Zombies freak me out !

Je vais vous apprendre une chose sur moi que je ne peux jamais cacher bien longtemps dès que l’on me connait en vrai : je suis une vraie poule mouillée, je fuis les films d’horreur et je grimace devant la moindre scène sanguinolente. Voilà, j’ai une petite âme sensible. Pour vous résumer l’étendu de mon « problème », je tique dès qu’un film est considéré interdit aux moins de douze ans – alors que c’est complètement débile, ça ne veut absolument pas dire que le film en question sera une boucherie sans nom – et il faut parlementer très très longtemps avec moi si l’on veut le regarder quand même. Vous aurez beau me dire que c’est faux, c’est JUSTE un film, je déclinerai gentiment et vous proposerai de regarder La Belle et la Bête à la place (bah quoi c’est  bien et il y a de l’action hein !).

Je me suis déjà forcée mais allez savoir pourquoi, je ne peux pas et s’il y a bien un genre de film en particulier qui me fait complètement flipper, c’est bien celui de zombies ! Comme créatures dégueulasses à l’extrême, je crois que l’on ne fait pas mieux mais paradoxalement, le « concept » me plaît bien (enfin, me plaît bien, je me comprends). Il y a trois ans, à Noël, mon copain m’a offert le livre de Max Brooks, Guide de survie en territoire zombie. A l’issue de ma lecture, j’ai eu une certitude : si un jour il y a une contamination, il n’y aura pas de lutte pour ma survie et ce sera le suicide directement, sans négociation (de toute façon, tout le monde meurt à la fin). Je parle dans la lignée du livre qui décrit toutes les situations face auxquelles nous serons confrontés. De précieux conseils sur les armes, le ravitaillement, la tenue, etc. Oui, parce que quand tu luttes contre des zombies, tu attaches tes cheveux et tu mets des trucs moulants pour éviter qu’une main en lambeau t’attrape en passant.

La partie la plus « inquiétante » du guide est sans doute celle où l’auteur recense tous les cas d’épidémie déclarés dans le monde depuis le début de l’humanité. Et malgré mon incontestable intelligence et ma totale absence de crédulité, j’ai quand même demandé à X. : « Mais dis, ça n’existe pas hein les zombies ? Cette histoire de solanum tout ça, c’est pour de faux ? » Non parce qu’ être encerclé, bouffé, pour à son tour devenir zombie, ce n’est pas une perspective des plus réjouissantes. Bon, mais entre deux trois sueurs froides, on se marre bien et ça fait toujours passer le temps dans le train ou sur la plage.

Pour vous dire à quel point ça me fait plus peur que toutes autres légendes, j’en fais de temps en temps des cauchemars où je suis bien entendu poursuivie et acculée sans pouvoir échapper à ces saletés de morts vivants. Il y a un peu plus d’un an, peu avant le lancement de la première saison aux États-Unis, je découvre The Walking Dead (merci Pénélope !) et là, je suis devenue carrément accro, à lire deux tomes d’une traite et à regarder ensuite mon réveil en voyant que punaise, il est 3h37, je vais peut-être dormir, éventuellement. J’ai filé le virus à ma sœur et mon copain s’est mis à la série. Du coup, il a voulu qu’on la regarde ensemble ah ah ! Ben, je vous le donne en mille : je n’ai pas pu (et pourtant le premier épisode est gentillet en terme d’hémoglobine et de boyauserie). Je me satisfais de la BD qui est effectivement addictive.

Bon alors, hasards des hasards, je rédige mon article peu de temps après que des cinglés comme le dépeceur canadien ou le mec de Miami qui s’est jeté sur un SDF pour lui dévorer le visage (parce qu’il aurait apparemment mangé de dangereux sels de bain…) ont sévi. Les zombies deviennent de plus en plus à la mode, on fait des marches dans la rue déguisés et le World War Z de Peter Brooks va bientôt être adapté au cinéma – autant vous dire que je n’irai pas mais je vais peut-être embarquer le livre avec moi cet été. Moralité ? Au-delà du débat sur ce genre de lecture pouvant engendrer de la violence (mais que faire pour empêcher des personnes bordeline de se dire : tiens, je mangerai bien ma voisine moi ?!), je trouve que c’est plutôt divertissant et amène quelques questions intéressantes sur l’humanité (alors certes, les zombies ce n’est pas de l’anthropologie mais quand même). Dans The Walking Dead, les morts vivants laissent place au fil des tomes aux comportements excessifs des personnages dans une situation extrême de survie où tous les petits boulons de la société sautent un à un. Au bout du compte, on ne sait plus bien qui des zombies ou des hommes sont les plus humains.

