Mode

Or du monde, la joaillerie éthique

14 mars 2017

Article en collaboration avec Or du monde.

Je n’ai jamais beaucoup porté de bijoux. Je trouve ça joli sur les autres ; sur mes copines qui osent pendre de grandes boucles à leurs oreilles, multiplier les bagues à leurs doigts, assumer de grosses manchettes ou encore accrocher autour de leurs cous des colliers plastrons. En revanche, j’ai toujours aimé les bijoux fins – en or parce que ça me va mieux – ceux que l’on remarque à peine et que l’on sent à peine sur soi aussi. Leur sophistication discrète me plaît et convient mieux à ma personnalité.

OR DU MONDE, une bien jolie maison de joaillerie éthique m’a proposé il y a quelques semaines de vous présenter certains modèles de leur toute nouvelle collection Essentiel. J’ai d’abord été séduite par leurs valeurs que je vais détailler un peu plus loin, puis par la collection en elle-même puisqu’elle correspond parfaitement à ce que j’aime : sobre et délicate. J’étais impatiente de vous en parler tant je trouve leur démarche belle et… humaine.

Pourquoi de la joaillerie éthique ?

C’est une question que je ne me posais pas il y a encore quelques mois avant de regarder l’excellent Blood Diamond – il n’est jamais trop tard hein. Qui pourrait s’imaginer qu’une pierre précieuse, qu’un diamant, est synonyme de violence, de souffrance, de travail forcé ? On offre généralement de beaux bijoux pour des occasions particulières : l’entrée dans une nouvelle dizaine, une demande en mariage, un cadeau de départ à la retraite, etc. Nous n’avons pas envie que ce cadeau bafoue les droits de l’Homme et épuise les ressources de notre précieuse planète mais nous sommes pourtant mal informés.

Il existe depuis 2003 le processus que l’on appelle Kimberley. Il vise à garantir la traçabilité des diamants afin de veiller qu’aucun d’entre eux ne provient d’un pays qui n’aurait pas signé cet accord et que par conséquent, aucun d’entre eux ne finance des conflits armés. Le problème, c’est que ce processus de Kimberley ne garantit en rien le respect des humains et de la nature. Comment savoir que la bague que l’on a placée dans un bel écrin pour demander sa moitié en épousailles a été produite dans des conditions de travail décentes et sûres ? Comment savoir qu’elle n’a pas participé à l’épuisement des sols et de leur biodiversité ?

Les engagements humains d’OR DU MONDE

OR DU MONDE, c’est l’histoire d’une petite entreprise familiale née il y a plus de 40 ans quand les deux fondateurs prennent conscience des conditions de travail à la fois des mineurs et des tailleurs de pierres. L’équation du bijou que l’on offre à une personne que l’on aime mais qui a été produit sans le respect des Hommes et de l’environnement est impossible. Ainsi, ils se mettent à la recherche de mines un peu partout dans le monde où les travailleurs sont considérés et justement rémunérés – plus d’un million de mineurs sont payés moins d’1 dollar par jour, ils subissent des accidents, on les force à travailler et sont victimes de violences.

L’équipe OR DU MONDE a tissé des liens forts avec ses partenaires et les connaît bien – allez les voir dans leur bijouterie parisienne au 30 rue Daguerre pour discuter avec eux, c’est passionnant. Ils veillent à connaître l’exacte origine des diamants et des pierres précieuses avec lesquels ils confectionnent tous leurs bijoux mais aussi à ce que cette économie profite au pays producteur à travers notamment la construction d’infrastructures telles que des écoles, des hôpitaux, etc. Aujourd’hui, seulement 0,1 % des diamants en circulation sur le marché mondial répondent à ces critères… Seulement 0,1 %, ça donne à réfléchir !

Les engagements écologiques d’OR DU MONDE

La maison de joaillerie éthique ne se contente pas seulement de garantir que ses bijoux respectent les droits de l’Homme, non, elle s’assure par ailleurs qu’ils ne participent pas à la dégradation des ressources naturelles. Pourquoi ? Parce que l’extraction de l’or est une activité très polluante. Il faut compter environ 2 tonnes de rebus miniers pour extraire 1 petit gramme d’or seulement, sans parler des produits chimiques qui interviennent dans la séparation de l’or et des autres minéraux. Sans évoquer non plus les 1900 tonnes de cyanure versées chaque année dans les sols engendrant ainsi des conséquences écologiques désastreuses… Sachant qu’à l’heure actuelle, on a extrait suffisamment d’or pour les 50 prochaines années, n’est-il pas inutile de continuer à exploiter nos ressources ?

