Mieux consommer

La Fibre du tri

30 septembre 2016

Création de contenus pour La Fibre du tri.

Dans quelques semaines, cela fera un an que j’ai emménagé dans mon nouvel appartement. Lorsque je préparais mes cartons en novembre dernier, je me suis rendue compte à quel point j’avais accumulé beaucoup de choses ces dernières années : trop de fringues, trop de chaussures, trop de sacs, trop de tout. C’est d’ailleurs généralement à l’occasion d’un déménagement que l’on est forcé de faire du tri et que l’on redécouvre même parfois des affaires dont on avait oublié l’existence.

J’avais déjà évoqué avec vous la rédemption de la dépensière que j’étais, ne trouvant plus de sens au shopping qui était pourtant l’une de mes activités favorites lorsque j’étais plus jeune – je ne vous raconterai pas mon premier job à 18 ans aux Galeries Lafayette où je dépensais pendant ma pause déjeuner ce que je gagnais la journée en restant debout à vendre des chaussettes de luxe.

Ça a fini par me dégoûter ; aujourd’hui, j’ai définitivement envie de consommer utile, moins et mieux. Rompre avec le matérialisme peu à peu.

Je fais donc régulièrement du tri dans ma garde-robe : qu’est-ce que j’aime porter le plus souvent et dans lequel je me sens à l’aise ? qu’est-ce que j’ai acheté sur un coup de tête et qui moisit dans un coin ? qu’est-ce qui ne me va plus mais que je garde au cas où – en sachant au fond pertinemment que ce pull trop court ne sortira plus jamais de mon dressing ?

Aujourd’hui, plutôt que de dépenser à tort et à travers, je me demande si j’en ai vraiment besoin, si je vais réellement le mettre, si je ne suis pas en train d’entrer les codes de ma carte bleue sur internet parce que je ne vais pas bien et que j’ai l’impression que m’acheter une nouvelle paire de chaussures me rendra un peu plus heureuse – alors que certes, ça fait plaisir mais c’est un plaisir éphémère qui sera vite oublié.

Je réfléchis de mieux en mieux mes achats en somme et je sais attendre là où il y a 5 ans, j’aurais claqué 150 € sur un coup de tête. Whaou, si je pouvais voyager dans le passé pour dire ça à la jeune adulte que j’étais, juste pour voir sa réaction – et je posterais ça sur Snapchat avec le filtre tranche de pain de mie, ce serait fun.

fibre du tri

De mon tri, je garde les plus belles pièces pour les mettre en vente sur mon vide-dressing associatif et puis j’en donne aussi autour de moi. Ce que je ne savais pas et que j’ai appris avec le site La Fibre du tri, c’est qu’il est possible de donner une seconde vie aux textiles, au linge de maison et aux chaussures de différentes manières en les déposant dans l’un des 36 000 points de collectes partout en France. Vous trouverez la liste en cliquant ici ;)

60 % des textiles seront portés par quelqu’un d’autre lorsqu’ils sont en bon état et 38 % sont recyclés ou valorisés s’ils sont usés – à savoir qu’un vieux t-shirt peut devenir une garniture de coussin, un isolant ou même une nouvelle fringue !

La vidéo ci-dessous explique parfaitement le processus de tri.

L’autre avantage à avoir la fibre du tri, c’est que l’on soutient la création d’emplois. Les TLC comme on dit dans le jargon (Textiles, Linge de maison, Chaussures) sont en effet triés à la main ; par conséquent, plus il y a à trier, plus on embauche. On redonne ainsi de la valeur à ce qui devait être détruit tout en préservant notre planète – on ne sait que trop bien à quel point la gestion des déchets est compliquée. C’est bénéfique pour tout le monde.

Sur le site J’ai la fibre du tri, vous trouverez plein d’informations utiles pour trier correctement et vous pouvez même télécharger l’application de l’organisme disponible sur l’App Store et Google Play qui vous indiquera sur un plan les Points d’Apport Volontaire, vous donnera des astuces, etc. Tout est fait pour nous faciliter le tri, il n’y a plus qu’à s’y mettre !

fibre du tri

Vous connaissiez déjà ce système ? Avez-vous l’habitude de trier et recycler vos affaires ? Comment procédez-vous habituellement ? 

