Ethique animale Mode

Matt & Nat, la maroquinerie cruelty free

11 août 2014

Cela fait un bon moment désormais que je me pose la question du cuir et que j’interroge ma propre consommation. Si pour les chaussures, j’ai encore bien du mal à m’en passer – pour des raisons de problèmes de voûte plantaire et de genoux en grande partie – je salue avec enthousiasme les belles initiatives telles que celle d’Esprit qui a lancé sa première collection de chaussures vegan tout récemment (en espérant qu’elle fasse des émules) et je me refuse dorénavant d’acheter un sac en cuirBN-leaves-ourstory

Je sais déjà que certaines d’entre vous me diront qu’un sac en cuir est bien plus durable qu’un sac en PVC, que c’est moins nocif pour l’environnement (mouais, parlons tannage au chrome) et que quitte à acheter un sac, autant s’en offrir un de qualité. C’est un discours assez démagogique et déculpabilisant. Pendant un temps, j’ai essayé de me convaincre que oui, c’était mieux le cuir que le plastique. Et puis, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis renseignée.

J’ai regardé cette vidéo, aussi difficile soit-elle, où Stella McCartney prend position contre l’industrie du cuir. Je vous invite grandement à tenir les trois minutes qu’elle dure pour savoir d’où vient vraiment le cuir que nous portons… Je me suis ensuite questionnée : mon sac en cuir, peu importe que ce soit un Chanel, un Balenciaga, un Louis Vuitton ou un Chloé, vaut-il toute la souffrance animale qu’il suppose mais que je ne vois pas – et préfère ne pas voir – quand je l’attrape le matin et que j’y glisse mes clés dedans ? BN-leaves-ethics

Il y a encore quelques semaines, j’étais tentée. C’était bientôt mon anniversaire et je me suis dit : allez, je n’ai pas encore de beau sac dans ma garde-robe, ça pourrait être un chouette cadeau. J’ai flâné sur le site de Sézane car comme à peu près toutes les filles, je suis amoureuse du Clark et lorsque mes yeux ont croisé « cuir d’agneau & daim », je n’ai pas pu. Je me suis dit en moi-même : comment veux-tu que les choses changent, que les gens changent, si toi aussi, pour ton petit confort et un caprice consumériste, tu préfères hypocritement fermer les yeux ? 

Je me suis alors mise à chercher des alternatives. De belles alternatives qualitatives et accessibles car tout le monde ne peut pas s’offrir les sacs de Stella McCartney. Je ne vous le cache pas, il n’y en a pas beaucoup. C’est un marché à prendre ! Si j’avais plus l’âme d’une entrepreneuse, j’aurais presque envie de me lancer et de créer une marque française d’accessoires et de chaussures vegan. BN-leaves-materials

Parmi les marques que j’ai découvertes se cache une pépite : Matt & Nat, contraction de mat(t)ériaux et nature. Née à Montréal en 1995, la marque a un seul leit motiv : live beautifully. Car au-delà de leurs sacs réalisés en PU (polyuréthane) – moins nocif que le PVC – dont les doublures sont confectionnées à partir de plastique de bouteilles recyclées (21 par sac), Matt & Nat se soucie aussi de ses travailleurs.

Rien ne peut être évidemment parfait, dans un monde où le business passe avant tout, quand on veut faire les choses mieux que les autres, on est forcément confronté à de sacrés obstacles. Et je trouve que c’est aussi à nous, consommateurs, d’encourager les marques qui font des efforts en choisissant à qui l’on donne notre argent.

Je vous invite donc aujourd’hui à découvrir le lookbook de la collection automne/hiver 2014 Matt & Nat. Vous verrez qu’ils proposent des pièces intemporelles qui peuvent convenir à tous les styles. De la maroquinerie pour les femmes et les hommes cruelty free, de qualité et dans l’air du temps. Un excellent compromis pour les accro de la mode aux consciences éclairées. Je pense m’offrir le Lucy, ci-dessous, pour la rentrée. Mais j’aime bien aussi le Minka… Et vous ? ;)

Matt & Nat, la maroquinerie cruelty freeMatt & Nat, la maroquinerie cruelty freeMatt & Nat, la maroquinerie cruelty freeMatt & Nat, la maroquinerie cruelty freeMatt & Nat, la maroquinerie cruelty freeMatt & Nat, la maroquinerie cruelty freeMatt & Nat, la maroquinerie cruelty freeMatt & Nat, la maroquinerie cruelty freeMatt & Nat, la maroquinerie cruelty freeMatt & Nat, la maroquinerie cruelty freeMatt & Nat, la maroquinerie cruelty freeMatt & Nat, la maroquinerie cruelty freeDites-moi un peu en commentaires quel est votre rapport au cuir et si vous vous posez des questions à son sujet. Avez-vous envie de vous tourner vers des alternatives comme Matt & Nat ? D’ailleurs, si vous connaissez d’autres marques dans la même veine, je suis très curieuse de les connaître ;)

