Culture

Best of culturel 2017

15 janvier 2018

Je vous l’avais promis il y a deux semaines dans mon bilan 2017, pour la première fois depuis 7 ans que je blogue désormais voici mon best of culturel 2017 ! Cela fait un moment que je songe à partager avec vous mes découvertes parce que c’est aussi ce que j’aime lire sur d’autres blogs : les critiques cinéma de Yasmine, les chroniques littéraires de Juliette, la catégorie culture de Victoria ainsi que celle de Pauline. Ce sont toutes des femmes dans lesquelles je me reconnais en partie et même si je ne partage pas toujours leurs goûts, leurs articles me poussent à cliquer à droite et à gauche. Parfois, j’aime ce que je découvre, parfois ça me laisse indifférente.

J’essaie d’entretenir ma curiosité.
Et plus je suis curieuse, plus je le deviens encore davantage.

Qu’il s’agisse de musique, de podcasts, de lectures ou encore de vidéos ; toutes ces choses m’inspirent et nourrissent aussi bien ma réflexion que ma créativité – c’est un peu pompeux écrit comme ça mais c’est la vérité vraie. Elles me divertissent aussi, me font fredonner sous la douche, renforcent mes convictions ou m’offrent un point de vue différent sur un sujet. Alors pourquoi ne pas vous en faire profiter ?

La musique

Mes goûts musicaux ont beaucoup évolué depuis plus d’un an. J’ai ouvert mes horizons bien que j’ai toujours eu des inclinations plutôt éclectiques ; influencée par la musique classique qui résonnait dans les salles dans lesquelles je dansais, par mon papa qui écoute aussi bien Led Zeppelin que Lully ou encore par des amis musiciens que j’ai eus et grâce auxquels j’ai rempli mon iPod Nano deuxième génération de métal et de rock en tous genres – sauf punk, pardon Matthieu.

2017 restera l’année où j’ai découvert la musique électronique. Une musique qui ne m’intéressait pas plus que ça – non mais la musique avec un ordinateur, ce n’est pas vraiment de la musique, non ? Eh bien si ! J’ai d’ailleurs tellement accroché que je n’ai presque écouté que ça. Une preuve – si l’on en cherche encore une – que la curiosité n’est décidément pas un vilain défaut.

Niklas Paschburg

C’est grâce à la suggestion éclairée d’un abonné sur Instagram que j’ai écouté pour la première fois Niklas Paschburg. Un compositeur allemand qui allie les notes de son piano aux sons évanescents de son ordinateur. Son EP Tuur mang Welten est sublime, je l’écoute beaucoup en travaillant. Sa musique m’apaise comme une balade en forêt, pile ce dont j’ai besoin quand je me sens stressée. Et je préfère vous prévenir, lancer la lecture de Dawn (le titre ci-dessous) c’est s’exposer au coup de foudre, assurément.

Grandbrothers

L’association du piano et de la musique électronique fonctionne particulièrement bien. En la matière, Grandbrothers est devenu ma référence ! Matthieu m’a fait découvrir ce duo allemand – si vous aussi, vous n’y connaissez rien en électro, sachez que nos voisins germaniques sont très doués – il y a un an et demi. Aux premières écoutes, il est facile de passer à côté de la richesse de leur musique mais les instrumentations accrocheuses qui font dodeliner de la tête invitent à aller plus loin. Leur musique est inédite et envoûtante. A l’heure où je vous écris, Erol Sarp et Lukas Vogel ont produit deux albums. Sur le premier sorti en 2015, Dilation, ne manquez pas Rotor et Ezra Was Right. Sur le second sorti il y a quelques mois, Open, laissez-vous porter par Bloodflow, From a Distance, White Nights et Sonic Riots. Vous m’en direz des nouvelles…

SOHN

SOHN, c’est encore de l’électro – je vous avais prévenu.es hein – mais cette fois-ci, sa musique donne plus envie de se trémousser en petite culotte dans sa salle de bain que de rêvasser en regardant par la fenêtre. SOHN est britannique et si sa voix parfois mielleuse peut sonner trop lisse et commerciale, elle se marie à merveille avec sa musique. La voix comme instrument… Voilà ce que j’ai découvert grâce à la musique électronique et cet artiste en est une belle illustration. Mes titres préférés ? Artifice et Lights sur son premier album Tremors ; Hard Liquor, Conrad, Falling, et Rennen sur l’album du même nom sorti en 2017.

The Blaze

Enfin des français ! Le premier EP de The Blaze, Territory, est sorti en 2017 et comme dans leurs clips, invite à lâcher prise. J’aime bien les écouter le matin pour me donner de l’énergie et en faisant du sport pour exactement la même intention. J’ai écouté en boucle Juvenile tout l’été, délaissant presque les autres titres qui pourtant réservent de jolies surprises. Ne vous laissez pas décourager par la voix traficotée et vous entendrez peut-être la magie opérer.