Le parti pris d’OR DU MONDE est donc de travailler exclusivement avec de l’or recyclé ! Pourquoi s’en priver puisqu’il est recyclable à l’infini ? Par ailleurs, on peut se rendre à la bijouterie avec le bijou en or que l’on aimerait recycler (une bague transmise de génération en génération qui serait trop grande pour nous, par exemple) : il sera alors fondu et transformé selon nos souhaits – hop, on clique ici pour en savoir plus.

Le savoir-faire OR DU MONDE

Etre une maison de joaillerie éthique, c’est vraiment très très très bien. Mais être une maison de joaillerie éthique qui valorise le savoir-faire français, c’est encore mieux ! OR DU MONDE collabore avec des artisans formés dans des écoles françaises et tous les bijoux sont fabriqués à la main en France.

Si vous avez un projet en tête et que vous souhaitez faire créer un bijou à votre image, vous pouvez leur faire confiance. Bref, je l’écris ici noir sur blanc, si un jour je me fiance, puis me marie : clairement, je veux que tout vienne de chez eux pour être encore plus fière de porter ces anneaux à mes doigts ! En plus, les bijoux sont disposés dans des écrins en bois issu de forêts durablement gérées. Ils sont parfaits ou ils sont parfaits chez OR DU MONDE ? Oui, c’est bien ça, il sont parfaits.

La collection Essentiel OR DU MONDE

Revenons-en aux quatre bijoux de la collection Essentiel que je vous présente dans cet article. A travers les photos, j’ai mis en scène plusieurs modèles : le collier Essentiel, le bracelet Essentiel, le bracelet mot Essentiel que l’on peut personnaliser ainsi que, mon coup de cœur, le solitaire Essentiel. Ce sont des pièces de tous les jours, celles que l’on oublie d’enlever avant de se coucher tant elles finissent par faire partie de nous.

C’est exactement ça que je recherche dans un bijou et la mission est totalement réussie avec cette nouvelle collection OR DU MONDE. Il y a d’abord eu le collier pour lequel j’ai craqué parce qu’il tombe dans le creux de la gorge et brille subtilement. Puis les deux bracelets tout près de la peau que l’on m’a invité à mixer, le résultat est très chouette, un peu rock (enfin… rock-gentil-très sage mais ça me va bien) et puis le solitaire, immense révélation !

En le mettant au doigt la première fois, j’ai été captivée par la lumière qu’il reflétait. Sacha de l’équipe OR DU MONDE m’a alors donné un cours accéléré de taille de diamant en m’expliquant que l’on pouvait juger de sa qualité uniquement une fois qu’il avait été taillé. Le diamantaire le travaille de façon à ce que ses différentes facettes créent un jeu de miroir qui orientera la lumière qui le traverse ; et bim, ensorcelé, vous ne pouvez plus le quitter des yeux – un instant, j’ai enfin compris pourquoi Marilyn Monroe chantait Diamonds are a girl’s best friend.

Le rapport qualité/prix est à mon sens plus que correct, surtout comparativement à des maisons de joaillerie qui ne font pas preuve d’autant de transparence et d’éthique. OR DU MONDE, c’est une vraie belle découverte pour moi – j’espère qu’elle le sera pour vous aussi – et l’une des collaborations dont je suis le plus fière depuis la création de ce blog, je tenais à le dire.

Aviez-vous conscience de ce que suppose parfois l’achat d’un bijou ? Que pensez-vous de leur démarche et puis de cette collection Essentiel si raffinée ? 

En attendant d’échanger avec vous sur ces sujets, je vous souhaite une excellente journée ! J’essaie de vite revenir par ici pour continuer à vous raconter l’Egypte mais aussi pour vous emmener à Rome.

