Voyages et escapades

La Norvège sous le soleil de minuit

23 juin 2017

Il y a deux semaines, je m’envolais pour découvrir le Nord de la Norvège sous le soleil de minuit en compagnie de Laura. Nous étions invitées par Visit Norway en partenariat avec Hurtigruten, la principale compagnie de croisière norvégienne. Une destination pour les amoureux du grand air et des paysages grandioses – qui n’a jamais rêvé devant les images de ces randonneurs arrivés au sommet d’un fjord qui donne irrésistiblement le vertige ?

Voyager est toujours une merveilleuse occasion de se reconnecter à la nature et de prendre le temps de vivre à son rythme. La Norvège est une destination parfaite pour ceux qui veulent oublier le quotidien citadin.

L’arrivée en avion annonce d’ores et déjà la couleur : là-bas, on se sent vite tout petit. On comprend mieux pourquoi la nature est si importante pour les norvégiens : les montagnes et l’eau sont omniprésents, ils vous intiment d’enfiler vos chaussures de randonnée, de remplir votre gourde et d’attraper votre sac à dos pour aller marcher en leur compagnie. A notre arrivée à Bodø, nous avions beau être fatiguées et déroutées par un soleil encore hissé bien haut alors que nos montres affichaient 21h ; nous avons suivi avec plaisir notre guide Raymond.

Il avait été nous chercher deux délicieuses salades (dieu que les norvégiens aiment l’oignon rouuuuuuge, moi aussi hein, ne vous méprenez pas, mais mon estomac pas tellement en revanche, hum) chez Bjork et on s’est régalées, installées autour d’une table de pique-nique en bois et baignées par une lumière qui se mordorait doucement.

Le soleil de minuit en Norvège

J’ai une véritable obsession pour les différentes lumières que peuvent nous offrir la nature – ce n’est pas pour rien que j’ai lancé le hashtag #obsessionlumiere sur Instagram, héhé. Celle que je préfère ? Sans trop d’originalité, la golden hour. Vous dire qu’à cet égard, on est servi dans le Nord de la Norvège grâce au soleil de minuit serait un euphémisme. Les photos ci-dessous ont été légèrement retouchées, je n’ai utilisé aucun filtre pour que vous puissiez apprécier les vraies couleurs de la golden hour norvégienne, ou devrais-je plutôt dire : des golden hours ! Car cette lumière dorée là, elle dure plusieurs heures.

Elle rend tout plus joli, plus poétique, et mon incorrigible âme de romantique – contre laquelle je lutte pourtant, incorrigible vous dis-je – a immédiatement pensé que la plage que nous avions rejoint par une petite marche, cette plage de sable arctique que le vent, en la recouvrant de la poussière des falaises environnantes, a habillé de reflets pourpres, était parfaite pour une demande d’épousailles. Ce soir-là, pas de tourtereaux mais plusieurs groupes d’amis qui  s’était regroupés autour d’un feu de camp pour vraisemblablement passer la nuit tous ensemble.

Mais… le soleil de minuit, qu’est-ce que c’est ?

C’est un phénomène que l’on appelle également « jour polaire » et qui a lieu aux alentours du solstice d’été dès que l’on dépasse le cercle polaire arctique. Il s’explique très simplement, en tenant compte de l’axe d’inclinaison de la Terre qui ne permet pas d’éclairer toutes les régions du monde de la même façon. A l’approche de l’été, le Pôle Nord est directement exposé au soleil : à Bodø au début du mois de juin et aux environs d’1 heure du matin, il va uniquement frôler l’horizon avant de commencer une nouvelle ascension.

Bien-sûr, le soleil de minuit est dépendant de la latitude et plus l’on monte vers le Pôle Nord, plus il est accentué : à savoir qu’il débute plus tôt et termine plus tard. Ainsi, dans l’archipel du Svalbard le soleil ne se couche pas de fin avril à fin août. Inversement, entre l’équinoxe d’automne et l’équinoxe de printemps, le soleil ne se lève plus, ou plus vraiment.

Bodø et Tromsø sont deux villes réputées pour observer le soleil de minuit mais il faut bien l’avouer, le plus beau coucher/lever de soleil que l’on ait vu lors de notre séjour en Norvège, c’était ce soir-là, sur cette plage-là.