Tous les modèles de la marque sont disponibles sur leur e-shop (livraison internationale) mais aussi chez Ecocentric et quelques pièces sur Asos. J’espère que vous avez fait une belle découverte en ce début de semaine et je vous dis à mercredi pour un nouvel article. Belle journée à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

56 Comments

  • Reply Délia 11 août 2014 at 10 h 08 min

    Ben justement, j’ai jamais été une dingue de cuir, mais j’ai quelques paires de chaussures, et effectivement, dans ce domaine y’a pas photo, le cuir dure quand même beaucoup plus que le synthétique … !
    J’ai entendu parler d’Esprit, je trouve que c’est une belle démarche.
    Je vais de ce pas jeter un coup d’oeil au site de la marque, c’est important de ne pas être « juste végétarien » mais de pousser sa réflexion dans tous les domaines…

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 août 2014 at 18 h 45 min

      C’est ça le problème… Et les alternatives végétales, merci quoi. Pour le moment, vegan rime beaucoup trop souvent avec hippie-dreadlocks-anarchiste :/ Heureusement, ça tend à changer…

  • Reply Camille 11 août 2014 at 10 h 08 min

    Merci pour la découverte !

    Perso je ne porte plus de cuir depuis bien des années. Ça me dégoûte au plus haut point. Par contre pour Esprit, même si ils ont sorti récemment leur collection de chaussures « vegan », la plupart de leurs chaussures l’étaient déjà. J’ai plein de pairs qui viennent de chez eux : elles sont résistantes et ultra-confortables, je pense que tu devrais en essayer quelques unes, tu serais surement surprise ! :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 août 2014 at 10 h 13 min

      Ah oui ? Je n’avais jamais vraiment fait attention. Je vais regarder de plus près :)

  • Reply Virginie 11 août 2014 at 10 h 10 min

    Hello Laëtitia,
    J’achète de moins en moins de cuir voire même plus du tout pour certains produits. Aujourd’hui, il existe beaucoup d’autres matériaux qui font très bien illusion mais on reste facilement attaché aux modèles de certaines marques (Sézane, Petite Mendigote, etc)… alors c’est toujours tentant malgré tout.
    En tout cas, j’aime beaucoup la forme du Malone ;). Bonne journée !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 août 2014 at 18 h 47 min

      Oui, pas facile de résister mais j’y arrive de plus en plus facilement, je fais des progrès et je ne fais plus (trop) passer mes caprices avant ce qui importe vraiment pour moi. Et disons que le fait que de belles marques comme Matt & Nat existe, ça aide :)

  • Reply Laura VGP 11 août 2014 at 10 h 17 min

    Super article et bien vu de présenter cette marque ! Car on peut aussi porter cette marque sans être vegan puisque les modèles sont vraiment canon, c’est pas du tout cheap et c’est classique mais moderne, bref que du positif !
    Fan du sac Lucy <3

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 août 2014 at 18 h 48 min

      Comme tu dis :)

      • Reply Laura VGP 18 octobre 2014 at 19 h 19 min

        Par contre, grosse déception de découvrir sur le site Vegissime que les sacs sont fabriqué en Chine. Alors peut être que c’est chez des producteurs respectueux mais bon, je trouve ça dommage quand même car il n’y a pas moyen de le vérifier :(
        Je m’attendais à ce que ça soit fabriqué en EU.
        J’suis pas parfaite à ce niveau, j’ai encore beaucoup de choses made in China mais quand je mets le prix, j’aspire à avoir des productions plus proche.
        Je bave toujours autant sur ce sac cependant.

