Bilan premier mois de Procuta [Roaccutane]

Comme je vous l’avais promis ici, voici mon premier bilan de traitement à l’isotrétinoïne 30 mg/jour, soit sous Procuta, soit la même chose que Roaccutane – il s’agit du même actif, ce dernier a tout simplement été retiré du marché en 2008. Avant toute chose, je tiens à rappeler le type d’acné que je me traîne parce que les premiers mois de traitements dépendent souvent de celui-ci, selon ma dermatologue. Depuis l’arrêt de ma pilule Minerva 35 (générique de Diane 35, prise pendant huit ans), je souffre donc d’acné essentiellement microkystique à savoir, des dizaines de petits boutons qui attendent sagement de s’inflammer situés d’abord sur les mâchoires, le cou, un peu les joues et le front. En arrêtant ma contraception hormonale, ça a été crescendo ; impossible de rester comme ça.

Comment s’est passé ce premier mois ? Bilan en demi-teinte. A la question « Vais-je avoir une poussée d’acné en début de traitement ? », ma dermatologue avait répondu « Pas forcément ». Autour de moi, les filles qui en ont pris m’ont dit ne pas en avoir fait. Alors évidemment, chanceuse comme je suis, j’en ai fait une. Et je suis encore en plein dedans ! Pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais eu autant de boutons de ma vie. C’est tout simplement horrible et quasi impossible à cacher. La poussée a commencé environ dix jours après ma première prise. Elle est surtout située là où apparemment j’étais littéralement infestée : cou, mâchoires, menton. Et non seulement c’est laid mais c’est douloureux et ça gratte ! Me toucher le visage, me mettre de la crème est quasi une torture – bien que ce terme soit exagéré mais je me comprends.

Selon ma dermatologue que j’ai vue début janvier, le point positif est que ça signifie que je réagis bien au traitement et que ce qui sort maintenant, serait de toute façon sorti un jour où l’autre. Juste, BIM ! tout en même temps ! Alleeeez, prends-toi ça dans la tronche Laëtitia ! Je ne vous l’avoue pas à demi mots, c’est dur. Se voir le matin dans le miroir avec des plaques écarlates de boutons et ne même pas pouvoir les oublier quand on ne se regarde pas parce qu’ils font mal, il y a plus agréable. L’autre soucis c’est que si jusqu’alors je pouvais me contenter d’une crème hydratante + BB crème + correcteur + poudre. Aujourd’hui, au vu de l’ampleur des dégâts, j’ai été obligée de passer au fond de teint très couvrant (non comédogène bien entendu). Je mets au bas mot, vingt minutes le matin pour tenter de dissimuler tout ce chantier sur mon visage et le résultat n’est pas très satisfaisant. Plutôt contraignant pour moi qui déteste le fond de teint… Je tiens bon, je me dis que – normalement – dans un mois, ça devrait s’être bien calmé. Fingers crossed.

Produits Procuta mois 1

En ce qui concerne la sécheresse d’une manière générale, une chose étonnante : je n’ai pas les lèvres sèches. Un peu, sans plus. Il faut quand même dire que je suis très précautionneuse et que je ne laisse pas mes lèvres nues. J’ai toujours un baume sous la main et le soir, je me tartine d’Homéoplasmine. Mieux vaut prévenir que guérir n’est-ce pas ? Pour la peau de mon visage, j’applique la Clean-Ac d’Avène qui permet de se maquiller par-dessus rapidement. Elle est légère mais sans doute pas assez hydratante étant donné que le soir, ma peau me gratte et commence à devenir sèche (et avec le fond de teint, ce n’est pas très seyant). Je continue bien évidemment de  scrupuleusement éviter l’eau du robinet sur mon visage en me démaquillant à la Créaline de Bioderma et à l’eau thermale Avène. Le soir, j’alterne entre Cilcafate (encore Avène !) qui est une vraie petite merveille de crème (cicatrisante, elle permet d’atténuer les rougeurs tout en étant anti-bactérienne) et Céleste de Lush, parfaite pour ma peau devenue sensible. Elle apaise et elle sent divinement bon, une crème doudou. Résultat ? A part sur les zones boutonneuses, ma peau reste tout de même confortable.

