Voyages et escapades

Nouvel An à New York

23 décembre 2016
Nouvel An New York

L’année dernière, nous nous sommes envolés en famille pour fêter le Nouvel An à New York : c’était la première fois que je le passais à l’étranger et pour tout vous dire, ça m’a plutôt réconciliée avec cette fête que je n’ai jamais vraiment beaucoup aimée – rapport à cette obligation de s’amuser à tout prix, de célébrer ce passage entouré parfois de gens que l’on aime même pas, bof.

L’ambiance dans les rues de la Big Apple quelques jours avant et ce soir-là était propice à oublier les tracas de l’année 2015 ; il faut dire que les américains et Noël, c’est une vraie histoire d’amour.

Une histoire pas mal commerciale, mais tout de même. Se retrouver dans les rues de SoHo aux maisons si joliment décorées ne peut pas laisser indifférent ! C’était la deuxième fois que nous allions à New York : nous avions visité la ville en mai 2013 – j’ai écrit des petits articles ici, ici, ici et  – sous le soleil et les arbres en fleurs. Je rêvais cette fois de découvrir Central Park sous la neige mais, comme chez nous à l’époque, l’hiver avait bien du mal à s’installer et les températures étaient anormalement douces.

L’avantage c’est que nous n’avons pas expérimenté les fameux courants d’air qui te glacent sur place ! Avant de continuer mon récit, de partager avec vous quelques bonnes adresses et bons plans pour passer le Nouvel An à New York, vous pouvez regarder la petite vidéo qui résume en un tout petit peu plus de 2 minutes – vraiment pas plus – ce séjour.

J’ai traîné à la monter parce que je savais que je ne serai pas satisfaite du résultat : c’est le cas, mais je crois qu’il faut que j’accepte que ce ne soit pas abouti pour le moment et que je mette un peu mon perfectionnisme de côté le temps d’apprendre…

C’est avec American Airlines que nous avons atterri à New York – compagnie que je déconseille tellement on a mal voyagé : des avions aussi modernes que dans les années 80 avec la garniture des sièges qui se décolle, des repas infectes, un personnel des plus désagréables, et des écrans communs qui diffusent des films de crotte – et séjourné dans un hôtel Double Tree Hilton à deux pas du Madison Square Garden ; on y a bien dormi mais c’est l’usine et le petit-déjeuner était parfaitement dégueulasse.

En bonnes filles indignes que nous sommes, à notre arrivée nous avons abandonné nos parents pour aller nous promener dans les quartiers que nous avions adorés la première fois : SoHo, Greenwich Village et East Village.

Ces endroits ont plus de charme que les autres, on y croise moins d’énormes buildings dont on voit à peine le sommet en levant le nez vers le ciel. A la place, des petits immeubles de briques rouges et leurs escaliers de secours, de jolis coffee shops, d’adorables boutiques de créateurs, etc.

C’est aussi là-bas que les rues et les maisons sont les mieux décorées pour les fêtes ! Toutes ces belles couronnes de sapin surmontées d’un nœud rouge la plupart du temps : simples et efficaces. Nous avons flâné longuement en reconnaissant certains endroits que nous avions vus la première fois : oh, Ju’ regarde… Tu te souviens de cette devanture de restaurant ? Ah mais ouiiii, c’est drôle que l’on soit tombées dessus par hasard ou presque.

Nouvel An New York Nouvel An New York Nouvel An New York Nouvel An New York Nouvel An New York Nouvel An New York

Comme nous l’avions manqué en 2013, nous nous sommes rendus au numéro 64 de Perry Street… Là où se trouve l’appartement de Carrie – si vous ne voyez pas qui est Carrie, personne ne peut plus rien pour vous. C’est assez facile à reconnaître : il y a une petite chaîne avec une pancarte « No trespassing » et pas mal de filles qui prennent des selfies ; autant vous dire que l’on a pris une photo rapidos et que l’on a filé avant d’être accostées par un couple de new-yorkais pipelette.