        • Laëtitia
          Reply Laëtitia 18 octobre 2014 at 19 h 37 min

          Ils l’expliquent sur leur site pourquoi : http://mattandnat.com/fr/info/transparence/ Et je trouve la démarche bien plus honnête comme ça :) (mais le made in machin, c’est encore une autre problématique)

  • Reply Virginie citronnade 11 août 2014 at 10 h 25 min

    Pour le moment, je n’ai pas réussi à trouver des marques vegans qui proposent d’aussi jolies pièces que Matt and Nat !
    Comme je te disais, mon choix s’est porté sur la collection Malone car la forme est classique, ce qui me permettra d’en faire mon sac fétiche ! Quant à la couleur Dusk, j’ai trouvé le gris bleuté vraiment très chouette !
    Vivement le 15 août !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 août 2014 at 18 h 48 min

      Hâte de le voir chez toi alors ;)

  • Reply Emily 11 août 2014 at 10 h 39 min

    J’ai quelques sacs en cuir, achetés quand je n’étais pas encore végétalienne. Depuis, je n’ai acheté que des sacs en simili, mais ils n’ont pas duré très longtemps (deux d’entre eux sont très abîmés après seulement 1 an et demi).
    Concernant les chaussures, j’avoue être très ennuyée, car celles « en plastique » que je peux m’offrir sont vraiment, vraiment de piètre qualité et ne tiennent jamais la route bien longtemps. Autant il est facile de trouver une chaussure type basket/tennis qui ne contiennent pas de cuir (il suffit de porter des converse), autant quand on chercher des chaussures féminines à talon, c’est la croix et la bannière, elles rendent l’âme en une saison. Et moi, ma philosophie, c’est d’acheter moins mais mieux, acheter des pièces de qualité qui vont durer.
    Ma solution alternative, pour l’instant, est d’acheter des chaussures et sacs d’occasion et/ou vintage, sur ebay ou videdressing. Pourtant je ne me leurre pas, je sais bien que même des articles de seconde main ont nécessité la mise à mort d’un animal. Mais au moins, je me dis que j’achète une pièce déjà produite, qui ne fera pas mourir un nouvel animal. Ce n’est pas la solution parfait, mais pour l’instant, c’est ce que j’ai trouvé de « moins pire ». Je te rejoins sur le fait qu’il y a un marché à prendre, et notamment pour les articles élégants et féminins. Tout ce que j’ai pu voir de chaussures véganes, en France, tenait davantage de la sandale de moine trappiste que de l’escarpin de soirée.
    Mais j’avoue que ces reflexions me taraudent pour tout type de produit : si j’achète des cosmétiques non testés sur animaux, je ne me suis pas encore résolue à me passer de mon parfum, issu d’une grande maison de parfumerie. Pourtant, je me dis qu’à une étape ou l’autre de sa création, il doit bien être testé, non ? En fait il y a un marché végane énorme à prendre, pour tout type de produit. J’espère très fort que ça viendra !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 août 2014 at 10 h 46 min

      « la sandale de moine trappiste », tu m’as fait rire ! C’est tellement ça ! Je trouve que c’est une très très bonne solution d’acheter d’occasion ou de seconde main parce qu’effectivement, on ne croule pas sous le choix de chaussures vegan. Je ne sais pas si tu as lu un peu plus haut, mais apparemment, Esprit aurait beaucoup de modèles sans cuir qui tiennent plus d’une saison. A tester ! ;) Pour le parfum, il est désormais interdit de faire tester les ingrédients comme les produits finis sur les animaux (et même la Chine a arrêté avec sa loi à deux balles sur l’obligation de faire tester les cosmétiques importés sur les animaux). Donc normalement, ton parfum, c’est bon (bien qu’il a dû être testé à un moment ou un autre si ce n’est pas une nouveauté).

  • Reply Camille 11 août 2014 at 10 h 39 min

    c’est très beau, et ça n’a pas l’air très cher sur asos. J’avoue que je ne suis en général pas fan des sacs en pvc, ça s’abîme vite ou ça fait cheap. Du coup je prends des tote bag ou des sacs en cuir ( et j’en ai que 3 en cuir, un pour l’été, un pour l’hiver et un Vanessa Bruno que je me suis offert pour mes 25 ans)… Mais là sans vouloir arrêter le cuir, je cherche aussi des alternatives et avec ASOS, si je n’aime pas, je peux renvoyer en 2 temps trois mouvements… QUe du bon ! merci pour ton article.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 août 2014 at 18 h 50 min

      Oui, les sacs en PVC meurent vite :/ D’après les avis que j’ai lu sur les produits de la marque, leurs sacs vieillissent très bien !

      • Reply Laura 1 mars 2016 at 18 h 59 min

        Malheureusement, leurs sacs vieillissent aussi vite que tous les sacs en pvc : le mien s’est carrément déchiré au bout d’un an et demi. Au prix qu’ils coûtent, je suis écœurée.

