Voyages et escapades

La Norvège du Nord

30 juin 2017

Suite et fin de notre voyage en Norvège du Nord. Après vous avoir fait découvrir Bodø et Tromsø sous le soleil de minuit, je vous embarque dans quelques minutes avec moi sur le Nordnorge Hurtigruten en direction de Kirkenes, à la frontière russe. Mais avant de quitter Tromsø, nous avons rendez-vous avec les Samis ; ça ne vous dit peut-être rien mais il s’agit du peuple le plus ancien de Norvège dont l’histoire mérite d’être racontée.

Aujourd’hui, on compte 60 000 Samis répartis principalement en Norvège pour presque les 3/4 d’entre eux ; puis en Suède, en Finlande et en Russie. Les Samis possèdent leur propre langue,  leur propre religion – bien qu’aujourd’hui, la plupart pratique le christianisme – ainsi qu’un groupe parlementaire.

Historiquement, ils vivaient de l’élevage de rennes ; aujourd’hui seuls 10 % des Samis sont éleveurs. Les jeunes Samis se dirigent plutôt vers la pêche, l’agriculture, le commerce, l’artisanat, etc. De la fin du XIXème siècle à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Same est interdit dans les écoles. Leur culture n’est pas reconnue ; ce qui heureusement a changé aujourd’hui ! Il faudra tout de même attendre 1990 pour qu’ils aient le même statut juridique que les norvégiens.

Rencontre avec les Samis

Avant d’aller à la rencontre de deux Samis, nous avons fait un crochet par le Tromsø University Museum pour comprendre un peu mieux qui est le peuple le plus ancien de Norvège. Nous nous sommes ensuite mis en route pour le Sami Reindeer Camp : l’occasion d’échanger avec les Samis, de découvrir leurs coutumes, leurs habits de cérémonies, leurs chants traditionnels et d’aller nourrir ces gros gourmands de rennes.

Le cadre était idyllique et l’on nous a proposé de s’essayer au lancer de lasso. Laura se débrouillait plutôt très bien, quant à moi et mon adresse légendaire, je ferai une bien piètre éleveuse de rennes. Bon, ça tombe bien, ce n’est pas exactement mon projet de vie ! On a avalé une soupe de légumes au coin du feu, puis on est montées dans le mini-bus qui nous ramenaient dans le centre-ville de Tromsø.

Norvège du NordNorvège du Nord Norvège du NordNorvège du Nord Norvège du Nord

Le jardin botanique arctique

Il nous restait quelques heures avant de remonter à bord de l’Hurtigruten. Nous avions toutes les deux envie de visiter le jardin botanique arctique de Tromsø, le jardin botanique le plus septentrional d’Europe. Il faut compter 40 minutes de marche depuis le centre pour s’y rendre ou prendre le bus numéro 20. Le jardin est plutôt petit mais l’entrée est gratuite. On peut y voir des espèces végétales qui ne poussent qu’au-dessus du Cercle Polaire arctique : des plantes alpines, arctiques et antarctiques.

Après en avoir fait le tour, on a filé dans le café que nous avions repéré à notre arrivée. C’était presque l’heure du goûter après tout ! Nous avons commandé chacune une gaufre accompagnée d’une confiture de myrtilles et de cloudberries. Dé-li-cieux.

Cloudberries ? Vous n’avez sans doute jamais entendu parler de ces baies qui ressemblent à des framboises et qui ne poussent qu’à certaines latitudes. Elles ont un petit goût sucré/acidulé très équilibré ; j’ai couru m’acheter un pot de confitures sur le chemin du retour tant j’ai aimé. Je ne pouvais pas repartir sans ; rien que pour leur nom est adorable – on les a baptisées cloudberries justement parce qu’elles ressemblent à des petits nuages.

jardin botanique arctique jardin botanique arctique jardin botanique arctique

Le soleil de minuit en Norvège du Nord : comment réussir à dormir ?

Vers 18 heures, nous sommes remontées à bord de l’Hurtigruten où nous allions passer nos deux derniers jours en Norvège du Nord. Les paysages sont assez différents, moins spectaculaires que ce que l’on avait pu voir sur la route entre Bodø et Tromsø mais il s’en dégage une atmosphère particulière. Nous avons pu à nouveau profiter du délicieux menu végane proposé sur le bateau et prendre le temps de se reposer. Car comme je vous le disais dans le premier article, le soleil de minuit chamboule un peu l’organisme !

