Décoration

Les dimanches à table

12 octobre 2014

Pendant une bonne partie de mon enfance, on s’est réunis en famille tous les dimanches chez mes grands-parents. C’était un rendez-vous que j’aimais bien ; je retrouvais mes petites cousines avec ma petite sœur, on jouait toute l’après-midi enfermées dans ce que fut la chambre de mon père autrefois à construire des maisons de Barbie avec des livres ouverts (on avait une sacrée imagination : les VHC étaient des portes, les chaussons des voitures, les serviettes hygiéniques que l’on piquait dans la salle de bain des transats, etc.) et à se déguiser avec les robes de bal cousues par ma grand-mère pour ses filles des décennies plus tôt – ou à s’enrouler dans des serviettes de bain façon toge grecque – pour défiler devant tout le monde.

C’était aussi l’occasion de cuisiner avec ma grand-mère, de piquer les piadine avec une fourchette, de préparer un gâteau au yaourt, de la regarder allonger des centimètres de tagliatelles tout le long de la table du séjour après les avoir passées à la machine à pâte. J’aimais bien ces dimanches que les adultes passaient à table pendant que nous nous inventions des histoires. Nous partions jouer sitôt le plat principal grignoté, on nous rappelait pour le fromage et le dessert : les fiiiiiiiilles, on sert le fromage !

Ces dimanches ont pris fin en 1998 lorsque mes grands-parents sont retournés définitivement vivre en Italie. On s’est réunis moins souvent, puis de moins en moins souvent encore. On a grandi, vieilli, on a moins le temps, plus le temps du tout, on reste désormais à table avec les adultes parce que nous en sommes nous aussi – et depuis plus longtemps que j’ai envie de le dire. On tourne une page.

le jacquard françaisMaintenant, mes dimanches ressemblent à presque n’importe quel autre jour de la semaine pour moi qui suis freelance, je les passe derrière mon ordinateur à travailler, parfois je mange un truc vite fait devant mon écran et je repense à tous ceux passés en famille qui avaient une autre saveur. Alors parfois, j’aurais envie de dresser une jolie table, de sortir une belle nappe et la vaisselle qui ne voit pas très souvent le jour, et de célébrer à nouveau le déjeuner du dimanche.

Je l’ai fait récemment pour Le Jacquard français qui m’a demandé de mettre en scène le linge de table de mon choix qui s’est porté vers cette nappe Mikado à l’imprimé moderne et enduite (ultra pratique pour les maladroits comme moi qui renversent forcément leur verre pendant le repas…) accompagnée des serviettes assorties.

Les dimanches à table Si comme moi, avant d’être contactée, vous ne connaissez pas Le Jacquard français, sachez que c’est une très belle marque de linge de table et bain haut de gamme qui fabrique et tisse entièrement ses produits en France, dans un atelier au coeur des Vosges. Une marque historique qui sait vivre avec son temps en proposant non seulement des modèles classiques (la ligne Collection) mais aussi des modèles plus actuels (la ligne LJF by) comme celui que vous voyez ici. Elle détient même le prestigieux label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant) qui récompense l’excellence des savoir-faire français, c’est dire la qualité.

Les dimanches à table Ma table, je l’ai voulue simple, en m’affranchissant des chichis de l’art de la table – bien que je suis assez fascinée par tous ces codes imposés – et en m’inspirant du nom de la nappe que vous pourrez gagner en participant au jeu-concours sur la page Facebook Mademoiselle Jacquard jusqu’au 22 octobre : Origami. Pour jouer, il vous faudra simplement renseigner le nom de votre nappe préférée en la choisissant sur le site ! nappe jacquard françaisnappe mikado le jacquard françaisQuelques fleurs de lotus en papier pliées par ma petite soeur – reine de l’origami soit dit en passant – et les serviettes de table tortillées pour devenir des petites têtes de lapin. Je n’ai rien inventé, j’ai juste suivi ce tutoriel vidéo ultra simple. Voilà comment pimper une table du dimanche et se retrouver autour, en amoureux, en famille ou entre amis, à savourer un déjeuner dominical digne de ce nom. serviette origami lapinLes dimanches à table nappe enduite jacquard françaisLes dimanches à table serviette jacquard françaisCréation de contenu pour Le Jacquard français. 