        • Laëtitia
          Reply Laëtitia 3 mars 2016 at 0 h 36 min

          Pas d’accord Laura, j’en ai 3 dont un depuis 2 ans que je porte tout le temps et il n’a pas bougé. Peut-être que tu devrais voir avec eux :)

  • Reply Julia D. 11 août 2014 at 11 h 55 min

    Merci, Laëtitia, de d’avoir rédigé cet article Ô combien important !
    Merci de m’avoir poussée à regarder la vidéo de Stella Mac Cartney (genre de vidéos dont je repousse la vision depuis des années, sans doute pour mon petit confort de consommatrice de viande et de cuir).
    Merci de m’avoir fait découvrir cette marque absolument magnifique et finalement pas trop chère !
    J’ai vraiment craqué sur le modèle Malone en couleur « Blush »…
    A voir donc !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 août 2014 at 18 h 51 min

      Ah super, je suis contente ! :) Oui, le rapport qualité/prix est très bon. C’est beaucoup plus accessible que ceux de Stella (même si j’adore ce qu’elle fait).

  • Reply marion 11 août 2014 at 15 h 16 min

    Merci pour cette info!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 août 2014 at 18 h 51 min

      De rien :)

  • Reply Nat @ Made in Home 11 août 2014 at 16 h 09 min

    Je m’interesse de tres pres aux alternatives au cuir ou tout au moins des marques qui sont ‘ethiques’ (e.g. Pikolinos) egalement – c’est plus facile a trouver en Angleterre qu’en France peut etre (par ex http://www.vegetarian-shoes.co.uk/). Mais comme tu le fais remarquer c’est un marche ou il y a encore de la place pour des produits beaux et respectant la nature.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 11 août 2014 at 18 h 53 min

      Ça ne m’étonne pas, on a 30 000 trains de retard en France. Bon, c’est dommage, le site que tu as linké ne propose vraiment pas de très beaux modèles que ce soit en chaussures ou en accessoires :/

  • Reply woodybeauty 11 août 2014 at 19 h 29 min

    J’avoue, je n’avais jamais vraiment pensé à cette question, moi qui suis pourtant très concernée par la question de la fourrure. Je te remercie pour cet article, qui me fait réfléchir à cette question. Bisou!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 août 2014 at 22 h 00 min

      On est sans doute plus conditionné à accepter le cuir, on ne se dit pas forcément spontanément que c’est animal, même si on le sait dans le fond. La fourrure évoque – à juste titre – une industrie plus cruelle car on élève les animaux avant tout pour leurs poils (si ce n’est pas que pour ça) alors que le cuir provient d’animaux qui sont mangés. Je ne trouve pas ça mieux mais disons que ça explique certainement qu’on l’accepte avec moins de difficulté.

  • Reply pauline 11 août 2014 at 19 h 33 min

    Merci pour cette belle découverte, je me met le E-shop en favoris pour ma prochaine envie de sac à mains!
    Les miens sont (hélas) tous en cuirs, c’est la seule matière qui trouve grâce à mes yeux car je n’ai jamais réussi à trouver une alternative (J’en ai pas non plus beaucoup, 6 donc 4 en ventes!)
    Merci en tout cas pour cet article ;)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 août 2014 at 22 h 02 min

      Je viens de recevoir mon premier Matt & Nat aujourd’hui et la qualité est assez incroyable, la matière est très belle et a l’air solide. Je confirme que c’est une excellente alternative au cuir !

  • Reply Julleti 12 août 2014 at 0 h 28 min

    Merci pour cet article! Cette marque est une très belle découverte!

    Je ne pensais pas qu’on pouvait proposer des sacs à prix accessibles à la fois beaux et « quali » sans utiliser de cuir :) ça fait plaisir à voir! J’espère que de pareilles initiatives en faveur d’une consommation raisonnée, réfléchie et sans oeillières continueront à émerger!

    Pour ma part, c’est décidé : mon prochain sac à main sera un Matt & Nat! J’ai déjà repéré plusieurs modèles et je trouve également leur collection « pour hommes » sublime (au point d’avoir envie d’en profiter aussi)!

    Du reste, malheureusement, je n’en suis pas encore à supprimer le cuir de ma garde-robe et de mon shoesing, même si je m’efforce de faire attention et d’éviter les achats impulsifs… J’avance par tout petit pas et j’admets aussi que je veux y trouver mon compte, et surtout ne pas tomber dans des privations ou frustrations. En tous cas, les achats d’occasion me paraissent être une bonne alternative… en attendant de sauter le pas et pour éviter d’être davantage taxée de « sectaire extrêmiste » par ma famille (parce que, pour eux, être végétarienne et vouloir limiter drastiquement sa consommation de produits animaux, c’est déjà trop radical –« ).