HÆLOS

Ah HÆLOS… Indiscutablement le groupe que j’ai le plus écouté l’année dernière, le favori de mes favoris. Quand j’étais adolescente, j’ai traversé une longue période trip-hop. Ça ne vous dit rien ? Mais si, pensez à Massive Attack, Portishead, Morchebaa et même Archive. Des artistes qui m’ont accompagnée au lycée et que j’écoute encore avec beaucoup de plaisir – à l’exception d’Archive qui aurait mieux fait d’arrêter de produire des albums quelque part en 2009 tellement c’est devenu désagréable pour les oreilles. Je retrouve chez HÆLOS, tout ce que j’aime dans le trip-hop : les harmonies vocales, les sons atmosphériques, les rythmes cassés ; j’ai été subjuguée dès la première écoute par leur seul et unique album Full Circle. Il n’y a pas un titre que je zappe, pas un. Mais puisque vous insistez, j’en ai des préférés : Pray, Dust et Full Circle – ça tombe bien, les trois morceaux se suivent.

Glass Animals

Je triche un peu en vous présentant Glass Animals car je les ai découverts en 2016, mais je ne pouvais pas ne pas vous parler de ce groupe britannique – tout comme HÆLOS d’ailleurs, décidément les anglais savent faire de la musique mieux que les autres – aux influences bien différentes et que j’écoute à l’envi. Leur premier album Zaba est sorti en 2014 et donne le ton : le résultat est complètement inédit et addictif ! Testez Black Mambo, Hazey, et Wyrd. Le second album How To Be A Human Being sorti en 2016 est mon préféré. Combien de fois ai-je écouté Life Itself, Youth, Cane Shuga et le merveilleux Agnes ? Assez pour vous affirmer que vous avez besoin de cette musique dans votre vie.

French79

French79 c’est le petit nom de scène de Simon Henner. Un français qui selon Konbini remet la house au goût du jour mais moi, je ne sais pas trop ce que c’est la house. Ce que je sais en revanche, c’est que son album Olympic est drôlement bien. Drôlement bien pour regarder le paysage défiler par la fenêtre du train, rouler vers les vacances et remuer son popotin. Je vous laisse apprécier DDROPP, Diamond Veins, Hush Hush, Vertigo Valley, et le petit dernier qui n’est pas sur l’album, The Year After.

The Oh Hellos

Miracle ! Autre chose que de la musique électronique mais là aussi, je triche. A l’occasion de mes pérégrinations sur Spotify, voguant de suggestion d’artistes similaires en suggestion d’artistes similaires ; j’ai découvert The Oh Hellos à l’automne 2016. Un groupe de folk américain mené par un duo de frère et sœur accompagné.es de 8 talentueux musiciens. Ils sont originaires du Texas et on sent l’influence country – j’avoue avoir un faible pour le banjo et le violon – avec un petit twist qui fait toute la différence. Les voies sont sublimes et la musique l’est tout autant : si j’ai une préférence pour le second album baptisé Dear Wormwood où l’on se délecte des titres comme Bitter Water, Exeunt, Where Is Your Rider, et mon chouchou Dear Wormwood ; le premier album intitulé Through the Deep, Dark Valley a un charme presque désuet où vous découvrirez The ValleyLike The Dawn, et The Lament of Eustace Scrubb. Je n’ai qu’un seul conseil : écoutez The Oh Hellos de toute urgence si vous ne connaissez pas encore.

Charlie Cunningham

C’est en lançant au hasard une playlist Spotify – peut-être celle-ci, je ne sais plus – que j’ai entendu pour la première fois la douce voix de Charlie Cunningham au début du mois de décembre dernier. C’est donc un coup de cœur tout récent qui m’a suffisamment marquée pour que je vous en parle aujourd’hui. Cet auteur compositeur anglais a sorti son premier album – Lines – en janvier 2017 et que vous dire ? Sa musique est un mélange de folk et de guitare acoustique aux sonorités andalouses. Parfaite pour travailler au calme, rester chez soi à lire dans le canapé ou tout simplement à écouter attentivement pour en savourer toute la subtilité. Ah, et avant de passer à la suite : écoutez-moi ce live ou encore celui-là – bon et puis en entre nous, ce jeune homme n’est pas des plus désagréables à regarder.

Royal Blood

Terminons cette déjà trop longue partie consacrée à la musique avec un groupe que vous connaissez peut-être déjà : Royal Blood qui m’a fait l’effet d’une petite gifle sèche sur la joue quand je les ai écoutés la première fois. Ils sont anglais (oui, encore) et surtout, ils ne sont que deux – je vous mets au défi de le remarquer si vous n’êtes pas au courant. C’est le bassiste qui utilise aussi son instrument pour produire un son plus clair, plus proche de celui de la guitare électrique. La basse branchée sur deux amplis différents peut donc jouer deux rôles à la fois ! Outre cette curiosité technique, la musique de Royal Blood est rafraîchissante et énergisante – comme un smoothie vert, à peu de chose près. Leurs deux albums sont tout aussi cool l’un que l’autre bien que j’ai peut-être une préférence pour le premier sur lequel on trouve le génial Ten Tonne Skeleton. Et puis, ils ont l’air de bien envoyer du bois sur scène.

Lectures & Podcasts

En 2017, je n’ai pas lu autant que je l’aurais aimé. Même si je renoue peu à peu avec la lecture que j’ai boudée après avoir terminé mes études universitaires en 2013, je dois bien avouer que ça a été difficile de me replonger dans les pages d’un livre avec autant de plaisir qu’avant : j’avais envie de passer le plus de temps possible avec Matthieu et la lecture étant une activité – si on peut la qualifier ainsi – solitaire, je l’ai délaissée.