C’était chouette de discuter avec eux, même s’ils m’ont donné l’impression d’être une groupie décérébrée : I guess it’s like a pilgrimage for both of you. Well… euuh, not exactly…

Et j’ai commencé à essayer de raconter que je regardais Sex & The City adolescente mais que je ne rêvais pas d’un dressing remplit de 150 paires de chaussures qui ne verront la lumière du jour qu’une seule fois dans leur misérable vie et que… attends, Laëtitia, tu te soucies vraiment de l’opinion de deux inconnus que tu ne reverras jamais ?

Nouvel An New York

Le soir, on a retrouvé nos parents pour manger un burger au Shake Shack situé dans le parc de Madison Square, à côté du Flatiron Building. On entend que du bien de cette enseigne et nous l’a testions pour la première fois… Quelle déception ! Le burger végétarien était bon sans être fou et seules les frites valaient le coup – pardon, ça fait un peu rabat-joie mais j’en attendais tellement qu’en croquant dans mon bun, une petite pancarte « remboursez » s’est dressée sur mes papilles.

Une fois le dîner avalé, nous avons marché jusqu’au Rockefeller Center pour voir son célèbre sapin et sa patinoire non moins célèbre. Malgré le monde, ça fait un petit quelque chose de contempler ce sapin en vrai et comme quand je suis arrivée à New York la première fois, je me suis dit : je suis dans une putain de série TV !

Avec ma sœur, nous voulions chausser des patins mais c’était sans compter sur la loooooongue file d’attente qui nous a découragé. Alors, on a déambulé dans les rues, on est entrées dans quelques magasins avant de ressortir illico oppressées par la foule et de se réfugier dans la jolie cathédrale Saint-Patrick. Il n’était pas si tard mais le décalage horaire a eu raison de nous : retour à l’hôtel et dodo.

Nouvel An New Yorkelm_1994Nouvel An New YorkNouvel An New YorkNouvel An New York

Ce qui était chouette lors de ce deuxième séjour, c’est que comme nous avions déjà fait quelques incontournables new-yorkais à savoir monter tout en haut du Rockefeller Center pour apprécier la vue sur l’Empire State Building et Central Park ; traverser le pont de Brooklyn, faire une croisière sur l’Hudson en passant tout près de la Statue de la Liberté, se promener sur la High Line, flâner dans le Chelsea Market, faire le tour de Central Park à vélo, découvrir le MoMA, frôler la crise d’épilepsie à Times Square et manger un red velvet chez Magnolia Bakery ; nous avons pu nous concentrer sur d’autres choses.

Prendre davantage le temps et l’étirer alors que nous ne restions que quelques jours sur place. Oublier qu’il y a encore mille choses à voir et se concentrer sur ce qui nous fait vraiment plaisir.

Avec ma petite sœur, nous sommes retournées dans l’Est de Manhattan pour photographier, entre autres, la devanture du Freemans Restaurant, rendue célèbre par Instagram ! Ce qui est assez cocasse, c’est que l’allée au bout de laquelle se situe le restaurant est un peu triste pour ne pas dire glauque : nous avons croisé beaucoup de clochards alcoolisés dans la rue perpendiculaire, l’allée est sombre et taguée, loin d’être aussi mignonne que les images que j’avais vues. Instagram life vs real life…

Nouvel An New YorkNouvel An New YorkNouvel An New York

Le midi, nous avons été déjeuner chez Maman qui propose une cuisine d’inspiration française et nord-américaine. C’était un petit coup de cœur : non seulement les plats étaient savoureux mais la décoration du lieu avec ses tables en bois et ses chaises dépareillées était particulièrement belle. Ils ont plusieurs adresses à New York : SoHo, Tribeca, Nolita, etc. J’avais aussi trouvé le lieu sur Instagram car, pour ne rien vous cacher, j’ai pas mal préparé ce séjour en glanant des adresses photogéniques sur le réseau social – oui, je sais, je suis grave…

Ça a été de bonnes découvertes à chaque fois donc, je n’hésiterai pas à le refaire mais je me rends compte que ça court-circuite un peu le plaisir de la découverte : se laisser surprendre, ne pas avoir déjà tout planifié, etc.

