayent jamais de me vendre des choses <3
    je me suis pas un peu éloignée du sujet là?
    pardon
    pleins de bisoux et pleins d'amour !

  • Reply Camomille 19 décembre 2014 at 13 h 29 min

    Super article, une réflexion très intéressante! En tant que lectrice j’éprouve peu de frustration, car je n’ai pas la même vie que les blogueuses que je suis… je ne les envie pas non plus de pouvoir s’offrir des trucs chers, il y a juste les voyages où je me dis « La chaance » mais ça me fait plus ajouter des destinations à ma liste, je fais les miens de mon côté, même si j’en fais moins ;) Ce n’est aussi qu’une vitrine, chacune a son jardin secret et ses soucis qu’elle garde pour elle-même (et heureusement). J’avoue me lasser des blogs uniquement mode, je préfère ceux qui abordent plusieurs sujets différents comme le tien, qui m’inspirent et où on sent que la blogueuse laisse sa patte et sa personnalité!

    C’est plus en tant que blogueuse que ça me frustre parfois! Je pense m’en sortir pas trop mal sur mon blog niveau contenu, photos, design, j’ai l’impression que mon blog est à mon image… Mais mon nombre de visites est très bas, même si j’ai quelques personnes qui reviennent régulièrement. Je me dis que c’est déjà super, mais je ressens souvent le « pourquoi elle et pas moi? » dont tu parles, mais ça m’énerve d’avoir ce sentiment négatif de jalousie et d’impatience, car dans la vie j’ai plus tendance à penser que tout s’obtient à force de persévérance! Je ne baisse pas les bras et je continue à écrire mes articles avec plaisir, mais ce serait mentir de dire que je n’en ai rien à faire de mes stats… pas pour les partenariats (ça, je pense que c’est un bonus) mais simplement pour échanger! Mon blog est encore jeune, qui vivra verra ;)

    Comme toi je suis bien contente qu’il n’y ait pas eu les réseaux sociaux que j’étais ado, car j’étais plus dans le camp des boucs émissaires que des gens populaires! J’imagine pas la galère que ça aurait été!

  • Reply My Beauty Island 19 décembre 2014 at 13 h 30 min

    Merci pour cet article qui change de ce qu’on voit habituellement !

    Quand j’ai crée mon blog la première année je passais mes journées sur Hellocoton et ressentais le besoin irrémédiable d’acheter le nouveau produit dont rené et jeannette avait parlé sur leur blog et qu’il fallait donc impérativement que je teste moi aussi pour en parler… Avec le temps j’ai pris plus de recul, je n’hésite plus a parler de produit sorti depuis plusiers mois / année, quitte à passer pour une ringarde pour certaines.

    J’ai constaté aussi que depuis quelques mois, les blogs se ressemblent tous de plus en plus: même bannière, même rose partout, petit coeur à gogo, même typo, même article etc… et je trouve ça un peu triste, je l’impression que tout le monde cherche à se copier et c’est dommage.

    Sache que j’apprécie beaucoup le tien, pour son univers visuel différenciant (et pour la qualité de tes articles que je sens rempli de sincérité of course!).

    Bonne fin de journée et bon week end ;)

  • Reply Millie 19 décembre 2014 at 13 h 33 min

    Coucou !

    Très intéressant ton article. J’en ai déjà parlé avec d’autres personnes qui comme moi aime lire des blogs. Et je trouve très intéressant de connaitre l’avis d’une bloggeuse.

    Je ne ressens pas tant que ça la course aux followers mais c’est peut être parce que je choisi ce que je lis avec attention. Je suis lassée de tous ces bloggeurs qui n’écrivent que pour être reconnu et/ou se faire de l’argent (et avoir des cadeaux).
    Personnellement, je préfère encore un blog avec un peu de followers qui reste authentique, plutôt qu’un blog avec plein de vues mais qui vend des produits en lesquels il ne croit pas juste pour y gagner quelque chose.
    Je trouve dommage que les marques ne travaille qu’avec les gros blogs. Les petits sont, comme tu le disais, souvent plus influent sur leurs communauté.

    Pour ce qui est du sentiment de jalousie ou de frustration. Je l’ai ressenti plus d’une fois mais j’ai appris a me contenter de ce que j’ai même si parfois il m’arrive encore d’envier certains, en me disant qu’ils ont vraiment de la chance :)

    Bonne journée a toi.
    Des bisous

  • Reply Mary Singing-Bird 19 décembre 2014 at 14 h 32 min

    Très très bien cet article et puis, j’apprécie ton authenticité et ta franchise !

    Et il y a quelques jours que je me suis sentie tellement vieille en disant à des amis que j’étais vraiment contente d’avoir pu avoir une adolescence sans Facebook, Instagram etc… et tout comme tu le soulignes : je me suis inquiétée pour la nouvelle jeunesse. La course aux Likes, à la popularité … c’est un peu effrayant !

    Je bloggue aussi, c’est mon petit hobby d’expatriée. Il est vrai que ça devient très (très) vite addictif et surtout chronophage ! Il va de soit qu’au vu du temps passé à travailler mes photos, écrire mes articles …il est toujours appreciable de voir ses statistiques prendre un peu d’ampleur ou d’avoir quelques commentaires !

    J’ai un jour reçu une offre de partenariat mais la marque était tellement mais tellement à l’opposée de ma ligne éditoriale que je me suis presque vexée que la personne n’est même pas pris la peine de lire mon Blog (c’était comme me demander de faire la promotion de Mac doc alors que je suis une adepte de la bouffe healthy et végétarienne !)

    Je n’ai jamais pensé contacter la moindre la marque, je ne sais pas si je le ferais un jour (« Est-ce que je suis légitime ? ») . Je prends tant de plaisir à partager ce que je souhaite : mes voyages, mes recettes saines etc. avec surtout LE ton qu’il me plait …que parfois justes les quelques commentaires que je peux avoir sur mon blog ou sur instagram me suffisent et me poussent à continuer ! Mais c’est peut-être le fait de ne plus habiter à Paris et d’être loin de tout ça, qui me fait penser de la sorte ?

    Bref, je m’arrête là y’a trop de choses à dire et puis : c’est que j’ai des paquets de Noël à emballer !

