Beauté

Beauté : les produits à tester cet été

10 août 2015

L’été est généralement une période de renouveau dans la salle de bain, puisque logiquement été dit vacances et vacances dit produits de circonstance – cette phrase n’est pas très claire je crois. J’ai reçu quelques nouveautés à tester et j’avais envie de vous faire un retour sur mes préférées et mes déceptions aussi parce qu’il n’y a pas de raison qu’on n’en parle pas non plus ! Au menu ? Des huiles pour le corps, des brumes qui hydratent et parfument, des après-solaires sous la douche à la composition clean, des gels douches qui sentent bon les îles et des démaquillants tout doux. Ça vous intéresse ? Je vous en dis plus, plus bas ;)

monoï hei poaAh, l’huile de monoï… Un été serait-il vraiment un été sans l’odeur de cette fleur exotique ? Je me souviens d’ailleurs parfaitement quand j’ai découvert son exquise odeur : j’étais en vacances avec mes grands-parents maternels à La Tranche sur Mer et j’avais été à la plage avec la maman d’une des copines que je m’étais faite au camping (oui, je suis en train de raconter ma vie). Dans le dos de la dite maman, on lui a piqué son huile pour faire les grandes et avoir la peau qui brille. Ça m’a drôlement marquée.

Quand j’ai eu l’âge de dépenser un peu d’argent de poche, je passais commande chez Yves Rocher avant chaque été pour partir avec mon huile. Entre-temps, pour vous dire la vérité, je me suis un peu lassée et je l’ai délaissée au profit d’autres produits. C’était sans compter sur les deux nouveautés de la marque Hei Poa : Ode à l’audace, parfumée à la vanille et Elixir d’amour agrémentée de plusieurs notes florales telles que l’ylang ylang, rose, fève de tonka et vanille épicée.

La première a une odeur plus douce, je n’y retrouve pas vraiment la vanille et c’est tant mieux car ce n’est pas un parfum que j’aime particulièrement. C’est subtil, on distingue quelques notes de monoï adoucies par la vanille. Des deux, c’est sans conteste ma favorite ! La seconde me paraît plus… masculine pour ainsi dire. Trop entêtante et présente pour me plaire mais si vous aimez les parfums épicés, vous l’adorerez !

Les deux ont bien entendu les mêmes vertus que l’huile de monoï traditionnelle, l’ajout de parfums en plus. Mon utilisation se fait essentiellement sur le corps mais il s’utilise aussi pour nourrir les longueurs et les pointes des cheveux, en masque pré-shampoing par exemple. Vous pourrez commander l’Ode à l’audace ici, quant au second je n’ai pas trouvé d’e-shop revendeur malheureusement.

après-solaire laveraAttention, je vous préviens : grosse nouveauté absolument parfaite pour l’été ! J’ai reçu ces deux après-solaires de la marque allemande bio Lavera et l’une comme l’autre m’ont conquise pour de bon. La première nouveauté est un après-solaire sous la douche mais attention, sans la composition cracra de ceux que l’on trouve en grandes surfaces – blindés de paraffine. Il hydrate la peau après s’être lavée et se rince à l’eau. Il laisse la peau toute douce, souple et apaisée – mon coup de soleil dans le dos vous le garantit.

C’est sans nul doute le produit après-solaire que j’ai le plus utilisé lorsque j’étais en Italie, la chaleur aidant. Ou plutôt, n’aidant pas à avoir la motivation de se tartiner d’huile ou de crème après la douche. Je l’ai vidé en deux semaines à raison d’une utilisation par jour ou presque. Il est riche en beurre de karité, huile de jojoba et aloe vera. Il ne colle pas et se rince très facilement (c’est valable aussi pour le bac à douche qui habituellement avec ce type de produit peut devenir très glissant) ; en toute sincérité, je ne lui trouve aucun défaut.