Routine soins

Passons au corps. Sous Procuta, pas question d’être feignasse et de zapper l’étape hydratation sous peine d’avoir une vraie bonne peau de croco. Pour ma part, j’applique soit la Dream Cream de Lush qui apaise immédiatement et assoupli la peau, soit l’huile régénératrice Weleda qui rend la peau vraiment douce. Je n’oublie pas non plus les mains qui rougissent et s’abîment plus facilement… J’en applique le matin et le soir avant de me coucher et surtout, je mets des gants dès qu’il fait froid ou qu’il y a du vent.

Grosso modo, ce que j’ai constaté c’est que ma peau est plus fine, plus fragile et rougit dès la moindre occasion. C’est assez pénible parce que cet effet secondaire a une répercussion directe sur l’aspect des boutons. Ils sont plus rouges et la peau marque rapidement. Merci les cicatrices qui peuvent mettre ensuite des semaines à disparaître… Heureusement, il y a Cilcafate.

Routine corps Procuta

Autre dernier effet secondaire désagréable, la sécheresse oculaire. Je suis devenue beaucoup plus sensible à la lumière qu’elle soit artificielle ou naturelle. Ici, à Toulon, je suis obligée de porter des lunettes de soleil dès qu’un rayon pointe son nez (c’est-à-dire très souvent). De temps en temps, je mets des gouttes si mes yeux « couinent » quand je les frotte mais cela reste occasionnel. En revanche, j’ai noté une augmentation de maux de tête et comme chez moi, c’est directement lié à la vision, je me demande si cela n’a pas un rapport de cause à effet.

Tous ces effets secondaires restent supportables. Mais rassurez-vous, j’ai tout de même des choses positives à dire après ces trente premiers jours de traitement. Ma peau s’est considérablement lissée. Zéro pores apparents (même sur le nez, c’est dire), plus de brillance évidemment et sur le front, tous mes comédons se sont envolés. Reste quelques irréductibles boutons inflammés. J’espère que le bas de mon visage va subir le même sort le mois qui vient. Enfin, un autre aspect non-négligeable ; puisque l’isotrétinoïne réduit énormément la production de sébum, on peut se contenter d’un shampoing par semaine. C’est un effet assez fou surtout que l’arrêt de la pilule m’avait obligée à me laver les cheveux tous les deux jours. Disons que ça c’est l’effet secondaire cool ;)

En janvier, je reste à 30 mg par jour et début février, je vous ferai un second bilan – comme prévu. Bon week-end et n’hésitez pas à poser vos questions en commentaires. Cet article est fait pour ça ! :)

Laisser un commentaire

46 commentaires

  1. Laurelas

    Wow, ça n’a pas l’air d’être une partie de plaisir tout ça, bon courage pour la suite :)

    • LaëtitiaAutrice

      Non pas tout à fait évident mais pas trop le choix :(

  2. coco

    je te souhaite du courage et que ça s’arrange. J’ai des microkystes depuis longtemps, ma dermato m’avait conseillé Diane 35, et j’ai Minerva aussi. J’ai noté une amélioration avec la pillule si des boutons enflammés que je pouvais avoir sur les joues, mais les microkystes n’ont pas bougé. J’ai alors fait un nettoyage dermatologique qui consiste à vider les microkystes (c’est horrible comme ça fait mal), mais malheureusement j’ai l’impression qu’ils sont revenus. J’en ai principalement des bien incrustés au menton.
    Le problème c’est que je songe à arrêter ma pillule qui est très très forte, et j’ai vraiment peur de retrouver des tas de boutons.
    Efin voilà, c’était un commentaire 3615 ma vie^^

    • LaëtitiaAutrice

      J’ai pris un générique de Diane pendant huit ans pour au final devoir faire ce traitement car tout est revenu (en pire en plus !) à l’arrêt du contraceptif hormonal. La pilule gère le problème tant qu’on la prend en fait…