Après une nuit ponctuée de réveils nocturnes – je vous donnerai dans le troisième et dernier article quelques conseils pour réussir à s’endormir malgré la luminosité – au Thon Hotel, on a eu l’agréable surprise de découvrir un immense buffet petit-déjeuner. On a fait le plein d’énergie pour découvrir la ville à pied sous un ciel sans nuage avant d’aller voir le maelström de Saltstraumen. Le mal-quoi ? Le maelström est un mot emprunté du néerlandais qui signifie littéralement moulin (mael) et courant (ström) ; et celui de Saltstraumen est considéré comme le plus puissant du monde.

Le phénomène a lieu quatre fois par jour et l’on peut observer plusieurs tourbillons plus ou moins impressionnants.

Ça part dans tous les sens et on est bien heureux de ne pas se retrouver pris là-dedans (oui, je suis ce genre de personnes qui se fait ce genre de réflexions). Si on a envie d’aller voir les courants de plus près, on peut monter dans un RIB-boat et avec un peu de chance, croiser des aigles qui sont là pour l’abondance de poissons – oui, pas pour nos beaux yeux de touristes, je suis au regret de vous le dire. Hurtigruten propose d’ailleurs cette excursion.

La vie à bord de l’Hurtigruten

Après cette balade, nous sommes montées à bord du MS Polarlys qui nous a débarqué à Tromsø le lendemain. Un navire Hurtigruten récemment rénové où nous avons eu la chance de tester les tout nouveaux menus véganes de la compagnie. Car Hurtigruten n’est pas une compagnie de croisière comme les autres ; elle longe les 2400 km de côtes qui séparent Bergen de Kirkenes, à la frontière russe, depuis plus de 100 ans dans une démarche sincère pour minimiser son impact écologique.

En tant que leader des croisières d’exploration, ils ont à cœur de préserver les paysages et la vie des océans. Leur engagement se traduit de différentes façons.

Hurtigruten n’utilise plus de fioul toxique et polluant tout en travaillant parallèlement à la construction de navires hybrides à propulsion électrique. Leurs émissions de C0² se réduisent d’année en année, ils se fournissent au maximum localement pour garnir les assiettes des passagers (à savoir que si l’on mange du poisson, celui proviendra forcément de l’un des 34 ports où font escales les navires Hurtigruten qui s’engagent par ailleurs à uniquement servir des espèces dont la pêche est autorisée par WWF), tous les déchets sont recyclés et les réservoirs d’eau à bord sont chauffés en utilisant l’eau de refroidissement des moteurs.

Ce n’est donc pas si étonnant de leur part d’avoir mis en place des menus véganes depuis février 2017. Ils ont été élaborés en collaboration avec des nutritionnistes et la chef cuisinière végane Mari Hult qui tient aussi un blog de cuisine végétalienne. Ils sont servis uniquement à l’heure du dîner et… on se régale. Entrée, plat, dessert. Tout est bon, raffiné et savoureux. Rien que pour ça, la croisière vaut le coup !

Nous avons eu la chance de dormir dans des cabines Arctic Supérieur qui sont très confortables et ont des stores occultants, idéal pour bien dormir malgré le jour.

Et si comme moi vous aimez roupiller sur de gros oreillers mi-fermes, nul doute que ça vous plaira ! Pendant la croisière, on peut s’installer dans de spacieux sièges moelleux qui s’inclinent avec son livre face à de grandes baies vitrées qui nous laissent apprécier le paysage, profiter du jacuzzi en extérieur ou aller prendre l’air sur le pont. Tout est fait pour prendre le temps, se détendre et observer ce qui défile sous nos yeux émerveillés.

Escale aux Lofoten

Les fameuses îles Lofoten étaient sur le chemin qui nous menait à Tromsø. Ce soir-là, le ciel était très couvert et la densité des nuages conférait au lieu une atmosphère à la fois fascinante et dramatique !

Qu’il fasse beau ou pas, ces îles de pêcheurs sont magnifiques ; elles n’ont pas volé leur réputation : des lumières inspirantes et d’impressionnantes falaises déchiquetées que l’on aimerait gravir pour observer le paysage d’en haut.

