Road trip Ouest américain, comment le préparer ?

Un an après notre road trip dans l’Ouest américain, je m’attelle enfin au guide que je vous avais promis. Si vous prévoyez de partir bientôt, il vous aidera à vous donner une idée du budget, planifier vos étapes en fonction du temps qui s’offre à vous, louer une voiture au meilleur rapport qualité/prix, etc. Un guide pratique avant tout construit à la lumière de ma propre expérience.

C’est le road trip par excellence, les routes sont agréables et on enchaîne les miles sans trop s’en rendre compte. L’un des plus beaux voyages de toute ma vie que je revis un peu en vous donnant quelques conseils pour le faire à votre tour.

roadtrip ouest américainQuand  partir ? 

Dans le mesure du possible, je vous conseille de partir en période de mi-saison pour éviter l’affluence des touristes et avoir de fait l’impression de faire le même voyage que la terre entière. On évite également les mois de décembre, janvier et février qui ne vous réserveront pas toujours de bonnes surprises si vous roulez le long de la Sierre Nevada.

Nous en avons fait l’expérience alors que nous étions sur les routes à la fin du mois de mars : de nombreuses voies fermées autour du Yosemite (et notamment la superbe Tioga pass qui n’ouvre que de mai à octobre à cause de la neige et des risques d’avalanche constants, si vous partez durant cette période il vous faut l’emprunter !) obligeant à retourner sur ses pas pour prendre des grands axes, comme nous l’avons fait (du centre du Yosemite, nous avons dû revenir à Sacramento pour nous rendre à Tahoe Lake afin de rejoindre notre motel tout près de Mono Lake) et une tempête de neige nous a accueilli à Mammoth Lakes nous forçant à rester un maximum à l’intérieur.

La neige nous a aussi bloqué à quelques pas de Bodie State Historic Park et reste l’une de nos plus grandes déceptions. Préférez donc les mois d’avril, juin, septembre et octobre pour partir er profiter de tout ce qu’a à offrir la Californie. A noter que la meilleure période pour voir les chutes d’eau dans le Yosemite est avril : en septembre, elles sont généralement à sec et il serait dommage de ne pas voir les fameuses Yosemite falls. C’est aussi le moment idéal pour déambuler dans la Death Valley où les températures sont plus raisonnables. Fin mars, nous avions eu 28 degrés et la chaleur nous paraissait déjà écrasante à certains endroits.

road trip ouest américainCombien de temps partir ?

Nous avions passé une semaine au préalable à San Francisco (voir mon city guide) et nous n’avions que 8 jours supplémentaires à consacrer au road trip à proprement parler : c’est trop court ou disons que ce n’est pas assez tant on y prend goût. 10 à 15 jours me paraît plus raisonnable pour en voir davantage. Nous avons fait la boucle : San Francisco > Yosemite > Tahoe Lake > Mono Lake > Mammoth Lakes > Death Valley > Big Sur > San Francisco. 26 heures de route et plus de 2000 miles.

Trois semaines étant l’idéal si on a le budget pour pouvoir pousser jusqu’en Arizona, voir Monument Valley, Las Vegas (au moins une fois dans sa vie, comme on dit) et le Grand Canyon et emprunter la fameuse Route 66. D’une manière générale, l’avantage des Etats-Unis ce sont ses grandes routes en ligne droite où l’on roule des heures sans vraiment s’en rendre compte. N’ayez donc pas peur des distances : elles se font très vite.

road trip ouest américainQuel budget ?

Au pays des rois du pétrole, l’essence n’est vraiment pas chère tout comme la location de la voiture. Quant aux logements, vous pourrez trouver des motels pour 70 $ par nuit à deux, mais selon les secteurs ça peut rapidement augmenter. Enfin, la nourriture qui ne comprend pas les pourboires à laisser d’environ 15 % est plus ou moins onéreuse également selon les endroits. Comptez donc approximativement :