    Merci de nous informer, de nous faire réfléchir et de nous faire partager des alternatives qui montrent bien qu’on peut être végé ou végan sans tomber dans l’ascétisme ;)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 août 2014 at 22 h 18 min

      Oui, je suis dans la même démarche. Je me remets en question sans me presser, je cherche des alternatives, j’évolue à mon rythme. Si j’ai pu devenir végétarienne du jour au lendemain, c’est plus compliqué sur d’autres points… Mais je ne perds pas espoir en moi-même, la tendance actuelle nous aide aussi beaucoup à mieux consommer, on trouve plus facilement de belles alternatives et ça ne suppose pas de devoir faire des recherches pendant des semaines !

  • Reply Jenny 12 août 2014 at 10 h 34 min

    Pour celles et ceux qui font un peu de photo, il existe aussi la marque Kelly Moore qui fait des jolis sacs pour y mettre son boitier reflex tout en étant vegan friendly. :)

    http://kellymoorebag.com/

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 août 2014 at 22 h 06 min

      Merci pour le lien Jenny :)

  • Reply Gala 12 août 2014 at 10 h 39 min

    Je possède un Matt & Nat depuis quelques mois et il n’a pas bougé ! La qualité est excellente ! Je n’avais pas vu leur collection automne/hiver 2014, elle est canon !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 août 2014 at 22 h 12 min

      Ah super ! J’ai reçu mon premier aujourd’hui, je pense que je lui trouverai un petit copain bientôt, je suis vraiment contente de la qualité et c’est quand même un sentiment unique quand on se dit que ça n’a pas impliqué la mort d’un animal…

  • Reply Louise 12 août 2014 at 10 h 43 min

    Merci beaucoup pour cette découverte !
    En chaussures vegan, il y a BC Footwear qui propose aussi une collection : http://bcfootwear.com/Home.TPL?page=Shop.INC&cart=140812315137&id1=13

    J’ai tendance à me contenter de chaussures sans cuir mais malheureusement, certaines chaussures (comme les tennis Vans) utilise de la colle à base d’arêtes de poissons pour souder la semelle… On faut du mieux qu’on peut mais c’est parfois déprimant de se rendre compte qu’avec les meilleures intentions, on se fait encore berner !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 août 2014 at 22 h 13 min

      Oh non :'( Je ne savais pas pour les Vans… C’est terrible, ils foutent de l’animal partout ! En tout cas, merci pour le lien. Il est dans mes favoris désormais.

  • Reply Luce 12 août 2014 at 22 h 12 min

    Merci pour la découverte de cette jolie marque. C’est vrai que le cas des chaussures et sacs en cuir (surtout les chaussures) est un vrai casse-tête…

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 août 2014 at 22 h 19 min

      Oui mais ça commence à changer, et c’est un bon signe :)

  • Reply ApollineR 14 août 2014 at 22 h 25 min

    Je ne connaissais pas cette marque. Merci pour la découverte.
    La vie devant soie fait de jolis sacs mais ils sont en tissu, pas en imitation cuir.
    Sinon en chaussures il y a Beyond Skin qui fait des escarpins vegan superbes.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 août 2014 at 22 h 20 min

      Merci pour la découverte de Beyond Skin, ils font de jolis modèles bien loin de la sandalette de hippie ^_^

  • Reply Victoria 15 août 2014 at 22 h 42 min

    Coucou ma jolie Laëtitia,

    J’ai adoré découvrir Matt & Nat, et je te remercie grandement de me les avoir fait connaître!

    Pourtant, je vais être très honnête, le concept des cuirs vegan m’a toujours pas mal dérangée parce que pour moi, le PU et le PVC restent du plastique, et qu’à mon sens cela ne va pas du tout dans le sens de l’environnement. Cela va dans le sens du respect des animaux, ça oui, et je comprends tout-à-fait l’importance de ce point lorsque l’on est engagé sur ce sujet, mais invoquer des raisons environnementales, pour moi c’est quand même un peu délicat. J’ai toujours eu beaucoup de mal avec la promotion des produits issus de la pétrochimie, je n’y arrive pas…

    Dans le cadre de mes études, j’ai eu un trimestre sur le design durable et notamment pas mal d’informations sur l’impact environnemental des différents matériaux, et je suis restée avec une idée en tête: éviter le plastique autant que possible. Tous les sacs et les chaussures en PU ou PVC, combien de temps vont-ils rester à polluer nos sols, à infuser leurs composants toxiques dans notre eau? Surtout que la plupart d’entre eux ont une vie courte, mauvaise qualité oblige, incitant à une consommation plus régulière et donc encore plus de pollution…