Ce n’est que plus tard dans l’année où je me suis mis un petit coup de pied aux fesses !

Profitant bien-sûr des vacances d’été et m’octroyant des pauses lecture durant mes journées de travail avec moins que plus d’assiduité à partir de la rentrée. A la place, j’ai beaucoup écouté des podcasts. Le plus souvent en me préparant le matin, puis en travaillant sur des photos ou d’autres tâches qui ne demandent pas une grande attention ou même en faisant du sport. Un format que j’aime énormément parce que l’on a pas d’autres choix que celui de se concentrer sur les voix, ce qu’elles disent.

Lectures

Les animaux ne sont pas comestibles de Martin Page

Le livre de Martin Page fait figure d’ovni dans toute la littérature dédiée à l’éthique animale qui m’a été donnée à lire jusque là. Je l’ai beaucoup aimé parce que l’auteur évoque d’abord son propre cheminement dans lequel on peut toutes et tous se reconnaître, ses contradictions, et ses obstacles avec un regard sur le monde plein de bon sens et de pragmatisme. Il reste ferme sur ses positions mais il a conscience que le monde ne cessera pas d’exploiter les animaux du jour au lendemain alors il fait au mieux. Un livre qui donne envie d’aller plus loin pour ceux qui ne peuvent se défendre eux-mêmes.

Ceci est mon sang d’Elise Thiébaut

J’avais très envie de lire un livre sur les règles, ce mot que j’ai longtemps soigneusement éviter de prononcer comme si il était sale. Parce qu’il est bien là le problème : même les principales concernées sont mal à l’aise avec un phénomène naturel tout ce qu’il y a de plus ordinaire et qui nous mène parfois la vie dure. Le récit d’Elise Thiébaut est à la fois instructif et libérateur. On comprend que les règles sont ambivalentes depuis que le monde est monde ; tour à tour fascinantes et repoussantes aux yeux de qui n’a pas du sang qui coule entre les jambes chaque mois. De la mythologie à nos jours, l’auteure nous livre le fruit de ses recherches et de ses réflexions avec beaucoup d’humour pour en finir avec le tabou des ragnagnas, des anglais et autres trucs.

Adulthood Is a MythBig Mushy Happy Lump de Sarah Andersen

J’ai découvert Sarah Andersen sur Twitter il y a un peu moins de deux ans. Une jeune femme qui n’a pas tellement envie de grandir ; sauvage (pour ne pas dire carrément misanthrope) et attachante, drôle et juste. On a savouré ces deux albums avec Matthieu le soir dans le lit, juste avant d’éteindre la lumière, en se forçant à ne pas tout lire d’une traite ! On prêtait attention à chaque petit détail, chaque petite expression qu’elle sait si bien dessiner, et les introvertis que nous sommes nous reconnaissions beaucoup dans ses mots. Si vous ne vous sentez pas toujours adapté.es au monde dans lequel on vit, nul doute que le travail de Sarah vous plaira.

L’Appel du coucou de Robert Galbraith

Un soir, tard, nous flânions avec Yasmine dans les rayons de la librairie L’écume des pages boulevard Saint-Germain (plus cliché tu meurs, hein ?). A l’époque, j’avais envie de lire un roman policier : elle m’a tendu L’Appel du coucou et il ne lui a pas fallu longtemps pour me convaincre de l’emporter avec moi. Je suis tout de suite entrée dans l’histoire, m’attachant aux personnages au bout d’à peine quelques pages en tentant moi-même de deviner qui avait bien pu pousser la divine Lula Landry du balcon de son appartement. L’intrigue nous tient en haleine jusqu’au dénouement final plutôt inattendu ! En 2018, je me réserve Le Ver à soie et La Carrière du mal, la suite des enquêtes de Cormoran Strike et Robin.

Podcasts

Grand bien vous fasse 

C’est indiscutablement mon podcast favori ! Même quand le sujet ne m’intéresse en apparence pas plus que ça, je lance machinalement l’épisode et je le termine avec le sentiment d’avoir appris de nouvelles choses. Les invités d’Ali Rebeihi abordent des questions qui nous concernent toutes et tous : l’amour, le travail, le rapport aux corps, la consommation, la santé, la psychologie, la culture, etc. Bien-sûr, une heure c’est court pour en faire le tour mais c’est souvent une bonne introduction. C’est d’ailleurs grâce à cette émission que j’ai découvert le travail d’Elise Thiébaut que j’évoquais plus haut.

La tête au carré

Une émission de vulgarisation scientifique pour faire la paix avec les sciences dures. Durant toute ma scolarité – et après – j’étais persuadée que mon cerveau n’y comprenait rien à rien lorsqu’il s’agissait de physique, de chimie ou pire, de mathématique ! En vieillissant, je me suis découvert un certain intérêt pour les neurosciences, puis la biologie parce qu’enfin j’ai trouvé des personnes capables de rendre ces sujets intéressants à mes yeux. Ces questions sont en fin de compte intimement liées à nos vies, et les sciences dures amènent les sciences humaines. Elle sont interdépendantes et c’est ce que j’ai compris grâce à Mathieu Vidard.

