Archives du mot-clé vacances

Quelques jours à Bellagio – Côme et Boldini e la Belle Epoque à la Villa Olmo.

Bellagio c’est un peu le Saint-Tropez des Alpes. Du touriste partout, des sodas à 19 €, des serveurs pressés et mal polis mais bon, une fois que l’on est assis sous un grand parasol, sirotant un’aranciata amara et admirant la vue, on remballe notre côté franchouillard râleur et mécontent pour profiter. Entre nous, la ville en elle-même n’est pas extraordinaire (enfin si, c’est beau mais je suppose que de l’autre côté de la rive c’est pareil) mais c’est plutôt sa situation (au milieu du lac) qui fait sa réputation (ah oui ! j’ai failli oublier… Georges Clooney aussi et puis, peut-être l’hôtel éponyme à Las Vegas, qui sait ?).

Nous avons séjourné dans un hôtel qui possède une vue magnifique sur le lac : Il Perlo Panorama. C’est très chouette de prendre son petit-déjeuner face aux premiers reflets des rayons du soleil scintillant sur la surface du lac… Je déconne, oh ! J’ai déjà du mal à me lever aux aurores en temps normal alors pendant les vacances… Restons sérieux.

Les chambres sont modestes et pas vraiment meublées avec goût – disons qu’on a dû leur céder le mobilier d’une grand-mère décédée – mais propres et confortables. L’accueil est chaleureux et pour ceux qui ne parleraient pas la langue de Dante, certains membres du personnel parlent français et sont de bons conseils pour les sorties à faire le soir, les restaurants à tester, etc. Pour le petit-déjeuner, je vais laisser parler mon côté ogresse du matin qui pourrait dévorer toute nourriture qui lui tombe sous la main (je m’explique, c’est mon repas préféré de la journée alors autant que je l’apprécie pleinement), j’ai été déçue. Lorsque je vais à l’hôtel, j’aime bien pouvoir rêver quelques instants face à un buffet garni de viennoiseries, pâtisseries et gourmandises en tout genre. Ici, il faudra se contenter d’un jus d’orange fluo, d’une seule tasse de chocolat chaud (oui, je vous ai dit : ogresse), d’un éventuel mini croissant si vous n’avez pas trop traîné au lit et d’une tartine de nutella. C’était quand même correct mais on a tous nos petites envies hein… ;)

En partant, nous avons fait une halte à Côme que nous n’avons pas visité puisque nous étions là principalement pour l’exposition Boldini e la Belle Epoque à la Villa Olmo. J’ai une fascination un peu simplette pour l’Impressionnisme et pour les femmes qui en sont parfois le principal sujet. C’est le cas pour Boldini que je connaissais mal et que j’ai pu redécouvrir avec délice.

Comme vous vous en doutez certainement, nous n’avons pas pu prendre de photos à l’intérieur (vestiaire obligatoire, on ne rigole pas à la Villa Olmo). Voici quelques unes des oeuvres qui étaient exposées.

Mademoiselle de Gillepies ou La Dame de Biarritz.

Mademoiselle de Nemidoff.

La Princesse Marthe Bibesco.

Le Rideau rouge.

Les femmes de Boldini me captivent. Elles ont toutes – à quelques exceptions près – pour traits communs un visage fin, un nez droit (sauf sur cette dernière peinture, comme vous le voyez), des sourcils épais et noirs qui donnent du caractère à une physionomie si douce et féminine, et des cheveux noirs de jais. Boldini a essentiellement peint des portraits de femmes mondaines d’où cette élégance si frappante qui s’en dégage. Je rêverai de pouvoir porter un jour l’une de ces robes dévoilant des épaules blanches et graciles. Et quelle tenue ! On dirait des danseuses classiques. Ma foi, j’ai l’impression que les femmes du XIXème avaient un sens du raffinement que nous n’avons plus.

En bonne consommatrice, je suis repartie de l’exposition avec deux cartes postales (des répliques des deux premiers portraits ci-dessus) et deux marque-pages assortis. J’hésitais à acheter le livre de l’exposition et quand je vois le peu d’ouvrages disponibles sur le peintre en France, et même sur internet, je regrette un peu. Boldini est finalement assez méconnu dans un pays qui l’aimait pourtant beaucoup.

Au retour, nous avons traversé un joli parc qui bordait le lac où une canne et ses petits barbotaient dans l’eau d’une fontaine. Je n’ai pas résisté à l’envie de vous en montrer la photo :)

Eh bien, voilà que s’achève le dernier des trois articles sur mes vacances à Bellagio. J’espère qu’ils vous ont plu et qu’ils vous ont donné envie de visiter le nord de l’Italie qui est très chouette aussi.

A bientôt !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Christmas holidays

Avant de débuter cette deuxième semaine de l’année 2011, je vous propose une petite rétrospective en images de mes vacances de Noël – rien d’exhibitionniste dans tout ça, juste le plaisir de voir de belles photos prises par l’Amoureux :)

Quelques vues de Fontainebleau la nuit, de Vaux-le-Vicomte décoré aux couleurs de Noël (une jolie balade si vous habitez dans le coin sinon passez votre chemin. La visite est courte et nous ne pouvions pas compenser avec la visite des jardins, on se gelait les miches) et deux ou trois instants volés du réveillon du Nouvel an :)

[Gallery not found]

On se retrouve ce soir pour le lancement du premier concours Eleusis & Mégara et moi je retourne auprès de mon amie la grippe.

Rendez-vous sur Hellocoton !