  • 350 € pour la location d’un 4×4 (GPS et assurance inclus)
  • 250 € d’essence pour une semaine (environ 5/6 pleins, en précisant que l’essence est évidemment plus coûteuse dans la Death Valley puisqu’il n’y a que 3 stations d’essence, une à Furnace Creek ; une autre à Stovepipe Wells et une dernière dans le Nevada à Scotty’s Castle. Idem dans le Yosemite. Pensez à faire le plein avant dans la mesure du possible, sachant que si vous roulez beaucoup étant donné que les voitures sont plutôt gourmandes, vous devrez sans doute vous ravitailler)
  • 700 € pour 7 nuits dans des cabines, motels ou hôtels plus standing
  • 300 € de nourriture – soit 40 € à deux par jour en moyenne, pour le déjeuner et le dîner – que nous avons pris soit dans des petits restaurants, soit en achetant à manger dans des supérettes (mais sur la route, le choix n’est pas formidable surtout dans les parcs où vous êtes un peu forcés d’aller au même endroit que tout le monde, là où les prix sont gonflés…)
  • 60 $ de droits d’entrée pour le Yosemite Park et la Death Valley (ne resquillez pas ! Il faudra apposer un autocollant orange sur le pare-brise de votre voiture afin que les quelques patrouilles que vous croiserez puissent voir que vous êtes en règle). Si jamais vous restez longtemps et prévoyez de visiter plus de trois parcs, le pass America the Beautiful sera intéressant. Il coûte 80 $ et vous offre l’accès pendant un an à tous les parcs nationaux des Etats-Unis (attention, ça exclu les State et Tribal Parks)
  • 150 € d’extra (souvenirs, etc.)

On dépasse les 1500 € pour deux par semaine, sans compter les billets d’avion qui vous coûteront en moyenne 700 à 800 € par personne, aller/retour. C’est un budget raisonnable qui évidemment est subjectif et s’adapte en fonction des moyens et envies de chacun.

road trip ouest américainQuels guides ? 

Je me suis essentiellement servie du guide Ouest américain du Lonely Planet qui est très complet et pratique. Vous pouvez le compléter avec leurs petits guides « En quelques jours » si vous restez un peu à San Francisco, Los Angeles ou Las Vegas par exemple. J’aime aussi beaucoup les Cartoville qui permettent de mieux se repérer dans la ville (voir ici pour SF, pour LA et ici pour Las Vegas).

Si vous êtes un peu perdus pour construire votre itinéraire, ce guide Lonely Planet pourrait également vous aider puisqu’il en propose une quarantaine à travers tout l’Ouest américain. Enfin, le site Roadtrippers est un appui précieux et gratuit pour planifier votre voyage. Avant de partir, rendez-vous sur le site officiel des Parcs nationaux où vous trouverez de nombreuses informations utiles. Chaque fois que vous payerez votre fee pour entrer dans un parc, on vous donnera une carte : gardez-la et consultez-la !

road trip ouest américainOù louer une voiture au meilleur rapport qualité/prix ? 

Évitez de passer par des intermédiaires tels qu’Auto-Escape qui se prennent quelques frais d’une manière ou d’une autre et généralement, il est plus simple de passer directement par le loueur si jamais vous avez le moindre soucis. Nous avons loué une Ford Escape via Thrifty et nous avons été très contents du service : prise à Downtown dans San Francisco, rendue à l’aéroport en quelques minutes et sans mauvaises surprises.

Petit conseil : n’acceptez jamais les offres supplémentaires que l’on vous proposera au moment de la remise des clés comme les assurances dont vous n’aurez pas besoin ou le plein qui sera fait à votre place au retour ; vous ne serez pas gagnants. Un tour au car wash sera probablement bienvenu (il vous en comptera 8 $ pour la totale, votre voiture brillera de mille feux) avant de rendre votre fidèle compagne de road trip.

road trip ouest américainQuelles étapes ? Que voir en particulier ?

Traverser l’Atlantique et ne pas voir le Yosemite ou la Death Valley serait un peu dommage mais vos étapes vont nécessairement dépendre du temps dont vous disposez. Ainsi, après avoir parcouru les guides, à vous de prioriser ce que vous avez envie de voir et soyez raisonnables, ne vous donnez pas trop de buts à atteindre : un roadtrip est vite fatiguant, même aux Etats-Unis avec des voitures très confortables et des routes à perte de vue, en bon état.

