Guide pratique de Londres pour préparer votre séjour

A 2h15 de Paris, la capitale anglaise n’a jamais été aussi accessible. Certes un peu chère, elle a le mérite de nous offrir une vraie évasion sans avoir à prendre l’avion plusieurs heures. Que l’on y reste une semaine, trois jours ou un court week-end, impossible de s’y ennuyer ! Pour vous aider à préparer votre séjour, voici mes conseils et mes bonnes adresses compilés dans ce guide pratique de Londres.London guide pratique

Quels guides touristiques pour Londres ?

Mes préférés en la matière restent le Cartoville et notamment, celui dessiné par Pénélope Bagieu qui distille ses bonnes adresses pointues quartiers par quartiers. Une valeur sûre qui vous permettra de vous repérer facilement dans la ville sans avoir à dégainer le plan super encombrant. Si vous restez plusieurs jours à Londres, je vous conseille également Un Grand Week-end à Londres qui est idéal quand on vient dans la capitale pour la première fois et que l’on ne sait trop par quoi commencer.

Londres en quelques jours aux éditions Lonely Planet est aussi préconisé lorsque l’on découvre la ville et que l’on a besoin de repères. A savoir que les bonnes adresses de ce guide sont excellentes, comme toutes celles présentées dans les guides Lonely Planet ! Pour des itinéraires tout faits, c’est le guide Evasion qu’il vous faut et si vous voyagez avec des enfants, les guides Graines de voyageurs et Londres interdit aux parents peuvent être intéressants.

Comment se rendre à Londres ? 

Le moyen le plus économique et efficace reste sans doute l’Eurostar. Pensez à vous y prendre au moins trois mois à l’avance pour bénéficier des tarifs les plus intéressants. Abonnez-vous à leur newsletter pour ne pas rater les promotions, on peut parfois s’en tirer pour moins de 70 € aller/retour à certaines périodes de l’année. Néanmoins, les prix s’envolent parfois très vite et il peut être utile de jeter un œil sur les vols Paris/Londres.guide pratique de Londres

Combien de temps rester à Londres ?

Pour un premier séjour, comptez au moins 3/4 jours pour avoir le temps de prendre le pouls de la ville, de voir ses principaux centres d’intérêts mais aussi ses petits coins insolites qui valent le détour. Une semaine, c’est idéal. Deux jours, c’est trop court. Les distances sont importantes à Londres et l’on marche beaucoup, vraiment beaucoup. Ce qui en d’autres termes veut dire, que l’on se fatigue aussi beaucoup. Soyez réalistes et raisonnables, vous n’aurez pas le temps de tout voir.

Concentrez-vous sur deux ou trois quartiers proches pour éviter de perdre trop de temps dans les transports. Si vous décidez d’aller dans un musée, consacrez-lui au moins une matinée. Ce serait dommage de s’en priver, ils sont gratuits à Londres ! L’hiver, levez-vous très tôt pour profiter de la journée car la nuit tombe très rapidement, à 16 heures, la luminosité est déjà sur la pente descendante.
guide pratique de Londres

Où loger à Londres ?

Ce n’est pas une légende urbaine : l’hôtellerie londonienne est hors de prix ! Lors de mon premier séjour, je me suis retrouvée dans un hôtel miteux qui n’était pourtant pas bon marché. Je vous conseille donc de plutôt louer un appartement (via Airbnb, entre autre), solution idéale lorsque l’on reste plus de trois jours. Ou, un appart-hôtel qui vous permettra d’économiser les repas du soir si votre budget est serré. Je vous conseille celui-ci ; à deux pas de Hyde Park, propre, avec tout le confort et tout près d’un Marks & Spencer pour aller vous ravitailler ;)

Conseil à noter : choisissez un hôtel ou une location sur les lignes de métro Central line et Piccadilly line qui déservent la plupart des choses que l’on veut voir quand on vient pour la première fois à Londres. Évitez de trop vous excentrer, cela vous ferait perdre inutilement du temps dans les transports.guide pratique de Londres

Quels transports pour visiter Londres ?