Le temps d’un bivouac

Encore un podcast France Inter – au cas où vous en doutiez encore, je suis une insupportable bobo qui mange bio et qui écoute donc France Inter toute la journée. Malheureusement, il n’y a plus de nouveaux épisodes depuis la fin du mois d’août dernier mais j’avais quand même envie de vous en parler car cette émission m’a accompagnée une bonne partie de l’année 2017. Si vous aimez le voyage, découvrir de nouvelles cultures, mettre à mal les stéréotypes ou encore, vous émerveiller de la diversité de la faune et de la flore d’un pays : attrapez votre casque, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

La Poudre

Comment ne pas parler de l’excellent podcast féministe de Lauren Bastide que vous devez déjà connaître ? Même si je dois avouer qu’il m’a fallu plusieurs écoutes pour m’habituer à la voix de la journaliste qui me déconcentrait un peu au début ; une fois l’attention recentrée sur les invitées, je me suis réjouie que des femmes prennent le temps de nous raconter leur identité féminine, leur histoire, leurs doutes, leurs réussites et leurs échecs. Dieu que ça fait du bien bordel ! Si vous faites partie des rares personnes qui n’ont toujours pas écouté La Poudre, je vous conseille de commencer par l’épisode 16 avec Ovidie.

Chaînes YouTube

Internet est un média fantastique pour l’accès à l’information et la liberté d’expression : nous avons la chance de vivre une époque où nous ne dépendons pas des journaux, de la TV ou de la radio pour nous informer. Nous pouvons multiplier les canaux, croiser les sources, et ne pas nous laisser aisément manipuler pourvu que l’on garde un esprit critique affûté.

Je suis heureuse de vivre cette révolution numérique qui permet au monde de changer plus vite !

Quel est le rapport avec YouTube me demanderez-vous ? Eh bien la vidéo est un format ludique et facile à consommer, parfait pour apprendre sans s’en rendre compte. Les chaînes que vous allez découvrir traitent toutes de sujets sérieux avec plus ou moins de légèreté. Parce que rigoler c’est bien, mais réfléchir en rigolant, c’est mieux.

Ouvrez les guillemets

Ouvrez les guillemets, c’est l’excellente émission d’Usul sur la chaîne de Mediapart – si vous débarquez, Mediapart est un site d’information indépendant financé par ses abonné.es – qui décrypte à la fois l’actualité mais aussi des sujets plus génériques comme le clivage gauche/droite, le fascisme, l’islamophobie, la démocratie, etc. Chaque lundi, une nouvelle vidéo nous invite à questionner notre monde à travers des analyses pertinentes. Elles mettent à mal le prêt-à-penser ambiant. Et franchement ? Il nous manquait une émission comme celle-ci pour remettre les choses à leur place.

Et tout le monde s’en fout

Fabrice de Boni et Axel Lattuada ont lancé leur web-série il y a à peine un an. Ils passent en revue avec un ton volontairement infantilisant et un humour pinçant, de nombreux sujets de société qui ont trop tendance à nous laisser indifférents. Soit parce que l’on a le sentiment que ça ne nous concerne pas, soit parce que l’on croit déjà tout savoir. Avec deux épisodes par mois, on reste sur sa faim et on en redemande encore ! C’est frais, c’est drôle et ça donne à réfléchir.

Thinkerview

Matthieu m’a fait découvrir cette chaîne YouTube pas comme les autres en décembre dernier : Thinkerview est un groupe d’indépendants que l’on ne voit pas à l’écran. Pendant plus d’une heure, leurs invité.es sont seul.es face à la caméra et répondent aux questions qui leur sont posées par l’équipe elle-même et les internautes. L’avantage principal de leur format est le temps qui est donné aux interviewé.es pour développer leur pensée. Iels (ça me fait drôle d’écrire ce nouveau pronom mais allons-y !) sont d’horizons différents et leurs points de vue nous permettent de réfléchir aux choses du monde avec plus de nuances. J’ai particulièrement aimé l’interview de Guillaume Meurice, Elise Lucet, Paul Watson et tout récemment Sébastien Arsac. Prenez le temps de les écouter…

Nicolas Meyrieux

Yasmine m’a contaminée avec sa passion pour Nicolas Meyrieux : un joli garçon (pardon mais je suis obligée de le dire)(ou pas ?) qui traite avec humour de sujets graves : la fast-fashion, les banques, la surpêche, les réfugiés, la dette, les inégalités scolaires, etc. Ses vidéos sont ludiques et les messages passent parfois mieux avec le rire – et ce n’est pas le Figaro de Beaumarchais qui nous contredira. On a tellement accroché avec Matthieu qu’on va voir son nouveau spectacle le mois prochain !

E-Penser

C’est le nom de la chaîne de Bruce Benamran dont je vous avais déjà parlé ici. Une chaîne de vulgarisation scientifique qui propose à la fois des vidéos plutôt longues autour d’un sujet – disons – important et des formats plus courts pour briller en société – ou simplement se cultiver. Grâce à lui, on s’endort un peu moins con.ne et on se dit aussi que certain.es professeur.es devraient s’inspirer de son travail pour rendre leurs matières plus accessibles, plus captivantes. Histoire de ne pas faire bêtement un blocage quand il s’agit de sciences.