    :D

  • Reply TitVal 19 décembre 2014 at 14 h 46 min

    Je viens de prendre le temps de tout lire…. Tes articles sont souvent super intéressants.

    Comme je te l’avais dit, de mon coté je me détache de plus en plus des blogs « Vitrines » qui proposent des concours a chaque post (pourtant j’en ai déjà gagné). Ils ne me correspondent plus. Et comme tu le dis si bien, nous sommes responsables de ce qu’on lit! Et bien je ne souhaite plus lire ca…

    Mon mini blog est pour moi une façon de « partager mes expériences » (culinaire surtout). Je n’y passe pas beaucoup de temps et du coup je m’intéresse très peu aux stats (même si je suis trop contente quand quelqu’un commente un article) mais je me rends aussi compte que mes articles sont « fades », des recettes de cuisines et mon quotidien pris en photo avec mon iphone! Je suis totalement consciente que pour « espérer » avoir un retour ce que je lis sur d’autres blog, il faudrait m’investir 10 fois plus.

    En tant que blogueuse : Rester a sa place et être sincère me semble être de bonnes bases.
    En tant que lectrices : savoir faire la part des choses c’est quand même important…

  • Reply Angelina 19 décembre 2014 at 15 h 15 min

    Bonjour !

    Merci pour cet article vraiment intéressant ! Je trouve qu’il ouvre à réfléchir sur beaucoup de choses… L’insatisfaction perpétuelle et surtout cette espèce d’effet « vitrine » qu’on se doit tous d’avoir sur le net… C’est dommage en soi mais c’est heureux qu’il y ait des articles comme celui-ci pour en parler :)

    Je pense que l’effet « vitrine » sera le thème d’un de mes prochains posts, ton article m’a donné envie d’en parler.

    Bonne continuation à toi

  • Reply Skull and Beauty 19 décembre 2014 at 16 h 21 min

    Je suis blogueuses mais surtout lectrice, blogueuses depuis des années, en loisirs créatif et diy mais depuis peu aussi en beauté
    je lis plus que je blogue lol
    j’avoue que cela m’a fait prendre conscience d’une chose, même si ai début la frustration était la : ça m’a appris à relativiser , à comprendre que le plaisir ne réside jamais oh non jamais dans l’achat
    et quand on a compris ça, et bien terminer la frustration, Bonjour les économies
    et l’argent économisé sans efforts du coup permet de voyager en famille … Ce qui provoque envie et parfois jalousie dans mon entourage, mais bon, chez nous on dépense nettement moins et mieux mais ça personne le comprend ou le voit , bref ça rejoint la communauté des blogs, ce que j’applique dans la vraie vie, je l’applique aussi lors de mes lectures, je ne juge pas mais je me sens bien a ma place et je suis pas envieuse ni frustrée ,mon plaisir est différent c’est tout :)
    Je sais pas si je me fais bien comprendre lol

  • Reply Sissi 19 décembre 2014 at 19 h 28 min

    Je n’ai pas de blog, et donc je ne suis pas en concurrence avec les blogueuses =)
    Je lis de moins en moins de blog mode/beauté, et de plus en plus des blogs loisirs créatifs/DIY/ Tricot…. : au moins ces blogueuses ont à montrer ce qu’elles font, avec leur habileté et leur intelligence, et non ce qu’elles achètent.

  • Reply Léona 19 décembre 2014 at 20 h 08 min

    C’est un article assez intéressant car depuis que je suis blogueuse j’ai finalement très peu côtoyé d’autres blogueuses, n’étant pas souvent invitée à des events. Mais lorsque ça m’est arrivé j’ai été frappée par le côté conciergerie/jalousie des conversations.
    Je pense que mon côté un peu « fille à l’écart » se ressent quand on lit mon blog, je n’ai pas de smartphone, je ne suis pas sur instagram, très slow avec les réseaux sociaux tout ça, et du coup ça doit être pour cette raison que mes chiffres ne décollent pas et que ça ne me pose pas de problème: c’est ma manière de bloguer, et je préfère de loin avoir peu de lecteurs mais qu’ils soient fidèles et qu’ils apprécient vraiment mon univers plutôt que le contraire. Je stresse pas du tout, même si j’aime faire les choses sérieusement.
    En tant que lectrice, c’est pareil, je suis assez fidèle mais par contre je ne suis pas beaucoup de blogs, très peu attirent mon attention, je suis très exigeante.
    C’est ce que j’aime avec la blogo, pouvoir être surprise de temps en temps par une pépite, m’attarder dans l’univers des uns et des autres sans forcément avoir la même esthétique ni les mêmes goûts. Je ne ressens pas de jalousie parce que je suis assez relax avec ça, j’aime bien me réjouir pour les autres sans forcément qu’ils le sachent.
    Mais c’est aussi pour ça que ça me choque d’entendre des querelles, des commérages, des pics de jalousies par ci par là.
    Je pense que la blogo ça ne réussit pas à tout le monde. Envisager la blogo en tant que business, c’est une ambiance malsaine quand même. Moi en tout cas en tant que blogueuse timide, ça réussie plutôt à ma santé, ça m’aide au quotidien et pas le contraire! ;-)

  • Reply mirza 19 décembre 2014 at 20 h 25 min

    Il fut un temps ou lire des blogs me frustrait malgré moi. Puis, j’ai rencontre une de ces blagueuses superstar, qui était en fait absolument adorable, qui contrairement a ce que son blog pouvait laisser croire, gagnait largement moins bien sa vie que moi, et qui était blessée par les messages désagréables qu’elle recevait de certaines personnes. Sous prétexte qu’on affiche une vie de rêve sur internet, les gens pensent qu’on a vraiment une vie de rêve, qu’ils peuvent être jaloux et le faire savoir de manière assez méchante. Ca m’a un peu remis les idées en place. Depuis, il y a des blogs que je lis sans les prendre au sérieux, juste parce qu’ils sont jolis. J’ai pris assez de distance pour ne plus être influencée par les articles, et crever d’envie.
    Je suis aussi 100% d’accord sur le coup de l’audience. Et d’ailleurs je trouve dommage que certains blogs, parce qu’ils gagnent en lecteurs, se disent qu’ils peuvent délaisser leurs lecteurs du debut, ceux qui ont un peu contribué a leur succès. Et ca se voit dans les commentaires… Personnellement, ca me fait beaucoup plus plaisir d’avoir 3 commentaires d’habituees qui disent vraiment qqch, plutôt que 35 commentaires ‘oh super joli!’.
    Et puis, aussi, en tant que lectrice, ca me plait pas mal que tu ne sois pas invitee a des super voyages. Le voyage c’est un peu l’ultime « vend donc ca a tes lecteurs ». Bref, en tout cas, je suis globalement assez d’accord avec ton article, et c’est surement pour ca que je lis ton blog (et que je l’apprécie sans avoir cet horrible sentiment de « il me faut absolument ca, sinon c’est sur je suis malheureuse ») – on y respecte le lecteur :)