    • hal

      Salut. Je suis d’accord avec Laetitia. Pareil j’ai pris un générique de Diane 35 pendant plus de 8 ans aussi. Ça marchait très bien, pendant le traitement je n’avais plus de boutons, mais chaque fois que j’ai essayé de l’arrêter mes boutons sont revenus, du coup à chaque fois j’ai été obligé de le reprendre. En mai j’ai décidé d’arrêter pour la 3ième fois, mes boutons sont revenus assez vite mais j’en n’avais pas beaucoup et en décembre je ne sais pas ce qu’il s’est passé j’ai eu la pire crise d’acné surtout sur les joues et le cou, j’avais presque plus de boutons que de parties saines sur mes joues! Au final j’ai débuté le traitement par « procuta » il y a 10 jours et ma dermato me dit que dans 9 mois normalement je serai définitivement débarrassée de mon acné..J’espère! :) Donc je prends mon mal en patience et en attendant j’hydrate à fond et je camoufle avec du fond de teint (non comédogène bien sur).
      Bon courage ! et Vivement la fin ! :)

  3. Juliet

    Bonsoir :)
    Je vais suivre avec attention ton expérience. En effet mon dermato m’a donné un traitement vendredi dernier, c’est donc tout récent mais j’ai déjà essayé de multiples produits/cachets qui n’ont pas fonctionné (dont la diane 35, que je veux maintenant arrêter puisque inutile..)! Du coup, si celui dernier est encore un échec, la dernière étape c’est roaccutane, & pour être franche ça me fait vraiment peur, surtout que je n’ai pas une acné sévère mais à 20 ans ça commence vraiment à devenir pénible!
    Bref, bon courage & j’espère que ce traitement sera efficace pour toi :)

    • LaëtitiaAutrice

      Je comprends ta crainte mais souvent, c’est le seul traitement qui nous débarrasse à vie. Les désagréments endurés en valent la peine :) Je n’ai pas non plus une acné sévère mais suffisamment présente pour me gêner au quotidien et les boutons, j’ai envie de tirer un trait définitivement dessus.

  4. manon

    Je suis étudiante en pharma et je suis tombée sur ce médicament pour mon oral! Quelle coincidence :)
    Bon courage en tous cas, c’est vraiment un traitement efficace qui ne fait pas que disparaitre l’acné mais la GUERIT définitivement. Le jeu en vaut donc la chandelle, tu vas te retrouver avec une peau de bébé! Tant que tu ne t’épiles pas a la cire, sinon c’est plus de peau du tout. GORE! Allez bon couragee, je reviendrais te lire pour la suite !

    • LaëtitiaAutrice

      J’espère que ton oral s’est bien passé alors ! J’avoue que pour l’instant je continue à m’épiler les jambes et le maillot à la cire, pas de soucis de ce côté… Je sais qu’il vaut mieux éviter mais revenir au rasoir alors que ça fait des années que je ne jure que par la cire…

      A très bientôt ici !

    • Magalie

      J’en suis à ma 3ème cure et je ne suis pas la seule dans ce cas. Même la notice dit que plusieurs cure peuvent être nécessaires. Donc ça guérit définitivement mais pas forcément à la première cure, hein.

      • LaëtitiaAutrice

        Oui enfin… Je ne me souhaite pas ça et ça marche quand même la première fois pour 80 % des personnes traitées.

