Sport et bien-être

Bilan NTC 1 an après

19 juin 2014

Je vous le disais dans mon dernier Lovely Pretty Stuff, cela fait à présent un an que j’utilise l’application Nike Training Club (disponible sur Apple Store et Google Play). Ce n’est pas la première fois que je vous en parle et pour cause, je n’ai rien lâché. 1 an, le cap des 3500 minutes passé tout récemment et 127 entraînements à mon actif. Pas de fausse modestie entre nous hein, je ne suis pas mécontente de moi ! ;)

Pour celles qui n’étaient pas là il y a un an et qui veulent en savoir plus, j’avais à l’époque présenté l’application en détails, puis j’avais fait un petit bilan quelques mois après le début de ma pratique avant de vous confier ce qui me permettait de rester motivée en mars dernier.

Alors, NTC est-ce si bien que ça ? Quels résultats sur ma silhouette ? Ai-je perdu du poids grâce au sport ? Comment ai-je progressé ? Qu’est-ce que renouer avec le sport m’a apporté ? Et bien d’autres éléments de réponses qui vous aideront, peut-être, à vous y mettre vous aussi. Voici donc, mon bilan NTC 1 an après. J’ai accompagné cet article de photos issues de mon compte Instagram car quoi de mieux que des images prises tout au long de mon année NTC pour l’illustrer ?

Bilan NTC 1 an après1. Étais-je sportive avant de me lancer ? 

Comparativement à aujourd’hui, non. J’en faisais de temps en temps, je passais par des périodes où j’étais apparemment sur-motivée et d’autres où je passais deux mois sans enfiler une paire de baskets. L’inconstance avec un grand I. Il y a trois ans, je courrais régulièrement avec une amie qui avait un bon niveau. Je partais de rien et en quelques mois, je suis arrivée à faire des sorties longues (1h/1h15) tout en prenant vraiment du plaisir. Le soucis, c’est qu’elle a déménagé et qu’à partir de ce moment-là, je n’ai pas réussi à trouver le courage et la motivation pour aller courir seule.

J’ai continué à courir de façon décousue, en y allant 2/3 fois dans une même semaine, puis plus rien pendant trois mois ; et plus jamais de longues sorties parce qu’avoir mon amie à mes côtés, ça me permettait de ne pas m’écouter et donc sans elle, je baissais vite les bras. Bref, pendant deux ans, j’ai fait un peu de sport histoire de. J’ai arrêté la danse après plus de 20 ans de pratique, je ne faisais presque plus aucune activité sportive et je le vivais mal.

Me mettre à NTC a été salvateur ! Parce que je déteste faire du sport en groupe, que j’aime pouvoir m’organiser comme j’en ai envie et faire du sport quand je peux. NTC, il me fallait juste un peu d’espace, un tapis de gym, une tenue et quelques accessoires, et je pouvais m’y mettre illico. J’ai immédiatement accroché au format, aux exercices, au rythme ; tout me plaît et me convient.

2. A quel rythme ai-je commencé à utiliser l’application et qu’en est-il aujourd’hui ? 

Quand j’ai commencé, j’étais en stage, j’avais mon dernier devoir universitaire à rendre, un oral à préparer, 3 heures de transport par jour, des articles pour le blog à rédiger ; bref, cet emploi du temps ne laissait pas présager les meilleures choses. Et pourtant. En juin 2013, j’ai réussi à tenir le rythme de 2 entraînements de 30 minutes par semaine.

Je rentrais le soir, je ne me posais pas de questions parce qu’en réalité, qu’est-ce que c’est 30 minutes dans une journée ? Ça décalait légèrement mon dîner, il fallait que j’arrive à trouver l’envie de me changer, de mettre un peu de musique pour faire des burpees et des mountain climbers mais une fois lancée, je ne pensais plus à la fatigue. Et franchement, arriver à prendre sur soi et finir son entraînement en ayant eu le sentiment d’avoir bien travaillé, c’est quand même plutôt gratifiant.

J’ai tout de suite commencé avec les entraînements de niveau intermédiaire – aujourd’hui, je peux vous dire que certains entraînements débutants sont plutôt, disons, dynamiques – et je ne me suis pas mis de pression. J’ai progressé à mon rythme en essayant de me fixer des mini objectifs. J’ai fait deux entraînements de 30 minutes la semaine dernière ? J’en rajoute un de 15 minutes. J’arrive à tenir le rythme des sessions d’une demi-heure ? Je passe à 45 minutes.

De fil en aiguille, j’ai amélioré ma condition physique : j’arrive à mieux faire les exercices, à les faire plus longtemps sans flancher – même si globalement, les burpees, les froggers et compagnie m’achèvent très rapidement, dieu que c’est dur ! Je repousse toujours un peu plus mes limites tout en sachant rester raisonnable. A ce jour, j’essaie de m’entraîner 5 jours sur 7. Ce n’est pas toujours possible mais c’est en tout cas, le rythme que je vise chaque semaine.