Le second après-solaire est classique : un lait qui s’applique après la douche. Il hydrate plus intensément sans pour autant être trop gras. Sa texture est très fluide, tellement que lorsqu’il fait vraiment chaud, elle le devient encore plus – à savoir pour éviter les mauvaises surprises lors de l’ouverture. Il contient lui aussi de l’aloe vera ainsi que du menthol pour l’effet fraîcheur. C’est un bon produit mais je n’aime pas son odeur que je n’arrive pas tout à fait à identifier, ceci dit les goûts et les couleurs…

eau de soin payotEncore un coup de cœur et il est cette fois signé Payot ! De la marque, je ne connaissais que sa fameuse pâte grise anti-boutons qui fonctionne du tonnerre et qui est aujourd’hui repackée sous forme de pot. J’étais donc ravie de la redécouvrir avec ces deux nouveautés : des eaux de soin. Kézako ? Ce sont des eaux enrichies en actifs végétaux qui hydratent et parfument la peau en même temps. Un produit double emploi pour les paresseuses de l’hydratation, et Dieu sait que l’été avec la chaleur c’est la corvée.

Il existe deux eaux de soin : l’une énergisante, l’autre relaxante. La première est plus hydratante (+ 34 % 4 heures après l’application) et je lui préfère son parfum très frais au thé vert, au pamplemousse, jasmin et rose, ce sont typiquement les odeurs que j’aime bien après une journée à la plage – j’ai d’ailleurs bientôt terminé le flacon, snif. Evidemment, ça n’est pas aussi hydratant qu’un beurre corporel ou une crème mais je trouve qu’utilisé en alternance avec une huile, par exemple, la peau est effectivement hydratée et douce aussi étonnant que cela puisse paraître.

Ce que j’aime surtout c’est l’idée de combiner soin et parfum, les effluves bien que volatiles restent suffisamment longtemps sur la peau pour s’en contenter. Je vaporise l’eau de soin énergisante plutôt le matin (mais j’évitais pour la plage à cause de l’alcool présent dans la formulation car on le sait, l’alcool favorise la photosensibilisation) pour bénéficier des effets positifs de son odeur sur l’esprit ;)

La seconde eau de soin a une empreinte olfactive plus discrète, fleurie et douce (bergamote, thé blanc, pivoine, et jasmin). Les fleurs de jasmin auraient un impact bénéfique sur la nervosité et le stress en les modérant, c’est donc plutôt un produit à appliquer le soir avant de se coucher – à laisser traîner sur sa table de chevet en somme. Enfin, les flacons sont en verre et le tout est assez cher : 35 € en moyenne pour 100 ml. Mais l’efficacité et la sensorialité sont au rendez-vous !

sanofloreContinuons avec deux produits Sanoflore qui ne sont pas exactement des nouveautés mais qui sont bien adaptés à la saison : l’Huile des délices et le Nectar des délices. Comme son nom l’indique l’Huile des délices est une huile (merci Sherlock) sèche qui nourrit et sublime la peau. Elle est 100 % d’origine naturelle, ne contient pas d’huiles minérales, pas de parabens et pas parfums de synthèse. Je l’aime énormément car elle ne colle pas (on peut s’habiller juste après) et son format vaporisateur est très pratique pour délivrer la juste dose sans que ça coule partout.

Son parfum est absolument addictif : fleur d’oranger, ylang-ylang, vanille et fève de tonka. Sa composition est très honorable, elle est multi-usages comme bon nombreux d’huiles (sur les cheveux bien-sûr mais aussi sur les ongles pour assouplir les cuticules) et économique : peu de produit est nécessaire pour bien hydrater la peau.

Le Nectar des délices est quant à lui un lait sublimateur corps. A savoir qui lui apporte soin et éclat, la peau est visiblement plus lumineuse et pour longtemps. Sa formule à 99 % d’origine naturelle est fraîche et ne colle pas ; et son parfum, dont je ne suis pas fana à l’application, évolue vers des notes suaves et caramélisées qui sont gourmandes sans être écœurantes. Ce que je retiens surtout de ce produit, d’autant plus maintenant que j’ai pris un peu de couleurs, c’est qu’il illumine très joliment la peau, sans nacres tapageuses.