En attendant de vous retrouver pour un article qui vous emmènera en Finlande à la découverte de l’archipel d’Helsinki, je vous souhaite un excellent week-end. Prenez soin de vous :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 Comments

  • Reply Mandy 30 septembre 2016 at 8 h 57 min

    Moi aussi il y a quelques années je pouvais claquer d’un coup un belle somme en shopping de confort plus que nécessaire. Aujourd’hui je réfléchis à ce que j’ai envie, besoin.
    J’ai fais un bon gros tri au printemps, suivi d’une brocante ou j’ai vendus pas mal de chose pour une misère, c’était plus pour me débarrasser. J’ai donné pas mal de choses autour de moi aussi. J’ai pas forcément pensé au système de collecte de vêtements, généralement j’arrive a tout dispatcher. Mais comme je m’apprête a refaire du coup de tri je vais y jeter un oeil.
    Ce que je fais aussi c’est que je réutilise les tissus si je peux, comme pour des draps un peu usés je prends les parties pas abimées pour en faire des chiffons ou faire des housses pour ranger dans les placards. J’essaie vraiment de redonner une seconde vie aux vêtements et linges de maison si possible.
    Quand j’étais petite avec ma Mamy on faisait des petits doudous rembourrés avec toutes les chutes de tissus de son atelier de couture et encore aujourd’hui je les garde dans l’optique un jour de me mettre a en coudre a mon tour.
    Bref je ne jette pas de tissus!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 4 octobre 2016 at 20 h 04 min

      Ça doit s’appeler la maturité alors de mieux consommer – en tout cas ça y ressemble :)

  • Reply prettylittletruth 30 septembre 2016 at 10 h 07 min

    Je ne connaissais pas du tout la fibre du tri non plus! Ca a l’air bien. Je ne sais pas s’ils le font en Angleterre :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 4 octobre 2016 at 20 h 04 min

      Aucune idée non plus mais j’imagine que si :)

  • Reply Justine 30 septembre 2016 at 10 h 20 min

    Bonjour,

    Depuis un an et demi, j’ai aussi la folie du tri ! je trouve que j’ai trop de choses dans tous les domaines.
    J’ai commencé par le plus facile : les vêtements ! Mais il y a encore des pièces dont je n’ai pas envie de me séparer car elles évoquent chez moi un souvenir, ou juste parce que je les aime bien encore, même si je sais que je ne les mets plus que très peu !
    J’ai aussi fait du tri dans ma vaisselle, mes livres, mes cosmétiques, mes chaussures …
    J’ai eu un bébé ily a 15 mois et je vois maintenant que je croule sous les minis vêtements. J’ai plein de jolies pièces payées assez chères encore neuves, mais je n’ai pas envie de les donner, je préférerais les revendre pour rentabiliser un peu tout ça …
    Je vais beaucoup au Relais enfant, aussi bien pour donner que pour acheter, on peut y trouver de vraies merveilles, notamment en jouets, et petits vêtements pour des sommes vraiment petites.
    Je sais que nous allons déménager d’ici une année environ, rien qu’à la perspective d’avoir 112000 cartons, ça m’écoeure et m’énerve. J’espère avoir réussi à faire encore plus de tri d’ici là. Bonne journée

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 4 octobre 2016 at 20 h 06 min

      Je comprends, c’est un peu la même chose chez moi, il y a des trucs que je mets pas mais dont je n’arrive pas à me séparer de peur de regretter, au cas où, alors que je sais très bien que ces choses vont encore rester sagement là où elles sont… En tout cas, plein de courage en avance pour ton futur déménagement :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 4 octobre 2016 at 20 h 06 min

      Je comprends, c’est un peu la même chose chez moi, il y a des trucs que je mets pas mais dont je n’arrive pas à me séparer de peur de regretter, au cas où, alors que je sais très bien que ces choses vont encore rester sagement là où elles sont… En tout cas, plein de courage en avance pour ton futur déménagement :)

  • Reply Daphné @ Be Frenchie 30 septembre 2016 at 11 h 15 min

    Je trie de plus en plus, que ça fait du bien de s’alléger et de ne garder que des choses qui font sens.

    Mon objectif est de faire rentrer tous mes vêtements dans une penderie d’un mètre de large. Du coup, j’ai épuré ma garde-robe pour que tout se combine et ne plus me prendre la tête en m’habillant.

    Acheter moins mais mieux, aller vers des pièces qui nous ressemblent et dans lesquelles on se sent bien, voilà une bonne façon de se simplifier la vie.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 4 octobre 2016 at 20 h 13 min

      Sacré challenge ! Mais je suis d’accord, moi aussi je me sens mieux avec moins de choses, j’ai nettement dépassé le stade où avoir plein de trucs dans ma penderie me réjouit, j’ai davantage envie d’aller au plus simple tout comme toi :)

  • Reply Julie de Écolorée.com 30 septembre 2016 at 13 h 09 min

    On a fait le tri l’année dernière et effectivement on avait des dizaines de sapes qui ne servaient à rien. On a donné une dizaine de sacs poubelles de 50L à la fibre du tri. On a le cœur plus léger maintenant (et de la place dans l’armoire pour mieux voir ce qu’on a). Le mieux c’est qu’on a quasiment rien racheter depuis !
    Merci de faire connaître la fibre du tri, c’est une très belle cause :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 4 octobre 2016 at 20 h 14 min