Je suis un peu une freak de l’organisation, j’adore tout penser à l’avance, me projeter, imaginer quelles photos je pourrais faire dans tel ou tel endroit ; et clairement, c’est une déformation qui est survenue en partie à cause de mon blog – bon, j’ai déjà à la base une personnalité qui aime être organisée. J’ai du mal à laisser place à l’improvisation, j’ai besoin de tout contrôler mais j’apprends de plus en plus à lâcher du lest.

Nouvel An New YorkNouvel An New York

L’après-midi, nous sommes restées dans le quartier pour faire un peu de shopping : tout le coin entre les stations de métro Spring St et Prince St est parfait si vous recherchez des petites boutiques mignonnes. N’hésitez pas à vous balader en haut de Mulberry St où vous tomberez notamment sur Mc Nally Jackson Store et sa Picture Room adjacente dans lesquels on achète de la papeterie, des accessoires pour le bureau ainsi que de belles affiches. Orchard St est aussi très cool pour faire son shopping chez des créateurs indépendants et rendez-vous chez MooShoes au numéro 78 pour vous offrir une jolie paire de chaussures vegan.

Nouvel An New York

Nous avons terminé la journée par un crochet dans le magnifique hall de Grand Central Terminal décoré sobrement pour Noël ; ça fourmillait de partout mais l’on peut observer le ballet des voyageurs en restant tranquillement en hauteur. Nos pieds étaient en compote d’avoir marché plusieurs heures de block en block…

Les distances à Manhattan sont immenses ! A côté, Paris fait figure de village où l’on peut tout faire en marchant – ce qui n’est pas totalement absurde.

Peu inspirées pour aller dîner, on a pioché l’adresse d’un restaurant indien 100 % végétarien à deux pas de la gare dans le Cartoville : Pongal et, sans déconner, c’était le meilleur repas indien de ma vie. Si un jour vous allez à New York, vous êtes obligés de manger là-bas et de goûter leurs dosai, vous êtes prévenus !

Nouvel An New York Nouvel An New YorkNouvel An New York Nouvel An New York

Le matin du 31, nous nous avons été visiter le MET, le Metropolitain Museum of Art que j’ai préféré de très loin au MoMA – il faut dire que je ne suis pas très branchée art contemporain. Une journée ne suffirait pas à en faire le tour, alors on s’est concentrées sur toute la partie de l’Egypte ancienne, de la Grèce et de la Rome antiques. Les collections sont particulièrement riches et la muséographie bien pensée, c’est un musée où l’on a envie de rester longtemps, très longtemps, rien que pour cette verrière qui donne sur Central Park…

D’ailleurs, en sortant, nous avons été nous balader dans le parc. On s’est acheté un bretzel que l’on a mangé sur un banc en regardant les passants et les petits écureuils gourmands avant de poursuivre notre promenade.

Et puis, on a assisté à une demande en mariage sur un pont et nos cœurs de guimauve ont fondu quand elle a dit oui en se jetant dans les bras de son amoureux pendant que tout le monde applaudissait – ah, les américains ! Après notre échec au Rockefeller Center, on a voulu aller patiner sur la patinoire de Central Park et comme quelques jours auparavant, la file d’attente nous a découragé.

Je crois en fait que je n’aurais pas vraiment apprécié de patiner parmi des centaines de personnes mais c’était presque symbolique dans mon esprit de faire des triples loots piqués sur une patinoire new-yorkaise – attendez ? Tout le monde sait faire ça ! La prochaine fois.