  5. Laurie

    Coucou, alors moi j’ai 18 ans et j’ai tout pris ét tout tester ! ABSOLUMENT TOUT’! Médicament, pilule, produits, huiles essentielles, complément alimentaire… Tout! Roacutane C’etait la dernière étape, et pour l’avoir j’ai du pleurer pour que mon dermato daigne me la donner … J’ai fait évidemment une prise de sang avant, qui a été bonne donc j’ai pu commencer. Et j’en suis TROP MEGA OVER GIGA heureuse !!!!! C’est dire !!! Je n’ai pas non plus une grosses acné … Mais quelques boutons, une peau dilatées, des points noirs, brillance et rougeurs (super cocktail n’est ce pas ?)
    Donc moi je n’ai pas eu de grosse poussée de boutons, quelques-uns mais pas de quoi pleurer. Je commence tout doux a voir les résultats du long terme. Point noir en diminution permanente, peau qui se resserre, que du benef’ en tout cas !
    Mais des le début j’ai quand même vu l’effet sur l’arrivée de mes boutons. Donc effets plutôt rapide !
    Et c’est vrai que je n’avait pas tilter, mais depuis plusieurs semaines je dois plus me laver si souvent les cheveux, j’avais pas fais le rapprochement mais maintenant oui ^^
    Les effets secondaires sont eux aussi plutôt faibles. J’ai mes lèvres un peu sèches mais rien d’horribles non plus ! Pas de crevasse ou de trucs affreux du genre :-). Juste eu ma peau quelques jours qui a pelée sur les sillons mais ça été vite réglée avec une couche de nivea au soir … Je dirai que le plus gros inconvénients c’est mon dos. Le roacutane peut provoquer des douleurs musculaires mais je pensais pas a ce point …. C’est vraiment mon dis qui souffre le plus !! Et je dors beaucoup plus aussi … Fin, je m’endors plus. Tant que je reste en activité pas de soucis (comme pour le dos) mais une fois que je me couche ou que je me pose je m’endors extrêmement rapidement et les yeux secs aussi. Mais ce sont des « petits soucis » qui se règlent . Voilà … Pour moi c’est tout … J’ai encore de la chance comparée à certaine c’est vrai , mais si on en a pas beaucoup beaucoup le 30 mg est juste bien adapter.
    C’est clair que tout le monde ne réagit pas pareil, par exemple je n’ai pas du tout la peau du corps sèche, et que la liste des effets secondaires fait peur, mais il faut tester et faire ses prises de sang !!!
    Voili voilou, mon texte est pas très claire et un peu brouillon mais il est tard et je m’endors puisque je suis dans mon lit :D’

    Bisous les filles, et courage à toutes celles qui subissent un traitement <3

    • LaëtitiaAutrice

      C’est cool si tu n’as pas fait de poussées, tu es bien chanceuse ! Ca a l’air de bien se passer pour toi ;)

  6. Amélie

    Coucou Laetitia, je suis ton traitement et j’ai hâte de connaître les évolutions.
    Pour ma part j’ai de l’acné apparemment hormonale, autour de la bouche principalement sur le menton ou la machoire, et après avoir essayé pas mal de crème (triacneal qui a diminué pas mal mes boutons mais pas totalement ou effaclar qui n’a rien fait du tout, maintenant une pilule de 3ème génération depuis un mois + toujours la triacneal…) je commence à perdre espoir. Alors certes une fois maquillée on les voit presque plus mais je trouve ça triste à bientôt 21 ans de toujours pas avoir une peau nette. Du coup j’aimerais avoir de tes conseils :-D bon courage pour ton traitement j’espère ça marchera sur toi sans trop d’effet secondaire ! Courage !

    • LaëtitiaAutrice

      Je comprends, l’acné c’est une belle galère ! Et oui, tu as raison, quand l’acné se situe en bas du visage c’est qu’elle est bien souvent hormonale :/ Peut-être devrais-tu aller voir un dermato ?

      Merci en tout cas pour tes encouragements :)

    • Vivi

      Salut!! j’ai une acné qui se situe également que en bas du visage.. je pensais que c’était de l’acné hormonale (comme tout le monde m’avait mis sur cette piste) et d’après mon dermatologue, il n’en ai rien, étant donné que j’ai tjr eu mes règles régulièrement et pas de pilosité excessive ce n’est pas un problème hormonal:! je commence le roacctuane dans un mois! j’ai hate ! les antibiotiques ne font rien sur moi !

      • Vivi

        Et by the way, très joli blog :)))

        • LaëtitiaAutrice

          Merci Vivi :)

      • LaëtitiaAutrice

        C’est déjà une bonne chose si ce n’est pas hormonale ! Bon courage pour le traitement et reviens me donner des nouvelles de temps en temps.

  7. Marie

    Coucou, merci pour les nouvelles du traitement sous Procura! Je viens d’arrêter Diane35 avec toutes ses histoires sur les possibles effets sur la santé, je vais voir si mes boutons reviennent et si c’est le cas, je parlerais isotrétinoïde avec ma dermato… L’idée d’être débarrassée de l’acné pour toujours est très tentante, surtout que moi aussi j’ai de l’acné hormonale qui se moque bien du zinc, des antibios, des crèmes qui décapent etc :) Mais d’un autre côté je ne peux pas dire que j’ai une acné très sévère donc pas sûre que la dermato veuille bien me prescrire procura.
    J’aurais une petite question, du coup tu as quoi comme contraception maintenant?
    Bises et bon courage pour passer le cap de la crise de boutons!!!