Et la magie de la progression c’est qu’avant, faire du sport deux fois par semaine m’aurait suffit. Aujourd’hui, je n’ai aucun problème à faire une session NTC quotidienne alternée avec de l’interval training sur vélo elliptique pendant 45 minutes et une à deux sorties running de plus de 5 km.

Mon programme depuis un mois, pour celles qui seraient intéressées c’est :

  • Lundi : vélo elliptique – 45 minutes d’interval training 
  • Mardi : NTC – 30 minutes 
  • Mercredi : sortie running – 5 kilomètres
  • Jeudi : repos
  • Vendredi : NTC – 45 minutes 
  • Samedi : repos
  • Dimanche : NTC – 45 minutes + sortie running 5 kilomètres

Honnêtement, il y a un an, j’aurais été incapable de tenir ce programme. Je m’étonne de pouvoir faire un entraînement NTC de 45 minutes et enchaîner dans la foulée – haha – sur une sortie running sans avoir l’impression que je préférerais mourir plutôt que de faire ça.

S’il y a bien une chose qui s’est avérée pendant cette année, c’est que le sport appelle le sport. Mieux je m’entraîne, mieux je me sens, plus je progresse. Si par exemple, je ne fais rien 2/3 jours d’affilée, je le ressens : plus rapidement fatiguée, moins d’énergie, moins d’envie. Tenir un programme me permet de rester dans une bonne dynamique et de ne pas m’écouter.

Je me suis fixée des objectifs ? Je m’y tiens et je ne me trouve pas 50 excuses pour oublier les promesses que je me suis faites à moi-même. L’avantage de NTC, c’est que l’on a besoin presque uniquement que de son téléphone – il y a des entraînements qui ne nécessitent pas de matériels. Je sais donc que, même en vacances où j’adapterai forcément mon programme, je pourrais continuer à m’entraîner où je veux et quand je veux.

3. L’application NTC, est-ce si bien que ça ? Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Pour qui aime faire du sport en solitaire, chez soi, à son rythme, l’application NTC est idéale. En revanche, si l’on a besoin d’être motivé par un coach et par un effet de groupe, on ne s’y retrouvera probablement pas. En un an de NTC – merci aussi la mise à jour en janvier dernier – je n’ai pas l’impression d’avoir fait le tour de l’application. Je ne me suis jamais ennuyée et bien que l’on retrouve de nombreux exercices d’une session à une autre, on ne s’ennuie pas. Car l’ennui, c’est fatal.

J’essaie de varier au maximum les entraînements, d’en faire de nouveaux, de terminer par 15 minutes d’un entraînement « Se spécialiser » comme par exemple, le yoga, le vinyasa dynamique ou tout ce qui va permettre de travailler une zone en particulier. Je ne m’en tiens pas à une seule catégorie mais je vais piocher un peu partout selon mes envies. Les jours où je me sens très fatiguée, je ne me lancerai pas dans 45 minutes de « Ça pique » ; en revanche, si j’ai de l’énergie ou que j’ai envie de décompresser, je vais placer la barre un peu plus haut que d’habitude.

Les inconvénients ? Il faut de toute évidence avoir de l’espace (pour bouger sans encombre dirait la gentille voix NTC) et pas de voisins du dessous, comme je l’avais déjà évoqué. Il faut aussi pouvoir s’isoler – personnellement je n’arrive pas à bien travailler si quelqu’un me regarde ou est tout simplement dans les parages. Je vous conseille aussi, si possible, de vous entraîner avec un miroir. Pas pour admirer votre silhouette de sirène (quoique :P) mais plutôt pour corriger vos postures parce qu’un exercice mal exécuté, c’est 1/inefficace 2/dangereux.

Bilan NTC 1 an après

4. Quels résultats sur ma silhouette ? 

J’ai perdu 4 kilos durablement – même si mon poids varie toujours d’un ou deux kilo(s) d’une semaine à l’autre, sans que je comprenne vraiment pourquoi – et surtout : je me suis affinée et considérablement raffermie ! Je suis loin d’avoir la silhouette de mes rêves mais je me sens mieux. Comme le processus a été relativement lent, la différence ne me saute pas aux yeux. C’est quand je suis retournée aux Etats-Unis en mars, en achetant des jeans dans une taille de moins que ceux que j’avais achetés l’année d’avant, à New York, que je me suis rendue compte que mon corps avait quand même changé.

Avant de me remettre au sport, je me trouvais trop molle et j’avais même pris un peu de ventre alors que c’était une zone qui avait toujours été épargnée jusque là. Un an après, ce n’est vraiment plus le cas. Je trouve toujours mes cuisses trop grosses mais elles sont fermes. J’ai d’ailleurs perdu la cellulite qui s’y logeait, particulièrement sur les côtés, au niveau de la culotte de cheval. En revanche, il m’en reste toujours sur les fesses et tout en haut des cuisses, elle est difficile à déloger cette &!£ù%?/$. Peut-être qu’en maintenant mon rythme sportif actuel, je peux espérer pouvoir vous dire qu’elle a pris son baluchon l’année prochaine – ce doux rêve ?