Nouvel An New YorkNouvel An New York Nouvel An New YorkNouvel An New York Nouvel An New York Nouvel An New YorkNouvel An New YorkNouvel An New YorkNouvel An New YorkNouvel An New York

A la nuit tombée, le sommet de l’Empire State Building était déjà à la fête. Dans les rues, les gens chantaient et jouaient de la musique, les visages étaient souriants et les têtes surmontées de serre-têtes et autres chapeaux de circonstance qui sont distribués gratuitement dans les restaurants ou que l’on peut acheter dans la rue – j’y tenais moi à mon couvre-chef de la Saint-Sylvestre !

Il y a plein de choses à faire pour fêter le Nouvel An à New York : le Drop Ball à Times Square pour les courageux (et les non-agoraphobes), courir le Midnight Run à Central Park, observer le feu d’artifices tiré près de Liberty Island depuis Battery Park, etc.

Nous avions réservé chez Acqua, un restaurant italien, via Open Table – il faut compter 70 € par personne pour le menu très très très [trop] copieux. Il était un peu perdu dans le Financial District, la partie qui avait été particulièrement touchée par l’ouragan Sandy en 2012 et qui se reconstruit peu à peu, mais sa situation nous permettait d’aller à pied jusqu’à Battery Park pour le feu d’artifices.

C’était une chouette soirée, simple, où l’on s’est retrouvés en famille en profitant de l’enthousiasme des new-yorkais pour débuter l’année 2016 !

Nouvel An New YorkNouvel An New YorkNouvel An New YorkNouvel An New York

Le lendemain, avant de reprendre l’avion, s’est toujours accompagnée de ma sœur que nous avons traversé l’East River pour revoir Brooklyn et Williamsburg que nous avions tant aimés en 2013 – how cliché is that ? Nous avons pris notre petit-déjeuner chez Stone Fruit (et ça ne vous étonnera pas si je vous dis que c’est aussi une adresse que j’ai dégotée sur Instagram) : des toasts briochés tartinés de purée de noisette et parsemés de rondelles de banane avec un joli café – c’était hyper bon, allez-y.

Il ne nous restait que quelques heures sur place, alors on s’est tranquillement promenées dans les rues recouvertes de street art et on s’est arrêtées dans quelques boutiques de papeterie – dont je n’ai pas retenu les noms malheureusement – avant de revenir à Manhattan pour déjeuner chez The Fat Radish. C’était déjà l’heure de repartir…

Nouvel An New YorkNouvel An New YorkNouvel An New York Nouvel An New York Nouvel An New York Nouvel An New York

Aussi étonnant que cela puisse paraître pour quelqu’un qui aime par-dessus tout le calme, les étendues sauvages, les paysages à perte de vue et la solitude, New York est une ville que j’aime beaucoup. Sans doute à cause de son aura, de toutes ces images que l’on voit d’elle depuis que l’on est petit, et passer le Nouvel An là-bas était une chouette façon de commencer 2016, lorsque je ne me doutais pas que ça allait être une année qui marquerait un vrai tournant dans ma vie – mais ça, je vous le raconterai prochainement dans mon traditionnel bilan des 366 jours écoulés ;)

J’espère que cet article vous a plu. Une fois encore, j’ai été bavarde mais vous aimez ça, non ? Cet article est également l’occasion de vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année ainsi qu’un joyeux Noël. Profitez-bien de cette douce période en famille et entre amis. A bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 Comments

  • Reply samsha 23 décembre 2016 at 18 h 25 min

    Tes photos sont superbes!! Elles illustrent parfaitement la féerie de cette période de l’année. ça me donne super envie d’aller à NY pour découvrir cette atmosphère si particulière!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 30 décembre 2016 at 9 h 41 min

      Merci beaucoup Samsha :)

  • Reply Laurelas 23 décembre 2016 at 20 h 29 min

    Les jolies photos <3
    Un jour j'irai à New York moi aussi, j'ai tellement, tellement envie!