Et vous, ça vous plaît les histoires de zombies ? Que feriez-vous si une épidémie frappait ? ;)

Avec beaucoup de retard, le résultat du concours Urban Wall…

Il s’agit donc de Claire. Je t’ai envoyé un mail ;)

Laisser un commentaire

17 commentaires

  1. Avatar

    Ludivine

    Tu m’as tué sur le « on regarde La Belle et la Bête plutôt »!mdr Petite j’avais été un peu traumatisé par ça (le clown) mais j’aime les films d’horreur (massacre à la tronçonneuse!) mais j’ai plus de mal avce les zombies justement et je suis bien lottie avec un amoureux qui adoreeeeeeee les zombies. D’ailleurs je lui avais offert la première BD walking dead mais il préfère la série au final.

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Oui mon copain aussi préfère la série. J’ai pourtant essayé mais il n’accroche pas. Massacre à la tronçonneuse ? Le film que je ne regarderai jaaaaaaamais :x On me l’a déjà raconté et c’est bien suffisant (le coup des ongles qui se retournent tant ils s’agrippent beurk !)

  2. Avatar

    Tequi

    Ah moi je suis une grande fan de zombies et tout particulièrement de cette série. En fait, des scènes gores il y en a quelques unes mais pas tant que ça et d’ailleurs les fans de zombies râlent pas mal après la série. Ce qui se passe c’est que ce qui est intéressant c’est beaucoup plus les relations entre les personnages en période de crise et du coup si tu fermes les yeux de temps en temps, je suis sûre que tu l’aimerais cette série ! lol

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Ah je ne sais pas… Mon copain m’a dit que ça allait en s’empirant dans la deuxième saison :x Et puis, rien que les bruits… (oui, j’ai vraiment une âme très sensible !)

  3. Avatar

    Aurore

    J’adore les films qui relatent des épidémies qui laissent les hommes comme des zombies ( 28 jrs plus tards, I’m legend …). Mais après avoir pris connaissance de l’existence de cette drogue dite des sels de bain et des comportements qu’elle engendre, après avoir lu qu’effectivement les zombies ça pouvaient exister, ben je suis pas rassurée !
    Enfin, j’aimerai toujours les histoires de zombies quand même !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Oui enfin c’est surtout les cannibales qui existent :x

  4. Avatar

    Ophélie

    Je pense que j’irai me planquer au fin fond d’une grotte inattaquable en ayant, au préalable, chopé un maximum de vivres (et la grotte, je la voudrais prêt d’un supermarché, tant que j’y suis, histoire de pas faire trop de route et de croiser trop de zombies) !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Ouais mais comme ça toute une vie ? :x

  5. Avatar

    Mélanie

    Hello ! C’est mon premier commentaire sur ton blog, que j’ai découvert il y a peu et que je lis avec plaisir depuis. J’ai souris en lisant que tu tiquais face aux films déconseillés au moins de 12 ans, je fais pareil (enfin, -12 ça passe, mais moins de -16, c’est difficilement négociable ;) Mais par contre les films de zombies sont ceux que je regarde le plus facilement, sans doute parce que ceux que j’ai vus étaient plutôt des comédies que des films d’horreur. Au final, les scènes gore étaient plus drôles qu’autre chose… Je ne savais pas que The Walking Dead était une BD à la base, ça me dit bien du coup !