Néanmoins, je vous conseillerai de :

  • Passer au moins deux jours au Yosemite et d’en profiter pour faire une ou deux randonnées, notamment celle qui mène au Half Dome
  • Faire une halte au Bodie State Historic Park pour découvrir les restes d’une ancienne ville de la Ruée vers l’or (mais comme dit plus haut, attention la route est régulièrement fermée lorsqu’il neige ou qu’elle est inondée par la fonte des neiges justement)
  • De consacrer une journée complète à la découverte la Death Valley (amplement suffisant mais restez y dormir pour apprécier un beau ciel étoilé) et ses principaux points d’intérêts : Mesquite, le désert de dunes de sable ; le superbe Zabriskie Point à voir au coucher du soleil ; Badwater, le point le plus bas d’Amérique du Nord et enfin, les sailing stones que nous avons lamentablement ratés – ces pierres qui avancent sous l’impulsion des vents. Ne manquez pas non plus le village abandonné de Rhyolite à quelques pas de la frontière avec le Nevada.
  • Rouler tranquillement le long de la Highway 1 en passant par Big Sur et Santa Cruz, si vous avez beau temps, ce sera magique. Et pourquoi pas rester dormir dans une adorable cabine ?

road trip ouest américainOù dormir ? Faut-il réserver à l’avance ?

En matière de road trips, il y a ceux qui sont pour tout réserver à l’avance et ceux qui préfèrent laisser place à l’improvisation. Je dois dire que cette dernière solution à quelques avantages et notamment celui d’offrir un maximum de liberté : vous avez eu un coup de cœur pour un lieu et vous avez envie d’y rester plus longtemps ? Qu’à cela ne tienne, il suffit d’une connexion internet pour booker votre nuit dans un hôtel tout près via et basta. Personnellement, pour ce premier road trip ouest américain, j’avais préféré de loin tout réserver en ligne plusieurs semaines à l’avance de peur de n’avoir pas d’endroit où dormir.

Dans les Parcs nationaux, il vaut d’ailleurs mieux éviter : on prend un peu trop de risques tant ces lieux sont prisés (le Yosemite est très grand et faire la tournée des hôtels le soir venu dans un parc plongé dans le noir vous prendrait bien trop de temps sans parler de l’effet sur les nerfs ; quant à la Death Valley étant donné qu’il n’y a que deux hôtels…) mais sur la route, nul besoin d’être prévoyant (quoique le week-end sur la côte, ça peut être problématique).

Nous avons dormi pendant notre road trip :

  • Evergreen Lodge au Yosemite, dans de jolies cabines en bois. Mon étape préférée ! Tout était super chouette : la grande chambre confortable en pleine nature, les guimauves grillées proposées tous les soirs, la salle de jeu, et le restaurant proposant deux alternatives végétariennes.
  • Au Virginia Creek Settlement dans la « suite familiale », c’est le motel le moins cher de notre voyage. A peine 70 € pour la nuit. Il se trouve à deux pas de Bodie State Historic Park. Le lieu est difficile à trouver de nuit, un peu glauque aussi, et il est préférable d’arriver avant 20 heures pour être accueilli par les propriétaires.
  • Au Mammoth Creek Inn à Mammoth Lakes. La chambre était grande, très confortable et la salle de bain à l’image du reste avec une baignoire. Seul bémol ? Le petit déjeuner pris au sous-sol ultra déprimant et insipide. Il est situé à deux pas du centre, pour manger c’est très pratique.
  • Stovepipe Wells Village : pas trop le choix dans la Death Valley pour dormir. Nous avons opté pour le moins cher qui fut tout de même notre étape la plus coûteuse du voyage (300 € pour deux nuits). La chambre avec deux grands lits était bien et surtout, il y a un petit restaurant qui sert trois repas par jour, une épicerie et une station essence. Ah et une piscine ! ;)
  • Rockview Inn and Suites à Morroy Bay qui a été notre dernière nuit aux Etats-Unis et aussi la plus épique puisque j’avais réservé quelques heures plus tôt dans un autre hôtel en me trompant de dates. Un gros coup de stress et plusieurs appels à Booking plus tard, c’était réglé et nous avons trouvé cet hôtel à la dernière minute sur le même site. A nouveau deux grands lits confortables, une salle de bain assez froide où j’ai fait la connaissance d’un mille-pattes et un lavabo dans la chambre, pas très pratique. Le petit déjeuner compris était convenable avec la fameuse machine à gaufres des motels américains !