gel douche monoï BaïjaQu’est-ce que l’on disait sur le monoï déjà ? Si vous avez envie de compléter la panoplie, optez pour ce gel douche de la marque Baïja à la fleur de tiaré. Conçu à partir d’huiles végétales de noix de coco et d’argan ainsi que de glycérine végétale, il ne contient aucune graisse animales et pas non plus de EDTA et de PEG connus pour polluer l’eau. Le parfum est exactement celui que l’on se figure lorsque l’on parle de monoï mais j’émettrai un bémol un peu délicat que je me devais de vous dire : le gel douche pique là-où-je-pense-suivez-mon-regard-gêné. Est-ce moi ou un défaut de la formulation ? Je ne saurais vous dire…

huile merveilleuse EQ loveVous savez comme je voue un amour inconsidéré pour la marque française EQ et ce n’est pas la première fois que je vous en parle. J’ai reçu l’Huile merveilleuse en janvier et j’avais hâte de pouvoir la tester en conditions – en gros, en vacances. Son principal atout ? Elle préserve le corail qui est en danger à cause en grande partie des ingrédients nocifs contenus dans nos produits solaires et après-solaires. Pour y remédier, EQ a pensé une gamme solaire qui ne contribue pas à la pollution des eaux et ça, c’est une très belle avancée pour la planète !

Revenons à l’huile en elle-même, une huile 100 % d’origine naturelle certifiée Cosmebio et Ecocert. Elle contient de l’huile de carthame, de noyau d’abricot, de buriti ainsi que de l’aloe vera. Elle nourrit donc profondément la peau tout en mettant en valeur le bronzage. La seule chose que je lui reproche c’est son parfum, pas assez abouti à mon sens. Il me fait penser à l’odeur de la pâte à modeler Play-Doh et ce n’est pas franchement un parfum que j’ai envie de dégager. Ah oui et son diffuseur n’est pas ultra pratique non plus, je lui aurais préféré un à la façon de l’Huile des délices Sanoflore.

la roche posay Vous le savez, je ne me démaquille qu’assez rarement à l’eau, privilégiant le nettoyage à l’eau micellaire – ça contribue à garder une peau sans acné et pas desséchée alors on ne change pas une équipe qui gagne. Pourtant, c’est très tentant de vouloir essayer autre chose, pour voir…. Lorsque j’ai reçu la Gelée d’eau démaquillante La Roche-Posay, j’étais plutôt septique mais je me suis laissée tenter, donc. Contrairement à une eau micellaire classique, celle-ci se présente sous forme de gelée pour minimiser entre autre les rougeurs dues aux frottements du coton lorsque l’on se démaquille.

Elle est très bien tolérée par les peaux les plus sensibles, en revanche comme elle contient une importante quantité de tensioactifs et que ces composants ont un impact négatif sur l’acné, il est important de bien rincer la gelée, avec leur eau thermale enrichie en zinc par exemple – le zinc étant très bon pour lutter contre l’inflammation des lésions.

Parlons aussi de ce contour des yeux Tolériane de la même marque que j’utilise en alternance avec le sérum anti-oxydant à la graine de persil pour les yeux Aesop. Depuis quelques mois, je remarque que j’ai le contour des yeux plus sensible, plus fin et… plus sec – les joies de vieillir ? Le sérum Aesop est parfait pour décongestionner le regard après une nuit de sommeil mais à terme, il finit par assécher, notamment le coin interne.

Celui de Tolériane tombait donc à pic ! Il est doux, ne pique pas et apaise ; il colle un peu donc je déconseille de l’utiliser le matin avant de se maquiller mais pour le soir, il est idéal. Sa formule est assez épurée même si je regrette la présence de dimethicone (le silicone classique de chez classique) et surtout de squalane, un ingrédient que l’on trouve en grande quantité dans le foie de requin – plus d’infos ici. On le trouve aussi en version végétale mais je ne sais malheureusement pas l’origine de celui contenu dans le produit… A voir avec la marque.

bandes de cire format voyageEnfin, terminons avec la gamme d’épilation nomade Loua by Laurence Dumont – dis comme ça, ça n’envoie pas du tout du rêve. Au-delà des packagings un peu cheapouilles, sans parler de leur égérie déguisée en policière pour mauvais fantasmes (sérieusement ?), je dois bien l’avouer : ces bandes de cire à emporter en vacances sont très efficaces !

D’habitude, je trouve qu’après 2/3 utilisations, les bandes Veet & cie ne retirent déjà plus rien et je les soupçonne de rendre leur efficacité moindre volontairement pour que l’on soit obligé d’acheter une nouvelle boîte plus vite. Ici, elles adhérent bien même après plusieurs passages et retirent la plupart des poils. Le format est cool aussi à glisser dans la valise pour quelques semaines de vacances et de tranquillité d’esprit.