  • Reply Mély 19 décembre 2014 at 21 h 11 min

    Encore un article intéressant et une réflexion pertinente… Décidément, je fais bien de te lire !

    Sous les paillettes, la blogosphère est un univers impitoyable. Les blogueuses ne sont pas toujours tendres entre elles.

    J’ai fait le tri dans les blogs que je lis. J’aime une blogueuse pour son univers, sa personnalité, sa plume et pas parce qu’elle a tel ou tel partenariat ou va à telle ou telle soirée. J’ai parfois envie de hurler à certaines blogueuses : « mais soyez vous-mêmes bordel ! » ;-)

    J’ai démarré mon blog il y a un peu plus d’un an. Je n’avais pas l’intention de révolutionner le monde, mais j’en avais tellement marre de ces blogs catalogues Sephora sans authenticité. Alors, oui, je n’ai pas un blog qui affole les statistiques et je m’en moque. J’ai un petit cercle de lectrices fidèles avec qui j’échange régulièrement. Je préfère la qualité à la quantité. Mais, on ne va pas se mentir, c’est parfois dur de voir certains blogs décoller pendant qu’on fait du sur-place. Dans ces cas là, il faut se rappeler pourquoi on a eu envie d’ouvrir un blog, et généralement on relativise.

    Mon blog est à mon image (un joyeux bordel ^^), j’y parle de ce que j’ai envie et je donne toujours un avis sincère, peu importe que ça plaise ou pas. Hors de question d’adopter un discours lisse, d’aligner mon blog sur les autres pour avoir plus de visites.

  • Reply Zélie ☻ 19 décembre 2014 at 21 h 42 min

    Un excellent article, vraiment! Au delà du fait que c’est super clair et qu’on comprend tout (la lectrice consommatrice que je suis a tout lus jusqu’au bout haha)! Tu mets le doigt sur des choses qui nous effleurent tout le temps sans que ça nous frappe la conscience. Ça fait réfléchir sur l’intérêt qu’on a à lire des blogs, le rapport lecteur/blogueur, et tout et tout !
    Brillant article ☻ !

  • Reply Zélie ☻ 19 décembre 2014 at 21 h 42 min

    Un excellent article, vraiment! Au delà du fait que c’est super clair et qu’on comprend tout (la lectrice consommatrice que je suis a tout lus jusqu’au bout haha)! Tu mets le doigt sur des choses qui nous effleurent tout le temps sans que ça nous frappe la conscience. Ça fait réfléchir sur l’intérêt qu’on a à lire des blogs, le rapport lecteur/blogueur, et tout et tout !
    Brillant article ☻ !

  • Reply lemondedejustine 19 décembre 2014 at 22 h 49 min

    Tout simplement merci, ton article est une véritable bouffée d’air frais, ça fait tellement du bien !

  • Reply Marie 19 décembre 2014 at 22 h 52 min

    Ça donne presque envie de cloturer son compte instagram et de se lancer dans l’écriture d’un blog, un « vrai » ! ;)

  • Reply Mademoisellevi 19 décembre 2014 at 23 h 00 min

    Je suis ravie d’avoir lu ton article
    Parce que c’est tout à fait ce que je ressens depuis quelques temps, sans avoir eu ton cran de l’écrire.
    Parfois je suis vraiment triste, de voir que je peux recevoir des messages méchants, sans arguments, en anonyme qui plus est, j’me dis que c’est tellement dommage. Moi, quand je n’aime pas un univers, ou que je ne suis pas d’accord, je ne visite pas ou alors j’expose mon point de vue gentiment. Question d’éducation non? Mais bon, c’est triste de constater que ce n’est pas le cas de tout le monde malheureusement. Mais je prends tellement de plaisir à bloguer et échanger finalement, que je continue malgré tout. Et puis, la chasse à la célébrité, mon dieu, ce ridicule. A croire que leur but c’est uniquement les commentaires, les followers, et les cadeaux gratuits. Ca serait tellement mieux de faire ça par envie et passion, et pas uniquement par intérêt … Mais heureusement, il y a encore des gens comme toi <3