Je termine ici ce trop long best of culturel 2017 : j’aurais aimé vous parler aussi de films et de séries mais finalement, ils ont peu animé mon année.

Je n’ai pas été souvent au cinéma et à la maison, je ne regarde pas tant de séries que ça – bon j’ai adoré The OA, été captivée par Westworld en me cachant parfois derrière un coussin, binge-watché la deuxième saison de Stranger Things, abandonné (pour l’instant) Better Call Saul, apprécié malgré tout la saison 5 d’Orange Is The New Black, somnolé devant la dernière saison d’Outlander et regardé en secret Riverdale. Peut-être que, quand même, j’ai pas mal regardé Netflix, en fait.

Et vous ? Quelle musiques, quelles lectures, quels podcasts, quels films, quelles séries, et quelles chaînes YouTube ont marqué votre année 2017 ?

J’espère que grâce à cet article qui m’a demandé un temps infini – j’ai le don de me lancer dans des articles qui n’en finissent pas – vous aurez fait de belles découvertes. J’essaie de préparer mon Beauty Best Of avant que février arrive : c’est plutôt mal barré mais je vais faire mon maximum. A très vite ! :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

50 Comments

  • Reply Chapsyk 24 janvier 2018 at 16 h 00 min

    Trop chouette ce premier bilan !

    J’avoue qu’en écoutant tes BO de la semaine sur Instagram, je me dis souvent qu’on n’a pas les mêmes goûts : l’électro me laisse souvent de marbre et je suis plus attirée par les sons pop/rock, folk… Par contre j’ai beaucoup aimé les mélodies de Niklas Paschburg ! De mon côté j’ai fait peu de découvertes musicales cette année, j’ai souvent l’album Carrie & Lowell de Sufjan Stevens qui tourne ou des BO (je ne me lasserai jamais de celle de The Leftovers je crois).

    J’ai adoré le livre de Martin Page également, c’est vraiment un essai que je conseillerai pour une première lecture sur le véganisme car je l’ai trouvé très accessible et sans jugement. Sur le même sujet mais dans un style différent je trouve que Planète Végane d’Ophélie Véron est vraiment le plus complet que j’ai pu lire jusqu’à maintenant !

    Je vais me pencher sur les chaînes Youtube dont tu parles je n’en connais que très peu et j’ai plutôt tendance à me concentrer sur Booktube ou sur les chaînes de cuisine alors que je suis sûre qu’il y a plein d’autres sujets à découvrir. Bon par contre il faudra clairement que je trouve un moyen d’ajouter des heures à mes journées ^^’

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 16 h 50 min

      Oh bah si tu aimes Sufjan Stevens, tu devrais aimer The Oh Hellos ! :) Le livre d’Ophélie est encore dans ma PAL : j’avais envie de lire des histoires avant d’attaquer un nouveau « livre de société » mais en tout cas, je te rejoins à 100% concernant l’ouvrage de Martin Page.

  • Reply Amelie 24 janvier 2018 at 16 h 18 min

    Génial ce nouveau best of ! Merci pour le temps que tu y as consacré, j’ai hâte de tout ouvrir, écouter, regarder…découvrir ! Merci !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 16 h 51 min

      Avec grand plaisir ! J’espère que tu y trouveras ton bonheur :)

  • Reply Sophie 24 janvier 2018 at 17 h 19 min

    Merci pour ce super article ! J’adore avoir pleins de conseils musique, lecture, podcast… Alors en un mot, GÉNIAL :) (comme tous tes articles d’ailleurs, que je ne prends jamais le temps de commenter)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 00 min

      Ah je suis ravie que ça te plaise Sophie car j’ai très envie en 2018 de plus souvent vous parler de mes découvertes culturelles :)

  • Reply Pauine 24 janvier 2018 at 17 h 51 min

    Oh trop chouette cet article, j’adore j’adore j’adore ! Tout comme j’adore écouter tes découvertes musicales sur Instagram, moi qui suis peu curieuse en musique, ça m’ouvre définitivement des horizons. Ce que j’aime avec les articles « culturels » sur les blogs, ce sont définitivement les sensibilités différentes qui se dégagent, plutôt cinéma chez l’une, lecture chez l’autre, c’est rare de lire sur des blogs des avis musicaux alors je te remercie pour ça.
    (et pour la petite mention, toujours je rougis quand je réalise que tu me lis parfois)
    Bises !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 04 min

      Ça me fait drôlement plaisir pour la musique ! Je sais que l’on a souvent tendance à ne pas être très curieux.ses ou avoir la flemme d’écouter de nouvelles choses. J’avoue que même si j’aimais déjà la musique avant, Matthieu m’a bien aidée à devenir plus curieuse et plus ouverte. Je le remercie mille fois pour ça parce que mine de rien, la musique marque nos vies comme peuvent le faire les odeurs : alors si on peut multiplier les bandes-son de nos existences, pourquoi s’en priver ? :) (et tu rigoles, j’adore te lire ! tu fais partie de mes blogs préférés <3)

  • Reply Ruedessouvenirs 24 janvier 2018 at 19 h 02 min

    Merci beaucoup pour cet article et bravo ! J’adore les jolies découvertes que tu partages avec nous sur Instagram, et là je suis ravie d’en avoir plein d’autres à adopter !
    Te souhaitant une année 2018 aussi riche culturellement,
    Signé une admiratrice de l´ombre, bobo auditrice de France Inter ☺️