Pour le reste du corps, j’ai retrouvé un ventre vraiment plat et j’ai bien musclé mes bras, je le sens et le vois. Globalement, mon regard sur moi-même a évolué. J’accepte sans doute un peu mieux mes défauts depuis que je fais du sport. Je vous l’expliquais ici, avoir une activité physique régulière m’a fait envisager mon corps autrement que de façon esthétique.

Bien entendu, comme vous toutes j’imagine, je passe par des périodes avec et des périodes sans. Un jour, je vais me sentir bien et je vous dirai « Fuck la société de la perfection » ; un autre, je vais m’apitoyer sur moi-même et me trouver tous les défauts de la terre. Etre en paix avec son physique de façon constante, si quelqu’un a la recette, je la veux bien !

5. Quel(s) sport(s) pour compléter les entraînements NTC ? 

Tous ceux qui vous plairont. Idéalement, c’est bien de compléter avec une activité cardio : de la course, du vélo, de la natation, etc. Tout ce qui fait fonctionner le cœur. Ces deux activités sont complémentaires et il faut d’ailleurs éviter d’être mono-maniaque : que courir, que nager, que s’entraîner avec des poids, etc. C’est l’assurance d’avoir un corps qui se développe pour un sport en particulier et si vous souhaitez vous affiner, ce n’est pas la meilleure des idées.

Grosso modo, gardez en tête que : le cardio permet de puiser dans les graisses ; le training, de construire de la masse musculaire. Les deux combinés vous permettent d’avoir un corps tonique et on augmente son métabolisme par la même occasion (plus il est haut, plus on brûle de graisse au repos #astuce).

6. Qu’est-ce qui me permet de rester motivée ?

Parce que le sport me fait du bien et me vide la tête, comme à l’époque où je faisais de la danse. Pendant que je m’entraîne, je me concentre pour bien faire les exercices et je me pousse à ne rien lâcher quand je sens que je vais flancher. Lorsque je cours, je pense et je rêvasse. Courir a vraiment un effet très positif sur moi : quand j’ai un début de migraine, j’enfile mes baskets et je pars pendant 30 minutes, je reviens, le mal de tête annonciateur est envolé.

Faire du sport me permet aussi de mieux dormir, d’avoir plus d’énergie le lendemain, d’évacuer le stress et parfois même, la tristesse. Même si depuis que je m’entraîne régulièrement, je sens de plus en plus que j’ai des genoux fragiles qui ne suivent pas forcément (surtout ce con de genou droit !), je trouve que je suis en meilleure forme physique et mentale. Et ce sont toutes ces vertus qui nourrissent ma motivation. Pourquoi arrêterais-je quelque chose qui me fait du bien ?

Bilan NTC 1 an après7. Qu’est-ce ma pratique régulière m’a apporté ?

Plus de confiance en moi et d’assurance. Je sais que je suis capable de me dépasser, que tout n’est pas hors de ma portée et c’est une pensée qui fait du bien. Je me sens plus dynamique et beaucoup moins mal dans ma peau. Côté santé, je me sens moins fatiguée, je dors mieux et mange mieux. Tout m’a été bénéfique. Mens sana in corpore sano (un esprit sain dans un corps sain), c’est exactement ce que le sport m’a apporté.

Bien-sûr, il ne faut pas tomber dans l’extrême inverse, se réfugier dans le sport et en faire trop. Il faut trouver un juste équilibre, pas que faire du sport devienne une obsession au point d’en faire une priorité systématique. Il doit certes permettre de se sentir bien et de décompresser mais il ne doit pas prendre le pas sur le reste et être envisagé comme seul moyen d’évacuer le stress et les tracas.

8. Quels investissements financiers ? 

Trois fois rien. Investissez surtout dans de bonnes chaussures pour protéger vos articulations et votre dos. Pour la pratique des exercices de NTC, il faut absolument des baskets souples et légères comme les Nike Free TR qui sont particulièrement adaptées. C’est sans doute ce qui vous coûtera le plus cher mais c’est pour la bonne cause.

Ensuite, il vous faudra une tenue agréable et dans laquelle vous vous sentez bien. Un soutien-gorge pour le sport – personnellement, je ne quitte plus celui-ci qui, pour une fois, ne me donne pas l’impression d’avoir le buste d’une enfant de 12 ans en écrasant tout – et un legging dans lequel vos mouvements ne sont pas limités. Ce n’est pas nécessaire de se ruiner pour des marques de sport ; aujourd’hui on trouve de jolis ensembles un peu partout. J’adore ceux de chez Oysho, d’ailleurs toutes mes tenues ou presque viennent de chez eux.