Mon dieu, j’ai été encore une fois très bavarde ! J’espère que vous aurez fait de belles découvertes. Je profite de cet article pour vous dire que j’ai mis à jour mon vide-dressing avec plein de jolies pièces et qu’il est désormais associatif. A savoir que pour l’achat d’articles que j’ai achetés avec mes sous je reverserai 20 % de l’argent récolté à l’association Félins pour l’autre qui oeuvre au quotidien pour les chats (mais pas que) abandonnés et 80 % s’il s’agit d’articles qui m’ont été offerts via le blog. Une belle façon de se faire plaisir, de recycler et de soutenir l’action de cette association.

10 Comments

  • Avatar
    Reply La fille de l'encre 10 août 2015 at 9 h 29 min

    Je trouve ton action caritative via ton vide-dressing particulièrement jolie.
    Et tu n’hésites pas à dire que tu revends des articles qui t’on été offert par des marques, contrairement à de nombreuses autres.
    Alors chapeau !

  • Avatar
    Reply deltreylicious 10 août 2015 at 12 h 28 min

    Merci pour ces découvertes !
    Deltreylicious

  • Avatar
    Reply Aurélie 10 août 2015 at 13 h 59 min

    Les marques Payot et Sanoflore me tentent beaucoup !

  • Avatar
    Reply iamladyrider 10 août 2015 at 14 h 10 min

    Cool :D Moi j’adore les produits La Roche-Posay, ils vont très bien avec ma peau qui a eu pas mal de problèmes étant petite (eczema généralisé à trois mois…) et qui reste sensible.

  • Avatar
    Reply vanessaz 10 août 2015 at 14 h 24 min

    Que de jolies decouvertes encore ici et d autres produits que je conaissais déjà notamment le monoi hei poa. J utilise la version classique en bain d huile avant shampoing et en hydratant quotidien pour ma fille qui a les cheveux très bouclés . Il fait des miracles . L huile des delices de sanoflore m a un peu déçue le parfum est fabuleux mais je l ai pas trouvé agréable à l utilisation je lui préfère la célèbre nuxe.
    Concernant ton vide dressing j y ai vu de très jolies pieces c est une chouette initiative qui te ressemble beaucoup !
    Bisous bonne journée

  • Avatar
    Reply Les petits bonheurs de M 10 août 2015 at 17 h 16 min

    Tu m’as bien fait rire sur les produits Loua, comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences …

  • Avatar
    Reply Caroline 10 août 2015 at 17 h 48 min

    Wow super sélection ! J’avais vu l’huile et le nectar des délices à la pharmacie et ils m’avaient bien tenté avec leur odeur sympa. Je m’étais dit : « Non, ça suffit, repose ça tout de suite ! »
    Mais là, ça va devenir compliqué.
    La gelée de La Roche Posay à l’air également tip top.
    Bref, merci de nous avoir fait part de tes summer tests :)

  • Avatar
    Reply Camille 11 août 2015 at 4 h 07 min

    Han mais le monoî, c’est dingue, dans ma tête, monoï = Yves Rocher. Je pense que c’était LE truc que je commandais systématiquement (pour avoir les cadeaux dans les colis).
    Voilà, c’était mon commentaire qui raconte sa vie aussi, mais à part ça, il faut vraiment que je trouve des produits Lavera ici, entre Victoria et toi, vous me donnez vraiment envie de les essayer !

  • Avatar
    Reply Misspoucinette 11 août 2015 at 8 h 59 min

    Coucou,
    Si je peux me permettre un petit conseil, pour la toilette de « la ou tu sais », il vaut mieux utiliser un gel lavant spécialement conçu pour çette zone sensible. Je te parle d’expérience car je lavais aussi çette partie pendant tres longtemps avec un gel douche classique et j’avais toujours des problèmes d’irritations. Depuis que j’utilise un gel lavant, tout est rentré dans l’ordre.
    Bizz

  • Avatar
    Reply Alexia 16 août 2015 at 20 h 30 min

    Comme toujours, merci de partager tes découvertes :)

  • Laisser un petit mot