On a beau être fatigué par des journées bien chargées ; quand le ciel est encore parfaitement clair à 23 heures, le corps ne comprend pas qu’il est temps d’aller dormir. C’est physiologique, l’absence d’alternance jour/nuit décale notre horloge biologique car il inhibe la production de mélatonine, l’hormone du sommeil.

On a fini par s’habituer au bout de quelques jours mais malgré tout, les nuits ne nous semblaient pas très reposantes. Pour réussir à se reposer, le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de rester au minimum une heure dans la pénombre de votre chambre d’hôtel ou de votre cabine de bateau pour envoyer le signal à votre corps que le marchand de sable ferait bien de se ramener fissa ! Et puis, on évite autant que possible la lumière de son smartphone, on préfère lire ou compléter son carnet de voyage ; et on prend une douche bien chaude pour se relaxer avant de se faufiler dans son pyjama.

Norvège du Nord

Le safari oiseaux

La veille de notre débarquement à Kirkenes, nous avons fait une excursion Hurtigruten pour aller observer les oiseaux : vous dire que je trépignais d’impatience à l’idée de voir enfin en vrai les macareux que j’avais ratés en Islande serait un euphémisme. C’est depuis le village de Gjesvær que le petit bateau de pêche qui nous emmenait près des îles de Stappan est parti. Ces îles comptent de très nombreuses colonies d’oiseaux et près d’1 million de macareux vivent dans le coin, les chances d’en voir sont donc plutôt bonnes !

Et en effet, les macareux étaient là parmi des petits pingouins avec leur adorable tête mélancolique. Impossible de les photographier avec les objectifs que j’avais alors je me suis contentée de les regarder et de savourer ma chance.

On a également croisé quatre impressionnants aigles royal, des cormorans, des guillemots, des labbes arctiques et même quelques phoques qui paressaient sur leur rocher. C’était un joli spectacle auquel je suis très heureuse d’avoir assisté, moi qui aime tant observer les animaux en liberté.

safari oiseaux norvège du nordNorvège du NordNorvège du Nord Norvège du Nord safari oiseaux hurtigruten Norvège du Nord

J’espère que ces trois articles consacrés à notre voyage en Norvège du Nord vous ont plu. N’hésitez surtout pas si vous avez des questions et souhaitez en savoir plus sur la destination, la croisière, etc. Ce sera un plaisir de vous répondre !

Un immense merci à Visit Norway et Hurtigruten de nous avoir permis de découvrir ce magnifique pays dans des conditions idéales. Merci également à Laura pour sa gentillesse, son écoute et sa disponibilité ! Et bien-sûr, Laura, ma binôme sans qui cette semaine n’aurait pas eu la même saveur. Je vous retrouve la semaine prochaine et je vous souhaite un excellent week-end :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Comments

  • Reply Lilouuuu 30 juin 2017 at 20 h 13 min

    Je rêve tellement d’aller en Norvège ! Je ne connaissais pas du tout ce peuple, c’est tellement bien de voir que il reste des petits peuples comme ça avec leur propre longue et leur propre culture !
    Bisou ma belle
    http://lilouuuu.com

  • Reply Laura 3 juillet 2017 at 11 h 53 min

    J’ai envie de retourner voir les petits pingouins <3
    Alors, la confiture de cloudberries est-elle à la hauteur de celle que nous avons mangé sur place ?

  • Reply Louisa 3 juillet 2017 at 12 h 45 min

    J’ai adoré les articles sur ton voyage, merci d’avoir partagé ça de manière très détaillée avec nous ! Hâte de lire tes prochains articles voyage

  • Reply Alice 3 juillet 2017 at 16 h 24 min

    Tu aurais pu en écrire un quatrième, je l’aurai lu avec un aussi grand sourire que maintenant ! Quelles belles expériences, merci de les avoir partagées ♡

  • Reply Camille 4 juillet 2017 at 16 h 31 min

    Confession : je ne savais pas du tout à quoi ressemblait un macareux. (Bon du coup j’ai cherché, et oh la la, mais c’est bien trop cool comme oiseau !)
    Merci pour ce petit voyage par écran interposés, c’est drôlement chouette.

  • Reply Mathilda Hirtz 5 juillet 2017 at 18 h 54 min

    Coucou, c’est vraiment un pays incroyable… Je trouve que les pays du Nord ont vraiment un charme singulier. De par leur faune, leurs habitants, leur culture. Je ne sais pas si je me ferais au soleil de minuit, mais je pense que tout est question d’habitude!
    Bises

    Mathilda du blog http://lesmatinscotons.fr

  • Reply Ornella 6 juillet 2017 at 9 h 25 min

    Ces petites fleurs violettes sont un enchantement !

  • Laisser un petit mot