Enfin, un tapis de gym tout bête, une médecine ball et des haltères de 3 kilos minimum. Dans la dernière mise à jour NTC, on peut aussi avoir besoin de plus de matériel comme une swiss ball, un step, un rouleau en mousse, une bande de résistance ou encore un kettlebell ; mais rassurez-vous, cela concerne une toute petite partie des entraînements proposés. Moi, pour ne pas crouler sous les équipements, je les évite tout simplement ;)

9. Quels sont mes entraînements préférés et ceux que je considère les plus efficaces ? 

Avant de vous donner mes trois entraînements préférés, je vais vous indiquer ceux que je n’aime pas. Toujours dans un soucis d’échapper à l’ennui, j’ai du mal avec les entraînements de 45 minutes qui te font répéter 3 fois un enchaînement de 15 minutes. Ceux-là me lassent très vite et ne me motivent pas du tout, donc je les oublie. Parmi ceux que je fais souvent avec plaisir, il y a :

  • Aérobic intégral (dans S’affiner > Avancé) : c’est mon chouchou, on en bave pendant 45 minutes mais c’est un entraînement très gratifiant qui, si on le fait bien et jusqu’au bout, fait travailler tout le corps de façon intense.
  • Prodigieuses courbes (dans Se tonifier > Intermédiaire) : un entraînement que j’adorais au début et que j’avais délaissé depuis janvier pour tester les nouveautés. J’ai renoué avec récemment et je trouve qu’il fait travailler sans épuiser. Quand je sens que je n’ai pas beaucoup d’énergie, c’est vers lui que je me tourne.
  • Entraînement ultime abdos-fessiers (dans Se tonifier > Avancé) : pas d’échauffements, pas d’étirements, c’est l’entraînement que je fais avant d’enchaîner sur une course de 5 km. Très très efficace pour raffermir toute la ceinture abdominale et les fessiers.

J’en aime beaucoup d’autres et comme je l’ai dit plus haut, j’essaie de varier pour ne pas m’ennuyer mais aussi pour faire travailler au maximum les différents muscles de mon corps. Si vous avez des entraînements favoris, n’hésitez pas à les partager avec moi en commentaire ;)

10. Quels conseils pour débuter ?

Se mettre un coup de pied aux fesses. Ne pas s’écouter au début. On peut toujours trouver une bonne raison pour ne pas faire de sport : je n’ai pas le temps (faux archi-faux hein, qu’est-ce que 3 x fois 30 minutes dans une semaine ?), il pleut, j’ai froid, je dois faire la vaisselle, mon chat ne veut pas, j’ai un cil dans l’oeil. Planifier à l’avance ses séances – tout en sachant rester flexible – et les placarder sur la porte du frigo peut être utile. Et se fixer des objectifs réalisables !

Commencez par faire une séance de 30 minutes une fois par semaine (ou deux fois 15 minutes). Tenez le rythme pendant un mois, puis augmentez-le. Passez ensuite à deux fois 30, puis une fois 30 et une fois 45, et ainsi de suite – bon il faut s’arrêter à un moment donné n’est-ce pas. Si vous sentez que vous progressez rapidement, vous pouvez augmenter votre rythme toutes les semaines.

Vous verrez, on progresse vite et c’est très motivant de remarquer que l’on arrive à faire plus longtemps des pompes, que l’on flanche moins rapidement pendant les burpees et que l’on tient sa planche les doigts dans le nez. Attention, on progresse vite à la condition que l’on ne fait pas ses séances par-dessus la jambe et que l’on est régulière.

Les clés ? Objectifs réalisables, régularité et progression à son rythme. Ah oui, et surtout : se dépasser et ne pas penser : je ne peux pas le faire, je n’ai le niveau et nia nia nia et nia nia nia. Prenez confiance en vous-même et en votre capacité à faire toujours un peu plus. Ne doutez pas de votre force.

 Je vous laisse avec cette vidéo que j’avais déjà partagée avec vous mais que je trouve franchement motivante ! Et vous, dites-moi : avez-vous testé NTC ? Si oui, avez-vous tenu voire augmenté le rythme ? Si non, qu’est-ce qui ne vous accroche pas avec cette application ?

Je vous souhaite une très belle journée et vous dis à très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

40 Comments

  • Reply et aurelie alors 19 juin 2014 at 9 h 23 min

    C’est marrant que tu parles de cette appli car mon post du jour parle justement de mes débuts avec le NTC ! Je ne suis pas dans la même optique que toi (je fais déjà beaucoup de sport, du triathlon, 4 à 5 fois par semaine) et j’avais envie de trouver un complément pour travailler certaines zones plus spécifiquement, et pour gagner de la force. Pour l’instant je suis donc focalisée sur les exercices « se muscler » et je dois dire que j’adore les entrainements, j’en sens déjà les 1ers bénéfices. A bientôt.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 juin 2014 at 23 h 28 min

      Ah oui, du triathlon, c’est un niveau nettement au-dessus ^_^

  • Reply Amandine 19 juin 2014 at 9 h 44 min

    Je me retrouve bien dans ce que tu dis (surtout le point 7 et la confiance en moi – changement radical dans ma vie grâce au sport !). Oh et tiens, moi, quand je commence à avoir mal à la tête, c’est souvent séance de ntc et ça marche à tous les coups ! :-)
    Le legging sur la deuxième photo est trop joli, d’où vient-il ?