Si les prix de l’hôtellerie sont excessifs à Londres, les transports en commun ne sont pas en restes. Privilégiez l’Oyster Card plutôt des tickets au trajet : c’est plus pratique et plus économique surtout – en plus, vous pouvez la garder pour vos prochains séjours. Vous pouvez la commander en ligne (comptez deux semaines pour la réception) ou l’acheter directement dans un guichet. Vous créditez votre carte hyper simplement aux bornes, comme pour recharger une carte Navigo à Paris. En plus, elle offre des réductions dans les restaurants et les boutiques lorsqu’on la présente à la caisse !

A Londres, on paye son trajet en fonction de la distance que l’on parcourt. D’où l’intérêt de grouper ses balades pour éviter d’avoir à reprendre sans cesse le métro. Avec l’Osyter card, vous pouvez également prendre le bus et c’est là que ça devient intéressant : 1,45 £ peu importe la longueur de votre trajet. Quand on sait que Londres est bien desservi par les bus, c’est une bonne nouvelle !

Enfin, si vous passez une seule journée à Londres, optez pour la Travelcard qui vous permettra de voyager sur les réseaux métro et bus de façon illimitée pour 9 £ en zones 1 et 2. Quoiqu’il en soit, ne payez pas au ticket, c’est la ruine assurée !
guide pratique de Londres

Où prendre son petit-déjeuner à Londres ?

Ne manquez surtout pour le petit déjeuner du Breakfast Club et ses pancakes divins ! Avec six adresses disséminées un peu partout dans Londres, vous aurez très certainement l’occasion de vous y attabler. Gros coups de cœur pour celui d’Artillerie Lane (non loin du Tower Bridge et du quartier de La City) et de Battersea. Pour un English Breakfast typique, rendez-vous chez Lazy Social et Albion, deux adresses recommandées par ma copinette Juliette dans son article sur Londres.

guide pratique de Londres

Où déjeuner ou dîner à Londres ?

Si l’on peut émettre quelques réserves sur la gastronomie anglaise, le moins que l’on puisse dire c’est qu’à Londres on a l’embarras du choix pour découvrir les saveurs des quatre coins du monde avec une mention toute spéciale pour la cuisine indienne. Voici mes meilleures adresses pour déjeuner ou dîner, toutes sont bien évidemment veggie friendly :

Malabar : LE super restaurant indien dans le quartier de Notting Hill ! Les plats servis sont généreux et savoureux, le personnel adorable et les prix accessibles. Ici, on oublie la décoration kitch que l’on trouve habituellement dans les restaurants indiens pour quelque chose de plus contemporain ; on aime ou l’on aime pas mais toujours est-il que l’on y mange très bien.

Aji Zen Canteen : à quelques pas seulement de la Tamise, du Sea Life Aquarium et de Big Ben, une grande cantine moderne qui sert d’excellents bol de ramens.

Just Falafel : une chaîne de restaurants présente un peu partout dans la ville dans laquelle on déjeune sur le pouce pour pas très cher. Ce n’est pas les meilleurs falafels de ma vie mais les sandwichs servis sont frais et gourmands.

Get the Foccacia : on continue notre tour du monde culinaire avec une adresse spécialisée dans la foccacia (mais ils font aussi des soupes, des pâtes et du risotto). Deux adresses à Londres pour déguster des parts généreuses qui mettront tout le monde d’accord.

Taqueria : tacos, burritos, quesadillas, tortillas ; ici, vous l’avez compris, on mange mexicain. C’est bon, pas cher et le tout dans une atmosphère plaisante et conviviale.

Chelsea Farmers Market : un havre de paix verdoyant au cœur du quartier de Chelsea où l’on mange en terrasse surtout aux beaux jours. Ici, vous pourrez manger soit une vraie pizza, soit des grillades, soit des salades, soit tout un tas d’autres choses que je n’ai pas retenues.

guide pratique de Londres

Où prendre un goûter à Londres ?

Aller à Londres sans prendre le temps d’un teatime autour d’un scone ou d’un cupcake, ce serait dommage ; surtout que ce n’est pas les bonnes adresses qui manquent ici !

Hummingbird Bakery : les fameux cupcakes du petit colibri qui ont eu leur heure de gloire il y a quelques années sur tous les blogs, c’est dans l’une de leurs sept adresses londoniennes que vous pourrez les goûter. C’est un peu cher (moins si on les prend à emporter) mais vous verrez, ils n’ont pas volé leur réputation !