N’hésitez pas non plus à jeter un œil du côté d’Airbnb (en utilisant ce lien de parrainage, vous pourrez bénéficier de 23 € de crédit sur votre première réservation) qui pourra vous être d’un grand secours si jamais vous êtes bloqués et que tous les hôtels autour de vous affichent « No vacancies ».

road trip ouest américain Que mettre dans sa valise ? 

La diversité des paysages en Californie est synonyme de diversité des climats. La journée au Yosemite, par beau temps, vous pouvez avoir très chaud et regretter votre combo manteau + gilet mais le soir venu, juger que ce n’est pas assez. Quelques heures de route plus tard, être accueillis sous la neige à Mammoth Lakes et reprendre la route le lendemain pour arriver dans la Death Valley sous une chaleur estivale pesante.

Mettez donc dans votre valise de quoi faire l’oignon sans être trop encombrés : une légère doudoune Uniqlo, un coupe-vent, de bonnes chaussures de marche ou des baskets, un bonnet et une écharpe, quelques jeans et des t-shirts. N’oubliez pas vos lunettes de soleil (vous comprendrez pourquoi quand vous arriverez à Badwater sans), une casquette et votre crème solaire. Et bien-sûr, comme vous ne pourrez probablement pas faire de lessives, prenez cette donnée en compte au moment de faire votre valise.

Pensez aussi à votre autorisation ESTA (elle coûte 14 $ et vous autorise l’entrée sur le sol américain pendant 2 ans, la demande est à faire au minimum 72 heures avant votre voyage) ; une trousse de secours de base ; 2/3 adaptateurs ; un tube de lessive ; une lampe torche (vous serez bien contents d’en avoir une au Yosemite où même les villages ne sont pas éclairés) ; les références de votre assurance santé ainsi que les confirmations pour vos réservations d’hôtels. Bon cette liste est non-exhaustive, à vous de la compléter ;)

road trip ouest américainComment s’éviter les frais bancaires ?

Lorsque l’on passe plus de quelques jours aux Etats-Unis, il peut être intéressant de s’éviter les différents frais bancaires que l’on a à chaque fois que l’on utilise sa carte ou que l’on retire de l’argent. La solution ? La carte Travelex – une carte MasterCard classique – qui coûte 10 € et que l’on peut créditer autant que l’on veut via le site internet. On fait très vite des économies et de notre côté, nous n’avons eu aucun soucis, le service est vraiment fiable. Notez cependant qu’elle n’est pas acceptée dans les stations essence et que globalement, il vaut mieux payer son plein en espèces. Pour plus d’infos, cliquez ici.

Vous pouvez retrouver mes récits et toutes les photos étapes par étapes sur le blog : le Yosemite, Mono Lake et Mammoth Lakes ainsi que la Death Valley et Big Sur. Si vous avez des questions auxquelles je n’ai pas répondues ci-dessus, n’hésitez pas à m’écrire ici.

Bon séjour, prenez-en plein les yeux et préparez-vous au petit coup de déprime en rentrant ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 Comments

  • Reply Xel0u 30 mars 2015 at 2 h 04 min

    Ah je ne connaissais pas la carte Travelex, je note pour un futur voyage !

  • Reply Laura VGP 30 mars 2015 at 11 h 24 min

    Photos de ouf, super compte rendu !
    Je voulais déjà y aller, tu confirme :)
    Mais photos de ouf quand même, j’vois que ça j’suis désolé ahahahahaha, rien que ça, ça me donne envie de filer là bas.
    Mais mon mien et moi-même n’avons pas le permis, donc ça devient chaud, mais bon ya sans doute moyen d’avoir un guide pour un prix correct… (him hum).