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 juin 2014 at 23 h 25 min

      Coucou Amandine, le legging est un pantalon pour le surf Roxy en réalité et je ne le trouve plus sur l’e-shop, il doit être sold out :'(

  • Reply Bobbie 19 juin 2014 at 9 h 51 min

    Nice ! Un bon petit compte-rendu qui motive :) De mon côté, je me suis tout récemment remise au sport bien plus sérieusement que je ne l’avais fait jusqu’ici. Je n’en suis pas à faire des exercices tous les jours (je n’aurais jamais le temps : comment fais-tu ?) mais je me tiens à une activité d’1h ou plus trois fois par semaine, en salle.
    Ces derniers temps, je ne faisais que 30 minutes et je laissais tomber : aucune motivation ! Et j’ai réalisé qu’en fait, c’était parce que je m’ennuyais. Je faisais toujours la même chose (course sur tapis, rameur) et l’activité ne me plaisait plus. Du coup, grâce à une amie rencontrée sur place, j’ai élargi mes connaissances des machines (je suis même passée à la muscu et aux abdos, moi qui fuyais ce genre d’exercices) et maintenant, les séances me paraissent beaucoup plus funky !
    Je pense qu’au-delà de se sentir bien APRÈS, il faut aussi s’amuser PENDANT. C’est clairement ce qui manque à beaucoup de filles, je pense !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 juin 2014 at 23 h 30 min

      Je travaille en freelance et du coup, j’organise mon emploi du temps un peu comme je veux. Ça aide ! Ceci dit, je me dis que l’on arrive toujours à trouver 30/45 minutes pour faire du sport dans la journée, question de priorités ^_^

      Je suis tout à fait d’accord, il faut s’amuser et trouver du plaisir pendant, d’où l’intérêt de fuir l’ennui et de trouver l’activité qui nous plaît, à nous !

  • Reply ophrysie 19 juin 2014 at 10 h 19 min

    Coucou ♥
    Je voulais juste te remercier pour ce bilan complet bourré d’astuces qui me motive encore davantage dans ma volonté de reprendre le sport. Courir et nager sont déjà dans mon programme, mais je cherchais de quoi faire chez moi en complément, m’étais tournée vers des sites intéressants mais ne connaissais pas du tout cet application. Je vais donc de ce pas la tester, car si tu as accroché, pourquoi pas moi ?
    Félicitations pour ce chemin parcouru et des bises !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 juin 2014 at 23 h 32 min

      Cool, tu reviendras me dire tes impressions ? :)

  • Reply Flo-Salsa 19 juin 2014 at 10 h 20 min

    Ton expérience et ta pratique du sport sont très motivantes, et cet article très structuré donne envie de se donner des objectifs encore plus ambitieux pour l’année prochaine. Merci pour ce bilan à un an.

  • Reply beauté brune 19 juin 2014 at 10 h 50 min

    Et bien ton article m’a bien donné envie de tester cette appli!
    Je l’ai téléchargé il y a quelques mois mais jamais encore essayé
    je fais du sport dans un club de gym. Je trouve que c’est plus sympa de faire du sport en groupe, c plus motivant pour moi.
    En juillet, je ne pourrais pas aller à la salle. Du coup, c’est l’occasion de tester cette appli tranquillement chez moi ;-)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 juin 2014 at 23 h 33 min

      Voilà, et puis tu verras, si tu n’as pas envie d’investir dans un peu de matériel pour seulement un mois, il y a quelques entraînements qui ne nécessitent pas du tout d’haltères ou de medecine ball, juste un tapis ;)

  • Reply Marianne 19 juin 2014 at 10 h 50 min

    J’attendais ton bilan avec impatience et je suis ravie de le lire :)

    Je suis de ton avis, le sport appelle le sport, une fois qu’on y prend goût, ça devient plus dur de se passer de 30 petites minutes de respiration et de défoulement dans la journée, même si c’est vrai qu’il ne faut jamais laisser tomber et relâcher un peu. Ce qui me motive le plus, c’est de me prouver que je peux le faire, que mon corps en est capable (ce ne sont pas d’énormes challenges, mais pour une non sportive c’est déjà bien), de reprendre confiance en mon corps tout en m’aérant l’esprit, en oubliant le stress, l’énervement, la tristesse …

    Dans mon cas, je me suis mis un coup de pied aux fesses au début de l’année, et j’ai commencé des séances de NTC 2/3 fois par semaine (niveau débutant ^^). Les aléas de la vie m’en ont un peu écarté pendant quelques semaines malheureusement …
    Depuis, j’ai décidé de reprendre, et d’aller courir un peu en alternance (moi la pas sportive) histoire de ne pas trop m’ennuyer, et de prendre l’air en même temps. J’ai donc acheté des baskets, comme ça je n’ai pas le choix, et j’ai commencé à courir cette semaine.

    J’aime beaucoup NTC, la liberté que ça apporte, le choix dans les entraînements et le fait de pouvoir comptabiliser ses « performances ».
    Les 2 seuls bémols me concernant pour l’instant: je n’ai pas d’équipement du tout, pas d’haltères, pas de medecine ball, donc ça réduit vraiment le choix dans les entraînements (mais j’attend de devenir un peu plus accro avant d’investir), et je n’ai pas tant de place que ça pour m’isoler (les burpees et les pas chassés sont donc un peu compliqués).