Ce qui frappe immédiatement ? Les contrastes et le charme brut des plages de sable blanc mêlées aux montagnes encore enneigées et aux eaux turquoises dans lesquelles on aimerait se baigner. C’est exactement le genre d’endroits que j’aime : reculés, peu habités, à l’apparence inhospitalière mais qui recèlent de trésors pourvu que l’on se donne la peine de les découvrir en explorant.

Nous y avons fait une courte escale de 3 heures : une excursion en bus en empruntant la route E10 qui relie Svolvær à Stamsund et permet d’avoir un bel aperçu de ce que l’île a à offrir. Nous espérions faire plusieurs arrêts pour prendre des photos mais ça n’a pas été le cas et pour vous dire la vérité, nous étions assez frustrées. Il faudra revenir pour prendre le temps de découvrir les Lofoten à pied et pendant plusieurs jours car il y a tant à voir !

Laisser le paysage se dérouler

Il était un peu plus de 22 heures lorsque nous sommes remontées à bord de l’Hurtigruten. Une heure plus tard, nous entrions dans le Trollfjord qui mesure seulement 800 mètres de large sur 2 kilomètres de long. Ses eaux peuvent pourtant atteindre 100 mètres de profondeur ! Arrivé au bout, il faut faire demi-tour : c’est une impasse. Ça nous laisse le temps de profiter du paysage et de pouvoir le prendre en photo sous différents angles.

C’est ça qui est chouette avec ce type de croisière : laisser le paysage se dérouler face à nous. Au moment du coucher, j’avais toujours une petite hésitation en glissant le store vers le bas, et si je manquais quelque chose de bien ?

Heureusement, les principaux points d’intérêt sont quotidiennement recensés par l’équipe Hurtigruten qui nous fournit un programme par jour : les arrêts, le temps des escales, les vues à ne pas manquer, etc. On peut aussi assister à des conférences sur la faune et la flore, la culture des samis, etc.

Je rêve de casser ma tirelire un jour pour une croisière en Antarctique et je n’hésiterai pas une seule seconde, je partirai avec Hurtigruten. Je ne mets pas de « s »  à partirai : j’espère bien que ça se fera, même si je dois manger des coquillettes tous les jours pendant six mois après ça.

Et vous, connaissez-vous déjà la Norvège du Nord ? Aimez-vous ce type de paysages ? Avez-vous déjà expérimenté le soleil de minuit ? 

Dans le deuxième article, vous découvrirez Tromsø : on profitera une nouvelle fois du soleil de minuit, on ira écouter un concert dans une cathédrale arctique, on fera une sortie en sailyak, on pique-niquera sur une île déserte, et on ira faire une belle randonnée. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine : en attendant, passez un bon week-end :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

41 Comments

  • Reply Julie de Écolorée.com 23 juin 2017 at 9 h 05 min

    Merci pour ce magnifique voyage photographique !
    Certaines photos me rappellent la Nouvelle-Zélande et les décors du Seigneur des Anneaux, ahah.

    Bonne journée !

    Julie de Écolorée.com

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 00 min

      Merci Julie ! La Nouvelle-Zélande, ah oui ? Je rêverai d’y aller un jour !

  • Reply samsha 23 juin 2017 at 10 h 42 min

    C’est superbe et impressionnant! Il se dégage une impression un peu mystique de ces photos (cela me fait penser à la série « jour polaire »).

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 01 min

      Ah je ne connais pas, je vais aller regarder ça ! Mais oui, les paysages norvégiens ont une beauté particulière et je pense que la lumière y est aussi pour beaucoup :)

  • Reply Marine - Winter is Reading 23 juin 2017 at 11 h 39 min

    Ces photos sont ravissantes j’ai pris beaucoup de plaisir suivre ton périple sur Instagram mais j’avoue que c’est d’autant plus beau sous forme d’article :D

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 02 min

      Merci beaucoup Marine, ça me fait chaud au cœur :)

  • Reply Celine / Shalima 23 juin 2017 at 11 h 49 min

    C’est beau, c’est beau ! J’adore l’ambiance qui se dégage de tes photos

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 05 min

      Merci Céline :)

  • Reply juliette 23 juin 2017 at 13 h 13 min

    Ah la la, cette lumière, cette nature… <3

    Et puis les croisières, j'adore tellement : tu es "obligée" de vivre au rythme du bateau et c'est hyper reposant je trouve, de se laisser porter en admirant les paysages.