    Et c’est sans compter aussi sur les problèmes sanitaires (perturbateurs endocriniens bonjour!) que suppose le contact constant que nous avons avec ce matériau; je sais bien que pour un sac c’est sans doute anecdotique, mais je ne peux m’empêcher de penser à tous les colorants et les produits utilisés pour les finitions, en plus des propres éléments toxiques de certains plastiques, qui sont en contact avec notre peau, nos habits, nos affaires, qu’on touche tout le temps… Quand la production est soignée et plutôt européenne, j’ose espérer qu’on peut s’attendre à des plastiques bien contrôlés, mais si, comme pour tout, le public demande des produits peu chers venant d’Asie, là j’aurais tout-de-suite moins confiance… Je ne sais pas, je ne suis pas convaincue, je ne trouve pas que ce soit une alternative idéale.

    Bien entendu je joue ici l’avocat du diable; je suis bien consciente aussi des problèmes environnementaux que suppose le tannage des peaux animales – même si heureusement de nombreuses grandes marques privilégient à présent des méthodes plus douces (je pense notamment aux sacs Balenciaga qui sont tous issus de tannage végétal, mais la production reste un processus lourd, je suis d’accord). Les finitions du cuir (couleurs, vernis etc…) sont sûrement très toxiques également, en plus. Je suis aussi effarée par la violence animale que peuvent supposer le prélèvement des peaux, surtout en Chine justement… Ca me donne envie de vomir.

    Mais voilà, je suis sceptique quant à la solution que l’on nous propose actuellement. J’espère vraiment qu’à l’avenir le monde du design découvrira de nouvelles alternatives moins lourdes pour la planète et plus propres pour l’homme. Tant que l’on en restera au plastique, je crois que je préfèrerai quand même du cuir de qualité, pas coloré, tanné de manière la plus écologique possible, quitte à en acheter beaucoup moins, que de couvrir mes épaules et mes pieds exclusivement de matières polluantes issues de la pétrochimie. Je vais peut-être m’attirer les foudres du public mais tu sais que je ne suis pas spécialement une provocatrice – c’est juste une réflexion sincère que je me fais (dans laquelle bien évidemment je place mes priorités sur ce qui me touche le plus, c’est-à-dire avec un composant éthique clairement moins fort que pour toi).

    Et en même temps, (pour revenir ENFIN à ta présentation hehe!) je suis séduite par cette marque qui a le bon goût d’offrir un regard beaucoup plus ouvert sur le cuir vegan -qui est d’habitude plutôt snobé par la Mode, de montrer que le cuir n’est pas l’unique synonyme du chic. C’est top! Tout a l’air d’une excellente qualité, et après avoir lu leurs engagements, j’ose croire qu’ils sont sur le qui-vive pour trouver constamment de nouvelles solutions, les moins polluantes possibles, et ça, ça me fait plaisir. Et puis, esthétiquement parlant, c’est quand même carrément canon.

    En tous cas je te remercie sincèrement de m’avoir amenée à exprimer cette réflexion que j’avais en tête depuis un moment déjà, et qui me donne envie, contrairement à ce que l’on pourrait penser, de faire plus attention aux cuirs que j’achète. Ou plutôt aux cuirs que je reçois pour le blog, puisque de moi-même j’en achète déjà très peu.

    Gros bisous et bon weekend <3

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 20 août 2014 at 22 h 47 min

      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de partager ton point de vue ici Victoria. Je comprends parfaitement ce que tu énonces sur le plastique qui n’est pas l’alternative la meilleure pour l’environnement. Cependant, je ne peux m’empêcher de penser que l’élevage industriel pollue énormément, et que le tannage au chrome reste très répandu même si certaines marques font des efforts.

      Je vais dans ton sens lorsque tu dis que les produits en PU ou plus globalement en PVC sont polluants et qu’ils ne tiennent pas dans le temps et supposent une sur-consommation. J’entends aussi ton propos sur « je préfère avoir un sac de bonne qualité, durable, qu’un sac en plastique qui tiendra un an ». Sur-consommer du cuir ou du plastique, dans tous les cas, ça n’est bon pour personne, à part les entreprises.

      Je penche donc pour se tourner vers des créateurs qui font des efforts, les encourager en achetant leurs produits plutôt que de nourrir des grandes enseignes. Je suis plus dans une démarche globale où je me dis : j’ai envie de choisir à qui va mon argent lorsque je m’offre quelque chose. Je crois que beaucoup de marques vegan prennent en compte le facteur pollution, certainement bien plus que les autres. Matt & Nat les premiers, comme tu as pu le voir sur leur site. Et ça, ça me plaît :)

      J’ai reçu mon premier sac de la marque aujourd’hui et en ouvrant mon colis, j’ai ressenti une petite fierté un peu débile. Comme si j’avais franchi un cap ; et j’ai expérimenté à quel point ça peut faire du bien de savoir que l’argent dépensé ne va pas servir à exploiter des travailleurs pauvres et à tuer toujours plus d’animaux. Et ça, pour moi, ça passe avant le reste – même si ma consommation est loin d’être parfaite.