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 10 min

      Ah ça me fait tellement plaisir cet accueil et ça m’encourage à continuer sur cette voie en partageant mes découvertes avec vous au fil de l’année ! :) Très belle année 2018 à toi aussi :*

  • Reply Julie 24 janvier 2018 at 19 h 16 min

    Merci beaucoup pour ce partage, en particulier la partie musique. Tellement de découvertes qui, je crois, vont m’occuper un bon moment !
    Côté séries, je suis un peu en mode obsessionnel Westworld depuis quelque temps, au point de revisionner la saison 1, de lire des articles et d’écouter mille podcasts autour des théories pour la saison 2 haha… Voilà, c’est tout, il fallait bien que je le dise quelque part :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 20 min

      Merci Julie, je suis vraiment contente que ça te plaise ! Oh la la mais je comprends tellement pour Westworld : j’ai beaucoup hésité à regarder à cause du sang/de la violence (je suis très sensible :x) et je ne regrette pas de m’être un peu forcée. C’est vraiment une sublime série, la photographie est magnifique, les acteurs sont vraiment bons, c’est bien écrit, bien ficelé. Rien à dire !

      • Reply Julie 25 janvier 2018 at 21 h 52 min

        Oui, ça me plait vraiment beaucoup ! Je n’ai pas encore tout bien intégré les noms de ces artistes, mais j’ai retenu que j’adorais, notamment The Blaze.
        Est-ce que tu apprécies le groupe Chromatics ? Je ne connais que très peu, mais je suis complètement amoureuse de leur reprise de Running Up That Hill (je suis du genre à écouter un ou deux titres en boucle chez un même artiste…). Je te conseille aussi d’aller écouter le titre La Houle, du groupe du même nom. Ils n’ont sorti que leur premier EP, dont ce titre se détache vraiment, mais je pense que ça pourrait te plaire :)
        Moi aussi, je suis assez sensible, mais je trouve que ça… passe ? (ouais, non, c’est sûr que certaines scènes sont un peu trash, maintenant que j’y pense, haha !) Mais je trouve qu’elle est d’une richesse incroyable d’un point de vue scénaristique, des thèmes qui y sont abordés. Il y a une vraie profondeur et matière à réflexion, ce qui est assez rare finalement dans des séries… à ce point, du moins. Elle donne le change, je trouve, aussi, parce qu’elle ne met pas au centre la construction des personnages et de leur psychologie, de leurs émotions pour elle-même. Les personnages servent avant tout le scénario, ils ont une vraie raison d’être là, je ne sais pas comment dire. Pour autant, en revoyant la première saison une seconde fois, je les ai trouvé attachants, quand même. Enfin bref :) je pourrais en parler pendant des heures haha.

  • Reply Cassiope 24 janvier 2018 at 21 h 02 min

    Ah merci. Je vais écouter et regarder un peu tout ca, j aime découvrir de nouveaux livres, podcast etc. Je trouve ce récapitulatif très intéressant, beaucoup plus que celui beauté qui ne me paraît pas du tout indispensable.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 21 min

      Oh mais moi j’aime bien parler beauté – aussi futile que ça puisse être :) En tout cas, je suis contente que cet article t’ait plu !

  • Reply Foxy Girl 24 janvier 2018 at 21 h 43 min

    Merci beaucoup pour toutes ces découvertes musicales. J’en ai noté pas mal. J’ai aussi découvert Royal Blood en 2017. J’aurai tant aimé les voir à Paris en Novembre, j’adore ce groupe que j’ai écouté en boucle. Si tu aimes le bon stoner je te conseille Queens of the stone age dont je suis particulièrement fan. Un de leur dernier titre que j’adore « Fortress » Mais il y en a pleins d’autres qui me rendent folle.
    Je ne sais pas si tu connais Stuck in the sound, j’ai beaucoup aimé leur dernier album Survivor avec une bonne touche d’80’s. Si tu as l’occasion d’écouter leur titre Miracle je te le conseille il est vraiment sympa et pêchu.
    En ce qui concerne les séries j’ai beaucoup aimé the Handmaid’s tale, je ne pensais pas aimer mais j’ai de suite accroché.
    En film Sing street, Demolition et What if, ce dernier date un peu mais j’aime tellement ce film et surtout sa B.O avec les musique de Patrick Watson <3
    Bonne soirée.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 26 min

      Alala moi aussi ! On a hésité à prendre des places et finalement on a raté le coche : on ira une prochaine fois :) Ah mais ouiiii Queens of the stone age ! Je les ai souvent écoutés il y a une petite dizaine d’années, et puis j’ai arrêté. Du coup, sur tes conseils, je vais m’y remettre. Merci en tout cas pour toutes tes suggestions :)

  • Reply Laurelas 24 janvier 2018 at 23 h 16 min

    Oh, je suis ravie d’avoir contribué à quelques uns de tes coups de coeur de l’année passée :)
    (et je garde l’article sous le coude pour le reste!)