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 Comments

  • Reply Ferrero 14 mars 2017 at 9 h 10 min

    Très mignon… Mais ça me va ^^

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 14 mars 2017 at 16 h 21 min

      Héhé ;)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 14 mars 2017 at 16 h 21 min

      Héhé ;)

  • Reply Manon 14 mars 2017 at 9 h 17 min

    C’est magnifique ! Et c’est vrai que les dessous de la joaillerie cachent des choses terribles alors autant faire attention…

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 14 mars 2017 at 16 h 23 min

      Oui mais encore faudrait-il savoir… Je trouve que l’on ne communique pas assez sur l’envers du décor, j’aimerais que l’on entende davantage parler des effets désastreux de l’extraction aurifère ainsi que des conditions de travail dans les mines…

  • Reply vm 14 mars 2017 at 10 h 59 min

    Merci pour ton post! Ton pull est vraiment beau! Où l’as-tu acheté?

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 14 mars 2017 at 16 h 19 min

      Chez Des Petits Hauts l’année dernière :)

  • Reply marionromain 14 mars 2017 at 16 h 06 min

    J’ignorais beaucoup de cet envers du décor, alors merci pour cette mise en avant plus qu’utile !
    (et merci aussi pour les découvertes musicales du jour, que j’ai adorées !)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 14 mars 2017 at 16 h 24 min

      Merci Marion et de rien ! Ce serait chouette que l’on diffuse l’information autour de nous afin d’être plus vigilent, ça ferait des émules et le monde ne s’en porterait que bien mieux…

  • Reply Lilouuuu 14 mars 2017 at 18 h 19 min

    Les bijoux sont superbes, et c’est encore mieux si ils sont éthiques !
    Bisou

  • Reply La joaillerie éthique d'Or du Monde - Mango and Salt 16 mars 2017 at 6 h 01 min

    […] Découvrez aussi l’article coup de coeur de ma copine Laëtitia, qui comme moi est tombée amoureuse de cette jolie marque […]

  • Reply Un invincible été » Ailleurs sur le web #55 19 mars 2017 at 12 h 09 min

    […] Lorsque je me suis fiancée, j’ai plongé le nez dans l’univers de la joaillerie éthique (pour au final ne pas choisir un bijou éthique, personne n’est parfait). L’article de Laëtitia présente une marque de joaillerie éthique et surtout, pourquoi s&rsqu… […]

  • Reply Louise Grenadine 24 avril 2017 at 17 h 22 min

    Très jolie initiative, cette joaillerie éthique. :)
    Et en plus, les bijoux sont vraiment très beaux !
    Merci pour la découverte.

  • Reply Cerise 26 avril 2017 at 17 h 13 min

    De la joaillerie éthique, c’est en effet très bien (pour un partenariat) mais on accepte aussi avec plaisir de la joaillerie « pas éthique » Swarovski (pour un autre partenariat), les belles valeurs, ça dépend des jours et des sponsors dans le joli monde des blogueuses…

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 26 avril 2017 at 17 h 32 min

      Bonjour Cerise, on joue au jeu de qui sera la plus parfaite, c’est ça ? Les bijoux Swarovski ne sont pas en or, ni en diamant – en tout cas, pas ceux que j’ai. Ensuite, je suis amie avec la community manager de la marque qui m’a gentiment offert une paire de boucles d’oreilles : je mérite d’être brûlée en place de Grève parce que j’ai osé tweeté/instagrammé que je les portais ? Je comprends néanmoins ta remarque mais pour te dire la vérité, je la trouve un peu injuste à mon égard car je n’ai jamais fait la leçon à qui que ce soit et que j’essaie de partager simplement des choses que j’aime. Parfois elles sont irréprochables, parfois pas…

  • Reply Chloé G 16 mai 2017 at 17 h 01 min

    Hello,
    Waow c’est un article hyper intéressant que tu nous donnes à lire aujourd’hui… J’ai trouvé ça passionnant et ça me donne vraiment envie de découvrir cette boutique ! Ca m’a vraiment ouvert les yeux… Bravo et bravo à or du monde !

    Bonne journée
    Chloé
    savoo.fr /blog

  • Reply Ornella 27 mai 2017 at 14 h 50 min

    Ca m’intéresse, la finesse de leurs bijoux me parlent beaucoup. Comme toi, je ne suis pas très bijoux. J’en porte toujours, mais toujours les mêmes. Classiques, élégants, qui ne se démodent pas. je change que très rarement. Et le style de ceci me parle beaucoup. Merci pour la découverte.

  • Reply Gaither 17 novembre 2017 at 6 h 25 min

    Ton pull est vraiment beau! Où l’as-tu acheté?

  • Laisser un petit mot