Guide pratique de San Francisco pour préparer votre séjour

J’avais très envie de concocter un guide pratique de San Francisco où je regroupe les réponses à toutes les questions que l’on peut se poser avant de partir et quelques bonnes adresses. Bien-sûr, ce guide est subjectif et arbitraire mais en tant que voyageuse, je sais que j’aime lire les retours d’expériences de personnes qui sont parties avant moi. Voilà les miens ;)
guide pratique san francisco

Quels guides touristiques pour San Francisco ?

Je suis partie avec plusieurs guides de la ville, quatre en tout. Je vous conseille de parcourir les « gros guides » avant de vous envoler car ils sont encombrants et pas forcément faits pour être emportés dans un sac à dos/main ; préférez des formats pocket pour les jour J.

Le guide que j’ai trouvé le plus complet et intéressant est le Lonely Planet qui est malheureusement uniquement disponible en anglais. Si vous n’êtes donc  pas à l’aise avec la langue, laissez tomber. En revanche, si vous avec une bonne compréhension de l’anglais, achetez-le les yeux fermés. Il est extrêmement bien fait, rempli de bons conseils – comme par exemple, dans quel quartier loger en fonction de la façon dont on aime voyager – des adresses insolites, des conseils de san franciscains, etc. C’est un excellent guide si vous prévoyez de rester à San Francisco une semaine ou plus, que vous aimez tout savoir ou presque sur votre destination de vacances, êtes avides de bonnes adresses secrètes et que vous envisagez de vous balader autour de la ville (Napa Valley, Oakland, Muir Woods, …). Guide pratique de San Francisco

Dans la même veine, en français cette fois, le Petit Futé San Francisco. Complet, précis et tout à fait indiqué si vous souhaitez visiter les alentours et plus loin encore puisqu’il évoque le Yosemite, les balades le long de la côte Pacifique, etc. Gros bémol pour le manque d’illustrations et les publicités qui sont assez mal venues. Peut-être lui préférer le Routard version 2014 ?

Tout au long de mon séjour, j’ai emporté avec moi quotidiennement le guide San Francisco en quelques jours de Lonely Planet et le Cartoville. Ce sont des valeurs sûres qui ne prennent pas trop de place et qui sont faits pour nous accompagner au jour le jour. Ces deux guides sont parfaitement complémentaires : le premier est très bien pour les bonnes adresses, les propositions de rapides itinéraires pour découvrir un quartier ou encore en savoir un peu plus sur les principaux points d’intérêts de la ville ; le second, lui, vous permettra de vous repérer rapidement puisqu’il est fait de façon à proposer une carte dépliable quartier par quartier. Même si les villes américaines sont idéales pour les gens qui n’ont pas un sens de l’orientation formidable, les cartes du Cartoville sont très pratiques pour se diriger et par ailleurs, c’est le seul guide à proposer un plan des lignes de bus !Guide pratique de San Francisco

Quelle compagnie pour aller à San Francisco ?

Je dirai sans hésiter Air France qui propose régulièrement des promotions sur ses vols Paris Charles de Gaulle/San Francisco – comptez 700 € aller/retour par personne. Globalement, si vous passez par un comparateur de prix, méfiez-vous en : ils se commissionnent. Le mieux étant d’aller vérifier les prix proposés directement sur le site de la compagnie.Guide pratique de San Francisco

Combien de temps rester à San Francisco ?

Une semaine me semble être la durée idéale pour avoir le temps de visiter la ville tranquillement, de vivre au rythme des habitants et d’avoir des journées où l’on peut prendre le temps et souffler. Vous allez beaucoup marcher et faire fonctionner vos mollets (c’est pentu San Francisco !), et souvent rentrer fatigués le soir, raison de plus pour ne pas trop charger votre programme. En tout cas, n’y restez pas moins de 3 jours. Le cas échéant, vous risquez de passer à côté de plein de choses.

Si vous n’avez pas vraiment le choix, concentrez-vous sur les quartiers suivants :  Golden Gate Bridge et la marina ; Fisherman’s Wharf juste pour dire que vous aurez vu les lions de mer du Pier 39, North Beach (Nob et Russian Hill, Lombard Street, Telegraph Hill et Union Square) et Chinatown ainsi que Mission et Haigh Ashbury qui donnent un peu le pouls de la ville. Si vous avez le temps, ne manquez pas de traverser la baie en ferry ou à vélo par le Golden Gate Bridge pour vous rendre à Sausalito, une petite ville absolument charmante.Guide pratique de San Francisco

Où loger à San Francisco ? 