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Merci pour ton premier commentaire alors :)

      Hm, moi même la parodie Shawn of the Dead, j’ai grimacé. C’était pas horrible horrible mais une des scènes finales m’a filée la gerbe (le coup des intestins que les zombies bouffent). Mon cas est désespéré :x

  6. Avatar

    Molaire & Tentacules

    Hello ! Je tombe sur ton article dans la Une Hellocoton de ce week-end et je me dit « cool, une nana qui aime les zombies ». Et en fait non. Mais pourtant ton article m’as plu. Contrairement à toi, le gore, le sang, les gens décapités ou quoi, ça ne me fait pas grand chose. Bon, oui, certes, je pousse des « baaaaahh/beurrkkk/huuuuueuuuummm c’est dégueu » (je suis une fille, n’oublions pas), mais ça ne me fait pas peur pour autant. Nan moi, ce qui me pétrifie dans mon siège et qui me fait faire des cauchemars la nuit c’est les trucs plus psychiques, les trucs avec des esprits, fantômes et tout le bordel. Genre tu me met devant Paranormal Activity, je me transforme en lopette !!! Et après je suis obligée de regarder des conneries à la télé ou sur internet pour rire un peu et penser à autre chose (ahah !).
    Mais les zombies, j’aime <3 En même temps, vaut mieux, sinon je serais malheureuse avec mon copain … C'est un gros fan ! Il regarde et achète tout les films de zombie, les bandes dessinées, les jeux vidéos et tout. Accro quoi !
    Et évidemment, Walking Dead on est amoureux <3 Lui a lu une partie des bandes dessinées, et tout les deux on attends avec impatience le retour de la série.
    Et toi qui parle du livre "Guide de Survie en Territoire Zombie", je te remercie car ça me rappelle qu'il est dans ma bibliothèque et je vais de ce pas le commencer <3

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Comme quoi… Paranormal Activity ça ne m’a pas tellement marquée. En fait, ce que je déteste par dessus tout c’est la boucherie, l’effusion de sang, les cris de torture, etc. Du coup, les films psychologiques, ça passe. J’ai peur mais je ne suis pas là, à me demander à quel moment le mec va se faire décapiter/bouffer/torturer et j’ai moins le stress.

      Bonne lecture avec le Guide de Survie, je me suis bien marrée en le lisant. Mais j’ai eu un peu peur aussi ;)

  7. Avatar

    Emeline

    Va comprendre. Les zombies, encore un truc de mecs pour se sentir virils devant la télé entre deux matchs de foot. (« L’armée des Morts », c’est le titre que mon copain a voulu que je voie, et je suis un peu poule mouillée aussi. je te laisse imaginer la semaine de cauchemars)

    • Laëtitia

      LaëtitiaAutrice

      Je ne pense pas que les films de zombies soient vraiment un truc qui flatte la virilité des hommes. Le mien aime bien mais si un jour je le surprenais devant un match de foot, je me poserai des questions. Et puis moi j’aime bien les zombies… en dessin :)

  8. Laëtitia

    LaëtitiaAutrice

    Oui, je te recommande fortement The Walking Dead ! Très très très bien :)

  9. Avatar

    Clo

    Oh, je me retrouve un peu dans cet article aussi tiens, enfin surtout le début. C’est simple, je ne regarde rien d’interdit aux moins de 12 ans, je suis vraiment un bébé… J’ai horreur de la violence, du gore et compagnie sous toutes ses formes, et c’est même pas que j’aime pas ça, c’est que je peux carrément faire des crises d’angoisse tellement ça me dérange, c’est assez violent. Du coup je fais bien attention à chaque fois que je regarde quelque chose et je suis un peu exclue de la vie en termes de films ou séries que tout le monde regarde mais bon, je survis, et puis je trouve quand même des films chouettes que je peux regarder (de toute façon je suis pas trop films, déjà plus séries et j’arrive à en trouver plusieurs qui me plaisent donc c’est le principal !). Mais c’est vrai que je passe un peu pour une extraterrestre ultra sensible et certaines personnes ne comprennent pas trop. Enfin bon, les gens, je les embête ! (et La Belle et la Bête est un de mes Disney préférés :D)