    Félicitations en tout cas d’avoir gardé cette motivation, qui a même augmenté !
    Et merci, c’est communicatif :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 juin 2014 at 23 h 39 min

      Oui complètement, j’aime beaucoup aussi le système de récompenses (même si dans la nouvelle version, ça n’apporte rien de nouveau, juste un badge) et avoir tous tes entraînements effectués répertoriés, c’est motivant !

      Je te conseille vraiment d’investir dans des haltères et une medecine, ça ne coûte pas trop trop cher, je crois que j’avais dû en avoir pour 50 € chez Décathlon :)

  • Reply Nad 19 juin 2014 at 14 h 55 min

    J’aimerai beaucoup tester cette application mais elle n’est pas disponible sur Blackberry, donc peut être un jour si je change de téléphone je la téléchargerai parce qu’elle à l’air vraiment bien
    Bises

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 juin 2014 at 23 h 39 min

      Ah oui, il faut avoir Android ou IOS malheureusement :/

  • Reply Anne&Dubndidu 19 juin 2014 at 19 h 25 min

    ça fait plaisir de lire ton article 1 an après
    Il faudrait moi aussi que je fasse un bilan car je crois que j’ai commencé à utiliser l’appli un peu en même temps que toi.
    Même si je faisais déjà du sport avant, NTC m’a forcé à faire « autres choses » et avoir une pratique sportive plus variée ET complète.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 juin 2014 at 23 h 42 min

      Ben c’est toi qui m’a fait découvrir cet appli, suite à un article et merci pour ça ! :)

  • Reply Laurelas 19 juin 2014 at 19 h 43 min

    Chouette bilan, mais qui dénote totalement avec le mien – j’avais commencé y’a un an, comme toi, mais je n’ai jamais réussi à être régulière et même à aimer ça.

    Après, tu le sais et on en parle souvent, le sport ce n’est pas ma tasse de thé. D’autant plus en ce moment où il y a comme une pression invisible, de la part de la société entre autres, pour DEVOIR faire du sport sous peine d’être considéré comme une grosse paresseuse.

    Je suis une grosse paresseuse, certes, mais le sport n’aura jamais été synonyme de plaisir pour moi. Malgré le tonus etc qui est promis à la clef.

    J’ai récemment eu des discussions qui m’ont fait halluciner avec quelqu’un qui s’entretient beaucoup à la salle de sport (et oui, ça se voit). Il disait (grosso modo) que quelqu’un qui ne fait pas de sport va voir sa condition physique dépérir comme l’intellect de quelqu’un qui cesserait de lire et de se cultiver.

    J’ai trouvé ça culotté et vraiment pas juste. Parce que j’estime qu’on n’a pas besoin d’aller 4x/semaine en salle de sport pour rester en forme. Je marche beaucoup, je prends le Vélib de temps en temps. Et par ailleurs, ma vie est on ne peut plus saine, surtout depuis que j’ai arrêté de fumer de façon régulière. Donc j’estime faire suffisamment d’exercice.

    Ce genre de discours culpabilisateur (« fais du sport sinon ohlala, tu vas mourir ») me donne juste envie de faire le contraire. Bref.

    J’essaie de faire quelques séances NTC quand même, mais c’est hyper irrégulier. Je crois que je préfère vraiment aller en salle de sport ou suivre un cours collectif – je n’ai pas assez de rigueur toute seule. (J’aimais beaucoup la gym suédoise, même s’il fallait quand même que je me motive pour y aller)

    Si j’avais de l’argent, j’irais essayer d’être assidue aux cours de pilates par exemple, ça m’intrigue…

    Peut être qu’un jour je trouverai le sport de ma vie, qui sait, mais pour l’instant je marche, je fais quelques séances NTC quand l’envie m’en prend, et je me porte très bien comme ça. Voilà.

    Mais bravo de ton assiduité que je ne pourrai jamais égaler. Je manque totalement de motivation, malgré toutes les bonnes raisons que tu donnes régulièrement pour faire du sport. Mais c’est pas si grave, au fond :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 juin 2014 at 23 h 44 min

      Je pense que ce ne sera pas la première fois que je te dirai ça mais oui, à mon avis, le pilates serait parfait pour toi. J’en faisais un peu en échauffement lorsque je pratiquais encore la danse classique et c’était plutôt efficace. Ça fait travailler les muscles profonds en douceur, disons que c’est une activité plus calme :)

  • Reply Isabelle de Guinzan 19 juin 2014 at 19 h 49 min

    Super complet ton article !! Et je regrette d’autant plus de ne pas avoir de smartphone et donc pas d’applis et donc pas de NTC… Du coup je m’en tiens à Fysiki qui a vraiment eu le mérite de me mettre sur les rails du sport ! Je m’y tiens et c’est déjà pas mal !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 juin 2014 at 23 h 46 min

      Fysiki ? Kézako ?