Nous sommes passés par Airbnb et avons loué un petit studio entre Presidio Park et Golden Gate Park dans un quartier résidentiel calme et bien desservi par le bus 31 qui vous emmène tout près des principaux points d’intérêt de la ville. A côté, une petite épicerie et une laverie bien pratique. Le propriétaire est adorable et disponible. Le studio donne sur un jardin très agréable où l’on peut prendre son petit déjeuner par exemple. Il y a tout le confort et le prix est vraiment abordable : 550 € pour une semaine.

Préférez ce type d’hébergement à l’hôtel qui vous « parquera » avec les autres touristes. Louer un appartement, c’est vivre au même rythme que les locaux, aller faire ses courses dans les mêmes endroits, etc. Vous serez vraiment immergés dans le quotidien des habitants et ça vaut tous les jolis hôtels du monde. Avant mon départ, j’avais crée une wishlist d’appartements à San Francisco sur Airbnb, n’hésitez pas à y jeter un œil.

La ligne 31 à travers Google Maps ;)

Quels transports emprunter à San Fransisco ?

A San Francisco, on marche. On marche beaucoup. Et puis on prend le bus. Le célèbre Cable car aussi de temps en temps. Si vous restez plus de 3 jours, ne réfléchissez pas : achetez un Muni Pass qui vous permettra de prendre le bus, le cable car et le métro de façon illimitée. Sans ça, chaque trajet vous coûtera 2 $ et il faut faire l’appoint à bord. Pour les arrêts, c’est très simple, ils portent généralement le nom de la rue qu’ils croisent. Et vous verrez pour demander un arrêt, c’est assez rigolo… Enfin, prenez exemple sur les san franciscains : descendez du bus en remerciant le chauffeur et en lui souhaitant une bonne journée/soirée. Le truc qui n’arriverait jamais en France.

Nous avons acheté nos pass avant d’embarquer dans le Cable car, au terminus de celui de Powell-Hyde. Vous pourrez aussi l’acquérir au San Francisco Visitors Information Center. Enfin, notez que pour vous rendre de l’aéroport au centre ville – et vice versa – le moyen de transport le plus pratique est le Bart. Le trajet vous coûtera un peu moins de 9 $ et vous arriverez à deux pas de Civic Center. Dernier petit conseil : téléchargez l’application The Muni + qui vous aidera grandement à créer vos itinéraires. Malheureusement, elle ne fonctionne qu’avec la 3G ou le wifi mais étant donné que les cartes de bus dans les guides (à part celle du Cartoville) sont inexistantes, ce sera mieux que rien.

Où manger à San Francisco ?

On mange très très bien à San Francisco. C’est une ville particulièrement veggie friendly qui aime les produits frais, biologiques de préférence et locaux. Vous n’aurez donc aucune difficulté à trouver quelque chose de bon à vous mettre sous la dent. Ici on casse le mythe (qui n’en est pas vraiment un, c’est vrai) de l’américain qui bouffe mal. D’ailleurs, les californiens sont des américains un peu à part. Voici quelques unes de mes adresses favorites :

Guide pratique de San Francisco– Greens Restaurant : à Fort Mason, juste à côté de la Marina, ce restaurant sert des plats uniquement végétariens et préparés à partir d’ingrédients issus de l’agriculture biologique et cultivés dans plusieurs fermes locales. Vous pouvez soit y manger sur place et profiter de la superbe vue sur le Golden Gate Bridge si le temps est dégagé, soit prendre à emporter et déguster les nombreux sandwichs de Greens to go sur un banc en regardant l’île d’Alcatraz. Le dimanche, ils servent un brunch copieux, les prix sont raisonnables quand on sait que tous les plats sont sains et le service est adorable.

2 Marina Boulevard
Fort Mason Building A

Guide pratique de San Francisco– Loving Hut : situé dans le quartier de Chinatown, ce restaurant chinois est 100 % végétalien ! Tout y est absolument délicieux (je vous conseille très très vivement le tofu sauté à la citronnelle dit Lemongrass Deluxe), inventif et plein de nouvelles saveurs. Que vous soyez omnivore, végétarien ou végétalien, vous trouverez forcément votre bonheur. Par ailleurs, le lieu est clean (pas le cas de tous les restaurants dans le coin…), l’accueil impeccable, le choix à faire perdre la tête et les prix dérisoires. Wifi gratuit, il suffit de demander le code d’accès aux serveurs. Il y a trois adresses à San Francisco :

1365 Stockton Street dans Chinatown / 845 Market Street dans le centre commercial Westfield Center (pratique si l’on veut prendre à emporter) / 524 Irving Street dans Sunset à deux pas du Golden Gate Park . Ouvert tous les jours de 11 h à 21 h.