  • Reply Cynthia 20 décembre 2014 at 0 h 19 min

    Très bon article ! Ca fait du bien de lire un post aussi authentique. Je me demandais si les lectrices des blogs étaient dupes quant à l’envers du décor que tu décris et je constate que non :)
    Il est vrai que je ressens de la part des bloggeuses ayant beaucoup de followers une certaine course aux meilleurs collaborations (notamment avec les grandes marques de sport ou beauté). On comprend vite que lorsque ces filles ont été choisies, c’est pour leur nombre d’abonnées sur les réseaux sociaux, alors que si l’on regarde bien les commentaires de leurs lectorat c’est « super look xx (adresse de blog) » ou alors « tu as acheté ça où ? », ça ne vole pas très haut en terme d’échange. Néanmoins, on ne peut pas nier que tenir un blog c’est du boulot, ces filles se sont investies durant des années et elles en récoltent les fruits aujourd’hui (ce qui est bien pour elles). Le problème, c’est que les personnes jalouses prennent ça pour des « overnight succes » (je ne me rappelle plus la traduction en français « succès du jour au lendemain » ?), or rien n’arrive jamais seul. Comme tu le dis, il y a la chance mais aussi beaucoup de travail et parfois des bonnes relations (ça aide toujours). L’étalage sur les réseaux sociaux, c’est également une demande de leur lectorat (connaître l’envers du décor, même si c’est assez extrême parfois). Je reconnais qu’il y a parfois une pointe de frustration (notamment pour les voyages exotiques) mais tout est à relativiser, les propositions aussi belles sont rares et doivent rester la cerise sur le gateau et non la motivation première pour tenir un blog.
    Actuellement, il n’y a plus beaucoup de blogs que je suis. En général, lorsque je ressens que chaque article est sponsorisé (avec des liens de plus en plus cachés), je zappe. C’est pour ça que j’ai créée le mien (même si je balbutie encore beaucoup), par lassitude de voir les memes choses partout, pour avoir mon espace à moi, repousser mes limites (timidité etc) et avant tout, m’amuser ! Un blog doit rester fun, si une bloggeuse poste pour poster ou obtenir quelque chose, ça se voit vite. L’aspect business est attractif (on pense tout de suite, entrepreneuriat, plus de patron sur le dos, travailler à la maison, collaborer avec des marques prestigieuses, argent facile, mais que nenni !), pour moi, cela doit rester un bonus (« vivre de sa passion »).
    Je suis totalement d’accord avec ton « on a le lectorat qu’on mérite », vu le nombre de commentaires intéressants qui suivent tes articles, je pense que tu n’as pas à être déçue de ne pas être choisie pour opération X ou Y, je suis sûre qu’un jour la roue tournera (le jour où les lectrices des blogs « bankables » se lasseront).En tout cas, merci beaucoup pour cet article, on sent qu’il te tenait à coeur (et à nous aussi). :)

  • Reply Emilie 20 décembre 2014 at 0 h 54 min

    Je crois que c’est mon premier commentaire ici mais je tenais à le faire sous cet article, car je le trouve très intéressant !
    Je suis également d’accord avec toi et les commentaires laissés par tes lectrices. Je pense que les lecteurs/lectrices ne sont pas dupes des blogs vitrines. Si on a un minimum de discernement, les blogs ne sont pas dangereux pour la santé. Il faut savoir les raisons pour lesquelles on les lit, tout simplement. Et elles peuvent être multiples. Ce n’est pas juste un « loisir ». On fait rarement les choses au hasard surtout quand c’est aussi répétitif que lire un blog chaque jour. Pour ma part, j’ai « consommé » pas mal de blogs il y a deux ans environ quand je doutais un peu de moi, de ma féminité. Lire des blogs mode et beauté était totalement nouveau pour moi et très très loin de mon univers, mais c’est exactement ce que je recherchais. Me confronter virtuellement à d’autres modèles de femmes. Depuis, je me suis un peu trouvée et puis j’ai lu des bouquins aussi, ça aide (représentations sociales de la femme, de son corps, tout ça… si un jour une blogueuse parle de Bourdieu ou de Foucault, ça ferait peut-être du bien à tout le monde, mais je m’égare, la blogosphère n’est pas encore prête pour ça). Je savais ce que je cherchais donc je n’ai jamais ressenti de frustration ou de jalousie. J’ai ma vie, mes centres d’intérêts, mes bonnes adresses. Et finalement, je me rends compte que j’en lis de moins en moins, à part notamment celui de Coline, de Victoria et celui-ci. Et j’y vais régulièrement comme on écouterait une bonne copine nous conseiller telle crème ou telle fringue. Parce que là j’ai confiance. C’est grâce à Coline que j’ai découvert La Ruche qui dit oui ; grâce à Victoria que j’ai découvert les marques Ren et Antipodes… Bref, les blogs peuvent s’avérer positifs si on sait pourquoi on les lit :)

  • Reply lilimoncello 20 décembre 2014 at 2 h 07 min

    J’aime quand tu nous pousse à réfléchir de la sorte. Autrement dit j’aime ce genre d’articles. Pour moi tout est question d’équilibre, faire les choses avec envie et savoir les équilibrer !

    Par contre c’est vrai que je suis de moins en moins de blogs. Peu finalement sortent du lot…mais si chacunes nous aimons des blogs différents, ca va. L’important pour moi n’est pas d’avoir beaucoup de lectrices ni de visites mais d’avoir de vrais échanges comme une petite communauté ! Et c’est vrai que je le vois quand j’organise des concours, mes lectrices fidèles n’y participent jamais. Elles ne viennent pas pour ça en fait :) finalement ca fais plaisir ! Moi je leur dit  » mais si participez !’

    Quand à la jalousie, je n’en ai pas. Je n »ai jamais ‘ encore  » reçu de la frustration par rapport à ça… soirées, marques, collaborations…tout vient à temps si le blog le mérite je pense.

    J’ai aussi laissé les blogs qui font consommer de côté…celui de hello its valentine je l’ai laissé, je le trouve trop sophistiqué maintenant. Pareil pour celui de Zoé Macaron, pourtant j’aimais tellement son blog, elle est magnifique et s’habille parfaitement bien mais depuis qu’elle a changé son design je ne l’ai plus lu…comme si les blogs trop modernes, plus pro perdait de leurs authenticités, je ne sais pas…mais je préfère lire de petits blogs <3

    Mon favoris, celui de Mango and Salt ! Au fil du temps elle a changé de style vestimentaire et s'est trouvé, mais elle a gardé tout son authenticité et sa fraicheur ! j'aime celui de june lemon une jeune Madrilène, par contre en espagnol !!

    Bon je crois qu'il est l'heure d'aller se coucher!