    Joyeux Noël ma douce <3

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 30 décembre 2016 at 9 h 41 min

      Merci ma chouquette <3

  • Reply juliette 24 décembre 2016 at 11 h 45 min

    Ah la la, tu m’as donné envie d’y retourner… ! Mon doux rêve d’y passer 1 mois n’est jamais très loin dans mon cerveau, même si mon compte en banque n’est pas d’accord avec le prix des loyers… Passe un chouette Noël !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 30 décembre 2016 at 9 h 51 min

      Vazy, on y va et on fait de la coloc :D

  • Reply Camille 24 décembre 2016 at 15 h 19 min

    Je garde un souvenir assez magique de mon Noël+Nouvel An à New York, il y a 10 ans (mon dieu, que le temps passe vite), mais en revanche on avait pas coupé au froid glacial – je crois que j’avais eu plus froid cet hiver là que par les -35 de Montréal.
    Et pour patiner, la prochaine fois, viens donc à Montréal. On a des patinoires improvisées sur tous les lacs, et c’est drôlement chouette.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 30 décembre 2016 at 9 h 52 min

      NE ME TENTE PAS :P (ce serait tellement bien !)

  • Reply Alixe 27 décembre 2016 at 10 h 07 min

    Merci pour ce très bel article et toutes ces jolies photos !
    J’ajoute de suite NYC à ma liste des villes où passer les fêtes ces prochaines années !
    Je te souhaite de belles fêtes de fin d’année :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 30 décembre 2016 at 9 h 53 min

      Merci Alixe, à toi aussi :)

  • Reply Lola 29 décembre 2016 at 16 h 47 min

    Ton article donne envie de prendre illico un billet pour New York… Et au passage, tes photos sont magnifiques! Joyeuses fêtes de fin d’année :-)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 30 décembre 2016 at 9 h 53 min

      Merci Lola ! Belles fêtes à toi aussi :)

  • Reply Chacal des Bois 30 décembre 2016 at 14 h 06 min

    Je découvre a peine le Blog, les photos sont magnifique! :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 2 janvier 2017 at 12 h 23 min

      Bienvenue alors et merci :)

  • Reply Julie/lanuitremue 6 janvier 2017 at 15 h 41 min

    Ah, je comprends très bien le côté perfectionniste. J’ai eu envie de faire de petites vidéos de mes voyages et au début ça me paralysait un peu. Finalement, j’ai posté la première, c’est plein d’imperfections mais faut bien commencer quelques parts. Mon plus gros problème c’est de faire des images stables… (si tu as des conseils) Et puis, je n’ai pas un très APN donc bon, c’est assez rustique. Tu montes sur quel logitiel ?
    En tout cas, moi je la trouve très bien. Les images sont belles, les angles variés. Je suis un peu moins fan de la coupure musique sur l’Empire State Building, mais c’est très subjectif.

    Sinon tes photos sont magnifiques ! Avec quelques blogueuses, vous me donnez vraiment envie d’investir et de m’y mettre.

    J’ai failli passer le Nouvel an à NYC cette année, mais finalement ca a été Noël à Toronto (ce qui fut bien cool)

    Bonne année à toi

    Julie, @lanuitremue_

  • Reply Links I Love #127Whatever Works 16 janvier 2017 at 10 h 01 min

    […] À défaut d’avoir déjà été à New York, je voyage par procuration avec Laëtitia! (eleusis-megara.fr) […]

  • Reply Sarah 18 janvier 2017 at 15 h 24 min

    Hello!
    J’ai rencontré Yasmine cette semaine, du blog Whateverworks, et c’est elle qui m’a conseillé de venir faire un tour sur ton blog, ce que j’ai évidemment fait le plus vite possible :) Et bien je dois dire que je n’en suis pas déçue, tes photos sont magnifiques et tes articles très agréables à lire :) A très bientôt!

  • Laisser un petit mot