Guide pratique de San Francisco– Le bar à salades du Whole Foods Market : si vous avez déjà voyagé aux USA ou en Angleterre (ou dans d’autres pays où s’est implanté Whole Foods Market), vous connaissez probablement cette enseigne où la healthy food est reine. Si vous voulez manger bien et sur le pouce, c’est là qu’il faut aller. Un immense bar à salades ainsi qu’un coin pour la nourriture chaude vous attendront. Le choix est incroyable ; vous choisissez tout ce que vous mettez dans votre box (moyenne ou grande) et vous payez au poids. Dites-vous que même dans vos rêves, vous ne pouviez imaginer la diversité des aliments qui sont proposés… C’est assez fou et on attend impatiemment que ça arrive jusqu’à chez nous.

Il y a une petite dizaine de Whole Foods Market dans San Francisco et un à 10 minutes à pied du Mission Dolores Park où vous pourrez pique-niquer au soleil (2001 Market Street). Attention, la tentation est très grande de mettre un peu de ci, un peu de ça, oh et un peu de ça aussi ; et de se retrouver avec une énorme salade que l’on est incapable de finir – oui, ceci est du vécu. Notez que l’on y fait aussi ses courses au Whole Foods Market : orgie de nourriture saine et savoureuse (vous êtes prévenus) !

Ouvert tous les jours de 8 h à 22 h.

– Thaï Idea Vegetarian : amoureux de nourriture thaï et végétarien (ou pas forcément d’ailleurs) ? Allez dîner au Thaï Idea Vegetarian où les saveurs parfumées et exotiques enchanteront vos palais. Le quartier n’est pas formidable et pas très animé – nous nous sommes retrouvés là un peu par hasard – mais c’est une adresse qui vaut le détour ! Tous les plats sont végétalisables et indiqués comme étant épicés ou pas. Et quand ils disent épicé, ça ne l’est pas à moitié. Jetez-vous sur leur fried rice !

710 Polk Street – Ouvert du lundi au vendredi de 11 h à 15 h et de 17 h à 22h30, les week-ends de midi à 22h30.

– La Boulange : nostalgique des viennoiseries et du pain français ? Venez donc prendre un petit déjeuner à La Boulange Bakery. Vous ne verrez pas beaucoup de différences ! J’ai pris un « croissant au chocolat » (qui est en fait un pain au chocolat) accompagné d’un chaï tea latte et je me suis régalée. Ils proposent également des salades, des sandwichs et des pâtisseries qui se veulent frenchies. C’est frais, bon, croustillant et parfait pour tous les moments de la journée.

Nous avons fait une halte dans celui sur Hayes Street mais il y en a un peu partout dans la ville. Un genre de Starbucks – qui a racheté l’entreprise il y a quelques mois d’ailleurs ! – avec un esprit français des campagnes : nappes rouges à carreaux, vaisselle en porcelaine, tableaux de coqs au mur ; vous n’y verrez presque que du feu.

500 Hayes Street, entre Octavia Street et Laguna Street – Ouvert tous les jours de 7 h à 19 h.

– Boudin : dans Fisherman’s Wharf, difficile d’échapper aux restaurants de poissons et de fruits mer alors quand on en mange pas, on se demande bien vite : où vais-je me repaître ? Parmi toutes les échoppes de la mer, Boudin Bakery fait la différence ; depuis la rue, on peut voir les boulangers s’affairer, et à l’instar de la Boulange, là aussi, on s’inspire de la boulangerie française. Résultat ? Du pain frais, des sandwichs sains, des « baguette burgers », des salades classiques, des soupes et des pizzas que l’on peut manger sur la terrasse aménagée d’où l’on observera tranquillement l’agitation autour du Pier 39. Très bonne adresse pour petit-déjeuner, avant d’embarquer pour Alcatraz par exemple ;)

Pier 39 – Space 5Q – Ouvert du lundi au jeudi de 8 h à 20 h, le vendredi et le samedi de 8 h à 9 h et le dimanche 8 h à 20 h.