    Merci
    Merci et encore Merci

  • Reply Mademoiselle Audrey 20 décembre 2014 at 2 h 20 min

    Bonjour Laëtitia :)

    Je crois qu’on perçoit différemment un blog si on est lectrice ou sois même blogueuse
    Car en tant que blogueuse, on connait un peu les dessous de la blogo et le fonctionnement des partenariats, soirées and co et on a une vision différente et surement moins idéaliste que certaines lectrices
    Personnellement je n’ai plus trop de temps de suivre des blogs et finalement je m’en porte pas plus mal, surtout que certains blogs m’ont beaucoup déçu pour diverses raisons
    Le peu de fois où j’en consulte il y en a très peu qui m’apporte quelques choses d’intéressant et plus les années passent et plus j’en apprend sur le fonctionnement des blogs et plus mon regard est différent quand je les consulte
    Je pense aussi que le faite que certaines en vivent à changer leur façon de bloguer (car oui il faut bien gagner sa vie mais je suis sûre que si ce n’était pas le cas il y a certaines choses qu’elles n’accepteraient pas)
    Côté jalousie ou frustration, c’est sur que parfois les voyages ça donne envie c’est normal :) mais ça passe rapidement…
    Moi je serais plutôt du genre à envie les belles photos ou les beaux blogs, mais après il faut s’en donner les moyens aussi ça vient pas tout seul, même si pour certaines c’est plus facile (copain photographe, webdesigner etc..) mais c’est comme dans la vie de tous les jours…
    Quant aux marques qui recrute les blogueuses en fonction du chiffres, si ça fonctionne pour eux pourquoi pas ! Même si moi je trouve plus logique qu’une marque contacte une blogueuse qui a déjà parlé de la marque ou correspond plus à l’image de cette marque …
    En ce qui concerne la compétition inter blogueurs moi je ne me sens pas concernée, car je ne blogue pas pour ça et si demain je n’avais plus aucun partenariat & co, soirée ou seulement 10 followers etc… ça ne m’empêcherai pas de continuer à bloguer
    Idem pour les stats, à une époque je les suivais régulièrement et j’ai vu que c’était plus une cause de stress qu’autre chose ; alors maintenant je ne les consulte que lorsqu’une marque me demande des chiffres
    Pour moi le blog doit rester un plaisir et non une contrainte ! idem pour dire ce que je pense sur telle marque ou tel eshop, je reste comme dans la vie, je dit ce que je veux, quand je veux
    Je ne cherche pas comme certaines à montrer une vie idéale avec que des belles choses qui font rêver, ni à ne pas oser critiquer une marque de peur que de me faire blacklister
    Je veux rester proche de ce que je suis sans chercher à plaire en parlant des sujets à la mode ou en portant les It trucs du moment
    Sinon je n’envie pas du tout les blogueuses super influentes, car c’est beaucoup d’exposition de soi, peu de vie perso et hors blogs et surtout entre certaines c’est du genre, « pourquoi tu as eu 3 pulls et moi que 2 » « pourquoi t’es invitée mais pas moi » c’est globalement trop de jalousie

    Après je ne généralise pas … je parle en fonction de mon ressenti, de ce que j’entends, ce qu’on me dit ect…

    Désolé par avance pour les fautes, la construction des phrases etc… je m’endors :(

    Bisous et bon week end

  • Reply Esthelle 20 décembre 2014 at 11 h 06 min

    Bonjour Laëtitia. J’adhère à la majorité de tes réflexions, mais il y en a une sur laquelle le débat reste ouvert pour moi : le blog qui ne serait pas le prolongement de son auteur? Pour moi, bien sur que le blog est une extension de la blogueuse : à l’abri de son écran et sous prétexte de parler de futilités, la blogueuse livre quelque chose de son intimité, que ce soit pour présenter le dernier shampoing testé ou pour critiquer le dernier Goncourt. Au travers des billets, comme dans un journal intime, il me semble que la blogueuse livre une part de ses sentiments, de ses émotions. Les commentaires, les audiences, les partenariats sont un miroir positif comme négatif que la blogueuse reçoit proportionnellement à ce qu’elle investit.
    Pour ma part, sur mon blog comme dans la vie, j’essaie de me rappeler quel est mon objectif, ce qui permet de relativiser les échecs. Tu me diras peut-être que mon blog est jeune (2 mois) et que je suis encore dans la période « lune de miel », mais quand je vois que certaines reçoivent 8000 visites par jour, ça donne le tournis. Dans ce cas, l’égo est flatté certes, les partenariats présents et les commentaires nombreux. Mais les critiques aussi… Et les blogueuses connues ont apparemment du mal à les accepter malgré leur popularité. Pour ma part, je zappe tous ces blogs trop sponsorisés : je n’oublie pas que ce qui m’intéresse, c’est d’avoir une gril next the door qui me donne, comme le ferait une copine, ses avis/humeurs/conseils. D’autant que dans la vraie vie, mon âge canonique (42 ans) n’inciterait pas nombre de blogueuses à venir me parler beauté.
    Bon week-end, and girls just wanna have fun!

  • Reply Modd 20 décembre 2014 at 12 h 22 min

    Très bel article, résumant très bien cette « pression médiatique » . C’est marrant car hier soir alors que je n’avais pas encore lu ton article je me suis fais cette réflexion mais plus par rapport au fait que l’Internet est devenu malsain. Il y a une dizaine d’années, on commentait tout et n’importe quoi sans vraiment réfléchir à l’impact, aux gens qui allaient lire nos interrogations et réflexions. Je me souviens des blogs « skyrock » ou l’on posté nos photos persos sans réfléchir a qui allait tomber dessus, on faisait juste ça pour nous et nos amis.
    Aujourd’hui, il y a tellement de « concurrence », tout le monde est sur internet et tout le monde sait que t’y es ! Ton voisin, tes parents, tes futurs plans culs. Alors notre approche à changé, je vais mettre cette photo de profil car elle plaira à Intel, je vais écrire ceci pour faire comme si moi aussi j’etais incollable en politique. L’Internet a facilité la culture « confiture », a nourri l’egocentrisme et l’individualisme. Je vais poster cette photo de mon dernier voyage, Intel va avoir les boules ! Ça devient un cercle vicieux, où l’on s’aliéne, où l’on se perd. C’est pour ça que comme tu le dis, ça doit rester un loisir, a très faible dose, se divertir mais pas en abuser.
    C’est malheureux cette prolifération de « personnage », on se met tous un masque pour paraître plus important, « mieux » que dans la vraie vie. Mais a cause de ça, on l’oublie cette vraie vie ! Et c’est bien celle ci qui est primordiale. L’Internet c’est secondaire, ça a été créée par l’homme oui, mais pas pour l’homme ou du moins comme un outil et non une motivation à vivre.
    Vivre sa vie, et pas à travers de celle des autres que l’on nous balance a la gueule sur l’Internet, et même a la télévision. Vivre sa vie… Celle que l’on souhaite pour nous, et non que l’on désire a travers ces « personnages » créée de toute pièce.