    Vivement la suite !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 06 min

      Ah ça c’est sûr ! :D

  • Reply Délia 23 juin 2017 at 13 h 56 min

    Ouah, quelle claque! Je ne suis pas une grande voyageuse mais les pays nordiques me font envie depuis toujours.
    Je sens que les paysages me couperont le souffle, et j’aime cette idée de n’être qu’un détail dans cette immensité naturelle!
    En tout cas la lumière à l’air somptueuse, quelque soit l’heure de la journée…
    Pour le moment même en me nourrissant de coquillettes matin midi et soir, je ne pense pas que ce soit accessible, mais je l’ajouterai dans les destinations à faire, parce que ça donne rudement envie!
    Merci pour ces belles images …

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 08 min

      C’est vrai que c’est une destination un peu onéreuse les pays scandinaves mais ça vaut le coût ! Disons que si tu voyages raisonnablement en dormant dans des guest houses/auberges de jeunesse et en te préparant des sandwiches, tu arrives à réduire significativement ton budget ;)

  • Reply Camille 23 juin 2017 at 14 h 14 min

    Je reviens juste d’Islande avec également le soleil de minuit et tes photos me donnent trop envie de retourner en Scandinavie :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 09 min

      Ah l’Islande <3 Ça doit être incroyable sous la lumière du soleil de minuit :)

  • Reply Aurore 23 juin 2017 at 14 h 45 min

    Tellement difficile de décrire la période du soleil de minuit, il faut le vivre pour le comprendre. Comprendre cette sensation de constant éveil dans le corps car le soleil est toujours haut, voir ces nuits où le ciel n’a jamais été aussi clair, bref je veux revivre ça !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 12 min

      Je suis tout à fait d’accord ! D’ailleurs, je ne m’étais absolument pas préparée à cette énergie qui t’empêche de parvenir à dormir alors même que tu es crevée ; c’est une sensation vraiment bizarre. Un guide de randonnée qui vit en Norvège depuis 2 ans nous racontait que même encore maintenant, il a bien du mal à s’y faire et parfois, il n’arrive pas à fermer l’œil de la nuit. Alors, il sort faire une balade ^_^

  • Reply Celia - Escapades etc. 23 juin 2017 at 17 h 11 min

    J’ai fait la croisière cette hiver, de Bergen à Kirkenes et c’était top top top ! On reve aussi de l’Antarctique avec Hurtigruten, on croise les doigts pour Noël 2018 :)
    Merci pour ton article ca m’a rappelé de jolis souvenirs !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 14 min

      Ouh, chanceuse !

  • Reply Audrey Danha 23 juin 2017 at 17 h 54 min

    Ah j’attendais ce petit récit et les photos …
    C’est hyper dépaysant comme clichés ! ON dirait le bout du monde, sans personne !
    Magnifique ! Bonne soirée

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 16 min

      Ah je te confirme, on se sent vraiment au bout du monde ! ^_^

  • Reply marionromain 23 juin 2017 at 20 h 29 min

    La Norvège est un pays qui me fait rêver, et cette lumière, cette lumière ! J’ai déjà expérimenté le Soleil qui se couche très – très – tard, et se lève très – très – tôt, un été à Stockholm, mais l’expérience, ici, semble être d’un autre niveau encore !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 16 min

      Ah oui, cette lumière est incroyable ! Je crois que je n’en avais jamais vu une aussi belle…

  • Reply Lilouuuu 23 juin 2017 at 21 h 17 min

    La Norvège est un pays que je rêve de visiter, les paysages ont l’air grandioses et j’adore l’ambiance qu’il y règne !
    Bisou ma belle
    http://lilouuuu.com

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 18 min

      Je te souhaite que ce rêve se réalise alors :)

  • Reply Laura 26 juin 2017 at 10 h 02 min

    C’est beau de revoir tout ça, même si c’est encore tout frais. J’aurais bien testé quelques unes des recettes de Mari Hult mais je crois que mon niveau de Norvégien n’est pas encore assez bon :D « Vache et goût »

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 20 min

      Hahaha, il se peut en effet que tu aies encore besoin de te perfectionner un peu :P