      Ah c’est super chouette Julie ! Et avec plaisir, je trouve aussi l’initiative super :)

  • Reply Mélanie 30 septembre 2016 at 14 h 17 min

    J’utilise ce système pour trier régulièrement mes vêtements, en général au début chaque saison été/hiver. Même si j’achète peu, j’ai tendance à garder les choses « au cas où », et c’est comme ça qu’on se retrouve avec un pull rangé depuis 10 ans qu’on ne mettra plus jamais… En revanche, je ne savais pas que les chaussures étaient acceptées aussi, je le note pour la prochaine fois. Belle journée !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 4 octobre 2016 at 20 h 15 min

      Tu as tout à fait ciblé le problème des « au cas où », un vrai cercle vicieux ^_^ Oui, ils les prennent, il suffit de bien les attacher l’une à l’autre :)

  • Reply Aline - Graphiste freelance 1 octobre 2016 at 14 h 04 min

    Super concept, je ne connaissais pas du tout! Je penserais à leur donner des vêtements en bon état, on m’en donne de temps en temps et ils finissent souvent coupés en morceaux de chiffon…

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 4 octobre 2016 at 20 h 17 min

      Ah bah oui alors, ça fera certainement des heureux et c’est aussi encourager l’initiative :)

  • Reply Amélie 1 octobre 2016 at 22 h 34 min

    Je trie aussi de plus en plus mes fringues depuis quelques années, et je me contente aussi d’acheter plus « utile » qu’avant (peut-être trop !)
    J’avais entendu parler de la Fibre du Tri, est-ce que c’est la même chose que ces containers Croix Rouge dans lesquels on peut déposer ses textiles usagés ?

    Pour les fringues de mes filles : la petite récupère ceux de la grande, et après ça fait le tour des copines qui ont de plus jeunes enfants !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 4 octobre 2016 at 20 h 20 min

      Haha, ma maman et ma tante faisaient la même chose avec ma sœur et mes cousines, moi j’étais contente je suis l’aînée d’une petite famille de 4 filles ; en revanche, pour ma plus petite cousine, c’était moins rigolo :D
      Non ce n’est pas la même chose, les containers La Fibre du Tri ont un petit macaron apposé dessus (check leur site pour voir à quoi il ressemble), c’est différent de ceux de la Croix Rouge :)

  • Reply Summer Girl 2 octobre 2016 at 0 h 05 min

    Je viens de déménager justement et j’en ai profité pour faire un énorme tri, j’ai tenté un vide dressing à la maison qui m’a très peu débarrassée, mais je ferai une brocante au printemps pour les belles pièces, pour le reste je les donne et les recycle aussi.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 4 octobre 2016 at 20 h 21 min

      Super :)

  • Reply Un invincible été » Ailleurs sur le web #40 2 octobre 2016 at 11 h 43 min

    […] Eleusis & Mégara, on parle de la Fibre du tri, qui en plus d’être une entreprise chouette, est aussi une maniè… et de ce qu’on en fait une fois qu’on s’en débarrasse. Je note précieusement ce […]

  • Reply emerentine 3 octobre 2016 at 22 h 14 min

    Je sors d’un tri gigantesque des vêtements enfants : don aux proches évidemment, puis revente des plus beaux et marques sur un site spécialisé, et cartons brocante.
    Le reste abîmé, invendu ou taché, je le recycle en lingettes lavables -selon les tissus- genre gant pour les petites mains ou sopalin « vert ».

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 4 octobre 2016 at 20 h 22 min

      N’hésite pas à penser à La Fibre du tri la prochaine fois ;)

  • Reply Navet Sauvage 28 octobre 2016 at 12 h 01 min

    Tiens c’est marrant je suis dans la même démarche couplée parallèlement à la lecture de Marie Kondo sur le rangement. C’est très libérateur de jeter, mais comme elle le dit, le tout c’est de pas racheter comme un dingo juste après et pour cela elle conseille de réfléchir à une place avant d’acheter un objet qui nous plait. Mine de rien, quand on a pris le goût de la légèreté, on y réfléchit à 2 fois avant de se réétouffer sous la masse.

    Mon défi actuel c’est d’avoir peu, solide et satisfaisant. =)

  • Reply Clow 14 février 2017 at 15 h 56 min

    Merci pour cet article, en ce moment j’ai la fibre du tri moi aussi, j’ai beaucoup trop de vêtements et je pense qu’il est temps de les donner… Ces derniers temps j’ai beaucoup dépenser d’argent pour m’acheter des pièces que j’ai presque pas porté, il va être temps de faire du tri.
    Je te remercie pour cet article, je pense m’y mettre ce weekend pour faire du tri et les déposer dans une ressourcerie proche de chez moi.

  • Laisser un petit mot