  • Reply Twins And Us 20 décembre 2014 at 12 h 27 min

    Bonjour Laetitia, et surtout Merci pour cet article plein de bon sens, et qui a le mérite de bien faire le tour de la question. En tant que « jeune blogueuse » (mon blog a 1 an) dans la blogo parentale & mode enfant, mais avec une solide expérience en gestion de l’information, ton article complète assez bien celui mes propres réflexions que j’avais publiées il y a qq temps suite à certains débats houleux sur la blogo parentale. Je pense que si on ne prend pas le recul suffisant, on peut tomber dans cette course aux stats à tout prix (avec tout ce que cela implique). Personnellement, je préfère me sentir « bien dans mon blog », n’avoir qu’une toute petite communauté qui me suit, mais une communauté avec qui je partage des expériences et des valeurs, et qui m’apprennent et m’apportent quelque chose. Il est aussi intéressant et formateur de lire des articles qui sont justement « tout ce qu’on ne veut pas faire sur son blog » parce que ça ne nous correspond pas. Pour autant, je respecte les choix des autres, chacun est le boss de son propre blog. Certes, c’est facile à dire, je pense que c’est une question de génération aussi : à plus de 45 ans, je m’offre « ce luxe » de ne partager ce que j’ai envie de partager, et de garder privé ce que j’ai envie de garder privé (enfin pour l’instant, j’y arrive !). Et je ne dégomme pas sur les RS.
    Bonne continuation à toi et à bientôt peut-être pour de nouvelles réflexions -;)

  • Reply LiterallyYours 20 décembre 2014 at 14 h 35 min

    Je trouve ça génial que tu es pris le temps de faire un article sur ce sujet et surtout que tu y dévoile ta propre opinion. Trop peu de gens sur la blogosphère osent, ou veulent, parler personnellement. Je dis ça dans le sens : « Les lecteurs n’ont pas besoin de connaître mon point de vue sur ceci-cela, car sinon il y a un risque qu’on me juge. » Il existera toujours un risque d’être juger sur ce que l’on dit, même sans donner ses opinions. Je pense même qu’il est impossible de n’avoir aucune critique lorsque l’on tient un blog, surtout s’il commence à avoir une petite notoriété. C’est pourquoi je te félicite et je te remercie mille fois pour cet article que j’ai pris un immense plaisir à lire !

  • Reply working mum 20 décembre 2014 at 16 h 45 min

    Très juste et j’approuve! surtout le « blog n’est pas une extention de nous même », je m’y reconnais totalement !

  • Reply Angie La débrouillarde 20 décembre 2014 at 19 h 50 min

    Hello =)

    Je viens de tomber sur ton blog, et BIM un billet qui m’intéresse, qui me parle.
    J’ai pris beaucoup de plaisir à te lire.

    Il est criant de vérité.
    J’avoue avoir abandonné des blogs à cause de la frustration (les produits qui vous coûte un bras, qui donne envie mais au final que je n’achèterais jamais).
    C’est vrai aussi que tout est enjolivé sur la toile. Qui va montrer son bordel planqué derrière la porte?

    J’ai commencé mon blog pour partager sur mes coups de coeur, donner mes avis sur des produits mais surtout trouver des trucs chouettes pour les budgets réels. Après, je préfère écrire des billets qui me ressemblent vraiment, dont j’ai envie aussi.

    Bien évidemment, mon blog est rikiki, perdu dans la masse. Mais j’ai vite compris qu’il n’y a pas que l’audience, les chiffres qui font mon blog. C’est moi, ma personnalité, mon petit grain de folie.
    Alors peut-être que je n’aurais jamais des Millions de vue, des millions d’abonnés … Mais je préfère en avoir peu et continuer à publier ce qui me plaît.

    Voilà, c’est tout! Merci pour ce billet, ça fait du bien de remettre les choses à leur place.

    Bisous, Bisous

  • Reply Odile Sacoche 20 décembre 2014 at 22 h 27 min

    J’ai lu ton article concentrée comme une tomate. Genre « attendez là, mais c’est super intéressant ce qu’elle dit ». Et c’est dingue mais ces derniers temps je lis plein de bon sens de ce genre. Je veux dire sur la blogo. Alors soit, mon inconscient les amène à moi pcq j’en ai « besoin » (reconfort, toussa), soit il y a une mouvance de bonne conscience sur la blogo.

    J’avoue, comme toi, que je me sens mal ces derniers temps en tant que blogueuse. Celle ci fait mieux, celle ci est invitée, celle ci reçoit, etc… Et je me remets en questions, pensant être nulle. Ma seule envie ? Arrêter tout, m’éloigner. Mais ce ne serait pas la solution, car comme tu le dis si bien aussi : écrire ça fait du bien.

    Je vais relire ton article encore je crois, tjs si concentrée, pcq il déculpabilise.

    Donc juste.

    Merci.

  • Reply Clémence 21 décembre 2014 at 9 h 50 min

    Voilà un bel article qui soulève plein de choses ! C’est vrai que je n’avais jamais envisagé les choses de cette manière. J’ai créé mon blog il y a un mois (c’est un tout bébé blog), et même si je prend beaucoup de plaisir à écrire mes articles, j’ai toujours dans un coin de ma tête une question : un article comme ça mérite combien de lecteur ? Alors je l’admet, parfois, je n’ai pas envie de me casser la tête et je me dis « au diable les chiffres, écris-donc ce qui te fais plaisir ». Et quand je relis mon article, je ne peux pas m’empêcher de me dire qu’à la place des lecteurs, je n’aurais peut être pas envie de lire cet article. Alors parfois je fais des efforts, et je passe du temps (beaucoup de temps) à rédiger des articles, à les construire, à les structurer … Parce qu’il est vrai que quand on veut faire partager quelque chose avec les autres, il vaut mieux que l’article soit bien rédigé pour que justement des gens le lisent. Je pense que ce devrait être ma bonne résolution en 2015 : écrire ce qu’il me plait certes, sans me soucier des chiffres (ce qui n’est pas aussi facile à dire qu’à faire), mais en faisant un gros effort de réflexion pour creuser mes articles et toujours améliorer la forme (parce qu’il faut l’avouer, ça compte pour beaucoup dans la lecture !). N’étant pas graphiste de métier, je fais beaucoup d’effort pour fournir un blog visuellement beau, et parfois c’est difficile, surtout quand on voit tous ces superbes blogs. Comme quoi, tu vois, on en reviens toujours un peu à la comparaison entre nous. Et pourtant, ça n’a pas vraiment lieu d’être, n’est-ce-pas ?