    • LaëtitiaAutrice

      Je n’ai pas non plus une acné sévère (loin de là mais résistante et ma dermato m’a dit que de toute façon, il ne me restait plus que cette solution étant donné que je n’ai plus le droit à la pilule…). Tu verras bien mais de toute façon, on donne Procuta qu’une fois que l’on est passé par un traitement antiobiotique bien mené mais qui n’a pas donné de bons résultats. C’est le parcours classique. Je suis sous DIU cuivre maintenant :)

  8. Charlotte

    A la base, Diane 35 n’était pas une pillule… mais un traitement contre l’acnée. Il faut ajouter que la pillule est obligatoire pour les filles qui prennent procuta. Ce traitement peut faire peur, mais lorsqu’on le fait bien, tout ce passe bien. Il faut garder en tête qu’on est tous différent, nos corps réagissent différemment. Pour ma part, je n’ai jamais eu d’acnée, rien. Et puis bim, à 22 ans, sont arrivés 4 ou 5 gros boutons rouges (toujours rouges, toujours inflammés) et des microkystes (qui ne se voyaient pas mais que l’on sentaient au touché). Rien dans le dos, rien dans le cou, rien sur les joues, rien sur le front… Un jour, j’en ai eu marre, je suis allée voir mon dermato qui m’a prescrit procuta. Au bout d’une semaine de traitement, j’avais les lèvre déséchées (ce fut le plus pénible, avec les maux de dos et les douleurs musculaires). J’ai utilisé un baume à lèvre bioderma, que je continue à utiliser depuis (il est trop top). Je m’hydratais le corps tous les jours mais en prévention, car en fait, je n’avais pas la peau si sèche que ça et j’ai pu continuer à porter mes lentilles sans problème. Au bout de 15 jours bim, éruption de tooooooous les boutons, microkystes, etc que j’avais… mais juste autour du monton. Toujours rien ailleurs! Au bout de quatre ou cinq mois, tout avait presque disparu. Le peu de boutons que j’avais a été coriace, mon dermato hallucinait. Les quelques marques roses que j’avais ont disparu deux mois après la fin du traitement, et depuis tout est parfait. Si j’avais su, j’aurai fait le traitement plus tôt. Et grâce au traitement, j’ai gardé les bonnes habitudes: je m’hydrate tous les jours, un mal pour un bien en fait.

    • LaëtitiaAutrice

      Bonjour Charlotte,

      Non la pilule n’est pas obligatoire, il faut juste une contraception sûre (donc soit la pilule effectivement mais le stérilet ça marche très bien aussi).

  9. Vivi

    As tu une routine matin? j’ai du mal à me détacher du nettoyage de peau matin et/ soir à l’eau dur robinet.. !

    • LaëtitiaAutrice

      Bonjour Vivi,

      Je me nettoie le visage à l’eau micellaire + quelques pulvérisations d’eau florale de lavande (sans alcool) + huile de jojoba ou de noisette :)

  10. Laurie

    Bonjour à tous,

    Je suis actuellement sur procuta depuis 2 mois mais j’aimerais avoir votre avis concernant l’achat d’un fond de teint.
    En effet le miens et maintenant terminé et de plus il me semble plus adapter à ma peau sous procuta.
    Me conseiller vous un fond de teint pour peau grasse ? ou pour peau sèche étant donné qu’avec le traitement ma peau va s’assécher de plus en plus sachant que pour le moment elle reste encore mixe à mon gout.
    Et surtout quelle marque choisir ? Moi j’utiliser le HD de chez Make up Forerver.
    Merci pour vos conseil

  11. youyou

    coucou leatitia je suis le même traitement que toi je voudrais te racconter cela plus en profondeur mai je m endore la hihi, bon courrage a tous

  12. Emily

    Coucou laetitia ! Je vais commencer procuta dans deux semaine ( très hâte après 10 ans d’acné ! ) donc je compte bien suivre tes petits conseils et suivre ton avancement :) Pour ce qui et de l’épilation a la cire a ( déconseillé sur la notice et mon unique mode d’épilation :/ ) as tu des conseil par ton dermatho ? Ou peut on éviter le razoir en prenant un épilateur électrique ? Je pense que c’est ce qui va le plus me poser problème avec le traitement lol !
    Merci bisous et bon courage pour la suite ! ( pense a ta future peau parfaite^^ )