  • Reply Banoffee 19 juin 2014 at 19 h 54 min

    Waouh, bravo ! 127 entraînements, c’est un bien joli score. J’ai aussi arrêté la danse et je n’en ai pas fait 20 ans, pourtant cela a été difficile (mais je faisais beaucoup de musique, cela m’a aidé). Avec NTC, c’est justement le fait d’être chez moi et seule qui me rebute. Je me dis que je fais « déjà » du sport à raison de deux heures par semaine + de la marche rapide, bilan, je baisse les bras. Je suis quand même contente de lire que malgré les efforts, certains exercices restent difficiles :)

    Je reste impressionnée par ton programme du dernier mois ! « le sport appelle le sport » et oui, le rôle magique des endorphines ;) C’est bon signe que les effets sur ton physique n’aient pas été immédiats, cela veut dire que tu le sculptes « profondément ». Je crois que le plus difficile est de faire réaliser aux gens qu’en se sculptant, on ne perd pas forcément de poids (puisque le muscle pèse vraiment plus lourd que la graisse (pour un même volume)).
    Waouh, des haltères de 3kg ? Concernant les vêtements, hors soutien de la poitrine, je n’aime pas mettre beaucoup d’argent dedans. Comme je dis parfois, je n’ai pas besoin d’un tee shirt à 90€ pour me rouler dans la poussière ;)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 juin 2014 at 23 h 57 min

      Oui, je te rassure, les sauts, je galère à fond. Je déteste ça en fait (les sauts genoux hauts et les burpees sont ma bête noire) mais c’est très très efficace. Pour les haltères, je n’ai pas l’impression que 3kg ce soit beaucoup, si ? En tout cas, j’ai envisagé de passer à 4/5, d’en acheter que l’on puisse charger ou décharger à sa guise mais comme j’ai besoin de stabilité et que la plupart des haltères vendues sont rondes… Bref, je reste avec mes bonnes vieilles de chez Décathlon pour l’instant.

      Pour le programme, ça m’aurait paru insurmontable il y a un an. Aujourd’hui, je ne me pose pas de question, j’y vais et puis, c’est tout. Il m’arrive de sauter des sessions parce que je suis fatiguée et que je sens que je ne parviendrais à rien. Globalement, j’essaie quand même de ne pas m’écouter parce qu’après, je sais que je me sentirai mieux. Si je manque de motivation, je pense à tout ce que ça m’apportera de bénéfique ensuite et ça suffit ! ;)

      Je suis d’accord pour les fringues, même si depuis que j’ai un legging technique Nike, je commence tout doucement à changer d’avis parce qu’il est plus confortable et que l’on ne sent pas les coutures comme ce peut être le cas avec d’autres. Idem pour les hauts qui absorbent la transpiration, c’est pas mal. C’est juste du confort en plus alors j’attends les soldes pour me faire plaisir chez Nike & cie :)

      • Reply Banoffee 24 juin 2014 at 13 h 36 min

        C’est vrai que la « technicité » des produits est toujours alléchante. Après, la difficulté est de résister entre ce que vaut vraiment ledit produit et ce que tu paies pour avoir la marque écrite. Bon, citer 90€ n’était pas réfléchi car ce n’est pas excessif. (surtout que si on va vers les baskets, il faut un budget plus élevé pour avoir du bon matériel).
        Pour faire des séances construites autour des haltères, je peux t’assurer que tu sens très vite leur poids :D 3kg, je ne pourrais pas ! (ouaiiis, je suis un peu une chochotte)

  • Reply Telys 19 juin 2014 at 21 h 24 min

    Je n’ai pas réussi à accrocher à NTC sur smartphone, l’écran est trop petit pour que j’arrive à voir ce que fait la nana pendant que j’essaye de le faire aussi. Ou alors je m’arrête entre chaque mouvement, mais ça me coupe totalement le rythme. Et je n’arrive pas à bien mémoriser et reproduire correctement le mouvement sinon.

    Par contre, j’ai investi (17€, c’est pas une ruine) dans Nike + Kinect Training sur Xbox. C’est globalement le même principe sauf que sur un écran de télé, c’est tout de suite plus simple de voir ce que fait le coach. Parce que oui, il y a un coach ! Il nous motive et nous guide. Et le Kinect nous « voit », ce qui lui permet de nous indiquer comment corriger notre position (très important je trouve, quand on débute) et compte nos mouvements. Je ne peux plus m’allonger au sol en attendant que l’exercice des pompes soit passé :(
    Donc si certaines de tes lectrices ont besoin d’un peu plus d’accompagnement dans leur pratique de NTC, cette option est assez sympa (mais il faut avoir une Xbox avec Kinect…)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 21 juin 2014 at 0 h 01 min

      Ah oui ? J’avais commencé sur iPhone et ça ne m’avait pas gênée du tout. Et puis à force, on connaît les exercices par cœur et on ne regarde plus tellement les explications en vidéo ;)

      Mais l’option console a l’air très bien ! Malheureusement, pas du tout de place dans mon salon et un gros lustre dans lequel on peut se cogner facilement. J’ai une wii et je faisais un peu de fitness avec fut un temps, je ne trouvais pas ça pratique. Comme quoi, tout n’est pas adapté aux envies de tout le monde ; et fort heureusement, la variété des activités aujourd’hui fait que l’on trouvera forcément quelque chose qui nous conviendra !