Guide pratique de San Francisco– Judahlicious : l’adresse se situe dans un quartier très peu touristique, tout près de la mer et à deux pas du Golden Gate Park. On y va en descendant Judah Street avec le tram N. Un petit restaurant rempli d’habitués avec peu de places assises mais qui sert de la nourriture raw et vegan bien loin des stéréotypes. Ci-dessus ? Un Sem-sandwich, un pain pita garni d’un hoummous maison et d’un pesto de coriandre, d’un mix de crudités et de graines germées ainsi qu’un Nekked Burrito : haricots, riz, avocat et champignons. Bref, c’est bon, c’est sain, c’est bio et local, c’est San Francisco. Mention spéciale pour leurs jus et leurs smoothies ! Je vous laisse saliver devant leur carte.

3906 Judah Street – Ouvert toute la semaine de 8 h à 19 h, sauf le week-end où le restaurant ouvre ses portes à 9 h.

Borderlands Cafe : dans le quartier de Mission, arrêtez-vous faire une pause dans ce charmant café très calme où tout le monde vient bosser avec son MacBook et où vous pourrez lire la presse gratuitement. C’est un endroit qui ne paye pas de mine mais les boissons servies sont délicieuses – j’y ai bu le Moka le plus crémeux et gourmand de ma vie – et pourront être accompagnées de fresh pastries. Wifi gratuit. Bizarrerie notable ? Les toilettes dans lesquelles une petite fenêtre entrouverte donne sur la cuisine – on ne s’éternise donc pas.

870 Valencia Street. Ouvert tous les jours de 8 h à 20 h. 

NB : pour les végétariens et les végétaliens globe-trotteurs, le site Happy Cow recense tous les restaurants veggies friendly dans le monde. Un site de référence pour préparer ses bonnes adresses avant de partir ;)Guide pratique de San Francisco

Que faire à San Francisco ?

Ce n’est pas à San Francisco que vous risquez de vous ennuyer et comme toutes villes que l’on découvre, il faut savoir prioriser ce que l’on souhaite faire et visiter. Je ne saurais trop vous conseiller quoi voir absolument car voyager reste personnel mais voici mon top 10 de choses à ne pas manquer en allant à San Francisco :

1 – Prendre le cable car au terminus de Powell-Hyde, en bord d’océan, et monter jusqu’à Nob Hill et Russian Hill, se balader dans les rues grimpantes sur les collines les plus hautes de la ville. C’est ici que vous verrez les plus jolies maisons victoriennes de San Francisco – exception faite des fameuses Painted Ladies. Redescendre à pied vers Lombard Street et regarder les dizaines et les dizaines de touristes en voiture fanfaronner en suivant le sinueux et court lacet de route. On a le plus chouette point de vue de la rue d’en bas.

2 – Aller voir le Golden Gate Bridge depuis Baker Beach en semaine. Vue à couper le souffle garantie ! Puis, remonter par un escalier aménagé le long des dunes de sable et, arrivés en haut, suivre le sentier qui mène jusqu’à Fort Point où vous pourrez traverser le pont si le cœur – et les jambes – vous en dit.

3 – Se balader dans Chinatown en passant par la Dragon Gate et aller manger chez Loving Hut, restaurant chinois vegan. Nota bene pour les agoraphobes : le soir c’est très joli aussi avec les lampions allumés et beaucoup plus calme qu’en journée.

4 – Visiter la prison d’Alcatraz de jour ou de nuit. Une visite immanquable à mon sens car très enrichissante, ludique et impressionnante. Depuis l’île, on a une vue unique de la baie de San Francisco.

5 – Grimper jusqu’à Coit Tower pour avoir une vue à 360 degrés de la ville. Emprunter les Filbert Steps pour redescendre vers le Ferry Building en espérant apercevoir quelques perroquets sauvages nichés dans les arbres.

6 – Profitez d’être autour du Ferry Building pour déjeuner ou dîner. Produits frais et locaux assurés. Marché fermier tous les mardis et jeudis de 10h à 14h et les samedis de 8h à 14h. Amoureux de la bonne chère ne pas s’abstenir !

7 – Dire bonjour aux lions de mer du Pier 39. Aller chercher un cornet Ben & Jerry’s à deux pas et la déguster en les regardant faire la sieste – et des pitreries aussi.