      • sabrina

        Bonjour Laëtitia,
        Je souhaite tout d’abord te remercier de nous faire partager ton expérience, je t’envoi ce message pour te poser quelques questions, après voir essayer plusieurs traitement m’a dermatologue m’a mise sous curacné (depuis le mois d’octobre 2013) mon traitement doit durer 6 mois,je n’ai pas un acné sévère mais des boutons et microkystes qui apparaissent et qui laisse des tâches sur ma peau, des points noirs sur mon nez,les pores dilatés et avant mes règles la zone T de mon visage grasse donc ca devenait insupportable pour moi sachant que j’ai 36ans et que cela est apparu lorsque je suis dévenu diabétique à l’âge de 17ans,sinon avant j’avais une très belle peau.Depuis le début de mon traitement j’ai cessé de me faire épiler à la cire chez l’esthéticienne par crainte que ma peau s’arrache mais là je souhaite m’y remettre car je vois que ma peau réagit bien au traitement donc elle n’a pas été beaucoup fragilisé et je ne supporte + le rasoir, j’aimerais donc avoir ton point de vue car apparemment tu as continué à le faire, j’aimerais savoir aussi pourquoi ton traitement à duré aussi longtemp (8mois) car sous curacné se sont des cures de 6mois maxi.Je te remercie pour ton retour

        • LaëtitiaAutrice

          Bonjour Sabrina,

          Effectivement, j’ai continué à m’épiler à la cire et ça ne m’a jamais posé problème. Pour la durée du traitement, il doit justement être poursuivi pendant six mois minimum… Ma dermato a pris le parti de me laisser à une dose basse pendant toute ma cure, par conséquent, pour arriver à la dose conseillée, elle a dû être plus longue. La plupart des cures durent 8 mois (en l’occurrence la mienne a duré 10 mois, j’en parle ici : https://www.eleusis-megara.fr/2013/11/bilan-final-curacneprocuta-retour-sur-10-mois-de-traitement/). 6 ça me paraît bien peu mais si tu as une dose forte, ça se justifie. A bientôt :)

  13. elodie

    Bonsoir Laetitia, j’ai lu avec beaucoup d’interet ton blog car je vais entamer le meme traitement.Apres plusieurs annees sous pillule et apres la pose d’un sterilet apres ma grossesse me voilà envahie de boutons à 30 ans!!!!!!! Quelle poisse! Le traitement commence demain pour 8 mois a 40mg.Je voulais savoir si tu avais un suivi mensuel avec ton dermatologue ou si un suivi avec mon generaliste suffit pour me prescrire les medicaments et la prise de sanc? Et plusieurs mois apres la fin de ton traitement quel est ton ressenti? Merci de tes reponses.Bonne soiree

    • LaëtitiaAutrice

      Bonjour Elodie,

      Oui j’avais un suivi mensuel avec ma dermatologue mais je ne me déplaçais à son cabinet que tous les 2/3 mois pour des questions d’emploi du temps incompatible. Ça va bientôt faire 6 mois que j’ai arrêté mon traitement et pour le moment, tout va bien :)

  14. Marie

    Salut est-ce que ça a été dure ta poussée de boutons ? j’ai envi de faire ce traitement mais j’ai trop peur ..

  15. Raynal

    Bonsoir
    Je vais avoir 18 ans mon dermathologue m’as prescris procuta
    Je pensais le commencer ce mercredi mais à cause d’un problème mes aprents veulent que je reporte son début en ayant demandé un deuxieme avis dermarhologique …
    Que faire ?
    En combien de temps voit on les premiers changement ? Les premiers boutons ?