    Des bisous <3

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 29 min

      Je prends tes nouvelles recommandations pour 2018 :D

  • Reply Charlotte 25 janvier 2018 at 9 h 23 min

    Ohlalalala mais cet article est génial! Tu as éveillé ma curiosité et j’ai envie de tout découvrir ! Merci beaucoup pour tout le temps que t’as du passer à rédiger cet article. En plus c’est super bien ecrit, c’est fluide et accrocheur. Bref du bonheur. En te souhaitant une belle journée, sur ce je vais aller voir/lire/écouter tout ca! :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 29 min

      Merci beaucoup Charlotte, ton enthousiasme me fait super plaisir ! <3

  • Reply annso 25 janvier 2018 at 11 h 27 min

    C’est fou, j’avais envie de nouvelle musique, ton article tombe à pic ! L’électro est un genre que je ne connais pas du tout, alors je me suis fait une playliste Deezer avec ta sélection. C’était très drôle de chercher des noms d’artistes et de chansons qui ne m’évoquent absolument rien, mais peut être dans quelques mois !

    En tout cas, c’était très agréable à lire, merci du partage :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 32 min

      Je l’espère en tout cas ! Si ça peut te rassurer, j’avais PLEIN d’idées toutes faites sur la musique électro mais en écoutant les bons artistes, elles s’envolent assez vite :) Je te conseille aussi Moderat (mandieu que c’est beau ce qu’ils font <3), Apparat (c'est le même chanteur - Moderat étant un side project), Kiasmos et Christian Löffler : de vraies petites pépites !

  • Reply Lily 25 janvier 2018 at 11 h 45 min

    Hmmm les descriptions que tu donnent des musiciens électroniques que tu as découvert me donnent envie. Je sens que je vais faire de belles découvertes !
    D’ailleurs merci de proposer des liens soundcloud plutôt que spotify pour celles.ceux d’entre nous qui ne veulent pas s’inscrire sur spotify.
    Belle journée !

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 36 min

      J’espère en tout cas ! :D

  • Reply Céline D. 25 janvier 2018 at 11 h 53 min

    Je te remercie pour cet article, qui tombe plutôt très bien: je me dis depuis plusieurs mois qu’il serait temps d’explorer autre chose en terme de musique que mes deux playlists habituelles, dont je me lasse un peu…
    Je me suis créée une liste comprenant tous les titres cités ci-dessus, et pousserai plus loin par les albums complets pour ceux qui me plaisent. Dans tous les cas, toute cette nouveauté tombe à pic, et je t’en suis très reconnaissante :)
    Passe une belle journée!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 37 min

      Génial ! J’espère sincèrement que ça te plaira : tu me diras ? :)

      • Reply Céline 26 janvier 2018 at 19 h 10 min

        Je suis déjà emballée par French79 et Glass Animals, ça part plutôt très bien :) je l’avais noté dans un commentaire-doublon qui a dû sauter, mais si tu apprécies la folk, et que tu ne les connais pas, j’aime vraiment beaucoup First Aid Kit! Bonne soirée

  • Reply martille 25 janvier 2018 at 12 h 45 min

    Bonjour, merci pour cet article complet!

    Je te rejoins sur Glass animals, j’adore ;)

    L’année 2017 a été pour moi l’année des podcasts, grosse consommation et vraiment j’adore:)

    J’ai essayé grand bien vous fasse et même si je trouve effectivement la qualité des interventions des invités toujours passionnantes et pertinentes, malheureusement ce n’est souvent pas le cas de celles des auditeurs, qui polluent un peu selon moi le discours tenu par les invités, c’est souvent à coté de la plaque selon moi, donc j’ai arrêté d’écouter parce que ça m’ennuyait malheureusement..
    Mais oui la poudre, chiffon, les humoristes de France inter, boomerang, qui vive et les chemins de la philosophie etc.
    je vais regarder les chaines youtube que tu as citées, y a des chances que ca me plaise :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 48 min

      Oui je comprends pour Grand bien vous fasse, je me fais souvent la réflexion sur les interventions HS de certains auditeurs mais ça ne me gêne pas tant que ça. Tu vois par exemple, je ne supporte pas Boomerang : je trouve ça terriblement chiant – et j’ai beaucoup de mal avec la voix d’Augustin Trappenard. C’est une question de sensibilité j’imagine :)

  • Reply Charline 25 janvier 2018 at 16 h 28 min

    « Ludovico Einaudi »
    Voilà, je jette ce nom ici, comme ça… Parce que j’ai suivi (presque) toutes les BO de la semaine, que je m’y suis à chaque fois retrouvée et que je mettrais ma main à couper à propose du fait que tu vas adorer ce qu’il fait. Et j’en suis encore plus convaincue depuis que j’ai terminé ce best of 2017.
    Sur ce, bonne fin de journée et à bientôt !
    PS : tiens moi au courant si tu as pris le temps d’écouter. ;)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 49 min

      Ah mais oui Ludovico Einaudi <3 Je connais bien (j'ai une cousine qui joue du piano et à qui je réclame à chaque fois quelques morceaux à lui ^_^) et je partage ton engouement :)

  • Reply Camille 25 janvier 2018 at 17 h 39 min

    Tant de musique qu’il me reste à découvrir, c’est merveilleux. J’ai appris à aimer l’électro cette année aussi, et même si mes premières amours musicales restent la folk, j’écoute de plus en plus d’électro – surtout pour bosser, je trouve ça super motivant.
    Merci pour ce cool bilan plein de bonnes références en tous cas et puis bonne année, aussi, tiens.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 25 janvier 2018 at 17 h 52 min