      Bon séjour à San Francisco et en Californie ma poupette <3

  • Reply Alexia 22 août 2014 at 11 h 07 min

    La vidéo de Peta est assez difficile à regarder… Je suis consciente de la souffrance des animaux dans certaines parties du monde, et j’y suis sensible.
    Après je ne suis pas végétarienne et j’achète parfois des articles en cuir. Je me dis que ce qui est montré dans la vidéo ne représente pas la majorité des cas (je l’espère), peut-être suis-je trop naïve ?
    En tout cas, ton article m’a fait réfléchir (comme toujours ;)).

    • Reply Mathilde 22 août 2014 at 12 h 45 min

      Ah c’est très bien de nous faire découvrir des sacs qui permettent enfin d’éviter la souffrance animale ! ;) Merci pour la découverte, je vais me pencher un peu plus dessus!

      @Alexia… la souffrance des animaux « dans certaines parties du monde » ? Non, la souffrance des animaux est quotidienne et partout, pas loin de chez toi…

      Ce qui est montré dans les vidéos via les associations de protection ne sont pas des cas particuliers mais bien le quotidien des animaux. Ta pensée est une façon de te déculpabiliser et ne pas prendre tes responsabilité. Tu manges de la viande ? Tu es complice de leur souffrance, tu achètes du cuir, tu es complice également. Ca ne sert à rien de se voiler la face avec des idées « c’est loin, rare, etc »… c’est lâche comme pensée.

      Je suis désolé de le dire ainsi, mais tant que les gens se prétendront « sensibles à la souffrance des animaux » tout en essayant de la nier comme tu le fais, rien ne changera… Donc arrête d’être volontairement aveugle et sois réellement sensible, sinon ne le prétend pas…

      Désolé pour le ton mais on ne peut pas continuer à les laisser souffrir en se disant que ça n’existe pas.

  • Reply Mathilde 26 août 2014 at 15 h 30 min

    Je viens de découvrir cette marque géniale, et viens de commander le modèle malone couleur berry !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 26 août 2014 at 17 h 15 min

      Super ! :)

  • Reply Couleurs d'automne - Eleusis Megara 1 octobre 2014 at 9 h 00 min

    […] mon premier sac vegan Matt & Nat, une très belle marque canadienne que je vous présentais ici. Quelques unes d’entre vous avaient envie de le voir en situation, c’est chose faite. […]

  • Reply Aurélie 10 octobre 2014 at 11 h 24 min

    Merci pour cette découverte, dommage qu’ils ne soient pas (encore) distribués en France, on a envie de voir et de toucher!
    Ce n’est pas le même genre mais j’ai investi dans un cabas « miami vice » chez Freitag pour faire les courses, il a 11 ans et il est increvable!

  • Reply Lovely Pretty Stuff #24 - Eleusis Megara 17 décembre 2014 at 18 h 52 min

    […] du Minka Matt & Nat – cette belle marque de maroquinerie vegan dont je vous parlais ici – shoppé sur Zalando Privé ne me quittent […]

  • Reply Roxane 1 mars 2015 at 21 h 46 min

    J’ai aussi quelques sacs et bottes en cuir qui datent d’avant ma prise de conscience. Je me suis débarrassée de quelques sacs. Depuis plus d’un an je n’achète plus de cuir (chaussures, sacs, ceintures, etc…). Bien que c’est ce qu’on nous conseille pour la transpiration, je refuse de faire payer les animaux de leur vie pour mes problèmes perso.

  • Reply Bleudween 4 mai 2015 at 0 h 06 min

    La vidéo est dure c’est vrai ! Et elle fait réfléchir… je pensais que le cuir était pris sur des animaux destinés à l’alimentation… j’espère que tous les fabricants de cuir ne sont pas si cruels :(

    Je suis omni mais j’ai une fibre écolo très forte et j’essaye de faire de mon mieux alors pour moi le cuir (tannage végétal bien sur) c’est mieux que le plastique même si une partie est recyclée. Mais seulement si la bête n’a pas souffert comme ça! C’est inadmissible… Je comprend qu’on se nourrisse moi même je le fais (j’avoue de moins en moins mais c’est pas vraiment par éthique, je sais pas c’est plus fort de moi) parce que c’est une autre question. Mais tuer un animal pour être fashion ? Quelle horreur :(
    (Je viens de raconter ça à l’homme qui veut se renseigner sur l’origine du cuir de sa veste maintenant !)