    Es ce que c’est vraiment dangeureux ? C’est pour cela qu’ils ne veulent plus que je le commence …

    J’espère avoir une reponse rapide

    Merci d’avance

  16. Alice

    Merci beaucoup de partager ton expérience !
    J’ai 23 ans et j’ai commencé le traitement il y a quatre jours. Je me retrouve totalement dans ton parcours (arrêt de la contraception qui a enflammé ma peau, acné microkystique…), donc je m’attends à vivre la même galère que toi durant ce premier mois… !
    J’ai quelques questions :
    – Tu n’as pas repris la pilule si j’ai bien compris ? Moi oui, depuis un mois : penses-tu que ça pourrait accélérer la guérison ?
    – C’est quoi cette fameuse pâte grise Payot ?
    – Les taies d’oreiller, à part les laver, est-ce qu’on peut par exemple les pulvériser d’un spray antibactérien qui ne décape pas la peau ? Car je squatte dans beaucoup d’endroits différents et pas toujours en mesure d’anticiper pour laver les taies (surtout chez mon copain !)
    – Quelle crème hydratante utiliser pour la transition ? Je continue à utiliser Sébium de Bioderma mais je vais vite devoir arrêter quand le traitement commencera à faire effet car elle assèche la peau ; quelle crème pour faire la transition de début de traitement avant de passer à une crème plus riche ?
    – L’acné m’a fait des cicatrices de dépigmentation dans le dos… :( des conseils ?
    – As-tu utilisé un stick correcteur ? Si oui, lequel ?
    – Enfin, s’agissant du dosage : je suis à 20mg / jour alors que je fais plus de 60kg, soit moins de 0,3333mg/kg… normal ? C’est parce que c’est le premier mois ?
    Merci beaucoup :)

  17. Cat

    Hello ! Je sais que cet article date de l’année dernière mais je tenais quand même à y mettre mon petit grain de sel ! Ca fait 1 mois et 11 jours que je suis sous Roacc et je peux vous dire que je morfle ! Plaque de boutons douloureux, très rouges et énormes sur les machoires et le menton. Je n’ai jamais eu autant d’acné de ma vie c’est atroce. Pareil que toi, je me suis mise au fond de teint, j’ai toujours détesté ça mais plus le choix pour camoufler ces horreurs :'( Bref, c’est très très dur à vivre mais faut tenir le coup…

  18. pauline

    Bonjour, je suis sous procuta depuis début février, pour l’instant pas trop de résultats au niveau des boutons mais ma peau commence à bien s’assécher là au visage donc je me dis que c’est bon signe…par contre j’ai une petite question, cela faisait un an que je ne prenais plus de pilule, la j’ai repris diane 35 à cause de procuta mais mes règles sont beaucoup plus abondantes et durent longtemps alors puis-je arrêter la pilule et ne prendre que procuta ? je précise que perso je n’ai pas besoin de pilule car je suis homo donc pas de risque de tomber enceinte…Merci à celles qui me répondront :)

  19. Julie

    Coucou, super article, bien structuré et pertinent.
    Je vais (re)commencer procuta demain à 15mg par jour.
    J’avais déjà fait l’expérience il y a 2 ans, mais malheureusement pour moi, j’ai attrapé un gros kyste sur la joue.
    Ma dermato n’avait eu le cas que 2 fois dans sa carrière et m’a fait arrêter le traitement.
    J’avais eu une grosse poussée au début mais une nette amélioration quelques semaines après.
    Je croise les doigts pour que ce coup ci ça marche!!!!
    Bonne journée ;)

  20. MANRAY

    Bonjour,

    Ja’i 31 ans et démarre mon traitement de curacné. En effet l’acné hormonale ( surtout à cet âge!!!!) est définitivement déprimant. J’ai une irruption à chaque cycle et cela me laisse des marques sur la peau. 1 er mois et j’ai eu en effet qq boutons qui ont apparus sur la joue et un énorme dans le cou mais je remarque déjà l’effet lissant sur ma peau. J’espère être en être définitivement débarrassé d’ici quelques mois!!! COURAGE à toutes

  21. Manon

    Bonjour, je te souhaite d’abord beaucoup de courage…
    Je me suis énormément reconnu dans ton discours, je suis dans le même bateau que toi, j’ai commencé le « curacné » même chose que roaccutane, il y a maintenant une semaine. Car j’ai essaye tous les traitement possible et rien a fonctionne, en ce qui concerne la pousse de boutons, j’ai une pousse catastrophique depuis quelque jours, je penses que c’est normal. Pour les boutons au niveau de la mâchoire, le front c’est exactement comme toi.
    Pour les effets secondaire c’est bien trop tôt pour en dire, je verrai par la suite.
    Je te soutiens énormément, tiens bon il fait se dire que c’est temporaire. BON COURAGE!!