    Tout ça pour dire, ton article me pousse vraiment à la réflexion. Et je t’en remercie !

  • Reply matou 21 décembre 2014 at 13 h 59 min

    J’avoue que même si on ne le veut pas, à force de lire des blogs, on est complètement influencés et on a envie d’acheter tout pareil. J’ai déjà acheté plusieurs produits de maquillage ou des fringues juste parce que Coline en parlait. J’ai voulu passer des commandes sur des sites où je ne serais jamais allée, Fée Lunique ou Iherb vus par exemple chez Mangoandsalt, ou des supers objets déco ou plein de thés sympas dont toi ou d’autres parlaient . Alors, dans un sens c’est super car on fait des découvertes, certaines sont géniales, je remplis des listes en espérant les acheter un jour, mais maintenant je me pose la question : est-ce que ça va vraiment être utile ? Est ce que j’en ai vraiment envie ? Il n’y a pas d’autres choses qu’il me faudrait avant ça ? Au final, je ne commande pas et au bout de quelques jours je me rends compte que ça ne me manque pas ! Et zou viré de mes wishlists ;) Evidemment qu’on ressent de la frustration à voir toutes ces belles choses dont on rêve, et c’est dur parfois de résister. Mais sans parler de l’aspect budget, avoir toutes les mêmes baskets, le même appart blanc et gris, la même palette de maquillage, c’est un peu dommage… Je pense que chaque blogueuse devrait chercher un peu plus à trouver SA touche, avec SA propre personnalité, et se démarquer un peu de cette uniformité et des modes, ce qui est loin d’être facile. Moi j’ai essayé, et j’essaye encore d’avoir un blog, mais je n’arrive pas encore à trouver le bon ton entre parler de choses perso et parler à des inconnus^^
    Merci pour cet article proche de ce que je ressens, au plaisir de te lire ;)

  • Reply Aurélie 21 décembre 2014 at 21 h 46 min

    Très bonne réflexion et je trouve très utile pour les débutantes sur la blogosphère. Mon blog est tout récent, je l’ai créé dans une optique de  »carnet de bord » comme dit plus haut et de partage. Je suis aussi liseuse, mais sans jalouser les autres, j’éprouve plutôt de l’admiration pour celles qui ont  »réussit ». Mais c’est un gros début et c’est vrai que les choses peuvent changer, ton article sert un peu pour moi de  »prévention » et je suis ravie d’être tombée dessus. Et j’approuve à 100% le fait qu’il faut se rappeler pourquoi on fait ça, ça doit avant tout rester un plaisir, et puis c’est une partie de nous donc restons authentiques ;)

  • Reply JulietteKitsch 21 décembre 2014 at 22 h 10 min

    Je trouve que c’est une très bonne idée cet article. Notamment sur cette course aux followers, je n’avais jamais pensé comme toi, que le qualitatif, c’est bien aussi… Je me sens soulagée, et c’est bien idiot de ma part car je n’avais jamais pensé à ça ! Du coup, ben ça met moins de pression héhé !
    Merci pour ton article ! J’ai beaucoup aimé ta réflexion bien poussée sur le sujet, et puis prendre de la distance, ça peut aussi permettre de se retrouver :)
    Bisous à toi !
    Juliette

  • Reply Échos verts ❀ Natasha 22 décembre 2014 at 7 h 57 min

    Enfin un article sur le fait de bloguer qui soulève des points vraiment intéressants et pertinents et qui pousse à la réflexion! Merci beaucoup!

  • Reply Whatever Works » Blog Archive Les Jolies Choses #4 22 décembre 2014 at 10 h 02 min

    […] L’article de mon amie Laëtitia a fait écho en moi, d’autant que c’est un sujet dont on discute très souvent toutes les deux – à croire que le monde tourne autour des blogs! Et je continue à prendre du recul. Mieux gérer mon rapport au blogging, résolution de l’année 2015? […]

  • Reply Mlle Polish 22 décembre 2014 at 10 h 55 min

    Un article très bien écrit et qui reprend ce que beaucoup pensent tout bas. Certes l’envie d’avoir plus de followers, d’être invité à des events c’est classe et on ne va pas se mentir ça flatte, mais avant tout on doit le faire pour soi son blog. Il y a tellement à dire sur les blogs et ton article reprend vraiment de tout. A force de lire des blogs, j’ai toujours ce sentiment de vouloir tout acheter mais j’essaie de faire la part des choses et si je n’en ai pas besoin, je n’achète pas. J’aime lire certains blogs car ils ont ce petit quelque unique un peu comme le tien aujourd’hui :)

  • Reply La revue des blogs #14 | (in)constance(s) 22 décembre 2014 at 10 h 56 min

    […] – Les blogs sont-ils dangereux pour la santé sur le blog Eleusis&Megara […]

  • Reply Laureabeauty 23 décembre 2014 at 9 h 09 min

    Coucou !
    Merci pour ton article et pour tes confidences! Comme tu le dis, nous sommes toutes les mêmes, nous avons besoin d’orgueil, de réussite, et de peut-être rabaissé les autres et d’être jalouse pour nous rassurer surement… Nous ne sommes que des filles après tout haha, ça c’est dans notre nature. Mais on sent très bien que le monde du blogging devient un monde de consommation et c’est presque une course à qui va être le ou la meilleure ! Et j’avoue que moi-même parfois j’y mets les pieds car franchement, ça fait du bien d’être félicité, et qu’on te dise que ce que tu fais c’est bien! Mais y’a un moment où il faut remettre les pieds sur terre, et comme tu le dis, le naturel a plus de chance de conquérir que le nombre de like ! Et surtout les personnes qui ont trop de like et trop de commentaires souvent ne répondent même plus et n’ont plus de proximité avec les lecteurs. Alors, à quoi bon ? Tout doucement j’essaie de me détacher de tout ça, de faire la part des choses. C’est très difficile mais ça va le faire !
    Bisouuu & passes de bonnes fêtes !!