  • Reply Mes 5 favoris Lifestyle – Mai 2015 « Mango and Salt 2 juin 2015 at 6 h 15 min

    […] Matt & Nat, dont j’avais découvert l’existence l’année dernière grâce à Laëtitia. À l’époque, j’étais charmée par leur esthétique mais un peu dubitative sur le […]

  • Reply Cycle in Style « Mango and Salt 5 juin 2015 at 6 h 01 min

    […] d’un sac vegan. Je vous parlais de la marque canadienne Matt & Nat, découverte grâce à Laëtitia, dans mes coups de coeur du mois: leur maroquinerie est 100% cruelty free, tout en étant engagée […]

  • Reply Shopping // Sacs & Chaussures Vegan « Mango and Salt 30 août 2015 at 6 h 08 min

    […] et d’agir selon ses propres critères. Je vous conseille dans cet esprit l’article de Laëtitia, qui ouvre des […]

  • Reply Camille 11 novembre 2015 at 14 h 06 min

    Super article! Cette marque est vraiment génial! Le design des pièces est superbe! Quand on pense à « vegan » on a souvent des images moins « à la mode ». Moi aussi j’adhère à tes propos, je ne m’achète plus de chaussures ni de sacs, ni même autre chose en cuir depuis plusieurs années. Et même si le PVC n’est pas forcément une solution hyper éthique, j’espère que d’autres marques et d’autres matières plus écolos seront mis en place. Je voulais aussi réagir à ton article, parce que j’ai lu ceci récemment, http://www.reporterre.net/Voici-pourquoi-je-re-mange-de-la-viande, celà devrait t’intéresser. Dans ma famille, il y a beaucoup de végétariens et de végans. Mais c’est vrai que d’une certaine manière, en refusant la viande et le cuir, on détruit aussi certains métiers plus traditionnels et qui ne sont pas contre la nature au contraire (vient aussi le problème, qu’est ce qu’on fait de tous ces animaux maintenant qu’on les a domestiqué). Tout celà, pour dire qu’il existe aussi (encore heureusement) des petits producteurs de cuir, qui utilise du tanin naturel. Finalement, le cuir c’est aussi une manière de ne pas « gaspiller » la peau de l’animal qu’on a mangé, il y a quelques d’éthiques à la base. Et c’est peu être à ça qu’on est sensé revenir. Stop à l’industrie et aux produits chimiques mais oui une utilisation et à une production saine et complète en harmonie avec la vie et la nature.

  • Reply Berenice 19 décembre 2015 at 11 h 39 min

    L’article remonte un peu mais pour les prochains qui liront j’avais envie de laisser un petit mot aussi :)

    J’ai reçu hier mon premier Matt&Nat , le modèle mini mitsuko fauve.

    Ma mère voulait m’offrir un beau sac pour mes 25 ans car j’ai toujours eu des sacs cheap (et cela se voyait!)

    J’avais un peu de la misère à dépenser des sous supplémentaires juste pour avoir un nom sur un sac ( même pour une meilleure qualité) je n’ai que peu d’intérêt pour ça… j’étais gênée.

    J’ai découvert par hasard Matt&Nat en faisant mes recherches et coup de coeur!

    En promo et leur concept m’a beaucoup plu (même si j’avais aussi tiqué un poil sur la fabrication en Chine comme beaucoup)

    En le recevant j’étais super surexcitée!
    Super beau, pas cheap du tout, tout les petits détails sont vraiment supers , il est doux à toucher et l’intérieur sent bon!
    Je dis ca parque que les sacs non cuir je connais et les cheap a 20 balles quand tu le reçois il pue le chimique, il est tout rigide impraticable et t’as hâte qu’il s’use un peu.

    ici gros plaisir et surtout sentiment de satisfaction énorme de savoir qu’il est vegan (la petite étiquette ne manque pas de nous le rappeler au déballage )
    Ca lui donne une valeur supplémentaire a mes yeux , ce n’est pas juste un sac lambda et me donne envie d’aller d’avantage dans cette direction vis à vis de ma consommation.

    On verra l’usure avec le temps car je suis du genre à garder les trucs jusqu’a ce que ca ne ressemble plus a rien du tout,
    mais la tout de suite je suis super heureuse que cet argent ai été dépensé pour une marque de ce genre avec un engagement plutôt qu’une marque chère juste pour la réputation :)

  • Laisser un petit mot