8 – Louer un vélo et arpenter le Golden Gate Park. Faire une halte pour visiter au choix le California Academy of Sciences (prévoir au moins 3/4 heures) ou le Japonese Tea Garden (surtout si vous prévoyez d’y aller en avril, mois des cerisiers en fleurs). Pour manger, sortez du parc et baladez-vous dans les rues parallèles, vous trouverez forcément votre bonheur.

9 – Immortaliser comme des millions de touristes avant vous les Painted Ladies depuis Alamo Square avant de continuer votre chemin vers Hayes Valley en remontant Hayes Street. Faire un peu de lèche-vitrine puis retourner sur vos pas pour rejoindre le Whole Foods Market et acheter de quoi pique-niquer au Mission Dolores Park. Vous serez ensuite fin prêts à découvrir le quartier de Mission où le street art est roi.

10 – Prendre le ferry pour aller passer une après-midi à Sausalito, jolie ville portuaire où vous verrez de pittoresques maisons flottantes.

Je vous dirai bien aussi d’aller voir Castro, le quartier gay et révolutionnaire, Haight Asbury pour ses maisons colorés, de faire une pause manucure chez Milk +, de monter au sommet des Twin Peaks d’où l’on a sans doute la vue la plus globale de la ville, de prendre vos petits-déjeuners dans les tas de petits coffee shops qui jalonnent San Francisco, etc. Bref, vous n’allez pas vous ennuyer ;)

Guide pratique de San Francisco

Où faire du shopping à San Francisco ?

Aller aux Etats-Unis, c’est forcément faire quelques pauses shopping pour faire le plein de ce que l’on ne trouve pas en France ou en tout cas que l’on trouve à des prix bien moins intéressants. Vous trouverez sur Market Street à peu près toutes les enseignes américaines pour faire du shopping : Levi’s, Converse, Forever 21, Anthropologie, Victoria’s secret, Bath & Body Works, etc. Faites un tour dans le centre commercial Westfield, toutes les boutiques de vos désirs y sont concentrées ;)

Mais ne négligez pas adresses plus confidentielles et les petits créateurs. Il y a de fortes chances pour que vous trouviez votre bonheur dans Hayes Valley et Haight, sur Valencia, Union et Polk Street. Si vous aimez les petits objets mignons, la jolie papeterie, rendez-vous chez Lavish ! Je parie que vous ne ressortirez pas les mains vides.

Guide pratique de San FranciscoQuelle agence pour louer une voiture à San Francisco ?

Avant toute chose, louer une voiture pour visiter San Francisco est loin d’être une bonne idée. Il est quasi impossible de se garer dans certains quartiers et le mieux est quand même de parcourir la ville à pied, en bus, en cable car ou en tram. En revanche, si vous prévoyez de louer une voiture pour visiter les alentours, je vous conseille de passer par Thrifty, l’un des loueurs le moins cher et le plus fiable. Nous avons loué une Ford Escape par leur intermédiaire, rien à dire et pas de mauvaises surprises – comptez 350 $ pour une semaine, GPS compris.

Guide pratique de San FranciscoQuel temps à San Francisco et que mettre dans sa valise ?

San Francisco est connu pour son temps foggy bien entendu ! Le climat est assez constant et jamais dans les extrêmes avec une température moyenne qui tourne autour de 14 degrés. Dans la même journée, vous pouvez avoir chaud et froid, particulièrement à la tombée de la nuit. Je vous conseille donc d’emporter des vêtements pour faire l’oignon : t-shirt, gilet, veste, foulard, etc. Veillez aussi à vous protéger du soleil car l’on prend vite quelques rougeurs sans s’en rendre compte au bord du Pacifique.

Quant aux meilleures périodes pour partir ? Le printemps et l’automne. L’été, le temps est au brouillard plus que de coutume et parfois, il ne se lève pas de la journée – ce qui empêche de voir le Golden Gate Bridge. Nous sommes partis en mars et nous avons eu beaucoup de chance : un soleil radieux pendant 7 jours et une seule matinée de brouillard !

Comment s’éviter les frais bancaires aux Etats-Unis ? 

Lorsque l’on passe plus de quelques jours aux Etats-Unis, il peut être intéressant de s’éviter les différents frais bancaires que l’on a à chaque fois que l’on utilise sa carte ou que l’on retire de l’argent. La solution ? La carte Travelex – une carte MasterCard classique – qui coûte 10 € et que l’on peut créditer autant que l’on veut via le site internet. On fait très vite des économies et de notre côté, nous n’avons eu aucun soucis, le service est vraiment fiable. Notez cependant qu’elle n’est pas acceptée dans les stations essence et que globalement, il vaut mieux payer son plein en espèces. Pour plus d’infos, cliquez ici.