  • Reply Ollie - Some Steps Away 23 décembre 2014 at 10 h 55 min

    Peut-être faut-il se détacher un peu et ne pas bloguer pour recevoir, pour être … . Ma première envie sur mon blog est de partager, de penser à ce que j’ai vécu et de mettre des mots sur mes expériences, d’illustrer avec mes photos, ce que je veux en premier c’est un blog qui me ressemble. Evidemment si on me contacte pour un partenariat je suis contente mais je n’accepte pas tout et je ne le fais pas pour ça, du coup je reste concentrée sur ce que je veux faire de mon espace et pas sur ce qu’on les autres ont ou font de plus que moi ! De toute façon, il y a beaucoup de blogueurs qui sont presque pro et qui ne veulent que rester entre eux.. ça me suffit pour ne pas avoir envie de m’immiscer là dedans !

  • Reply Manonasr 23 décembre 2014 at 11 h 32 min

    Je suis tout à fait d’accord avec toi dans tes propos.

    Je pense qu’à la base un blog (pour la blogueuse), c’est fait pour se faire plaisir, pour écrire ce que l’on souhaite, sans viser à faire de l’audience. Elle viendra comme ça si le contenu est bon et original, si on y met un peu de soi.
    Pour le lecteur, il faut savoir ce qu’on lit. Certains blogs font un peu image de vitrine, ils sonnent faux. Je ne citerai pas de noms, mais certains sonnent un peu creux voire trop, on y jette un coup d’oeil de temps en temps pour se faire plaisir, mais c’est pas dans ces blogs qu’on va trouver du contenu intéressant et original.
    Je pense qu’il y a une diversité de blog pour une diversité de lecteur, il faut rester raisonnable devant les propos qu’on lit. On choisit ce qu’on lit, si cela ne nous plaît pas, on passe à autre chose.

    Je viens de commencer un nouveau blog, j’en avais un autre avant donc je connais ce que c’est d’avoir un blog. Personnellement, je ne fais pas un blog pour le principe d’avoir de l’audience, être contactée par des marques etc.. C’est avant tout pour se faire plaisir, parler des sujets qui nous intéresse, communiquer avec d’autres blogeurs et lecteurs sans avoir à se soucier de la concurrence entre le blogs. Alors oui, je peux envier des blogueuses qui fournissent des blogs supers, originaux tant dans le contenu que dans l’apparence (photos, designs etc…) mais ça s’arrête là.
    En somme, je ne pense pas que les blogs puissent être toxiques, il faut savoir faire la part des choses de ce qu’on lit et choisir du contenu qui nous plaît.

    Je suis tombée sur ton article grâce à Hellocoton, je vais aller faire un petit tour sur ton blog de ce pas !

  • Reply Watzis 24 décembre 2014 at 8 h 06 min

    Et toc !
    J’adore ! Bravo pour cet article audacieux !
    Caroline

  • Reply astrid 26 décembre 2014 at 23 h 21 min

    Merci pour cet article super bien écrit et avec de la profondeur. Je suis d’accord avec toi sur de nombreux points et je trouve cela chouette que tu les abordes avec autant de sincérité tout en sachant rester neutre :)

  • Reply FLEUR 2 CARO 29 décembre 2014 at 10 h 25 min

    Un article vraiment intéressant et très bien écrit comme le dit ci-dessus Astrid. J’ai un tout jeune blog mais je n’en connais pas tous les fonctionnements, us, vices et coutumes :) (et c’est en ça, dans mon cas qui me donne une légère frustration…le fait de ne pas être à « la page » lol )…J’en apprend donc beaucoup sur certains points méconnus pour moi en te lisant et je suis d’accord avec toi sur d’autres points !…Bravo à toi pour cet article si judicieux !
    Caroline

  • Reply Mes coups de cœurs sur la Toile #1 | 29 décembre 2014 at 20 h 26 min

    […] pour finir voici un article très intéressant de Eleusis & Mégara sur les blogs. Personnellement il m’a aidé à me replonger dans le miens en me remémorant […]

  • Reply Flora 4 janvier 2015 at 11 h 56 min

    merci beaucoup pour cet excellent article !

  • Reply Colombines 4 janvier 2015 at 17 h 49 min

    Super article, c’est vraiment intéressant de lire une réflexion aussi poussée sur le sujet !
    Pour ma part je n’ai pas vraiment de sentiments négatifs à la lecture d’articles. Mon blog est à échelle tellement microscopiques que, ne jouant pas dans la même cour, je ne me dis pas « pourquoi elle et pas moi », juste « tu as du pain sur la planche, Juliette ».
    En revanche, j’ai beaucoup de mal à supporter les discussions de certaines sur Twitter, qui se transforme parfois en vraie cours de récré.
    Dans tous les cas, je décide de ce que je veux voir ou pas, et dès que quelque chose me déplaît, je ferme la fenêtre et passe à autre chose, donc je ne suis pas en proie à des souffrances causées par les blogs ;)
    Je partage ton avis sur le besoin de s’oxygéner et de sortir des chiffres, trop c’est trop.
    Bisous, et félicitations ☼
    Juliette

  • Reply Le bilan 2014 - Eleusis Megara 4 janvier 2015 at 19 h 21 min

    […] faudrait que je reprenne les rennes de la catégorie sur l’éthique animale) mais aussi des blogs tout […]

  • Reply Jane 6 janvier 2015 at 11 h 05 min

    Vraiment très interessant !

  • Reply Les plaisirs simples #3, – Emerveilleuse 23 mai 2016 at 16 h 40 min

    […]  pour finir, encore un de mes blogs chouchou, cette fois avec un article qui a retenu mon attention par le raisonnement mené. J’adore ce blog et j’adore cette […]

  • Reply J'arrête la course aux réseaux sociaux - ApollineR 24 août 2016 at 13 h 54 min

    […] 2014 déjà, la blogueuse Eleusis Megara se demandait si les blogs étaient dangereux pour la santé. De la même façon Les réseaux sociaux sont des outils très utiles mais ils peuvent aussi avoir […]

  • Laisser un petit mot