  • Reply Lili 30 mars 2015 at 11 h 38 min

    Ahhh l’Ouest américain ♥
    Je n’y suis allée que pour un voyage de 12 jours donc je n’ai fait qu’une partie des parcs, Las Vegas et Los Angeles. Mars était parfait pour toute cette zone :-) Mais nous attendrons plus tard dans l’année pour Yosemite, etc.
    J’ai pleuré quand on a rendu la voiture…

  • Reply Amandine Sauret 31 mars 2015 at 0 h 51 min

    Et bien merci pour tous ces conseils !
    C’est l’une des terres que je souhaiterais fouler un jour ; encore une contrée où l’on doit en prendre plein les yeux et se sentir bien vivant devant tant d’immensité. Pour l’instant, on remet ça à plus tard faute de budget, mais ça viendra !

  • Reply Charlotte 1 avril 2015 at 17 h 56 min

    Bonjour Lætitia! Chapeau pour cet article qui a dû te demander bien du boulot. Il est vraiment très instructif. J’ai une petit question, avez vous pensé à l’option « louer un camping car »? J’ai dans mon entourage un couple d’amis qui est parti en voyage quinze à Yellowstone, et ils ont opté pour cette formule. Au final, aucun regret car même si le prix de sa location est plus élevée (tout comme sa consommation de carburant), l’écart de prix est compensé par ceux des nuits à l’hôtel et des repas. En plus, (toujours selon leurs dires), l’autonomie était quasi totale, pas de stress pour savoir ou dormir ni ou manger. Quel est ton avis? Bonne continuation et merci pour tout :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 3 avril 2015 at 23 h 48 min

      Alors non car il faisait encore un peu froid à l’époque où nous y sommes allés (je me serais moyennement vue dans un van garé au milieu de la tempête à Mammoth Lakes) mais j’ai une copine qui l’a fait et qui ne regrette pas son choix. Je pense que c’est une excellente option si l’on fait son roadtrip aux beaux jours et que l’on aime le camping :)

  • Reply Roadtrip en Ecosse - Loch Lomond & Glen Coe - Eleusis Megara 5 mai 2015 at 10 h 00 min

    […] vite à faire une heure ou deux de plus que prévu. On était un peu mal habitués avec notre roadtrip dans l’Ouest américain aussi – genre, les […]

  • Reply Mon livre photo CEWE 23 septembre 2015 at 8 h 01 min

    […] mais qui – par comparaison au livre photo que j’avais réalisé pour notre road trip dans l’Ouest américain avec option mat justement – ne met pas autant les couleurs et les contrastes en valeur. […]

  • Reply SARAH 28 décembre 2015 at 11 h 07 min

    Bonjour!
    Super pour l’article, je pars 2 semaines faire la côte Ouest et je voulais savoir quel objectif et appareil avez vous pris pour faire ces superbes photos ?
    Merci !

  • Reply Marie 29 janvier 2016 at 17 h 17 min

    Bonjour ! Je suis très intéressée par un road-trip en Ecosse et tes articles me donnent encore plus envie ! Combien de temps êtes vous partis ? Je n’arrive pas à le trouver sur tes articles ! Merci par avance et félicitations pour ce si beau blog, une pure merveille que je me régale de lire très réguliérement ;)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 29 janvier 2016 at 23 h 03 min

      Merci Marie pour tes gentils compliments :) Nous sommes partis 9 jours en tout, c’est assez pour voir ce que l’Écosse a de plus joli mais à mon humble avis, 15 jours est la durée idéale pour passer plus de temps sur l’île de Skye et monter un peu plus vers le nord. Bon voyage si ça se fait :)

  • Reply Leblanc 8 août 2016 at 21 h 12 min

    Bonjour
    J’ai trouvé ton Road trip très intéressant à tout point de vue
    J’envisage d’en faire un l’an prochain avec mon mari de SF + parcs – LA et retour par SF
    J’aimerais savoir s’il faut mieux partir de LA ou SF pour la boucle

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 29 août 2016 at 16 h 17 min

      Ça dépend quels parcs vous avez envie de visiter ;)

    Laisser un petit mot