J’espère que ce guide pratique de San Francisco vous sera utile. Des questions auxquelles je n’ai pas répondues ? N’hésitez pas à me les poser en commentaires ou par mail. Retrouvez mes différents articles sur San Francisco ici, ici et ici.

Bon séjour ! :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 Comments

  • Reply Elodie 6 mai 2014 at 21 h 24 min

    Super ce guide! C’est très intéressant!

  • Reply Marie 3 juin 2014 at 19 h 04 min

    Alors là j’adore ce guide! ( Je viens de découvrir ton blog via le blog de Coline, j’aime beaucoup!)
    J’habite à Berkeley, tout près de San Francisco. J’ai été ravie de trouver de nouvelles adresses à mettre dans ma to do! Ca m’a donné envie de parcourir un peu plus la ville.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 3 juin 2014 at 19 h 09 min

      Ah super ! Je t’envie beaucoup de vivre en Californie, c’est un peu mon rêve :)

      • Reply Marie 3 juin 2014 at 19 h 50 min

        Je m’y plais beaucoup. Hâte de découvrir tes prochains city guides ;)

  • Reply Charlotte 9 juin 2014 at 7 h 26 min

    Oui un guide très chouette! Tout à fait ce que je cherchais! Je suis pressée de voir celui sur NYC…je m’y rends en décembre! :) Feras-tu un guide pour Rome?

  • Reply En rentrant par Big Sur... | Eleusis Megara 11 juin 2014 at 9 h 00 min

    […] Francisco (revoir mes articles ici, ici et là ainsi que le city guide) Yosemite National Park – Tahoe Lake – Bridgeport – Mono Lake – Mammoth […]

  • Reply Laulinea 10 octobre 2014 at 15 h 50 min

    Oh c’est dommage, c’est toujours après qu’on tombe sur les articles qui nous intéressent !! Cela dit, je suis contente, j’ai quasiment fait tout ton TOP 10, je mettrais d’ailleurs 90% des mêmes choses :)
    J’ai tellement hâte de me remettre dans mes photos !!!! :)
    Bisous !

  • Reply bambichoses 23 avril 2015 at 14 h 58 min

    Hello,

    Tout d’abord merci pour ce super guide avec de bien jolies photos. Nous partons la semaine prochaine et je trouve l’idée de cette carte travelex super, seulement, je pense que je suis un peu blonde, comment la recharges tu, je veux dire, dois je choisir dollars américains ? J’ai vu qu’il prenait 4% de comission est ce que cela t’a gênée ? Tu as pu payer partout ? Merci de tes réponses en tout cas. Je te souhaite une excellente fin de journée !
    bambi

    • Reply Erasmiotaton 23 avril 2015 at 15 h 12 min

      Hello ^^

      pour la recharger il suffit tout simplement de se connecter au site avec son login et mot de passe et de payer avec ta carte bleue fr, et ta carte travelex est chargée immédiatement. Je ne me souviens pas des 4% de commission, ou alors c’est fait lors de la conversion et donc… non ça ne m’a pas gêné. On peut payer partout sauf dans les stations services je crois, mais pareil… Je ne m’en souviens plus ^^

  • Reply bambichoses 26 avril 2015 at 22 h 46 min

    merci beaucoup !! :-

  • Reply Rencontre avec Laetitia du blog Eleusis & Mégara | Bright Pause 2 octobre 2015 at 12 h 03 min

    […] suivi les conseils de Laetitia, sur son blog Eleusis & Mégara, en particulier grâce à son city guide de San Francisco, très bien fait. Le blog de Laetitia fait partie de mes préférés. J’aime […]

  • Reply Aline 17 janvier 2017 at 0 h 43 min

    Tes photos sont toutes mignonnes! :)
    Merci pour le conseil de la carte Travelex, je ne connaissais pas du tout! Ca va me faire plein d’économies, j’ai hâte de partir!! :D

  • Reply Où partir en vacances en septembre ? Mes 5 coups de cœur ! 27 juin 2017 at 12 h 01 min

    […] Eleusis et Mégara – Guide Pratique San Francisco […]

  • Laisser un petit mot