Et vous, à quoi ressemblaient et ressemblent vos dimanches ? Etes-vous sensible aux repas pris en famille ce midi-là ? Je vous souhaite un très bon dimanche à table – ou pas hein ! ;) Et vous retrouve la semaine prochaine pour de nouveaux articles.

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Comments

  • Reply Délia 12 octobre 2014 at 10 h 02 min

    Les dimanches étaient surtout des journées en famille mais on se retouvait après le repas dans le petit appartement de ma mamie. Les grands jouaient aux cartes en buvant de la ricorée (ma mamie avait rarement du café), et tout le monde fumait et rallait que l’autre trichait, c’était marrant. Pendant ce temps, les dames mangeaient du gâteau et parlaient, et parfois, on allait faire un tour au lac, donner du pain aux canards et prendre l’air frais.
    Je n’aime pas les longs repas, et je n’en fais que très rarement ! Seulement à Noël (et encore qu’avec mon métier de pâtissière, Noël je ne le fête plus, je suis dans le derrière du décor!), où quand nous somme invités dans la famille de mon copain.
    Je n’aime pas non plus mon statut de « grande personne » je préfère de loin m’éclipser et jouer aux playmobiles avec les enfants que parler politique ou actualité! ;-)
    Bon dimanche à toi, pour te consoler, prépare toi une petite tisane! :D
    Bisous

  • Reply Adele B 12 octobre 2014 at 11 h 39 min

    Quand je repense aux dimanches de mon enfance je revois ma grand-mère au fourneau à nous préparer du poisson ou bien du lapin à la moutarde. Et ma madeleine de proust: La tarte à la rhubarbe! Je n’ai jamais réussi à retrouver le goût de celle de ma grand mère…Aujourdhui c’est dimanche et je prépare une blanquette de veau pour mes parents. Je ne cuisine pas tous les dimanches, parfois c’est un truc vite fait « des pâtes et puis voilà » mais j’aime bien manger le dimanche! très belle journée à toi

  • Reply Elodie 12 octobre 2014 at 11 h 41 min

    Ahhh les dimanches en famille que de beaux souvenirs! Du poulet et des frites hein ;-) j.adorai ces moments. Avec le temps les familles s’éloignent parfois même s.embrouillent.. Les grands parents meurent les rituels d’autrefois s’évanouissent…. En ce qui ns concerne avec mes parents et mes frères nous avons créé le rituel de se retrouver le mercredi soit chez eux et de se voir au moins une fois dans la semaine. Le dimanche et même parfois le samedi soir on peut manger de nouveau ensemble. On essaie de garder malgré nos activités, nos conjoints, un rythme de vie soudée au sein de notre famille et de ne pas se laisser engloutir par la vie et de s’éloigner. Et ça tombe bien ce dimanche c’est petit repas de famille!! ^-^

  • Reply letizia 12 octobre 2014 at 12 h 28 min

    c’est tellement bien présenté, que de jolies teintes, j’adore le jaune!

  • Reply girls_in_hawaii 13 octobre 2014 at 20 h 47 min

    C’est un bien joli billet!
    Moi aussi je me souviens des repas dominicaux chez ma grand mère…Avec mes parents,ma tante,mon parrain et mes deux petits cousins…
    Maintenant, mes grand parents,ainsi que mon père sont décédés et ce n’est plus aussi traditionnel qu’avant…Mais ,je maintiens à préparer ou manger quelque chose qui sorte un peu de l’ordinaire et surtout …un gâteau!! Je veux une bonne patisserie le dimanche! ;)
    Belle soirée

  • Reply Mel's way of life 14 octobre 2014 at 18 h 09 min

    Elle est superbe ta table ! Chez moi les dimanches n’ont jamais eu un goût particulier, c’était plutôt jour de match de foot pour moi :)
    Bise

  • Reply Manuella 30 août 2015 at 14 h 10 min

    Nous les dimanches chez ma grand mère avec mes parents et ma sœur! Le rôti du dimanche! Une belle table avec des jolies nappes et serviettes! Maintenant c est chez mes parents et j ai habitué mes filles à ces moments! Même si c est presque quotidien car les repas ce prennent en famille et toujours avec du linge de table! J ai juste rajouté les ronds de serviettes à nos prénom comme nous avons eu presque toutes enfants

  • Laisser un petit mot