      Ah tout pareil pour folk (enfin, surtout le rock) <3 Mais bon, ce n'est pas parce que l'on aime le chocolat que l'on ne peut pas aimer la vanille :D

  • Reply Cyrielle 25 janvier 2018 at 20 h 35 min

    Mais c’est génial un bilan culturel!! J’ai découvert un monde de nouveaux podcasts et surtout de chaînes YouTube autre que beauté!
    Et tu as bien raison de replacer la curiosité au centre, je vais suivre ton exemple!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 29 janvier 2018 at 15 h 42 min

      Merci beaucoup Cyrielle <3

  • Reply nécessité 26 janvier 2018 at 14 h 25 min

    Un bilan très enrichissant. Merci !!!!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 29 janvier 2018 at 15 h 54 min

      Avec plaisir !

  • Reply Manon 26 janvier 2018 at 15 h 38 min

    Très complet ce partage! Merci pour la découverte de The Blaze, Niklas et The Oh Hello (le reste a ecouter je m’en lasse, j’ai du mal à ne pas passer à la musique suivante en électro )
    L’appel du coucou à l´air sympa!
    Sinon je suis une adepte de « et tout monde s’en fou » , ils assurent!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 29 janvier 2018 at 15 h 58 min

      Ravie que tu aies apprécié certains artistes :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 29 janvier 2018 at 15 h 58 min

      Ravie que tu aies apprécié certains artistes :)

  • Reply Héloïse 27 janvier 2018 at 19 h 56 min

    Vraiment très chouette ce bilan culturel ! J’ai découvert Niklas Paschburg grâce à toi sur Instagram et j’ai beaucoup aimé. Haelos également que j’ai connu en regardant la série Lovesick (#coeuraveclesdoigts cette série est top). Johnny Flynn, l’acteur qui joue le personnage principal est également très bon musicien et chanteur d’ailleurs !
    Le style de Charlie Cunningham me fait penser à Georges Ogilvie, un artiste qui a une voix vraiment envoutante (je trouve) et une musique fort apaisante , à écouter ;)

    Coté livre, j’ai un petit passage à vide en ce moment mais le livre d’Elise Thiébaut est sur ma liste.

    J’aime beaucoup « et tout le monde s’en fou », on n’en a jamais assez je trouve !

    Hâte de faire de nouvelles découvertes en tout cas :)

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 29 janvier 2018 at 16 h 12 min

      Aaaah merci pour la découverte de Georges Ogilvie : j’adore ! C’est exactement pour ça que j’ai envie de partager plus de culture avec vous, pour l’échange. Vous me faites souvent découvrir de belles choses. Merci pour ça !

  • Reply Books & Tea 28 janvier 2018 at 19 h 05 min

    J’ai cliqué sur la première chanson et je confirme l’impression de balade en forêt. De l’apaisement et ça fait du bien, bravo :)
    Pour Martin PAGE, j’ai l’impression que le gars lui-même est unique au monde de par ses oeuvres. J’ai dû en lire deux (je crois) et entendu parler d’autres et à chaque fois ce sentiment de n’avoir rien lu de tel auparavant…
    Bonne soirée et bravo pour cet article!

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 29 janvier 2018 at 16 h 13 min

      Je n’ai rien lu d’autres de lui mais tu as piqué ma curiosté ! Tu me conseillerais quoi ? :)

      • Reply Books & Tea 30 janvier 2018 at 11 h 32 min

        Comment je suis devenu stupide.
        Lu il y a des années et des années. Je ne me souviens pas de tout mais j’ai quand même le sentiment que j’avais apprécié cette lecture… J’étais peut-être un peu jeune à l’époque pour réellement assimiler et profiter de cette lecture…

  • Reply Ornella 28 janvier 2018 at 23 h 13 min

    Je reste une grande fan d’e-penser aussi. Moi mad écourte de l’année en terme de musique reste Juliette Armanet, mon vrai coup de coeur. Je la trouve sensationnelle. Et en lecture, c’est le livre de mon cher Stéphane Allix « Quand j’étais quelqu’un d’autre » qui m’a particulièrement plu.

    • Laëtitia
      Reply Laëtitia 29 janvier 2018 at 16 h 14 min

      J’aime bien aussi Juliette Armanet, elle a un joli univers – et elle m’agace beaucoup moins que Camille :x

  • Reply Les remue-méninges de Janvier 2018 – La Nébuleuse 30 janvier 2018 at 14 h 15 min

    […] les favoris de janvier de la Lune Mauve sont simplement une petite mine d’or ! Le bilan culturel de Laetitia du blog Eleusis et Megara nous fait découvrir des ressources riches pour réfléchir […]

  • Reply Carole 21 février 2018 at 17 h 45 min

    Merci pour cet article très complet et très ouvert à la découverte !
    J’ai une question qui me trotte dans la tête : utilises tu une liseuse ou lis tu encore comme moi des livres papier ? Je n’arrive pas à mener à bout ma réflexion économique, écologique… t’y es tu intéressée ?
    Encore merci

  • Laisser un petit mot