  • Reply Camille 26 juin 2017 at 15 h 46 min

    MONDIEUQUESAYBEAU.
    Les Lofoten, je rêve d’y aller depuis quelques années maintenant – en fait, depuis mon premier contact avec la Scandinavie. Tes photos sont sublimes, et c’est vraiment chouette de lire toutes les mesures que prend la compagnie Hurtigruten quant à l’environnement. Du coup, je suis allée voir sur le site la croisière en Antarctique et euh, ben du coup je viens de l’ajouter en top liste de mes rêves de voyage (avec la croisière en Patagonie chilienne, que mon papa a faite et dont il est revenu avec des étoiles dans les yeux).
    J’ai hâte de lire la suite !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 21 min

      Hahaha, ouais c’est un énoooorme budget une croisière en Antarctique ! Après, ça se comprend. C’est une destination hyper niche (et il est préférable que ça le reste) : je m’en veux presque d’avoir un goût prononcé pour les destinations peu répandues et qui par conséquent ont un certain coût :x

  • Reply Rose Citron 26 juin 2017 at 16 h 29 min

    Quel magnifique article, entre ton récit et les photos on s’y croirait!
    Je croyais être une fille du sud, mais plus ça va, plus les pays du nord m’attirent!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 22 min

      Merci beaucoup ! :) Ah, moi aussi, malgré mon sang méditerranéen, j’ai un énorme faible pour les pays scandinaves (et globalement, les destinations un peu sauvages où le temps est incertain et les températures basses) :x

  • Reply Ornella 26 juin 2017 at 17 h 54 min

    Merci de nous avoir fait partagé ça, cet article est une pure merveille et alors y a des photos… à couper le souffle.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 23 min

      Oh merci Ornella, c’est adorable :)

  • Reply Lucie 26 juin 2017 at 20 h 57 min

    Comme c’est beau ! Je suis allée dans les lofoten quand j’avais … 7 ans ! Voyage en camping car avec mes parents. Je pense que ce sont les premières vacances dont j’ai un reel souvenir. Jouer dehors a minuit et y voir comme en plein jour, randonner, mes parents qui me réveillent pour que je vois des marsouins, les baleines au loin, la baignade au niveau du cercle polaire ! J’y retournerais avec avec ma fillette ça c’est sur ! En tout cas tes photos sont un régal pour les yeux ! J’ai hâte de lire la suite !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 28 juin 2017 at 20 h 24 min

      Oh la la mais ces souvenirs fabuleux que tu as ! Quelle chance !

  • Reply Links I Love #143 - Whatever WorksWhatever Works 27 juin 2017 at 10 h 01 min

    […] toutes les deux en Norvège et à travers ses paysages éclairés par le soleil de minuit. Leurs articles, tous deux différents se complètent bien je trouve. (leaf-blog.com […]

  • Reply Tromsø : entre soleil de minuit et activités de plein air 28 juin 2017 at 19 h 41 min

    […] aujourd’hui à Tromsø après nos premiers moments en Norvège que je vous racontais ici. Tromsø, c’est la dernière grande ville du Nord du pays. Elle est connue pour être un […]

  • Reply Alice 29 juin 2017 at 14 h 59 min

    Merci pour ce shoot de Nature Laëtitia ! Purée qu’c’est beau, grand, pur… Et cette lumière… ♡♡♡

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 5 juillet 2017 at 21 h 16 min

      AH LA LA OUI ! La lumière, tu aurais fait des photos fabuleuses <3

  • Reply Visiter la Norvège du Nord - Voyage en Norvège de Tromsø à Kirkenes 30 juin 2017 at 17 h 38 min

    […] et fin de notre voyage en Norvège du Nord. Après vous avoir fait découvrir Bodø et Tromsø sous le soleil de minuit, je vous embarque dans quelques minutes avec moi sur le […]

  • Reply Mamzeldree 23 juillet 2017 at 19 h 04 min

    Ohlalala c’est tellement beau !
    Il faut dire aussi que tes photos sont superbes !
    C’est vraiment un pays que j’aimerais visiter (très très prochainement ! :)).

  • Reply Agathe 24 juillet 2017 at 20 h 33 min

    Non, jamais testée la Norvège. Tes instastories m’avaient données envie, mais là encore plus. Qu’est-ce que c’est beau. Et le soleil de minuit donne envie d’être découvert.

  • Laisser un petit mot