  • Reply Cocon de douceur 19 juin 2014 at 21 h 47 min

    Tu m’as décidée à m’y mettre. Pour les mêmes raisons que toi. Je pense que de toute façon, nous ne serons jamais aussi « parfaite » que nous voudrions. Après, la confiance en soi, le raffermissement, et la bonne santé… Cela me va. Je vais bientôt m’y mettre. Je pense que cela ne peux faire que du bien. Et pourtant, je suis encore moins sportive que tu ne l’étais avant je pense!
    Bise, et bonne continuation! Merci de partager cela avec nous :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 21 juin 2014 at 0 h 02 min

      Super, j’ai hâte d’avoir tes premiers retours alors :)

  • Reply Claiiiire 20 juin 2014 at 2 h 46 min

    Merci pour cet article. J’avais commencé NTC il y a un an mais j’ai arrêté (honte à moi..)
    Depuis ke début du mois de juin j’ai rejoins mon ami à Singapour et il y a une salle de sport. Je me remets doucement au sport avec 30 min de course et 200 abdos quotidiens (bien sur il y a des jours où je n’arrive pas à courir 30 min ou alors tout simplement je me repose).
    Je vais reprendre l’application NTC d’ici quelques semaines je pense.
    Ton article est vraiment motivant!!! Merci

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 21 juin 2014 at 0 h 02 min

      NTC ou pas, le principal, je pense est de se bouger un peu :)

  • Reply Sophie 20 juin 2014 at 17 h 17 min

    Super article ! Très motivant, on se sent moins seules à se bousculer un peu pour s’y mettre et s’y tenir ! Merci pour ton bilan, voir que les résultais sont au rendez-vous est entrainant. Je fais du stretching depuis longtemps, là j’ai commencé à courir depuis peu et je me réjouis de voir la progression d’ici qq semaines.
    Merci de partager ton enthousiasme ! Et puis merci pour tes articles très variés, c’est un vrai plaisir de te lire !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 21 juin 2014 at 0 h 03 min

      Merci beaucoup Sophie pour ton gentil commentaire :)

  • Reply mirza 20 juin 2014 at 21 h 35 min

    Merci pour ce bilan! J’ai telecharge l’application il y a environ 1 an (argh, je pourrais donc en être au mm niveau que toi aujourd’hui…), mais j’ai été un peu refroidie par le fait qu’il faille du matos que je n’avais pas sous la main. Maintenant que j’ai lu ton article, je crois que je vais investir dans une medicine ball et des haltères & me lancer!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 21 juin 2014 at 0 h 05 min

      Dans la nouvelle version, tu as plusieurs entraînements qui ne nécessitent rien d’autre qu’un tapis mais je te conseille vraiment d’investir. Enfin, investir est un bien grand mot, j’ai dû payer 50 € pour mes haltères et ma medecine ball, raisonnable je trouve :)

  • Reply juliette 21 juin 2014 at 20 h 50 min

    Ah la la, cet article est génial, mais qu’est-ce que j’ai la flemme de m’y mettre :/ Pourtant, tes arguments me parlent, et je rêve d’un ventre plat, je pense que je n’ai pas encore trouvé « mon » sport, celui qui me motivera (j’avais bien envie de me mettre au tennis mais l’inscription à Vincennes coûte quelque chose comme 1500 euros, youpi). Félicitations en tous cas, tu m’impressionnes !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 23 juin 2014 at 22 h 15 min

      1500 € ? La vache ! Autant te payer un abonnement annuel à une salle de sport où ils ont un terrain de tennis et proposent quelques cours, nan ?

  • Reply It’s haul time ! Nars, Asos, Petit Bateau, Décathlon… | Le Blog de Néroli 13 août 2014 at 8 h 00 min

    […] Blog d’Elisabeth / sa chaîne YouTube Blog de Laëtitia : Eleusis & Megara / l’article où elle parle de la méthode NTC […]

  • Reply dayanna 2 février 2015 at 23 h 34 min

    coucou ! petit mot pour te dire à quel point j’adore cette application et que ton article est topissime ! j’ai découvert NTC il y a un an et je l’utilisais a peu près 1h30 par semaine en complément de mes 7h hebdomadaire de sport en salle. en septembre j’ai totalement arrêter le sport jusqu’à la semaine dernière. maintenant je fais 45 min minimum de NTC par jour pendant 5 jours et 2 fois par semaine je complète avec de la natation et du footing + corde.
    J’étais dans une période assez déprimante et le sport m’as permis de reprendre confiance en moi et de retrouver le moral. J’adore le sport , ça m’apaisse. Donc les 5 mois sans sport je les ai senti (+4kg sur la balance). lol
    voilà pour ma petite experience. :)

  • Reply Sonia 12 janvier 2016 at 10 h 45 min

    A quand un nouveau Bilan NTC ou sport? :)

  • Reply edna 11 août 2017 at 2 h 52 min

    je suis contente de trouver quelqu’un que fait du sport avec la NTC ( je me sent moin seul)ca fait un peut plus de an que je fait du sport avec cette apli et c’est vrai que çà marche surtout si on est régulier ce que c’est mon plus grand défaut . jai bien aime ton article ça ma vraiment motiver

  • Laisser un petit mot