Ben’s cookies : après les cupcakes, vous aurez sans doute envie de goûter les célèbres cookies de Ben qui ont pignon sur rue. Impossible de ne pas croiser cet enseigne rouge (également sept adresses à Londres) lors de votre séjour : arrêtez-vous et dégustez un Dark chocolate & Nuts, mon favori !

Crème de la crêpe : à Covent Garden, cette mignonne crêperie sert des crêpes salées ou sucrées à toute heure. Les prix sont exagérément gonflés mais c’est bon délicieusement régressif, à s’offrir après avoir fait un peu de shopping dans le coin.

Foxcroft & Ginger : les meilleurs scones de Londres (de la Terre ?) qui arrivent tout chauds avec du beurre et de la confiture, à savourer avec un Vanilla Chaï. Il paraît que les brunchs y sont très bons, à tester aussi – en plus, le lieu est parfait !

Dri dri : un glacier qui crée des crèmes glacées et des sorbets de façon artisanale avec de bons ingrédients. Le tout est très savoureux et sain. Mention spéciale pour les cônes en gaufrette bien croquante.
guide pratique de Londres

Que faire à Londres ? 

Comme je vous le disais en introduction, impossible de s’ennuyer à Londres. Voici ce que j’ai préféré y faire et y voir en 10 points :

1. Se balader dans Hyde Park, apprivoiser les écureuils, buller sur un transat, et prendre une barque pour naviguer en amoureux sur The Serpentine.

2. Patienter pour voir la relève de la garde à Buckingham Palace au moins une fois. Alors oui, certes, c’est blindé de touristes mais c’est chouette – et puis, ça vous donnera l’occasion d’essayer de deviner les airs de la fanfare, il paraît que l’on y reconnaît des morceaux des Beatles.

3. Se promener aux beaux jours le long des canaux de Regent’s Canal. On peut commencer la balade depuis Camdem Town puis rejoindre tranquillement Little Venice en passant par Regent’s park et le London Zoo.

4. Photographier les façades colorées de Portobello Road et flâner à travers son immense marché le samedi.

5. Se perdre dans les allées du British Museum et contempler l’art moderne au Tate Britain et Tate Modern.

6. Traverser le Tower Bridge et poser comme une japonaise devant avant d’aller déjeuner au Borough Market et d’y acheter des produits frais à rapporter à nos proches.

7. Aller voir une comédie musicale (ce n’est pas le choix qui manque à Londres) soit en réservant à l’avance directement sur le site de la salle de spectacle, soit en vous y rendant le soir même. Les prix sont cassés mais on n’est pas certains du tout de pouvoir entrer.

8. S’excentrer pour visiter Kew Gardens et se balader sur la cime des arbres. A faire de préférence lorsqu’il fait beau et que le parc est en fleurs afin de mieux apprécier la beauté du lieu. Rendez-vous également pour une promenade hors du temps au Highgate Cemetery et Abney Park Cemetery dans le même genre.

9. Faire du shopping dans les friperies. Maintenant que toutes les grandes enseignes de masses sont arrivées chez nous, c’est le moment de faire l’impasse sur Topshop & cie et ramener des pièces vintage. Pénélope Bagieu livre de nombreuses adresses dans le guide qu’elle a dessiné pour Cartoville.

10. Emmener les plus petits au Sea Life Aquarium et les moins petits au musée de Madame Tussauds pour prendre la pose à côté de ses personnalités [de cire] favorites ! A faire une seule fois pour le fun parce que c’est quand même hyper cher – commandez vos tickets sur le site pour économiser 25 %.
guide pratique de Londres

Où faire du shopping à Londres ?

Bonnes adresses à venir.
guide pratique de Londres

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à jeter un œil aux différents articles que j’ai écrits sur Londres , ici, , ou encore ici et . Bon séjour !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

  • Reply Ailleurs sur le net… | Les trésors d'Esthelle 5 mars 2015 at 6 h 19 min

    […] Notre article préféré? Le city guide sur Londres. […]

  • Reply M I L L A 8 mai 2015 at 12 h 40 min

    C’est une très bonne idée ces articles en forme de mini-guide! Sa a du nécessité pas mal de boulot je pense! En tout cas j’aime beaucoup ton blog!

  • Reply Ailleurs sur le net... - Les trésors d'Esthelle 6 janvier 2016 at 20 h 32 min

    […] Notre article préféré? Le city guide sur Londres. […]

  • Laisser un petit mot